bandeau actu

 

 


mardi 10 février 2015

Intertextualités XXe/XXIe siècles : Emprunts, Citations : L'art d'apprivoiser des matériaux exogènes

Cdmc (Paris)
Mardi 10 Février 2015 - 13:30
Entrée libre, réservation 01 47 15 49 86 ou cdmc@cdmc.asso.fr

 

Télécharger le programme ici

Citation, collage, emprunt, allusion, pastiche, copie, réplique, montage, etc. sont autant de vocables qui désignent des pratiques diverses et identifiées tout au long de l'histoire des productions artistiques et il convient, dans chaque contexte, d'analyser les raisons et les modalités selon lesquelles une production se réfère à un autre texte qui l'a précédée. La journée conjointement organisée par le Cdmc et la Sfam reprendra à d'autres frais la question de l'innovation et de la répétition dans la création musicale du XXe siècle. Il ne s'agira pas d'engager une recension des oeuvres musicales faisant écho, d'une manière ou d'une autre, à des oeuvres antérieures, mais de questionner le recours même à l'exogène : comment, au-delà d'une simple description, analyser les processus et les techniques de « renvoi » et d' « intégration » des oeuvres les unes aux autres ? Existe-il, au siècle dernier et au siècle qui vient des nécessités socio-historiques qui pourraient permettre de situer l'acte créateur dans un mouvement dialectique qui oscille entre un romantisme de l'innovation radicale et les postures classiques de l'art dans le recours aux modèles antérieurs ?

13h30 Accueil
Laure Marcel-Berlioz, directrice du Cdmc

13h45 Ouverture
Jean-Michel Bardez et Marie-Noëlle Masson, Sfam

14h L'art d'apprivoiser des matériaux exogènes à des fins dramaturgiques
Stéphane Orlando, Conservatoire de Mons, Société belge d'analyse musicale

14h30 Citation et altération musicales à la fin du XXe siècle : de Hymnen (1967)

de Karlheinz Stockhausen au Quatuor à Cordes n°2 (2006) de Régis Campo
Etienne Kippelen, Université Aix-Marseille

15h Philippe Hersant
Jean-Marc Bardot, CIEREC de l'Université Jean-Monnet de Saint-Étienne

16h La chanson dans Au monde, de Joël Pommerat à Philippe Boesmans
Cécile Auzolle, Université de Poitiers

16h30 Les modèles au services du style : l'Octuor de Stravinsky
Gianfranco Vinay, Université Paris VIII

17h30 Table-Ronde avec les témoignages des compositeurs Philippe Démier et Sébastien Gaxie, et l'ensemble des participants

Coordination Jean-Michel Bardez, Marie-Noëlle Masson

Nouvelle salle de concert à Munich : Sein oder Nichtsein ? Ce n'est pas joué !

L'actuelle salle du Gasteig.

Le gouvernement de Bavière ne referme pas le dossier relatif à la construction d'une nouvelle salle de concert à Munich, où l'on sait que l'orchestre est magnifique, mais que sa résidence, la salle du centre culturel du Gasteig n'est pas bonne.

Au cours des dernières semaines, la municipalité de Munich et le gouvernement de la région bavaroise ont décidé de concert la rénovation du Kulturzentrums am Gasteig, plutôt que la construction, d'une nouvelle salle. Ce qui a provoqué de très vives critiques de l'Union des orchestres allemands et des gens de culture.

Selon le Süddeutsche Zeitung, qui se réfère à un mémoire du cabinet du ministre des Arts, Ludwig Spaenle, le gouvernement de Bavière se réserve le droit de sortir du plan de rénovation. Un nouveau bâtiment serait une alternative au cas ou la rénovation de la salle du Gasteig ne permettrait pas la double utilisation prévue par deux orchestres.

Dans ce cas, le ministère table sur un coût de 200 à 300 millions d'euros pour la construction d'un nouveau lieu pour la philharmonie.

70 ans aussi pour les chanteurs

Le Parlement a mardi le passage de 50 à 70 ans de la durée de protection des droits des chanteurs sur leurs oeuvres, et le droit pour des institutions culturelles d'exploiter des oeuvres dites orphelines (œuvres protégées par le droit d'auteur mais dont les ayants sont inconnus).

Les bibliothèques, écoles, musées ou archives peuvent les exploiter et les numériser à des fins non lucratives, en pouvant pendant sept ans répercuter les coûts de cette exploitation sur le public, c'est à dire, dans les faits, elles peuvent s'arroger des droits pendant sept ans.

Le texte renforce la lutte contre la sortie illicite du territoire français de biens culturels relevant du patrimoine national.

Mozart and His Contemporaries: Sixth Biennial Meeting of the Mozart Society of America

11-13 septembre 2015, Medford (US:MA)

Deadline for Abstracts: 30 March, 2015
Conference website: https://www.mozartsocietyofamerica.org
Conference venue: Tufts University, Medford, MA

Details: The Mozart Society of America will hold its sixth biennial meeting, Mozart and His Contemporaries, on the campus of Tufts University on Friday through Sunday, 11-13 September 2015. The Program Committee invites proposals for talks on a wide range of topics that explore the lives and music of Mozart and his contemporaries in their domestic, courtly, ecclesiastical, and theatrical spheres. Proposals for short lecture-recitals and panels are also welcome. The conference will also include visits to the musical instruments collection at Boston's Museum of Fine Arts and to the Loeb Music Library at Harvard University.

Topics should be proposed in abstracts of up to 300 words and sent to the chair of the Program Committee, Jessica Waldoff [jwaldoff -at- holycross.edu], by 30 March 2015. The proposal should include all contact information and audio-visual needs. Only one submission per person will be considered. While MSA membership is not necessary for an initial proposal, membership is expected of all those who present papers at the conference.

Psallite Domino: Sacred Music and Liturgical Reform after Vatican II

20 juin 2015, Liverpool

CFP Deadline: 28 March 2015
https://sites.google.com/site/liverpoolsacredmusicconference/home
Venue: Liverpool Metropolitan Cathedral, Liverpool, UK

Featured speakers:
Dom Henry Wansbrough OSB (Alexander Jones Professor of Biblical Studies, Liverpool Hope University)
Martin Baker (Master of Music, Westminster Cathedral)

CALL FOR PAPERS

Hosted by Liverpool Hope University and taking place at Liverpool Metropolitan Cathedral during the year of the 50th anniversary of the closing of Vatican II, this conference will broadly examine the reception, interpretation, and practical realisation of Vatican II as it related to sacred music. The aim of the conference is to bring both academics and practitioners together (the ‘people who translate its words into terms of real life') to explore this important area, to find common ground, and discuss the way ahead.

Proposals for individual papers (20 minutes) or round-table discussions (lasting 1 hour: 3-5 participants) are particularly invited around the following themes:

- Sacrosanctum Concilium and sacred musicEcumenical aspects of the reception of Vatican II

- Post-conciliar composers, composition, and hymnody

- The role of sacred music in worship today

- The choir in Roman Catholic liturgy today

- The contribution of higher education to sacred music

- Sacred music in practice: case studies of music in parishes/cathedrals.

Proposals are also welcomed for practical sessions and poster presentations.

Electronic copies of abstracts (300 words/ 400 for round table discussions) should be submitted via the conference website to the conference organisers. Selected papers may be invited for inclusion in a projected volume to be based upon the conference proceedings.

Conference organisers: Prof. Tassilo Erhardt (erhardt -at- hope.ac.uk) and Dr Christopher McElroy (mcelroc -at- hope.ac.uk)

MikisTheodorakis : poésie, musique et politique

Appel à communications

18-20 juin 2015, Paris

Colloque international organisé par l'Université Paris-4 Sorbonne et l'Institut de Recherche en Musicologie (CNRS UMR 8223), en partenariat avec MUSIDANSE (EA 1572 – université Paris 8) et le CRAL-EHESS (CNRS UMR 8566), avec le soutien du Centre culturel Hellénique, de la Fondation Hellénique et de l'Institut de Politique Éducative de Grèce.

Né en 1925, Mikis Theodorakis est sans aucun doute le compositeur grec le plus populaire de son époque et jusqu'à aujourd'hui. Homme engagé de gauche, penseur et poète, il fut aussi ministre et député au Parlement grec, mais surtout activiste pour la paix et pour la démocratie. Son œuvre, son action et sa pensée marquent de façon significative plusieurs combats sociaux et politiques de toute la seconde partie du 15e siècle, ainsi que, sur le plan artistique, la nécessité de fonder une musique contemporaine grecque, à la fois savante et populaire.

Son action, qui commence pendant la Seconde Guerre Mondiale, est ensuite ancrée dans la vie politique interne de la Grèce à travers la Guerre Civile, l'organisation des « Jeunesses Lamprakis », la dictature des Colonels jusqu'au « Mouvement des Citoyens Indépendants Spitha» (« Etincelle ») qu'il a fondé plus récemment. La musique et la politique – les deux engagements complémentaires qui déterminent sa vie et qui reflètent sa personnalité dynamique – sont à l'origine de son aura qui dépasse rapidement les frontières grecques, et le propulsent en tant que la « Voix de la Grèce » dans les monde.

Engagé depuis son plus jeune âge en faveur des grands idéaux humanistes – la Liberté, la Paix, la Démocratie –, il exprime ses idées et incite à la mobilisation et à la révolte aussi bien par ses écrits que par ses compositions musicales. Son engagement s'exprime également dans ses choix artistiques : ainsi Theodorakis défend dans son œuvre l'accès du peuple à des genres poétiques et musicaux perçus comme étant réservés à l'élite sociale. Inversement, il défend aussi l'introduction d'instruments (comme le bouzouki) et de styles populaires (comme le rebetiko) aux genres musicaux savants. Compositeur prolifique, il signe plus d'un millier de mélodies, dont plusieurs devenues extrêmement populaires,  et qui  fondent  le genre très particulier et  très fécond du entechno (la « chanson savante-populaire » grecque). Il est également l'auteur d'œuvres symphoniques et de chambre, de plusieurs hymnes et oratorios, de plus de dix ballets, de cinq opéras, et il a composé la musique de plus de cinquante œuvres théâtrales ou cinématographiques.

Emprisonné, torturé, exilé, Mikis Theodorakis a payé dans sa chair nombre de ses engagements, et c'est en France, qui l'accueille en 1970, où il organise son action de résistance, politique et musicale, contre la dictature des Colonels. Auparavant, un premier séjour à Paris dans les années 1950 l'avait notamment conduit au Conservatoire de Paris, dans les classes d'Olivier Messiaen et d'Eugène Bigot. Ainsi Theodorakis entretient-il une relation tout à fait singulière avec la France, tant dans sa vie artistique que militante.

Pour tous ses engagements, militants comme artistiques, Theodorakis, a été et est toujours adulé, admiré, célébré, mais aussi parfois critiqué (de surcroît, au cours des décennies, tantôt par une certaine droite que par une certaine gauche, par une partie  du  « peuple »  ou certaines « élites », etc.).

Malgré sa diversité et sa richesse, force est de constater qu'à ce jour l'œuvre de Mikis Theodorakis a fait très peu l'objet d'études. Ainsi, l'ambition de ce colloque est d'aborder spécifiquement l'œuvre de Mikis Theodorakis en croisant les regards disciplinaires et de stimuler la réflexion critique, longtemps figée face à ce personnage singulièrement complexe, dense et riche.

De même, se plonger à nouveau dans l'œuvre theodorakienne à cette période de crise, et interroger sa valeur diachronique, est sans aucun doute la meilleure façon de rendre hommage au compositeur pour son 90e anniversaire.

Axes envisagés (propositions non limitatives) :

Poésie et musique dans l'œuvre de Mikis Theodorakis

Mikis Theodorakis et son engagement politique et social

La place de l'œuvre theodorakienne dans la littérature musicale contemporaine

Mikis Theodorakis et la France

Musique et dictature, musique et résistance, musique et torture à travers l'œuvre de Theodorakis

Les propositions de communication (titre et résumé d'environ 200 mots) accompagnées d'une courte notice biographique sont à envoyer avant le 15 mars 2015 par voie électronique à l'adresse : ColloqueTheodorakis2015@gmail.com

L'acceptation des propositions sera notifiée avant le 31 mars 2015

Langues du colloque : français et anglais. Des communications dans d'autres langues peuvent être acceptées à condition qu'une traduction en français soit remise à la disposition du comité d'organisation avant le 12 juin 2015.

Comité d'honneur :

Costa Gavras, réalisateur

Angelique Ionatos, chanteuse-compositrice

Asteris Koutoulas, écrivain, traducteur et réalisateur

Vasso Papantoniou, artiste lyrique, directrice de la Société pour la maison de l'opéra et de l'académie d'Art lyrique « Maria Callas », Athènes

Arja Saijonmaa, chanteuse et comédienne

Margarita Theodorakis, directrice des Editions Romanos et de l'Οrchestre populaire Mikis Theodorakis, fille du compositeur

Vassilis Vassilikos, écrivain

Nena Venetsanou, chanteuse-compositrice

Comité scientifique :

Christophe Corbier, CR CNRS – EHESS CRAL

Jean-Marie Jacono, MCF, université d'Aix Marseille Paloma Otaola, Professeure, université de Lyon Théodora Psychoyou, MCF, IReMus – Paris-Sorbonne

Makis Solomos, Professeur, MUSIDANSE – université Paris 8

Kalliopi Stiga, Docteure en musicologie, Institut de Politique Éducative de Grèce

Comité d'organisation :

Théodora Psychoyou · IReMus, Paris-Sorbonne, Mado Spyropoulou · Sorbonne Nouvelle - Paris 3, Kalliopi Stiga · Institut de Politique Éducative de Grèce

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
<a href="tel: 0606617341">06 06 61 73 41</a>
Contacts

À propos

S'abonner au bulletin
Liste

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours de musique

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale

Soutenir musicologie.org

Articles et documents
Bibliothèque
Nouveaux livres
Nouveaux cédés

Colloques & conférences
Universités en France

Collaborations éditoriales

logo musicologie
ISSN 2269-9910

© musicologie.org 2014

musicologie

Dimanche 15 Février, 2015 21:13

 février 2015

L M M J V S D
01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28

musicologie

Soutenir musicologie.org

flux rss

Recherche dans musicologie.org

rectangle

rectangle

rectangle

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil