musicologie.org —— 25e année,

Biographies musicales. Encyclopédie . Textes . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire . ?...

La Gazette musicale

Carte postale estivale : Tribute Fest le retour

Alain Lambert — Comme tous les ans, le dernier WE d'avant les vacances scolaires voit revenir la grande scène sur le front de mer de Luc malgré des nuages gris le samedi. Le dimanche, le soleil est là, ce qui se sent sur les photos en contre-jour. Le public est très nombreux et la bière coule à flots.
Bruce Springsteen est revisité sous toutes ses facettes par Thunder Road, venu de Bretagne en quintet. Le Boss dont on retrouve bien ici la voix et les arrangements, le rock parfois un peu country et le folk rock poétique aussi.
Le francophone de l'étape, c'est Jean Jacques Goldman, chanteur et guitariste dont on reconnait chez Veiller Tard les inflexions vocales et les

nouveautés mai-juin 2024

L'appel lancé dans le monde de la musique classique à soutenir le Nouveau Front populaire recueille à ce jour plus de 2 600 signatures.

(Libération) Une étude prévoit une inquiétante chute d’un quart des représentations dans le spectacle vivant pour la saison 2024-2025

Stille Johannes (v. 1601-v. 1646)

toutes les chroniques

Alain Lambert
Frédéric Léolla
Frédéric Norac
Michel Rusquet
Michaël Sebaoun
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Petites annonces

Carte postale estivale : danse voltige et BMX

Alain Lambert — Le festival estival des arts de rue, Éclats de rue a lieu tous les jeudis et vendredis de l'été dans les quartiers de Caen. Il ouvrait ce vendredi avec Au crépuscule, de la voltige chorégraphique en BMX par la compagnie 3.6/3.4 venue de Lille : Vincent Warin à la voltige, Cyrille Musy aux musiques, guitare et trombone, au regard chorégraphique aussi, et Benjamin Guyo à la grosse grue trépidante, comme un rhinoféroce qui va charger.

Demos Caen la mer au théâtre : un beau moment de musique populaire

Alain Lambert — Le projet Demos (Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale) lancé en 2010 a déjà bénéficié à 10 000 enfants des quartiers populaires en France, initié par la Philharmonie de Paris, les ministères de la Culture, de la Cohésion des territoires, de l’Éducation nationale, des outre-mer, par la CNAF et les CAF départementales. Et soutenu par de nombreux mécènes et fondations, dont Éducation contre le racisme de Lilian Thuram, aussi par la pianiste Khatia Buniatishvili et par le

On aura tout vuL’esprit des anciens chansonniers

Frédéric Léolla — Les musiques dites « populaires » doivent-elles s’opposer aux musiques dites « savantes » ?
C’est ce que nombre de pontes et de petits-maîtres ont essayé de nous inculquer, souvent pour justifier leurs propres choix. Et pourtant voilà bien une distinction, « populaire versus savante », qui est plus

Michel PortalMichel Portal Quintet MP 88 : un bouleversant concert jazz au théâtre !

Alain Lambert — Un bien émouvant concert que celui-ci, reporté de début février à fin juin, le dernier d’une longue tournée. Michel Portal est venu nous interpréter son dernier opus jazz, MP85, sorti il y a trois ans pour ses 85 ans. Il est entouré de Bojan Z au piano et claviers, Nils Wogram au trombone, ses bras gauche et droit, de Bruno Chevillon à la contrebasse et Lander Gyselink à la batterie. On l’avait vu ici même il y a un peu plus de quarante ans en trio avec Joachim Kühn

Stifelius Michael (1486-1567)

Stierlein Johann Christoph (v. 1628-1693)

Stenger Nicolaus (1609-1680)

Stella della Mirandola Giuseppe Maria (v. 1613-1678)

Szulc Józef Zygmunt (1875-1956)

Szpilman Wladyslaw (1911-2000)

Sunbul Sinan (v. 1457-1522)

Strobel Franck (né en 1966)

Stoquerus Gaspar (XVIe siècle)

Solomon ben Samuel (XVIIe siècle)

Sillig Johannes Benedictus (v. 1645-v. 1710)

Sigebert de Gembloux (v. 1030-1112)

Mouton Jean (v. 1460-1522)

OlimpiadeL’Olimpiade : un Vivaldi athlétique survitaminé

Frédéric Norac — Malgré son titre, L’Olimpiade de Vivaldi n’est pas un opéra sur le sport, mais sur l’amitié, la tricherie, la fidélité et les vicissitudes de l’amour. Le livret de Métastase qui, semble-t-il, connut à son époque une soixantaine de mise en musique, raconte comment Licida a sauvé un jour la vie de Mégacle qui, depuis, est devenu son ami « à la vie, à la mort ». Le premier, promis à Argene, s’est entiché de la princesse Aristea dont il ignore que son ami est aimé et amoureux. Le père de la jeune fille l’ayant

Die ApokalypseD’opéra en mystère : Leipzig en a Bach

Jean-Marc Warszawski — Opéra de Leipzig, 10 juin 2024. D’abord cet opéra que Bach n’a jamais composé, « Die Apokalypse », imaginé par Opera2Day et le Nederlandse Bachvereniging. Ce devait être un des moments culminants de ce Bachfest 2024, deuxième année du tricentenaire du fonctionnariat de Johann Sebastian Bach à Leipzig. La composition, à partir de musiques du célèbre Kantor, fut confiée à Panos Lliopoulos, le livret à Thomas Höft. Le projet était des plus excitants, qui plus est avec le magnifique Opéra de Leipzig comme lieu de création. En effet, les cantates de Johann Sebastian Bach ne sont-elles pas en elles-mêmes des opéras en puissance, dans leur succession

Ambroisine Bré« Vertige de l’amour » : Armide de Lully vue par Lilo Baur

Frédéric Norac — Les temps sont au recyclage. Lilo Baur remonte à l’Opéra Comique Armide de Lully dans le décor même où elle avait mis en scène, il y a deux ans, celle de Gluck. La scénographie de Bruno de Lavenère — un arbre desséché et torturé symbolisant l’aridité de l’amour — a été enrichie d’un

Marc'Antonio Ziani,

Marc'Antonio Ziani, La Morte vinta sul Calavario (Sepolcro, Vienna, 1706), Les Traversées Baroques, dir. Étienne Meyer et Judith Pacquier, CD Accent 2024 (ACC24 402).

O FutureThierry Pécou : O Future, un opéra vraiment au présent

Alain Lambert — Du monde dans la salle et sur la scène du théâtre de Caen pour cette deuxième représentation de l’opéra participatif de Thierry Pécou, O Future, commandé au compositeur en résidence pour le spectacle annuel de fin d’année de la Maîtrise de Caen. Avec la complicité du directeur du cirque Plume, Bernard Kudlack, pour la mise en scène, assisté de sa fille Alice, qui a aussi écrit le livret bilingue. Car la maîtrise n’est pas seule, Thierry Pécou a voulu lui associer un chœur féminin de San Francisco, dirigé par Valérie Sainte Agathe. Ce qui collait bien avec la période de commémoration du débarquement.
Pourtant le propos ne concerne pas le passé, mais bien la possibilité

L’ensemble La Française « dialogue » à Avignon dans le cadre d’Interférences

Frédéric Norac — Avis aux Avignonnaises et aux Avignonnais et à celles et ceux qui le seront pendant le prochain festival. L’ensemble La Française reprendra, dans le cadre du programme « Interférences » organisé par la Fevis (Fédération des ensembles vocaux et instrumentaux spécialisés), son étonnant spectacle musico-théâtral ou l’inverse, « Dialogue », que nous avions découvert à Paris en 2022, au Regard du Cygne.
S’y rencontre sous la forme de joute verbale la

Johann Stamitz (1717-1757)

Son père, Antonín Ignác, originaire de Pardubitz en Bohême et installé à Německý Brod en 1700, est organiste à l'église Doyenne [de l'Assomption], et professeur, il est aussi commerçant, propriétaire terrien et conseiller municipal.
Stamitz a trois frères : Joseph František (1719-1791)

les cédés

Huit cédés jazzy à faire bourgeonner entre vos oreilles. Rivages de Sroka, The Mess We Leave Behind du chanteur Giorgio Alessani, Jusqu’où s’évapore la musique ? du Jérôme Lefebvre FMR Orchestra, Spring Sings du Yes ! Trio, Oldlegum Mugeldlo du

Dolce Pupillo, Sonia Prina (contralto), Luan Góes (contre-ténor), Les Furiosi Galantes, œuvres de Nicola Porpora, Alessandro Scarlatti, Georg Friedrich Händel, Antonjio Vivaldi,

Pascal Arnault, L'Humanité ébranlée, première monographie, œuvres pour piano et mezzo, quatuor à cordes, piano et baryton, piano et violon, piano quatre mains, quatuor à cordes et mezo-

La création du style donizettien : L’esule di Roma

Frédéric Leolla — Nous commençons à bien connaître les années napolitaines de Rossini et à comprendre comment le compositeur y expérimenta toute sorte de nouveautés, faisant de sa période dans la capitale du sud de l’Italie une des périodes les plus intéressantes de sa carrière. Mais nous oublions souvent que Donizetti y séjourna aussi — bien sûr, après le cygne de Pesaro — et que pour le compositeur de Bergamo la période napolitaine fut aussi une période fondamentale.

Zajc Ivan Plemenit (1832 - 1914)

Son père est musicien militaire, il enseigne le piano et le violon à son fils.
De 1850 à 1855, il étudie au Conservatoire de Milan, avec Stefano Ronchetti-Monteviti, Lauro Rossi and Alberto Mazzucato. Comme œuvre de fin d'études, il présente un opéra, La Tirolese (La Tyrolienne), le 4 mai 1855, qui remporte un grand succès, à la suite duquel on lui offre un poste de second chef à la Scala.
Mais, son père venant de décéder, il retourne en Croatie auprès de sa

Toch Ernst (1887-1964)

enant des études de médecine, il entre parallèlement au Conservatoire de Vienne.
En 1905, peu après son entrée au Conservatoire, son  Sixième quatuor (opus 12) emporte l'adhésion du public.En 1909 il reçoit le Prix Mozart, qui le dote d'une bourse d'étude. Il se rend à Frankfurt am Main, pour étudier la composition avec Iwan Knorr et le piano avec Willy Rehberg au Conservatoire supérieur.
En 1913, il rejoint l'équipe de l'école supérieure de Mannheim. Il sert dans

Neuf cédés jazzy pour espérer accoster en été

Echoes of Time du Christophe Marguet 4 tet, Mars du Gustave Reichert trio Beauty of Change de KLT avec Jessy Elsa Palma, Jazz Impressions d’Hérvé Sellin, Lennie’s du quintet éponyme , Unexpected Direction d’Alex Madeline, Afofona de Brame de Zéphir, African Roots d’INK et Six Migrant Pièces du septet de Christophe Monniot.
Echoes of Time (Mélodie en sous-sol 2024) est le dixième album du batteur et compositeur Christophe Marguet qui se pose sur la pochette la

René Spalinger, Quand Mozart traversait la Suisse  : un tableau historique, culturel et musical, richement illustré. Slatkine, Genève 2022 [712 p. ; ISBN 678-2-8321-1115-4 ; 45 €].

rectangle

Agenda

juillet 2024
L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

recangle_textes

rectangle

rectangle_actu

Les livres

Cahiers Maria Szymanoska :  « Les identité au féminin » (4) automne 2023. Société Maria Szymanowska, Paris 2023 [179 p. ; ISBN: 978-2-9577652-6-3 ; 20 €].

Delplace Stéphane, III V § I C A, Essai sur le IIIe degré (§), notamment dans la musique de Bach, suivi de quelques conseils déduits principalement de son Œuvre, applicables dans la musique néo-fonctionnelle post - 4′33''. auto-édition, 2023 [109 p. ; 11 €].

Santurenne Thierry, Orphée aux Enfers libéraux : l’art lyrique pour entendre le monde contemporain. « Les chemins de la musique », Fayard, Paris 2023 [214 p. ; ISBN 978-2-213-72617-5 ; 30 €].

 

Logo noir

 

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherche dans le site et +
Presse internationale

Petites annonces

Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents
Bibliohèque
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

ISSN 2269-9910

12 258 pages publiques. 3 538 abonnés au bulletin.