bandeau texte musicologie

Michel Rusquet, Trois siècles de musique instrumentale : un parcours découverte —— Les œuvres de Frédéric Chopin

introduction ; Piano : polonaises ; mazurkas ; valses ; Scherzos ; impromptus ; nocturnes ; ballades ; préludes ; études ; diverses œuvres pour piano ; musique de chambre ; musique symphonique.

Frédéric Chopin : la polonaise-fantaisie opus 61

sans no d’opus ; opus 71 ; opus 22 ; opus 26 ; opus 40 ; opus 44 et 53 ; opus 61.

« Polonaise, assurément ; et même on pourrait dire qu’elle contient toutes les polonaises, et qu’elle exalte tour à tour, en les voilant de la mélancolie du souvenir, chacun des sentiments contradictoires qui les ont animées. Mais fantaisie avant toute chose, et la plus libre que Chopin ait écrite. »20

Car cette œuvre de pur génie, d’une richesse inépuisable, transcende carrément le genre, et son caractère est assez proche de celui des ballades du même Chopin. Quant à son esprit si singulier, Liszt l’a décrit en des termes qui, pour être « d’époque », ont gardé tout leur pouvoir évocateur : « Dans la polonaise-fantaisie, qui appartient à la dernière période des œuvres de Chopin, à celles qui sont surplombées d’une anxiété fiévreuse, on ne trouve aucune trace de tableaux hardis et lumineux ; on n’entend plus les pas joyeux d’une cavalerie coutumière de la victoire, les chants que n’étouffe aucune prévision de défaite, les paroles que relève l’audace qui sied à des vainqueurs. Une élégiaque tristesse y prédomine, entrecoupée par des mouvements effarés, de mélancoliques sourires, des soubresauts inopinés, des repos pleins de tressaillements, comme les ont ceux qu’une embuscade a surpris, cernés de toutes parts, qui ne voient poindre aucune espérance sur le vaste horizon… »

On lui reprochera sans doute de gommer un peu trop les accents héroïques de cette ultime polonaise, mais n’est-ce pas le propre des plus hauts chefs-d’œuvre de ne jamais révéler totalement leurs richesses…

Frédéric Chopin, Polonaise-Fantaisie opus 61, par Sviatoslav Richter, enregistrement public, 1963.

 

Yulianna Avdeeva, Concours Chopin 2010.

plumeMichel Rusquet
2020
© musicologie.org

musicologie.org
 rss

Notes

Sacre Guy, La Musique de piano, Robert Laffont, Paris 1998, p. 698-699.

 


À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.
☎ 06 06 61 73 41 — ISNN 2269-9910.

 

bouquetin

Lundi 14 Septembre, 2020 3:40