bandeau texte musicologie

Michel Rusquet, Trois siècles de musique instrumentale : un parcours découverte —— Les œuvres de Frédéric Chopin

introduction ; Piano : polonaises; mazurkas ; valses ; Scherzos ; impromptus ; nocturnes ; ballades ; préludes ; études ; diverses œuvres pour piano ; musique de chambre ; musique symphonique.

Frédéric Chopin : les valses

Grande valse brillante, opus 18 ; Trois Valses brillantes, opus 34 ; Grande Valse, opus 42 ; Trois Valses, opus 64 ; Valses opus 69 et opus 70 ; Valses sans no d’opus.

Voici par excellence le versant « mondain »  de Chopin, et ce pan de son œuvre a été longtemps si consciencieusement rabâché et maltraité que l’image du compositeur n’a pu qu’en souffrir. On commence à s’en remettre, et c’est heureux car, si on y trouve le ton « sentimental » qui s’imposait dans les salons de l’époque, on y entend beaucoup plus, et, avant tout, on doit au compositeur, entre Schubert et Johann Strauss, d’avoir inventé la « valse-poème, où le prétexte de la danse fait admettre des songeries, des confidences, des émois. [Certes], au début, Chopin ne voit pas plus loin que Weber, inventeur de cette valse de concert en forme de pot-pourri, flanquée d’une introduction et d’une coda, de cette valse « brillante », qui fait chavirer les dames du monde et les jeunes filles à marier. La verve rythmique, l’invention mélodique, le brio digital, surtout l’humour, ses saillies, ses pointes, ses impertinences, ses pétillements : ce Chopin extraverti semble tout faire pour occuper le devant de la scène. Mais, Schumann l’a bien vu, le corps et l’esprit cèdent vite à l’âme ; alors un poète parle à mi-voix dans la coulisse ; cela peut ne durer qu’un instant, entre deux voltes gracieuses : instant précieux, dérobé à la mode, à la facilité, à la frivolité. »29

Grande valse brillante, opus 18

Trois Valses brillantes, opus 34

Grande Valse, opus 42

Trois Valses, opus 64

Valses opus 69 et opus 70

Valses sans no d’opus

plumeMichel Rusquet
19 septembre 2020
© musicologie.org

musicologie.org
 rss

Notes

Sacre Guy, La Musique de piano, Robert Laffont, Paris 1998, p. 721.

 


À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.
☎ 06 06 61 73 41 — ISNN 2269-9910.

 

bouquetin

Dimanche 20 Septembre, 2020 0:38