= musicologie et actualités musicales

musicologie.org —— 23e année,

Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire . ?...

La Gazette musicale

Juliette Salmona - Katherine Nikitine : un violoncelle dans le piano

Jean-Marc Warszawski — La violoncelliste Juliette Salmona et la pianiste Katherine Nikitine ont usé le fond de leurs jeans sur les mêmes bancs d’école de collège et de lycée, ont intégré le Conservatoire de Paris, mais dans des classes différentes, puis le Conservatoire national supérieur, l’une à Paris, l’autre à Lyon.
Juliette Salmona se perfectionne à Berlin auprès de Martin Loehr. Entre 2005 et 2008, elle joue au sein de l’Orchestre français des

(Klassik) Le ténor Rafael Rojas est mort

(DH Belgique) Giampaolo Bisanti prochan directeur musical de l’Opéra Royal de Wallonie

(Nouvelles d'Arménie), Le baryton arménien Navasard Hakobyan remporte le premier prix du concours pour jeunes chanteurs du Houston Grand Opera

(RTBF) L'Orchestre philharmoni-que de Vienne contraint d’annuler des concerts en Europe

Toutes les chroniques

Alain Lambert
Frédéric Norac
Michel Rusquet
Michaël Sebaoun
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

Caus Salomon de (1576-1626)

Après avoir voyagé en Italie, il est dès 1601, au service de la cour du gouverneur des Pays-Bas espagnols à Bruxelles. En 1605, l’archiduc Albert d’Autriche, souverain des Pays-Bas (époux de l’infante Isabelle, fille de Philippe II d’Espagne), qui a établi sa cour à Bruxelles, nomme Salomon de Caus « ingéniaire à la fontaine artificielle et en toutes autres choses que luy seront commandées ».
Vers 1608-1609, Il est Londres où il enseigne le dessin au prince

Jean-Baptiste Lully à l'exportation

Jean-Marc Warszawski — À la fin du xviie siècle, la puissance armée et la splendeur de la vie à la cour de France est un modèle à imiter pour l’aristocratie européenne, qui prise la présence de musiciens français dans leurs chapelles, qui  parallèlement à celle des italiens, ont de l’influence

Selene ZanettiCosa nostra : Les Vêpres siciliennes vues par Emma Dante

Frédéric Norac — Pour servir cette production exceptionnelle, le Teatro Massimo a réuni une distribution de très haut niveau à qui on ne fera qu’un reproche majeur, celui d’une articulation française, au mieux négligée, au pire erratique. Seule exception, la magnifique

José Maria Lo Monaco (Zaida) et Adrian Sâmpetrean (Selim)Cecilia Bartoli… et Il Turco in Italia devient une fête

Jean-Luc Vannier — Proposer une nouvelle production d’Il Turco in Italia va à contre-courant de la facilité : moins prisé que L’Italienne à Alger, cet opéra de Gioacchino Rossini ne provoqua pas, lors de sa création à La Scala le 14 août 1814, le succès escompté par le compositeur. À cela, plusieurs raisons : une écriture par Felice Romani plus théâtrale que musicale, un livret qui, certes comme tant d’autres, est la resucée d’un texte original de Caterino Mazzolà, un librettiste de Mozart, quelques

(France musique) Louis Langrée, nouveau directeur de l'Opéra-Comique : « rien ne remplace l'art vivant, venez ! » 

(RTBF) Maria Szymanowska, l’une des premières pianistes virtuoses professionnelles du XIXe siècle

(Couac) Les talibans contre la musique - Relire Gramophone. Jean-Michel Jarre, par Michel Chion. Le retour au disque de Ruth Slenczynska. Une sélection de nouveautés discographiques

Paul Lewis, Romantic Music for Harp (1er enregistrement mondial), Rachel Talitman (harpe), Israël Strings Ensemble, sous la direction de Doron Salomon. Harp & Company 2021 (CD 5050-46).

Rognoni Taegio Francesco (v. 1575-ap 1626)

L'œuvre pour orchestre de Johann Sebastian Bach

Les œuvres « théoriques » de Johann Sebastian Bach

La sonate en trio de l'« Offrande musicale » de Johann Sebastian Bach

Les sonates pour clavecin et violon de Johann Sebastian Bach

(Sud-Ouest) Opéra de Bordeaux : quelques chiffres-clés

(Le Soir, Belgique) La jauge de 200 met l'Orchestre Philharmoni-que Royal de Liège en grande difficulté (CGSP)

Bel canto pianistique : Florent Albrecht, Marie Perbost, Chantal Santon-Jeffery

Frédéric Norac — Pénombre et lumières tamisées pour ce concert mis en espace autour du piano de Florent Albrecht et des nocturnes de John Field (1782-1837). La musique du compositeur irlandais n’est pas sans évoquer Chopin dont il est l’évident précurseur, mais comme l’écrit si bien l’interprète lui-même dans la notice du disque qu’il lui a consacré1 : « chez Chopin, l’interprète se trouve sur des chemins balisés frôlant des à-pics périlleux » tandis que celle de Field emprunte « des chemins de sous-bois… un peu labyrinthiques sous leur apparente simplicité ». Comme celle du Polonais, la musique de Field est pétrie de réminiscences mélodiques tout droit venues du monde de l’opéra

La puissance de la musique selon Robert Muller

Jean-Marc Warszawski — Près de dix ans après avoir publié et com-menté, avec sa collè-gue Florence Fabre, un florilège de textes interrogeant d’Aristo-te à Jean-Philippe

Amélie Clément, OMEDOC, ORN, À la dérive des continents : un projet expérimental et créatif

Alain Lambert — Le projet européen, Getting Unstuck, soutenu par le programme Europe Créative et lancé en septembre 2020, associe au théâtre de la Renaissance de Mondeville près de Caen trois partenaires

Paul Lewis : Romantic Music for Harp

Michaël Sebaoun — Fondatrice du label Harp & Co, la harpiste Rachel Talitman a publié une impressionnante liste de disques. On y trouve notamment des programmes originaux : celui intitulé In the Light of Ravel (CD5050-39), d’une belle cohérence stylistique, avec des œuvres de musique de chambre avec harpe de Ravel, Robert Groslot, John Metcalf, Sergiu Natra et Michel Lysight.
Celui encore consacré à des compositeurs juifs peu connus du 20e siècle, Jewish Composers The Escapers (CD 5050-40) où, toujours autour de la harpe, la dimension mélodique est prédominante.
On n’oubliera pas de mentionner de précieuses monographies consacrées aux œuvres avec harpe du

Micheli Romano (1575-ap. 1659)

On déduit l'année de sa naissance du fait qu'il aurait eu 75 ans en 1650. Mais on ne sait rien ni de sa famille ni de son enfance. Les éléments biographiques figurent dans les préfaces de ses écrits.
Il a été un des élèves de Francesco Soriano et de Giovanni Maria Nanino.
En 1593, il est au service du duc de San Giovanni e conte di Camerata, à Rome.
Vers 1596-1598, il fait partie des musiciens du prince Gesualdo da Venosa à Naples, où il se lie avec des madrigalistes.

Donizetti

Un élixir au goût français : L’Elisir d’amore en version de concert

Frédéric Norac — Après la reprise à Bastille en début de saison de la production increvable de Laurent Pelly, c’était au tour des « Grandes Voix » de proposer une nouvelle version (de concert) de L’Elisir d’amore de Donizetti. Principal intérêt de cette initiative

 

Les cédés

AquasergeAquaserge, The Possibility Of A New Work For Aquaserge, Camille Emaille, Marina Tantanozi, Robin Fincker, Olivier Kelchtermans, d’Audrey Ginestet, Benjamin Glibert , Julien Gasc, Manon Glibert et Julien Chamla. Crammed disc 2021.

ApalisApalis, Ana Kap Octet, Pierre Millet, Manuel Decocq, Jean-Michel Trotoux, Dzijan Emin, Juno, Bojan Ilkoski, Marija Trajkovska , Olivier Samouillan, Marija Mihajlovska [...]

Sonder

Sonder, Jérôme Klein (pn, clav., voc.), Niels Engel (batt.) Pol Belardi (vibra?, bas., clav.), Charles Stoltz (électr.). Cristal records 2021.

Omar Poras Omar Poras : Le conte des contes, un cabaret musical et pétulant

Alain LambertLe Conte des contes est un ensemble de fables, formules proverbiales ou magiques, musiques populaires, le tout de tradition orale recueilli à travers l’Italie par Giambattista Basile en dialecte napolitain en 1634. Omar Paras, avec Marco Sabbatini , en a adapté et actualisé certaines pour son Teatro Malandro devenu pour l’occasion un cabaret théâtre multicolore aux décors et machineries saisissantes.

Johann Jakob de Neufville (1684-1712)

Il étudie la composition auprès de Johann Pachelbel (1653-1706) à Nuremberg. Après la mort de ce dernier, il continue ses études en Italie, particulièrement à Venise. Puis il gagne Graz et Vienne, où il travaille peut-être avec Johann Joseph Fux (1660-1741) et Georg Reutter (1656-1738).
En 1709 il est de retour à Nuremberg où il succède à Wilhelm Jeronymus Pachelbel, ayant lui-même succédé à son père, à la Jakobskirche de Nuremberg.

Johann Jacob de Neufville, Ciacona en si mineur, par Claveciniste Falerno Ducande.

Coprario Giovanni (1575-1626)

Dans un document daté de 1617, il est appelé « John Coperario, gentleman ». En février 1601, William Petre fait un don de 10 shillings à « Coprario, pour les leçons qu’il m’a apportées pendant mon séjour à Londres ».
On peut supposer, sans auncune documentation, qu’après un séjour en Italie il ait gardé son nom itatilianisé. En fait, les musiciens italiens étant fort prisés, il était assez courant d’italianiser son nom.
Au moins est-il, du 2 au 13 avril 1603 aux Pays-Bas grâce à une bourse de 3 livres du secrétaire d’État, Sir Robert Cecil. Ce dernier, comte de Salisbury en 1605, est nommé Lord Treasurer en 1608. Il est alors le principal mécène de Coprario.
Le 31 octobre 1605, Coprario reçoit 5 livres en tant que « Setter of

Petites annonces

◆ Cours particuliers de piano à Chaponost (69)
◆ L'Académie du Palais royal (18-30 ans), Paris, recrute des chanteurs et des instrumentistes
 Retraitée violoncelliste amateur cherche comparses à Strasbourg
◆ Chanteuse soprano amatrice bon niveau, cherche pianiste et instrumentistes région Palaiseau-Orsay
◆ Accompagnement chanteurs Nice et environs
Paris : cherchons musicien pour spectacle alliant musique et poésie
◆ École de musique (77) à Saint-Mard recherche professeur de violoncelle
◆ Les ateliers de musique ancienne du conservatoire de Château-Thierry
◆ Recherche musiciens pour jouer en orchestre d’Harmonie à Sailly-Labourse
◆ (Alsace) Nouveau c(h)œur arc en ciel, décalé, extravagant… recherche choristes

Alexandre Pierrepont, Chaos, cosmos, musique Particularités des aventuriers de l’AACM et du champ jazzistique dans leurs courses. Éditions MF, Paris 2021 [224 p. ; ISBN 978-2-378-04036-9 ; 20 €]

rectangle

Agenda

janvier 2022

L M M J V S D
01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31

rectangle

rectangle_actu

recangle_textes

Les livres

Claire Clouet, La diaspora de la chambre 107 : Ethnographies musicales dans la diaspora soninké. « Répercussions », Éditions MF, Paris 2021 [218 p. ; ISBN 2-37804-023-7 ; 22 €].

Jambou Louis, La musique entre France et Espagne (xvie-xxe siècles), « Univers musical », L'Harmattan 2019 [440 p. ; ISBN 978-2-343-16546-2 ; 39 €].

Abromont Claude, Eugène de Montalembert, Vocabulaire de l'harmonie. Minerve, Paris 2021 [252 p. ; ISBN 978-2-86931-165-7 ; 19,50 €.]

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents
Bibliohèque
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

ISSN 2269-9910

11 223 pages publiques. 3 496 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)