musicologie.org —— 21e année,

Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire . ?...

La Gazette musicale

Juliette Gréco (1927-2020)

▉(France musique) Cristian Măcelaru : « Je suis tombé amoureux de l'Orchestre national de France »

▉(Le petit journal) La cheffe indonésienne Rebecca Tong remporte le concours La Maestra

▉(Le répubicain lorrain) Metz : La nouvelle municipalité stoppe le projet de kiosque musical

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Michel Rusquet
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

Le style en musique

Jean-Marc Warszawki —— Rien de mieux défini, en apparence, que le mot STYLE : une manière d’écrire, d’autre part la manière d’écrire propre à un écrivain, à un genre, à une époque ; double définition que nos dictionnaires ont héritée de nos anciens.
Double définition d’un mot simple, dont le contenu (signifié ?) se ramifie rapidement en des implications multiples.
Friedrich Hegel discerne, quant à lui, deux espèces de manières : l’une subjective, touchant aux particularités accidentelles de l’artiste ; l’autre, le style, ayant plutôt à voir avec le savoir-faire, maîtrise de l’outil et de la matière.
Que cette manière caractérise un genre, une époque, suppose une permanence, une identification, une communauté, une répétition

Frédéric Chopin : les valses opus 69 et opus 70

Michel Rusquet —— Ces cinq valses publiées à titre posthume, deux pour l’opus 69 et trois pour l’opus 70, remontent à des périodes diverses, les plus anciennes (opus 69 no 2 et opus 70 no 3) datant de 1829 et la plus tardive (opus 70 no 2) de 1841. Célèbre sous son nom de « Valse de l’adieu », l’opus 69 no 1 en la bémol majeur est restée liée au souvenir de Marie Wodzinska, fiancée de Chopin, pour qui celui-ci l’aurait écrite au moment de leur séparation. Loin de traduire la tristesse et le désespoir que lui a prêtés une certaine littérature

Lieben Sie Brahms ? Liebeslieder-walzer par les Métaboles

Frédéric Norac —— Demie jauge, un fauteuil sur deux, mais salle comble pour ce concert des Métaboles entièrement consacré à Johannes Brahms et à sa musique vocale. Composé avec un sens aigu de la variété, le programme offrait un échantillon très riche

Leoš Janáček (1854-1928)

Jiří Janáček son père est instituteur et organiste à Hukvaldy.
Leoš achève l'école communale en 1865 et muni d'une bourse étudie à l'école conventuelle de Brno où le compositeur Pavel Křížkovský enseigne.
Il obtient son diplôme d'instituteur en 1872, devient aide instituteur et maître de musique.
En 1874-1875, il suit les cours de l'école d'orgue de Prague auprès de Fr. Blažek et de Fr. Zd. Skuherský puis exerce à Brno comme

Jean-Yves Clément nommé Président de l’Orchestre royal de chambre de Wallonie

L'ensemble Aedes chante Barbara, Brel, Stravinski, Offenbach

Une nouvelle direction pour le Centre culturel de rencontre d’Ambronay

La musique des catastrophes, 10 octobre 2020, Clermont-Ferrand

 

 

Vincent Peirani et Émile Parisien, Abrazo. ACT 2020.

La musique instrumentale d'Eustache du Caurroy (1549-1609)

La musique instrumentale d'Arcangelo Corelli (1653-1713)

Musique instrumentale : quelques compositeurs de la Renaissance espagnole et portugaise

▉ (Thierry Vagne) Le Groupe des Six, par Pierre Brevignon

▉ Johannes Afflighemensis (1053 - v. 1121)

▉ Johannes de Szydlow (v. 1445-1509)

 Jöcher Christian Gottlieb (1694-1758)

Frédéric Chopin : trois valses opus 64

Michel Rusquet —— Écrites dans les années 1846-1847, ce sont les dernières valses publiées du vivant de Chopin. La première (en bémol majeur, Molto vivace), brillante et volubile, est connue comme la « valse du petit chien », au motif qu’elle aurait été inspirée par l’observation d’un gentil toutou (celui de de George Sand ?) tournoyant sur lui-même pour attraper sa queue.
La deuxième (en ut dièse mineur), dont le seul défaut est d’avoir été trop entendue, est sans doute l’une des plus belles, une des plus expressives en tout cas, tout imprégnée qu’elle est du zal polonais, et, de plus, habitée comme aucune autre de l’esprit du rubato, cette « nuance indéfinissable qui exprime

Leopold Mozart (1719-1787)

Fils d'un relieur de livres, iIl suit sa scolarité au Collège des Jésuites, puis Lycée Saint-Salvator à Augsbourg. Il est choriste à Saint-Ulrich et à la Sainte-Croix.
En 1737, il intègre Université de Salzbourg, il est baccalaureus en 1738, et renvoyé l'années suivante, pour assistance irrégulière aux cours.

Frédéric Chopin : grande valse opus 42

Michel Rusquet —— « Grande », cette valse en la bémol majeur (1840) l’est en effet, avec ses différentes sections idéalement variées, ses motifs tourbillonnants, son élan juvénile, son élégance racée, et un brio qui n’exclut pas quelques touches de vraie poésie. Du grand art, assurément, et, une fois de plus, une illustration exemplaire du « miracle

Frédéric Chopin, Grande valse en la bémol majeur, opus 42, par Alice Sara Ott.

Théodora Cottarel et Tiziana De Carolis suivent à la voix les voies des compositrices

Jean-Marc Warszawki —— Théodora Cottarel est une soprano, issue d’une famille française installée aux États-Unis. Elle a étudié son art à la Manhattan School of Music et se produit plutôt sur les scènes d’opéras. Tiziana De Carolis, pianiste et compositrice vient quant à elle d’Italie où elle a étudié le piano au Conservatoire de Bari avant de se former à la musique de film et à la musique de chambre à l’École normale de musique de Paris.
Toutes deux, complices de longue date, ont rodé sur scène ce programme de mélodies françaises de compositrices : Lili boulanger (1893-1918), Germaine Tailleferre (1892-1983), Régine Poldowski

Frédéric Chopin : trois valses brillantes opus 34

Michel Rusquet —— « Brillantes » ? Pas seulement, d’autant qu’en regroupant ainsi trois pièces d’époques différentes (1835, 1831 et 1838 respectivement), Chopin a visiblement voulu constituer une sorte de triptyque où une valse lente vient s’intercaler entre deux pièces pleines de brio. De plus, si la troisième (en fa majeur) reste avant tout une brillante valse de salon, la première (en la bémol majeur), qui se développe en plusieurs sections, fait une large part au sentiment, au rêve et à l’expression poétique.

Le Messie universel de Bob Wilson : Der Messias de Händel (version Mozart) au TCE

Frédéric Norac —— Bob Wilson n’est pas le premier metteur en scène à s’attaquer au Messie de Händel. Gageure on ne peut plus risquée, car le chef-d’œuvre händélien est une œuvre essentiellement abstraite, religieuse plus que

 

Les cédés

David Linx, Skin in the Game, Grégory Privat (piano), Chris Jennings (base), Arnaud Dolmen (batterie), (Cristal Records 2020.

 

Romance à Joséphine : Women' Songs in Maria Szymanowska's Time, Élisabeth Zapolska (mezzo-soprano), Bart van Oort (piano forte). Salto Records 2019 (SAL 7023).

 

Stanisław Moniuszko, Opera songs, Cyprien Katsaris (piano), œuvres originales et transcriptions d'extraits d'opéras. Institut Chopin de Varsovie 2019 (NICCD 113).

Frédéric Chopin : grande valse brillante opus 18

Michel Rusquet —— Première valse publiée par Chopin, cette Valse en mi bémol majeur, composée en 1831 et riche de six épisodes enchaînés avec le plus grand naturel, est une grande valse de concert alla Weber. Très réussie dans le genre, elle a tout pour susciter les vivats du public. Autant dire que son qualificatif de « brillante » n’est pas usurpé…

Frédéric Chopin, Grande valse brillante en mi bémol majeur, opus 18, par Alice Sara Ott

L'harmonica

Instrument à vent à anches libres. Il est constitué d'un support en bois ou métal dans lequel sont disposées des lammelles de métal accordées qui vibrent au souffle, soit aspiré soit expiré. L'harmonica peut être diatonique (harmonica blues, country), ou chromatique. Il y a alors deux lamelles par ouverture (deux demi-tons) et un un « piston  » fait coulisser un système d'obturation de la moitié de la fenêtre selon la note qu'on veut jouer.
Ce principe des lamelles vibrantes est le même pour l'harmonium, le

Franz Schubert, deux joyaux de trois à cinq

Jean-Marc Warszawski —— Le trio en si majeur D. 581, composé en deux coups et repentis en 1817, à destination  des usages musicaux familiaux, Franz Schubert à l’alto, son père au violoncelle et son frère Ferdinand au violon. Un thème mélodique de grande beauté, un jeune maître qui impose son style  tout en rendant hommage (pour les archéologues de la citation)  à Rossini et à Mozart, Flûte enchantée interposée (partie centrale), ou à Haydn (thème de l’Andante).

Petites annonces

L'ensemble vocal Piano Voce, Paris, cherche 2 barytons
Le chœur amateur L'Atelier de l'orchestre de l'Opéra de Massy recrute
Cours particuliers de violoncelle à Paris
La Chorale Faidoli, Villiers-sur-Marne recrute
L’Espace Amadeus musique, école de musique à Limoges
◆ L'association musicale de Grezieu-la-Varenne recherche son chef
Le Chœur Tempestuoso, Paris 17e recrute des ténors, 2 alti et 1 basse
Accompagnatrice piano à Dreux cherche chanteurs ou violonistes à accompagner
Pianiste classique amatrice à Gaillac, cherche comparses pour musique de chambre
JaMaraude, Paris 19, appel à musiciens
L'ensemble Gospel Fire de Noisy-le-Grand recrute

Brison Élisabeth, Alban Berg au miroir de ses œuvres. Ædam Musiæ, Paris 2019 [360 p. ; ISBN 978-2-919046-53-9 ; 28 €]

recangle_textes

Agenda

⏪⏪ sept. 2020 ⏩⏩

L M M J V S D
01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30

2016.. 2017.. 2018.. 2019

     

rectangle_actu

rectangle

rectangle

Les livres

Brisson Élisabeth, Fournier Bernard, Tual François-Gildas, Beethoven et après. Fayard, Paris 2020 [240 p. ; ISBN 978-2-213-71658-9 ; 15 €]

Cohen Andrea, Manuel de pédagogie musicale : art sonore, musiques mixtes, théâtre musical. « Musique ouverte », Minerve, Paris 2020 [178 p. ; ISBN 978-2-86931-157-2 ; 19 €].

Pierre Robert, Motets pour la Chapelle du roy [v. 1] : édition scientifique d’Andrée Dagenais avec la collaboration de Thomas Leconte. « Collection Monumentales, Pierre Robert » (VI.2.1), CMBV , 2019 [LXXXVIII-191 p., ISMN 979-0-707034-78-1 ; 110 €]

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents
Bibliohèque
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

2019 : 851 657 lecteurs (1 522 439 pages lues). 10 285 pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 378 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)