À propos du site

S'abonner au bulletin

Biographies
Encyclopédie musicale
Articles et études
Textes de référence

Nouveaux livres
Périodiques

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale

Colloques & conférences
Universités françaises
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
<a href="tel: 0606617341">06 06 61 73 41</a>

bandeau actu


2011
<<  avril   >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

 

3 avril 2011, 16h30
Enghien, Auditorium des Rives 

Franz Liszt et Marie d'Agoult :
Féconde Italie.

Conférence concert

Jean-Claude Menou, conférencier
Éric Astoul, pianiste

Le principe de la conférence-concert consiste à mettre en relation de manière vivante et accessible à tous, des œuvres musicales majeures avec les oeuvres picturales qui ont pu les inspirer.

Jean Claude Menou, livre, images à l'appui, le fruit des recherches, souvent inédites qu'il a menées en Italie, dans le sillage de Liszt et de sa compagne Marie d'Agoult.

Jean Claude Menou est historien de l'art, Il fut inspecteur général du patrimoine, conservateur de plusieurs domaines nationaux, directeur de l'administration générale du Centre Georges Pompidou, directeur régional des affaires culturelles et, par ailleurs, président délégué de la fondation Cziffra. Actuellement chargé de cours à l'Université Paris Est- Marne-la-Vallée, il consacre ses recherches à la relation entre la musique et les autres arts.

Eric Astoul est premier prix de piano à l'unanimité, premier nommé, prix spécial du jury du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris; repéré dès ses sept ans par l'exigeant Georges Cziffra, dont il peut se dire le disciple ; diplômé de « l'Escuela Reina Sofia » de Madrid, soutenu par la Fondation Albeniz ; Eric Astoul est aussi Lauréat de l'Académie Ravel et « Sopron Artist » en 2003, lors du premier festival Liszt à Sopron (Hongrie, dans la région natale de Liszt). Il donne de très nombreux récitals en France, Autriche, Hongrie, Espagne, Pologne, Japon …

Enghien, Auditorium des Rives, 87 rue du général De Gaulle. Prix des places : 18 / 12 €

A Gênes, la Superbe, à Florence, l'Universelle, à Rome, l'Eternelle, Franz Liszt est inspiré par la beauté de ce qu'il découvre. « Je m'en pénètre profondément », écrit-il « mais il est douteux que j'ose jamais essayer de l'exprimer. »

Il a osé pourtant ; vous entendrez plusieurs admirables pages lisztiennes ; et, pour finir, sa magistrale sonate en si mineur. Il a aussi adapté pour le piano des oeuvres de Rossini, Beethoven, Mozart … nous ne citons que les auteurs que jouera Eric Astoul.

Fécond séjour italien; c'est le moment de sa longue vie où Liszt compose et transcrit le plus.

Fécond aussi en son sens premier : à Rome, Marie d'Agoult met au monde son cinquième enfant, le troisième qu'elle eut avec Liszt : Daniel. Pourquoi, sur les registres, Daniel nait-il de père célèbre et de mère inconnue ?

Plus secrètes et pourtant riches d'émotions sont les étapes à Bologne, Ravenne, Assise, Arezzo, Tivoli, Lucques. C'est à coté de Pise, sur la plage d'Al Gombo, qu'il écrit avec Marie d'Agoult, la synthèse de « deux années si belles et si pleines » : « Raphaël et Michel-Ange me faisaient mieux comprendre Mozart et Beethoven ».

Sur la Plage d'Al Gombo « La mer efface [t-elle], sur le sable, les pas des amants désunis » ?

Sans doute. Et nous dirons pourquoi.

Mais avoir, deux ans durant, rencontré, par leurs oeuvres, au fil du voyage (et dans l'ordre de rencontre) : Véronèse, Léonard de Vinci, Dürer, Giotto, Titien, G. Bellini, Sansovino, Van Dyck, Rubens, Le Pérugin, Masaccio, Buffalmacco (l'auteur des fresques de Pise), Le Bernin, Cimabue, Puget (tous ces auteurs seront illustrés), quel festival artistique, quelles sources d'inspiration !

C'est un merveilleux voyage, d'art, de musique et d'amours finissantes que cette heure et vingt-cinq minutes de conférence-concert !


musicologie.org 2011