bandeau actu

 

 


lundi 9 février 2015

Grands concerts de gala des lauréat, pour les cinquante ans de Pro Musicis

 

Depuis 2015, le concours international annuel Pro Musicis a lieu à Paris et à New York. Il permet de couronner les meilleurs artistes sur le plan musical.

L' Association Pro Musicis a été fondée en 1965 par le Père Merlet (1925-32013), afin de faire connaître de jeunes artiste talentueus à travers le monde et porter le musique auprès de publics oubliés.

Célimène Daudet interprétera le 9 février, La Belle excentrique d'Erik Satie, avec Delphine Bardin, Xénia Maliarevitch, Paloma Kouider, et le 10 février La sonate pour piano et violon de Claude Debussy en compagnie de Guillaume Latour. Photographie © musicologie.org.

Chaque Lauréat de son prix annuel donne un concert public avec un cachet, puis gracieusement deux « concerts de partage » pour des enfants handicapés ou en souffrance, des personnes âgées, malades ou détenus. Depuis la création de Pro Musicis, plus de 2 000 concerts ont été donnés, dont les deux tiers en « concerts de partage ».

Pour ses cinquante ans, Pro Musicis organise deux concerts d'anniversaire exceptionnels, en partenariat avec le Collège des Bernardins de Paris, les 9 et 10 Février 2015 à 20h, dans la magnifique nef du Collège de l'institution.

Ces galas seront donnés par une trentaine de Lauréats Pro Musicis, dirigés par le chef d'orchestre Alain Pâris, directeur musical de l'Association.

La violoniste Elsa Grether jouera Porque llorax ? de Philippe Hersant en compagnie de la violoncelliste Clara Zaoui, le 10 février. Photographie © musicologie.org.

Une grande partie des laureats seront réunis lors des deux concerts exceptionnels. Au rang de ceux ci: Delphine Bardin, Dana Ciocarlie, Célimène Daudet, Michael Faust, , Robert Gardner, Elsa Grether,Clara Zaoui, Xenia Maliarevitch, les Trios Karénine et Rilke, Sébastien van Kuijk, Guillaume Latour, Yura Lee, Sarah Louvion, Dominique Merlet, Clara Novak, Jane Peters, Marion Platero, Naaman Sluchin, J.Y. Song , Andrew Staupe, Helena Winkelman ... Natalie Dessay et Patrice Fontanarosa, retenus comme d'autres à ces dates, se joindront de coeur et d'esprit à ces événements.

Le programme détaillé

Guillaume Latour s'associera à la pianiste Célimène Daudet, dans la sonate pour violon et piano de Claude Debussy (10 février).

Le chef d'orchestre Krzysztof Urbanski reçoit le Prix Leonard Berstein

Krzysztof Urbanski. Photographie © Fred Jonny.

Le Prix Leonard Berstein a été décerné au chef d'orchestre polonais Krzysztof Urbanski. Ce Prix issu du Schleswig-Holstein Musik Festival (le festival de musique du Schleswig-Holstein, le Land le plus au nord de l'Allemagne) est doté de 10 000 euros. Il sera remis le 17 juillet prochain à Lübeck, au cours du traditionnel concert dirigé par le lauréat.

Lauréat en 2006 du Printemps de Prague, il dirige depuis 2010 l'Orchestre symphonique de Trondheim et depuis 2011 celui d'Indianapolis.

Valery Gergiev dévoile les premiers jurés du Prix Tchaïkovski

 

Violoncelle : Lynn Harrell, Yo-Yo Ma, Misha Maisky, David Geringas, Alexander Knyazev and Carnegie Hall chief Clive Gillinson (a former cellist in the LSO).

Piano : Sergey Dorensky, Dmitry Bashkirov, Vladimir Ovchinnikov, Denis Matsuev, Michel Béroff, Barry Douglas, Peter Donohoe, Alexander Toradze, Menahem Pressler, Verbier chief Martin Engström.

Violon : Yuri Bashmet, Maxim Vengerov, Leonidas Kavakos, Viktor Tretyakov, Vadim Repin, Lucerne chief Michael Haefliger, Boris Kushnir, James Ehnes, Salvatore Accardo and Liana Isakadze.

Voix : Olga Borodina, Thomas Quasthoff, Julia Varady, Samuel Ramey and two ex-Met chiefs John Fisher and Sarah Billingshurst.

 

Marion Cotillard et l'orchestre philharmonique de Monte-Carlo sous la direction de Kazuki Yamada transcendent « Jeanne d'Arc au bûcher »

 

Par Jean-Luc Vannier ——

Une œuvre étrange. Déconcertante. Et où la variété parfois exubérante dans la partition des registres musicaux le dispute à la sobre gravité et au traitement mystico-lyrique du sujet. Les interrogations abondaient donc, dimanche 8 février à l'auditorium Rainier III de Monaco, sur cette version monégasque de « Jeanne d'Arc au bûcher », oratorio dramatique d'Arthur Honegger (1892 – 1955) sur un livret de Paul Claudel. Une collaboration improbable entre un compositeur helvète, pétri des influences les plus hétéroclites (Darius Milhaud, Igor Stravinsky…) et soucieux d'élaborer une musique en osmose avec les changements politiques et sociaux de son temps et un librettiste, un moment diplomate français en poste aux États-Unis et illuminé par la grâce un soir de Noël 1886 dans l'ombre incandescente d'un pilier de la Cathédrale Notre-Dame.  La pièce elle-même connut les vicissitudes de l'époque : après une création reportée à Bâle le 12 mai 1938 sous la direction de Paul Sacher, la présentation en France aura lieu dans la « zone libre » de l'Hexagone sous la forme d'un spectacle de tréteaux en 1941, avant une première scénique à Zurich l'année suivante.

Kazuki Yamada. Photographie © Marco Borggreve.

(+) lire la suite

Un Stabat Mater de Dvořák réservé, par Philippe Herreweghe

Par Eusebius ——

 

Philippe Herreweghe. Photoghraphie © DR.

Même si la musique religieuse de Dvořák commence à être connue du grand public, il y a fort à parier que la réputation de Philippe Herreweghe a suffi à remplir l'Auditorium. Les biographes nous expliquent que Dvořák commença son Stabat Mater après le premier décès d'un de ses enfants1. La douleur qu'expriment les dix parties de la séquence de Jacopo da Todi2 devait correspondre au désespoir du père. Le Stabat Mater, texte dramatique, tragique et doloriste s'il en est, a inspiré des centaines de compositeurs, dont Palestrina, Pergolèse, Rossini et Poulenc, pour ne citer que les plus célèbres. Celui de Dvořák réalise une fresque lyrique, tantôt tourmentée, tantôt sereine, toujours pudique, chaleureuse.

(+) lire la suite

Opéra de Paris : une saison 2015-2016 très prometteuse

Par Frédéric Norac —

Stéphane Lissner , Opéra Bastille, Paris. Photographie © DR.

On s'en serait douté, l'arrivée de Stéphane Lissner à la direction de l'Opéra de Paris marquera aussi le retour des metteurs en scène, après un passage à vide de près de six ans. Ce n'est pas nous qui nous en plaindrons, vu la pauvreté de ce que nous a proposé en la matière notre première scène nationale depuis la saison 2009-2010, à l'image de son ultime création, La Tosca de Pierre Audi, l'année dernière, un produit standard sans couleur ni saveur

(+) lire la suite

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
<a href="tel: 0606617341">06 06 61 73 41</a>
Contacts

À propos

S'abonner au bulletin
Liste

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours de musique

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale

Soutenir musicologie.org

Articles et documents
Bibliothèque
Nouveaux livres
Nouveaux cédés

Colloques & conférences
Universités en France

Collaborations éditoriales

logo musicologie
ISSN 2269-9910

© musicologie.org 2014

musicologie

Mardi 10 Février, 2015 0:26

 février 2015

L M M J V S D
01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28

musicologie

Soutenir musicologie.org

flux rss

Recherche dans musicologie.org

rectangle

rectangle

rectangle

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil