= musicologie et actualités musicales

musicologie.org —— 23e année,

Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire . ?...

La Gazette musicale

Paul Lewis : Romantic Music for Harp

Michaël Sebaoun — Fondatrice du label Harp & Co, la harpiste Rachel Talitman a publié une impressionnante liste de disques. On y trouve notamment des programmes originaux : celui intitulé In the Light of Ravel (CD5050-39), d’une belle cohérence stylistique, avec des œuvres de musique de chambre avec harpe de Ravel, Robert Groslot, John Metcalf, Sergiu Natra et Michel Lysight.
Celui encore consacré à des compositeurs juifs peu connus du 20e

(Sud-Ouest) Opéra de Bordeaux : quelques chiffres-clés

(Le Soir, Belgique) La jauge de 200 met l'Orchestre Philharmoni-que Royal de Liège en grande difficulté (CGSP)

(Le Figaro) La Philharmonie de Paris contrainte d'annuler cinq de ses concerts

(RTBF) La dernière élève vivante de Rachmaninov fête neuf décen-nies de carrière avec un nouvel album

Toutes les chroniques

Alain Lambert
Frédéric Norac
Michel Rusquet
Michaël Sebaoun
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

Micheli Romano (1575-ap. 1659)

On déduit l'année de sa naissance du fait qu'il aurait eu 75 ans en 1650. Mais on ne sait rien ni de sa famille ni de son enfance. Les éléments biographiques figurent dans les préfaces de ses écrits.
Il a été un des élèves de Francesco Soriano et de Giovanni Maria Nanino.
En 1593, il est au service du duc de San Giovanni e conte di Camerata, à Rome.
Vers 1596-1598, il fait partie des musiciens du prince Gesualdo da Venosa à Naples, où il se lie avec des madrigalistes.
Vers 1605, il séjourne à Ferrare où il rencontre, entre autres, L. Luzzasco Luzzaschi.

Donizetti

Un élixir au goût français : L’Elisir d’amore en version de concert

Frédéric Norac — Après la reprise à Bastille en début de saison de la production increvable de Laurent Pelly, c’était au tour des « Grandes Voix » de proposer une nouvelle version (de concert) de L’Elisir d’amore de Donizetti. Principal intérêt de cette initiative

Omar Poras Omar Poras : Le conte des contes, un cabaret musical et pétulant

Alain LambertLe Conte des contes est un ensemble de fables, formules proverbiales ou magiques, musiques populaires, le tout de tradition orale recueilli à travers l’Italie par Giambattista Basile en dialecte napolitain en 1634. Omar Paras, avec Marco Sabbatini

Johann Jakob de Neufville (1684-1712)

Il étudie la composition auprès de Johann Pachelbel (1653-1706) à Nuremberg. Après la mort de ce dernier, il continue ses études en Italie, particulièrement à Venise. Puis il gagne Graz et Vienne, où il travaille peut-être avec Johann Joseph Fux (1660-1741) et Georg Reutter (1656-1738).
En 1709 il est de retour à Nuremberg où il succède à Wilhelm Jeronymus Pachelbel, ayant lui-même succédé à son père, à la Jakobskirche de Nuremberg.

Johann Jacob de Neufville, Ciacona en si mineur, par Claveciniste Falerno Ducande.

 

Quel avenir pour les cultures autochtones ? 20 janvier, Saint-Quentin-en-Yvelynes

Les Piano Memories de Nicolas Horvath en quatre récitals d'hiver, 20 et 27 février, Paris

(YouTube) Paul Delmet, Portrait sans modèle, par Enguerrand Dubroca (ténor), Yuko Osawa (piano)

Sonates françaises : Fauré, Saint-Saëns, Franck, Saskia Lethiec (violon), Jérôme Granjon (piano). Cascavelle 2021 (VEL 1654).

(France info) Audition : les dégâts du son compressé mis en évidence par une étude réalisée sur des cochons d'Inde

Harrach Ernst Albrecht von (1598-1667)

Hentzschel Caspar (v. 1575-v.1640)

Boris Vian debout sur le Zinc à Magny-les-Hameaux

(France musique) Toscanini ou l'improbable histoire d'un tyran antifasciste

(20 minutes) « L’avenir du live est essentiel et fait partie de la singu-larité de l’offre du service public », estime Didier Varrod

Coprario Giovanni (1575-1626)

Dans un document daté de 1617, il est appelé « John Coperario, gentleman ». En février 1601, William Petre fait un don de 10 shillings à « Coprario, pour les leçons qu’il m’a apportées pendant mon séjour à Londres ».
On peut supposer, sans auncune documentation, qu’après un séjour en Italie il ait gardé son nom itatilianisé. En fait, les musiciens italiens étant fort prisés, il était assez courant d’italianiser son nom.
Au moins est-il, du 2 au 13 avril 1603 aux Pays-Bas grâce à une bourse de 3 livres du secrétaire d’État, Sir Robert Cecil. Ce dernier, comte de Salisbury en 1605, est nommé Lord Treasurer en 1608. Il est alors le principal mécène de Coprario.
Le 31 octobre 1605, Coprario reçoit 5 livres en tant que « Setter of Musick », quand les musiciens de Robert Cecil jouent pour la reine Anne.
En 1606, il compose ses Funeral Teares à la mémoire de Charles Blount, comte de Devonshire.
Le 16 juillet 1607, il reçoit 12 livres

Victor Ernst Nessler (1841-1890)

Son père est pasteur. Nessler étudie le théologie à Strasbourg et la composition auprès de Th. Stern. Il débute la composition avec des œuvres religieuses pour chœur et des œuvres de circonstance. La faculté de théologie s'offusque de ses compositions et le renvoie.

Cinq cédés sans étiquette pour en finir avec 2021

Alain Lambert — NO&RD d’abord, plutôt ténébreux, Aquaserge et son rock nourri de musique contemporaine, zBlug entre concret et électronique, Klein à la frontière entre pop et jazz, et Ana Kap Octet hors de toutes frontières.
One (Unifaun productions 2021) du duo NO&RD

3 works for 12 : Alban Richard et ses « dansantes machines humaines »

Alain Lambert — Le chorégraphe Alban Richard reprend à Caen, où il dirige le Centre chorégraphique national, une pièce créée en octobre dernier au festival Musica de Mulhouse autour de trois œuvres minimalistes du dernier quart du xxe siècle qu’il nous donne à entendre et à voir par le biais de la danse. Un spectacle passionnant.
Hoketus (1976) du compositeur Louis Andriessen pour 2 cornemuses, 2 saxophones altos, 2 guitares basses, 2 pianos, 2 pianos électriques, 2 congas, est une pièce, fortement compacte au niveau instrumental, violente et tonitruante comme une grande machinerie industrielle déployée en cellules rythmiques stravinskyenne se décalant

Brunelli Antonio (1575-1630)

Né en Toscane, sa famille est toutefois originaire de Viterbe. Dans les années 1590, il est un des élèves de Giovanni Maria Nanino à Rome. Il aurait fréquenté d'autres écoles dans d'autres villes.
En 1603, il est nommé maître de chapelle et organiste de la cathédrale de S Miniato

Tessarini Carlo (1690-1767)

On ne sait pas s’il a des liens avec les Tessarini de Rimini, actifs dans le commerce maritime et propriétaires immobiliers.
On déduit son lieu de naissance des frontispices de ses publications et de ses dédicaces « Carlo Tessarini da Rimini ». Il en est de même pour sa date

 

Les cédés

Dufay, le prince d'amours, 20 chansons par l'Ensemble Gilles Binchois, sous la direction de Dominique Vellard. Evidence 2021 (EVCD 082).

 

Nicole Tamestit, Khandochkine, Sonates et chansons russes pour violon solo. Diligence 2021 (Dil 17).

 

Paul Lewis, Romantic Music for Harp (1er enregistrement mondial), Rachel Talitman (harpe), Israël Strings Ensemble, sous la direction de Doron Salomon. Harp & Company 2021 (CD 5050-46).

La musique instrumentale de Georg Philipp Telemann

Né à Magdebourg en 1681, mort à Hambourg quatre-vingt-six ans plus tard, ce contemporain et ami de Bach, qui — on a peine à le croire aujourd'hui — fut en son temps le musicien allemand le plus réputé et recherché, trouva le temps d'écrire la bagatelle de six mille œuvres  : plus de mille cantates, quarante-quatre passions, cent oratorios, quarante opéras, six cents ouvertures françaises,  des centaines de concertos et d'innombrables

Les mystérieux rivages du compositeur Fabien Touchard

Jean-Marc Warszawski — Fabien Touchard est passé par le Conservatoire national supérieur de musique de Paris, en est sorti avec une dizaine de Prix de quasiment tout ce qui touche à la composition et à l’improvisation. De retour au Conservatoire national supérieur, il y enseigne le contrepoint , et parallèlement l'écriture musicale au Conservatoire de Boulogne-Billancourt. Ses compositions sont jouées à travers le monde.

Louise Brillon de Jouy Les sonates pour piano d'Anne-Louise Brillon de Jouy

Michaël Sebaoun — Le pianiste Nicolas Horvath, qui enregistre, pour le label Grand Piano, Czerny et Philip Glass, Debussy, Hélène de Montgeroult ou encore Alvin Lucier, révèle au disque la compositrice française Anne-Louise Brillon de Jouy (1744-1824).
Pianiste et claveciniste, tenant salon à Passy, marié à Jacques Brillon de Jouy et mère de deux filles qu’elle entoure de peinture et de musique, auteure de près de quatre-vingt-dix œuvres (essentiellement

Petites annonces

◆ Cours particuliers de piano à Chaponost (69)
◆ L'Académie du Palais royal (18-30 ans), Paris, recrute des chanteurs et des instrumentistes
 Retraitée violoncelliste amateur cherche comparses à Strasbourg
◆ Chanteuse soprano amatrice bon niveau, cherche pianiste et instrumentistes région Palaiseau-Orsay
◆ Accompagnement chanteurs Nice et environs
Paris : cherchons musicien pour spectacle alliant musique et poésie
◆ École de musique (77) à Saint-Mard recherche professeur de violoncelle
◆ Les ateliers de musique ancienne du conservatoire de Château-Thierry
◆ Recherche musiciens pour jouer en orchestre d’Harmonie à Sailly-Labourse
◆ (Alsace) Nouveau c(h)œur arc en ciel, décalé, extravagant… recherche choristes

Abromont Claude, Eugène de Montalembert, Vocabulaire de l'harmonie. Minerve, Paris 2021 [252 p. ; ISBN 978-2-86931-165-7 ; 19,50 €.]

rectangle

Agenda

janvier 2022

L M M J V S D
01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31

rectangle_actu

recangle_textes

rectangle

Les livres

Chopin

Eigeldinger Jean-Jacques, Autour des 24 préludes de Frédéric Chopin. Celda de Frédéric Chopin, Majorque 2019 [140 p. ; ISBN ‎ 978-8409104734 ; 20 €].

Les Talents au féminin, Cahiers Maria Szymanowska (1, automne), Société Maria Szymanowska, Paris 2021 [166 p. ; ISBN : 978-2-9577652-0-1 ; 14 €]

Peter Eötvös, Pedro Amaral, Parlando Rubato, entretiens, monologues et au-tres déambulations. Éditions Musica Falsa, Paris 2021 [368 p. ; ISBN 978-2-9157-9482-3 ; 18 €].

 

 

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents
Bibliohèque
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

ISSN 2269-9910

11 223 pages publiques. 3 496 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)