musicologie.org —— 21e année,

Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire . ?...

La Gazette musicale

Eric Zeisl et Darius Milhaud à Paris et Los Angeles

Jean-Marc Warszawski —— Paris et Los Angeles sont les deux étapes, en 1938 et 1939, qui marquent la fuite du compositeur viennois Eric Zeisl, menacé par les exactions nazies.  Il est âgé de trente-trois ans. À Paris il se lie d’une profonde amitié avec Darius Milhaud, qui se continuera quand ce dernier se mettra lui-même en sécurité à Los Angeles. Cela justifie la présence d’œuvres de ces deux compositeurs sur cet enregistrement, avec en intermède, la 21e sonate, en mi mineur, de Wolfgang Amadeus Mozart, qui selon

▉ De trio en duo aux invalides le 16 novembre 2020

▉ Concert à Roselyne, mobilisa-tion pour le spectacle vivant

▉ l'Opéra de Marseille et le Théâtre de l'Odéon adaptent l'horaire de leurs spectacles

▉ Le Théâtre de la ville de Paris aménage ses horaires

▉ Orchestre national Avignon-Provence : concert d’ouverture de la saison symphonique

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Michel Rusquet
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

Frédéric Chopin : deux nocturnes opus 62

Michel Rusquet —— De ces deux ultimes nocturnes (1846), certains commentateurs persistent à dire qu’ils ne sont pas parmi les meilleurs. Peut-être ont-ils en fait du mal à suivre Chopin dans sa dernière étape, lumineuse et en même temps pleine de mystère, où il « évolue vers ce sfumato en teintes claires avec prédominance des tons majeurs »52. Car, dans sa magie fragile, et avec ses ouvertures en direction de Fauré, l’Opus 62 est probablement un des plus beaux. Le premier de ces deux nocturnes, en si majeur, s’adresse sûrement plus aux intimes du compositeur qu’à la grande foule, mais, justement, comment pourrait-on passer à côté de toutes les merveilles que réserve

Zeisl Eric (1905-1959)

ll est né dans une famille des classe moyennes. Son père est Siegmund Zeisl, sa mère Kamilla Feitler.
Malgré une forte résistance familiale, il entre à l'Académie d'État de Vienne à l'âge de quatorze ans. Il a été l’élève de  Richard Stöhr, Joseph Marx et Hugo Kauder. Il se fait rapidement connaître, et publie

Kevin Amiel : hommage à Pavarotti

Frédéric Norac —— Il faut beaucoup d’audace et sans doute pas mal d’humilité aussi de la part d'un jeune ténor en début de carrière pour rendre hommage à une pointure comme Luciano Pavarotti et se confronter à son répertoire. À vrai dire, le programme de Kevin Amiel comporte au moins

Frédéric Chopin : deux nocturnes opus 55

Michel Rusquet —— De 1843, ces deux nocturnes opus 55 ne sauraient être mis sur le même pied. Bien que très populaire, et d’ailleurs tout à fait réussi, le n0 1 en fa mineur, avec son thème initial aux apparences d’air folklorique, semble regarder vers le passé ; en particulier, à partir de la brillante cadence de sa partie centrale, il verse dans « une dialectique démonstrative qui jure en ces ultimes années »50. Rien de tel dans le no 2 en mi bémol majeur, où comme dans les deux qui vont suivre, Chopin « fait élection d’une patrie intérieure », donnant l’impression de se retirer du monde. C’est ce que suggèrent « le calme, la lumière, la ferveur mélodique, la grâce harmonique

▉ Jean Tubéry et la Fenice à Amilly le 22 novembre 2020

▉ (AFP / Le journal de Montréal) Confronté à une saison entière sans spectateurs, le monde du spectacle se débat aux États-Unis

▉ (France bleu) Affaire Chloé Briot : le parquet de Besançon retient la qualification d'agression sexuelle

 ▉(La Presse) Québec Le grand retour de Dreams de Fleetwood Mac

Éric Seva, Mother of Pearl, Éric Séva (comp., saxs), Daniel Mille (accord.) Alfio Origlio (p. Fender Rhodes), Christophe Wallemme (bas-se), Zaza Desiderio (bat.). Les Z'arts de Garonne 2020.

▉ (France info) « Retrouver la modernité de la musique ancien-ne » : Thomas Dunford, musicien baroque et homme de son temps

▉ (France musique) Raphaël Pichon : « Il faut aider massive-ment le monde indépendant dès cette fin d'année »

▉ (La Croix) « L’Opéra de Paris demeure un "mythe" », entretien avec Alexander Neef 

▉ (Metalzone) L’ancien chanteur et bassiste de King Crimson, Gordon Haskell, est mort à 74 ans

▉ (Rue 89) Maria Luisa Macellaro la Franca : « Le vrai danger est de voir fermer une salle, un théâtre ou un musée… »

Hans Richter-Haaser : deux concertos de Mozart

Mozart, Concerto pour piano no 26, en majeur, KV 537, « concerto du couron-nement » ; Concerto no 17, en sol majeur, KV 453, Hans Richeter-Haaser, Orchestre philharmonique de Londres, sous la direction d'Istvan Kertesz, Emidisc C 047-50 506, 1961.
Né à Dresden, 6 janvier 1912, mort à Braunschweig, 13 décembre 1980.
Hans Richter-Haaser étudie le piano au conservatoire de Dresden. Parallèlement il entame sa carrière de concertiste à l'êge de 16 ans.
Mobilisé au cours de la Seconde Guerre mondiale, il ne peut ni se produire, ni travailler son instrument.
Après-guerre, il reprend le piano, dirige de 1945 à

Triptikh : musiques de films sur grand écran

Jean-Marc Warszawski —— L'ensemble Triptikh, comme son nom l’indique, est un trio dont les membres, nés à Volgograd, Saint-Pétersbourg et Moscou, ont fait leurs débuts de virtuose en Russie avant de continuer leur vie à Paris, en passant par l’École normale

Frédéric Chopin : deux nocturnes opus 48

Michel Rusquet —— Sommet, peut-être, de toute la série des nocturnes, l’opus 48 no 1 en ut mineur est un « des plus longs, et en même temps un des plus dramatiques, véritable  journal intime  de son auteur, dans lequel on a cru voir l’expression d’une douleur infinie s’épanchant par

Jascha Heifetz dans Max Bruch et Henri Vieuxtemps

Jascha Heifetz, Max Bruch, Concerto pour violon no 1, en sol mineur, opus 26 ; Henri Vieuxtemps, concerto pour violon no 5, en la mineur, opus 37, Nouvel orchestre symphonique de Londres, sous la direction de Malcolm Sargent. RCA 1965 (RDS 6512).
Né le 2 février 1899 à Vilnius, mort le 10 décembre 1987 à Los Angeles.
Son père, Ruvim Heifetz est violoniste au théâtre de la ville, aurait offert un premier violon à Jascha Heifetz, âgé de trois ans, qui intègre l'école impériale de musique de Vilna à l'âge de cinq ans, sous l'autorité d'Elias Malkin. Il obtient son premier grand Prix en une année.
Il fait ses débuts à l'âge de neuf ans, dans le

Frédéric Chopin : deux nocturnes opus 37

Michel Rusquet —— Des années 1838 et 1839, ces deux très beaux nocturnes se meuvent dans des climats très différents. L’opus 37 no 1 en sol mineur, avec ses syncopes et ses accents douloureux, est habité d’une mélancolie intense, presque poignante, même si l’épisode central, à l’écriture de choral à quatre parties, semble trouver l’apaisement dans une forme de prière.
Tout en revanche est douceur dans l’opus 37 no 2 en sol majeur, riche d’harmonies sans cesse renouvelées. « Douceur ravissante et voluptueuse

Don César de Bazan : pendu ou fusillé ?

Jean-Marc Warszawski —— Jules Massenet a profondément marqué le monde musical de son temps jusqu’à après son temps, par son art de la mélodie « avouée » (voulant plaire à tout prix, dit-on), son sens de l’harmonie et de l’orchestration et par son enseignement, plusieurs de ses vingt-trois

 

Les cédés

 

Vincent Peirani et Émile Parisien, Abrazo. ACT 2020.

 

David Linx, Skin in the Game, Grégory Privat (piano), Chris Jennings (base), Arnaud Dolmen (batterie), (Cristal Records 2020.

 

Paris- Los Angeles, Ambroise Aubrun (violon), Steven Vanhauwaert (piano), œuvres de Darius Milhaud, Eric Zeisl, Wolfgang Amadeus Mozar. Hortus 2020 (Hortus 189).

Frédéric Chopin : deux nocturnes opus 32

Michel Rusquet —— Dans l’opus 32 no 1 en si majeur, on a l’impression que « Chopin s’imite en train d’imiter Field, et non point le thème, ni l’harmonie, à peine un peu l’accompagnement, mais tout à fait le caractère idyllique, l’effusion rêveuse, et ces grâces un peu désuètes de musique bien éduquée, rompue aux conventions du salon. »46  L’inspiration n’est guère au rendez-vous, et le musicien, sur la fin, semble avoir voulu donner le change à travers quelques audaces, notamment par l’introduction d’un récitatif dramatique assez inattendu.
L’opus 32 no 2 en la bémol majeur, avec sa douce mélodie et son épisode central nettement démarqué de celui du cinquième nocturne

Wilhelm Backhaus / Beethoven : Mondschein-Sonate, Pathétique, Appassionata

Wilhelm Backhaus est un pianiste légendaire. Fils de l'architecte Otto Ferdinand Willibald Backhaus, il naît en 1884 à Leipzig. Il étudie le piano au conservatoire de sa ville natale sous la direction d'Aloïs Reckendorf, et la composition avec Salomon Jadassohn. Il donne son premier concert à l'âge de huit ans.
En 1898 et 1899, il se perfectionne en leçons privées auprès d'Eugen

Frédéric Chopin : Deux Nocturnes opus 27

Michel Rusquet —— Composés en 1835, ces deux Nocturnes, respectivement en ut dièse mineur et en bémol majeur, qu’un éditeur anglais crut judicieux de parer d’un titre aguicheur, « Les Plaintives » !, comptent assurément parmi les plus beaux, et gagnent encore à être entendus l’un avec l’autre tant ils expriment « deux aspects opposés, et complémentaires, de la nuit romantique : la noirceur du premier, tendu de velours funèbre, et allant du gémissement au cri de révolte, n’a d’égale que la clarté stellaire du second , merveilleux chant d’amour au bord de la lagune. »44  Emergeant des ténèbres, et animé d’une fièvre intérieure qui ne s’effacera qu’à sa conclusion en ut dièse majeur

 

Petites annonces

Harmonie à Saint-Michel- sur-Orge (91)  recrute
Apprendre à chanter en groupe (gospel, jazz, pop…) Paris
Recherche guitariste chanteur rock blues (Nord)
La Chorale des Chœurs du Guiers de Pont de Beauvoisin (73) recrute
Groupe metal symphonique en Haute-Vienne cherche claviériste
Cours particuliers de chant à Forcalquier
L'ensemble vocal Piano Voce, Paris, cherche 2 barytons
Le chœur amateur L'Atelier de l'orchestre de l'Opéra de Massy recrute
Cours particuliers de violoncelle à Paris
La Chorale Faidoli, Villiers-sur-Marne recrute

Brisson Élisabeth, Fournier Bernard, Tual François-Gildas, Beethoven et après. Fayard, Paris 2020 [240 p. ; ISBN 978-2-213-71658-9 ; 15 €]

rectangle

Agenda

⏪⏪ octobre 2020 ⏩⏩

L M M J V S D
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31

2016.. 2017.. 2018.. 2019

recangle_textes

rectangle_actu

rectangle

Les livres

Cohen Andrea, Manuel de pédagogie musicale : art sono-re, musiques mixtes, théâtre musical. « Musique ouverte », Minerve, Paris 2020 [178 p. ; ISBN 978-2-86931-157-2 ; 19 €].

Pierre Robert, Motets pour la Chapelle du roy [v. 1] : édition scientifique d’Andrée Dagenais avec la collaboration de Thomas Leconte. « Collection Monumentales, Pierre Robert » (VI.2.1), CMBV , 2019 [LXXXVIII-191 p., ISMN 979-0-707034-78-1 ; 110 €]

Mahler

Metten Joseph-André, Gustav Mahler : un génie universel. L'Harmattan, Paris, 2020 [232 p. ; ISBN : 978-2-343-19938-2 ; 23,50 €]

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents
Bibliohèque
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

2019 : 851 657 lecteurs (1 522 439 pages lues). 10 000 pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 386 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)