À propos du site

S'abonner au bulletin

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles et études
Textes de référence

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Périodiques

Petites annonces
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités au monde
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil

bandeau actu

Actualités musicales


2011
<<  mai   >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

 

 

31 mai & 1er juin 2011
Espace Culturel le Devezou, Montferrier sur Lez

Opéra Junior
L'Amour Masqué


La petite chorale. Photo C. Letanneur.

Comédie Musicale en 3 actes
De André Messager
Livret de Sacha Guitry

Création 2011
Opera Junior - Groupe vocal

 

Direction musicale Vincent Recolin
Piano  Kaoru Ohto
Mise en espace Clélia David
Scénographie Christoph Klebes
Costumes Jennifer Rocher et Maximilien Vidal
Lumières  Hervé Duvel

 

Représentations 31 mai 14h30, 1er juin 20h30. Espace Culturel « Le Devezou », Route de St Clément de Rivière, 34980 Montferrier sur Lez

Opera Junior - Les Portes d'Antigone Bat A – 43 Place Vauban - 34000 Montpellier– France. Tél : 33 (0) 4 67 58 04 89 - Fax: 33 (0) 4 67 58 36 54 - info@opera-junior.com / https://www.opera-junior.com

Opera Junior, Centre de création artistique

Faire de l'opéra dès la prime jeunesse, c'est une aventure unique proposée par Opera Junior aux jeunes de Montpellier et sa région .

Opera Junior permet à des enfants et adolescents de découvrir l'art lyrique en participant à des créations de spectacles réalisés dans des conditions professionnelles.

Les jeunes chanteurs ont la chance d'être ainsi formés au chant, à la danse, au théâtre, et de découvrir tous les métiers de l'opéra, en côtoyant des compositeurs, chefs d'orchestre, musiciens, metteurs en scène, costumiers, scénographes et techniciens professionnels.

Opera Junior coproduit chaque année un opéra avec l'Opéra et Orchestre National de Montpellier.

Opera Junior diffuse aussi ses propres spectacles et concerts avec des répertoires sans cesse renouvelés, en Languedoc-Roussillon, en France et à l'étranger.

C'est ainsi qu'ont été montées de nombreuses créations, d'époques et de styles différents, telles que Republica ! Republica !, Cendrillon , Regard d'Etoile de Vladimir Kojoukharov, Didon et Enée de Purcell, L'Opéra du Gueux de John Gay, Pollicino de Hans Werner, Der Jasager- Celui qui dit oui de Kurt Weill et Bertolt Brecht . En 2005, Didier Lockwood avait composé un opéra latin-jazz, Libertad ! pour Opera Junior.

De toutes origines culturelle et sociale, des centaines d'enfants, adolescents et jeunes adultes, ont eu l'opportunité de participer à ces créations.

Les chanteurs d'Opera Junior sont répartis en plusieurs groupes selon leur âge et leur niveau :

    La Petite Chorale, pour les enfants de 6/9 ans (recrutement sans audition)

    Le Chœur d'Enfants pour les 9/15 ans (sur audition)

    Le Groupe Vocal pour les 16/25 ans (sur audition)

    et l'Atelier de Création, qui recrute en début de chaque saison de vingt à cinquante jeunes pour la création lyrique annuelle coproduite avec l'Opéra National de Montpellier Languedoc-Roussillon.

Opera Junior est une association  créée à Montpellier il y a 20 ans par Vladimir Kojoukharov. Jérôme Pillement en est le directeur.

L'association Action Musique Opera Junior est subventionnée par la ville et la communauté d'agglomération de Montpellier, le Département de l'Hérault,

La Région Languedoc-Roussillon, le Ministère de la Culture /Direction régionale des Affaires Culturelles.

Elle bénéficie d'une convention pluriannuelle pour la coproduction et la diffusion de spectacles avec l'Opéra National de Montpellier.

Certaines de ses activités sont parrainées par la Caisse des Dépôts et Consignations etLanguedoc Mutualité.

mardi 31 mai 2011

______________________________
La 5e édition de la JIMI (Journée des
Initiatives Musicales Indépendantes)
aura lieu le samedi 8 octobre 2011.

Cette année c'est au Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine (94) que la JIMI vous attendra.

Le Théâtre, le Nouveau Pôle de Musiques Actuelles de Vitry-sur-Seine et des équipements mobiles permettront d'accueillir une centaine d'exposants, des concerts, des débats, des bornes d'écoutes, les vidéos des exposants et plus d'un millier de personnes.

La JIMI « Journée des Initiatives Musicales Indépendantes » intégrée dans la programmation du Festi'Val-de-Marne, a la volonté de mettre en avant les acteurs du secteur indépendant .

Les objectifs de la JIMI sont divers :

  • Mettre en lumière les acteurs de l'Indépendance
  • Mettre en relation ces mêmes acteurs entre eux, avec le public, les media, les  institutions, les prescripteurs
  • Favoriser les collaborations
  • Faire circuler l'information
  • Inciter à la structuration
  • Favoriser leur développement
  • Répondre à des besoins différents de ceux du reste de l'industrie musicale
  • Susciter des vocations

Grâce à la JIMI, les projets deviennent dès lors plus concrets et plus humains, plus proches, plus abordables et réalisables.

La JIMI est un évènement rassembleur, fédérateur, mutualiste, éducatif, structurant, culturel et festif.

Si la JIMI, qui se dévoue totalement à la cause des artistes et structures indépendantes, est née de la volonté du Festi'Val-de-Marne, elle s'est appuyée, dès la première année sur des acteurs franciliens reconnus et compétents comme le RIF, Musique Jeunes 94, Crash Disques, Cheribibi, AOLF, Réseau 92, La Clef, Le Cry qui dès lors se sont activement impliqués dans l'organisation de cet évènement.

La JIMI, par la suite ne se serait pas développée sans la contribution d'opérateurs régionaux et nationaux :

  • la FEPPIA (fédération de labels en Aquitaine)
  • La Bic/Marmite (Réseau du Nord-Pas-de-Calais)
  • Phonopaca (fédération de labels en PACA)
  • SACEM
  • La Férarock (Fédération de radios)
  • CD1D (distribution sur internet)
  • l'Irma (centre de ressources et d'informations des Musiques Actuelles)
  • Infoconcerts
  • Le Réseau des Radios Campus...

https://www.festivaldemarne.org/10jimi.html

mardi 31 mai 2011

______________________________
Rendez-vous aux jardin : la Ballue
(Bretagne) les oreilles dans le vert

Les 4 et 5 juin, dans le cadre du 9e Rendez-vous au jardin, le parc du château de la Ballue en Bretagne s'ornera da musique.

Le parc paysagé de la ballue (propriété privée),  classé « jardin remarquable », est dessiné sur des terrasses du XVIIe siècle. Réhabilité en 1973, le pârc a été reconçu par deux architects, Paul Maymont et François-Hébert Stevens, inspirés par le XVIIe siècle.

Le parcours labyrinthique structure une succession de chambres de verdure, aux impreesion diversifiées, ornées de sculptures contemporaines.

Le samedi 4 juin, à partir de 17 heures, le site, jardins et salons du château, sera animé par « La Ménestraudie », un ensemble de musique médiévale, avec au programme des polyphonies vocales et instrumentales de Dufay, Oskeghem, Jopesquin des prez, et autres compositeurs du temps de Louis XI. Un bestiaire musical, des XIVe au XVIIe siècles : chasses, coucous, grillons, puce, cygnes, tourterelles, et des musiques à danser.

Le dimanche 5 juin, le même enseemble proposera un spectacle déambulatoire de musique médiévale accompagné par le groupe de danse « La Médiévale ».

Château de la Ballue, 35560 Bazouges-la-Pérouse. Téléphone : 02 99 97 47 86, https://www.laballuejardin.com Entrée aux tarifs habituels : 9 € adulte, 7 € pour étudiants et 10-18 ans, gratuit pour les moins de 10 ans.

mardi 31 mai 2011

______________________________
Britney Spears en France

Britney Spears donnera trois concerts en France en octobre dans le cadre de la tournée pour son album « Femme Fatale », paru fin mars. La pop-star se produira le 5 octobre à Amneville, le 6 à Bercy et le 21 à Montpellier. « Femme Fatale » est le septième album studio de la chanteuse.

mardi 31 mai 2011

______________________________
Lenny Kravitz en tournée

Lenny Kravitz sera en tournée en France cet automne dans la foulée de la sortie, le 22 août, de son nouvel album « Black and White America ». Cet album, le premier en trois ans, est annoncé comme une « fusion entre des influences rock et funk ». Il a été enregistré aux Bahamas et à Paris par Lenny Kravitz qui l'a produit et arrangé. Le chanteur sera en concert en France du 15 octobre (Amiens) au 29 novembre (Paris Bercy). Le musicien, qui a récemment fait une apparition dans le film « Precious », incarnera prochainement le rôle de Cinna dans l'adaptation cinématographique du roman de Suzanne Collins « The Hunger Games ».

mardi 31 mai 2011

______________________________
Les œuvres de Michel Magne aux
enchères

Des partitions et des œuvres plastiques du compositeur Michel Magne seront mises aux enchères mercredi par la maison de ventes ADER. Né en 1930, Michel Magne a réalisé beaucoup de musique expérimentale et électro-acoustique dans les années 50. Il a également composé de nombreuses musiques de films (« Un singe en hiver », « Mélodie en sous-sol », « Les tontons flingueurs », « Les barbouzes », « Tout le monde il est beau »...) avant de monter un studio d'enregistrement fréquenté par les grands noms de la chanson et du rock dans les années 70. Ruiné par le fisc, Michel Magne s'est suicidé en 1984. Sa famille souhaite « faire revivre son génie » à travers la dispersion de partitions et œuvres plastiques, explique la maison de ventes. La vente portera également sur des textes de Françoise Sagan adressés à Michel Magne et assortis de dessins, des projets de chansons, des écrits datant de leur voyage à New York.

mardi 31 mai 2011

______________________________
Nomination de Thomas Lebrun à la
tête du centre chorégraphique de
Tours

Le ministre de la Culture et de la Communication, a annoncé la nomination de Thomas Lebrun à la direction du Centre chorégraphique national de Tours, indique lundi un communiqué du ministère.

Thomas Lebrun, qui prendra ses fonctions le 1er janvier 2012, a été nommé en accord avec la ville de Tours, la région Centre et le département d'Indre-et-Loire. Il succèdera à Bernardo Montet.

Chorégraphe et interprète, Thomas Lebrun a notamment dansé pour les chorégraphes Bernard Glandier, Daniel Larrieu, Christine Bastin, Christine Jouve, avant de fonder la compagnie Illico en 2000. Son écriture allie une danse précise à une théâtralité affirmée.

Depuis 2005, il a été artiste associé au Centre de développement chorégraphique - Danse à Lille et ses productions ont été accompagnées par le festival des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis.

« Son projet pour le Centre chorégraphique national de Tours est guidé par l'affirmation de toutes les danses contemporaines et l'ouverture aux dialogues possibles entre la danse et la musique », selon le communiqué du ministère.

mardi 31 mai 2011

______________________________
Des collégiens de Trappes
remportent le Trophée
d'improvisation théâtrale

Des collégiens de Trappes (Yvelines) ont remporté lundi la finale nationale du tournoi inter-collèges d'improvisation théâtrale, organisée à Paris pour la première fois, en présence de l'humoriste Jamel Debbouze.

« On est trop contents. Il y avait beaucoup de collèges. Certains étaient bons et c'est nous qui avons gagné », ont commenté les jeunes improvisateurs de Trappes. Un peu plus loin, leur professeur Jennie-Anne, qui vient du Québec où est née l'improvisation théâtrale, essuie avec un mouchoir les larmes qu'elle n'a pu retenir. « Merci Jennie », lui disent les enfants.

Quatre équipes, constitués d'élèves de collèges relevant de l'éducation prioritaire, ont disputé le trophée à l'Espace Cardin devant près de 500 collégiens, dans une ambiance électrique.

Les équipes étaient constituées de représentants de deux collèges de Trappes — berceau en France de l'improvisation théâtrale — Bordeaux, Rochefort et Lille. Elles se sont affrontées deux heures durant sur « la patinoire » blanche et rouge dans laquelle se disputent les matches.

Discipline hybride entre le théâtre et le sport, l'improvisation théâtrale obéit à des règles strictes. Un arbitre et ses aides, vêtus d'un maillot rayé noir et blanc, des brassards rouges au bras, donne les consignes aux équipes en compétition, qui bondissent ensuite sur la piste après avoir décidé en « caucus » qui improvisera et comment.

L'arbitre, « Papy », alias Alain Degois, directeur artistique et fondateur de la Compagnie Declic Theatre qui organise dans les Yvelines les ateliers d'improvisation, siffle la fin de partie, les fautes, et appelle le public à présenter ses cartons de vote.

Quand les jouteurs se concertent sur la partie à jouer, un orchestre entraîne le public survolté des supporters qui hurlent à la vue de Jamel Debbouze. Lui aussi a étudié l'improvisation à Trappes.

« Ca me fait chaud au cœur de voir une salle remplie de supporters de l'impro », déclare-t-il, monté sur la scène pour la remise du trophée. .« Plus on fera d'impro, mieux on se sentira », ajoute-t-il, tandis que les enfants réclament des autographes à cor et à cri.

Pour « Papy », « c'est une reconnaissance culturelle d'être dans un lieu comme celui là » pour ces collégiens. Selon lui, « cela montre la capacité pour des enfants de banlieue à être des créateurs ».

110 collégiens ont participé au programme « Improviser pour le Trophée », mis en œuvre depuis la rentrée scolaire par la Fondation Culture et Diversité qui multiplie les initiatives dans les zones d'éducation prioritaires.

mardi 31 mai 2011

______________________________
Des manuscrits de Marcel Pagnol
entrent à la BNF

La Bibliothèque nationale de France (BNF) vient de préempter en vente publique les manuscrits autographes de Jazz et Topaze de Marcel Pagnol, qui comptent parmi les premières œuvres théâtrales de l'auteur, a annoncé la BNF lundi dans un communiqué.

Les deux pièces, mises en vente chez Sotheby's le 18 mai, sont écrites à l'encre noire sur un cahier quadrillé dédicacé à son ami Wladimir Bienstock, écrivain et traducteur.

La version de Jazz, abondamment annotée, comprend le prologue, une première version de l'acte I et l'ébauche de l'acte II. Cette comédie sera représentée pour la première fois en 1926, et publiée en 1927 dans La petite illustration.

Créée au Théâtre des Variétés le 9 octobre 1928, Topaze connaîtra un grand succès. La pièce est encore ici à l'état de brouillon et comprend des scènes qui ne seront pas retenues dans la version définitive.

Cette acquisition vient compléter les collections de manuscrits du Département des Arts du spectacle qui possédait déjà un exemplaire de Catulle ainsi que la traduction en russe et l'ensemble des documents portant sur les adaptations théâtrales et cinématographiques de Topaze, précise le communiqué.

mardi 31 mai 2011

______________________________
Des œuvres d'artistes du prix
Marcel Duchamp vendues pour
aider le Japon

Des œuvres d'une quarantaine d'artistes contemporains lauréats du prix Marcel Duchamp seront mises en vente les 9 et 10 juin à Paris, afin d'aider à la restauration des musées et lieux d'art japonais endommagés par le séisme du 11 mars.

Vingt-sept artistes (Saâdane Afif, Olivier Blanckart, Bruno Peinado, Laurent Grasso, Camille Henrot, Tatiana Trouvé etc.) ayant reçu ce prix sont actuellement présentés au musée Mori à Tokyo dans le cadre de l'exposition « French window », qui devait ouvrir à l'origine le 16 mars. D'abord menacée d'annulation, l'exposition a finalement pu être montée dans des circonstances difficiles.

La vente, qui se tiendra chez Artcurial, est organisée par l'Adiaf (Association pour la Diffusion Internationale de l'Art français), regroupement de collectionneurs, qui a créé en 2000 le prix Marcel Duchamp destiné à récompenser les jeunes talents.

Par cette vente, l'Adiaf (co-organisatrice de l'exposition), les artistes du prix Marcel Duchamp et leurs galeries ont « souhaité manifester leur solidarité et leur reconnaissance » envers le Japon, a indiqué l'Adiaf.

Le produit de la vente sera entièrement versé à l'Agence de la Culture, organisme mis en place par le gouvernement japonais pour restaurer les musées et lieux d'art du Nord du pays, lourdement endommagés.

Le prix des œuvres varie de 500 euros pour un multiple de Mathieu Mercier à 16.000 euros, pour une sculpture en chêne offerte par Xavier Veilhan.

mardi 31 mai 2011

______________________________
Les Films de la semaine : un rabbin
et son chat, un papa et des X-Men

« X-Men : Le Commencement » de Matthew Vaughn avec James McAvoy, Michael Fassbender (Etats-Unis, 2h10) - Les origines de la saga X-Men révèlent une histoire secrète autour des événements majeurs du XXeme siècle, avant que les mutants n'aient révélé leur existence au monde. Le Professeur X et Magneto découvrent leurs pouvoirs pour la première fois. Avant de devenir les pires ennemis, ils étaient amis, et travaillaient avec d'autres mutants pour empêcher la destruction du monde, l'Armageddon.

Sur les écrans cette semaine, le nouveau film en 3D de Joann Sfar, « Le chat du Rabbin »; Kad Merad, à la fois devant et derrière la caméra avec un premier long métrage, « Monsieur Papa »; Karine Silla Perez qui signe « Un baiser papillon », une histoire de familles avec son époux Vincent Perez ; et « X-Men : Le Commencement », pour les fans des super-héros.

« Le chat du Rabbin » (3D) de Joann Sfar et Antoine Delesvaux, animation (France, 1h40) Le dessinateur Joann Sfar qui avait déjà porté la vie « héroïque » de Gainsbourg à l'écran, adapte cette fois « Le Chat du Rabbin », son félin philosophe issu de la BD qui triomphe depuis 2002 à travers cinq albums dans au moins huit langues. Synthèse de trois volumes des aventures du Chat, le film - en 2 et en 3D - raconte une Alger des années 1920 dans la vie du rabbin Sfar, au travers des yeux et des oreilles particulièrement affûtés de son chat, doué de parole après avoir croqué le perroquet de sa maîtresse. De celle-ci, le matou est follement amoureux et prêt à tout pour rester lové au creux de son bras, même à faire sa bar-mitsvah pour se convertir au judaïsme.

« Monsieur Papa » de Kad Merad avec Kad Merad, Michèle Laroque (France, 1h40) - Marius Vallois a douze ans et besoin d'un père. Sa mère, Marie, l'élève seule, avec de lourdes responsabilités professionnelles mais aussi un amant, un poste à pourvoir, une sœur adorée, un cousin compliqué mais aucun père pour Marius. Robert, de son côté, a de l'amour à revendre. Il deviendra « Monsieur Papa ». Un lien qui lui donnera beaucoup de fil à retordre et des attaches pour la vie.

« Un baiser papillon » de Karine Silla Perez (France, 1h46) avec Valeria Golino, Vincent Perez, Elsa Zylberstein, Jalil Lespert, Nicolas Giraud, Cécile de France - Au centre du film, une famille solide, celle de Billie, Louis et leurs deux enfants, autour de laquelle s'enchevêtrent les vies et les problèmes de leurs proches. Le cancer de Billie, qu'elle affronte avec discrétion, bouscule des constructions qui tenaient plus ou moins droit : le couple bancal de Marie qui rêve d'un enfant et de Samuel obsédé par la musique, celui de Raphaël et Alice, infirmière gouailleuse qui supporte mal la routine... Une histoire de familles mise en scène et jouée en partie en famille, avec Vincent Perez et ses deux filles dirigés par son épouse Karine Silla. Pourquoi « Un baiser papillon » ? Parce que le film « butine d'une vie à l'autre », avec des personnages qui se métamorphosent, explique la réalisatrice.

« X-Men : Le Commencement » de Matthew Vaughn avec James McAvoy, Michael Fassbender (Etats-Unis, 2h10) - Les origines de la saga X-Men révèlent une histoire secrète autour des événements majeurs du XXeme siècle, avant que les mutants n'aient révélé leur existence au monde. Le Professeur X et Magneto découvrent leurs pouvoirs pour la première fois. Avant de devenir les pires ennemis, ils étaient amis, et travaillaient avec d'autres mutants pour empêcher la destruction du monde, l'Armageddon.

« Après la gauche » de Jérémy Forni avec Christophe Aguiton, Robert Castel (France, 1h30, documentaire) - Que signifie être de gauche aujourd'hui ? Jérémy Forni tente de répondre à cette interrogation, à travers un décryptage de la génération Mitterrand, du sida et du chômage de masse, qui se cherche des repères.

« Belleville Tokyo » de Elise Girard (France, 1h15) avec Valérie Donzelli, Jérémie Elkaïm - Marie et Julien attendent un enfant. Brutalement Julien, angoissé par l'enfant à venir, déserte pour une autre et s'enfonce dans le mensonge, complètement à distance de lui-même, en même temps désolé de ce qu'il fait et dépourvu d'émotion, voire cynique. Marie, qui travaille pour les exploitants d'une salle de films de répertoire, ne se laisse pas abattre mais veut comprendre. C'est elle qui est de bout en bout à la manœuvre, avec autant de finesse que d'énergie. On retrouvera dans trois mois les deux acteurs dans les principaux rôles de « La guerre est déclarée », le deuxième film (après « La reine des pommes ») de la même Valérie Donzelli, très bien accueilli à Cannes en ouverture de la Semaine de la critique.

« Gianni et les femmes » de Gianni Di Gregorio avec Gianni Di Gregorio, Valeria de Franciscis Bendoni (Italie, 1h32) - Gianni, la soixantaine éclatante, fait preuve d'un dévouement exceptionnel : il est au service de son épouse, femme active débordée, de sa fille adorée, du fiancé de sa fille qui a élu domicile chez lui, et surtout de sa vieille mère, noble déchue qui s'obstine à vivre au-dessus de ses moyens. Un jour, son ami Alfonso lui ouvre les yeux : tous les hommes de sa génération, malgré leurs airs respectables, ont une maîtresse. Gianni tente alors de changer les choses.

« Lonely tunes of Tehran » de Saman Salour avec Behrouz Jalili, Hamid Habibifar (Iran, 1h15) - Solitaire et taciturne, Behrouz, ancien opérateur radio pendant la guerre Iran/Irak, retrouve à Téhéran, après de longues années, son cousin Hamid, personnage haut en couleurs et ingénieur au chômage. Tous deux décident de gagner leur vie en installant des antennes paraboliques chez des particuliers, activité potentiellement lucrative mais illégale.

« Maudite pluie !  » (Gabhricha paus) de Satish Manwaar avec Girish Kulkarni, Sonali Kulkarni (Inde, 1h35) - Premier long métrage de Satish Manwar, auteur de théâtre originaire du Maharashtra, « Maudite pluie! » raconte l'histoire de Kisna et Alka, un couple d'agriculteurs de cette région de l'ouest de l'Inde où les sécheresses à répétition poussent un grand nombre de paysans ruinés à se suicider. Craignant que son mari ne commette à son tour l'irréparable après le suicide du mari de sa voisine, Alka met en place une « garde rapprochée ». Une occasion de découvrir le cinéma d'auteur indépendant indien, éclipsé par Bollywood.

« Medianeras » de Gustavo Taretto avec Pilar Lopez de Ayala, Javier Drolas (Argentine - Espagne - Allemagne, 1h35) - A Buenos Aires, Mariana et Martin vivent dans le même quartier, dans des immeubles séparés par des murs aveugles. Ils fréquentent les mêmes lieux, se croisent souvent mais ne se remarquent jamais.

« Quelques kilos de dattes pour un enterrement » de Saman Salour avec Mohsen Tanabandeh, Nader Fallah (Iran, 1h25) - Sadry et Yadi, employés dans une petite station-service située au bord d'une route fréquentée, se trouvent livrés à eux mêmes en pleine steppe depuis la construction d'une déviation. Sadry a soudainement un comportement inhabituel: il disparaît de temps en temps et se met à écouter de manière obsessionnelle les bulletins météo. Quant à Yadi, il est tombé amoureux d'une jeune fille qu'il n'a jamais rencontrée, à laquelle il envoie néanmoins des lettres passionnées confiées à Abbas le facteur.

« Ramata » de Léandre-Alain Baker avec Katoucha, Viktor Lazlo (France, 1h30) - Défiant l'honneur et la réputation de sa famille, Ramata découvre, à 50 ans, l'amour et le plaisir de la chair dans les bras d'un petit malfrat de 25 ans son cadet. Dès lors, sa vie tranquille et supposée heureuse dans la haute bourgeoisie bascule.

« Rendez-vous avec un ange » de Yves Thomas, Sophie de Daruvar avec Isabelle Carré, Sergi Lopez (France, 1h28) - Judith, jeune infirmière, s'efface tellement devant son mari Roland, tourmenté et en quête d'idéal, qu'elle n'arrive pas à lui dire qu'elle vient de se faire renvoyer. Quand il l'apprend, il se met à la suivre. Il découvre que dans une vie cachée, elle est une autre, mystérieuse et sublime.


©Musicologie.org 2011

©Musicologie.org 2011