bandeau actu

 

Actualités musicales

samedi 21 juin 2014

 

Résonance : Samuel Cattiau et Quentin Dujardin à Mont-Devant-Sassey

 

Samuel Cattiau (Contre-ténor) & Quentin Dujardin (Guitare), composent des mélodies pour guitare et voix, inspirés de textes issues de musiques anciennes du XIIe au XVIIIe siècles. Dans l'esprit des trouvères et troubadours — et dans une très grande liberté — les musiciens proposent une exploration musicale et un voyage au travers de thèmes intemporels comme cette fragilité entre l'amitié et l'amour, cet antagonisme que suggère dans sa sonorité la voix de contre-ténor. Une appropriation harmonique et mélodique de textes et d'œuvres telles que Les Cantigas de Santa Maria, les Aria Antiche italiens, en passant par Guillaume de Machaut, Johannes Ciconia, les Lute songs de John Dowland ou encore Henri Purcell, voici des œuvres idéales pour pousser plus en avant ce répertoire musical revisité.

Mont-Devant-Sassey

Samuel Cattiau (Contre-ténor)
Quentin Dujardin (Guitare)
Matthieu Saglie (violoncelle)

Entrée libre (sous réserve de places disponibles). Place réservée : 10 € en prévente avant le 1er juin 2014.15 € du 1er juin au 20 juin 2014. La réservation garantit les meilleures places. Réservation (Nombre de places limitées) : Annie Champenois. Tél. : 03 29 80 91 17. annie.champenois@sfr.fr.

Des intermittents sur le toit de la DRAC à Lille

Les forces de l'ordre sont arrivées peu après 7H00 pour déloger la vingtaine d'intermittents, qui occupent la cour de la Direction des Affaires culturelles du Nord-Pas-de-Calais à Lille, depuis mardi.

Une dizaine de manifestants a été chassée des lieux, tandis qu'une dizaine d'autres est montée sur le toit.

On était dans la cour, maintenant on est sur le toit. On monte d'un cran. On déconseille à la police de nous déloger car c'est très dangereux. On est au bord du gouffre, au bord du précipice, a déclaré un intermittent.

En milieu de matinée, une quarantaine de personnes, venues soutenir les intermittents, se sont allongées coude à coude dans la rue, à proximité de la Drac, devant un camion de pompiers présent pour sécuriser la zone, avant d'être délogés un par un par les forces de l'ordre.

Les manifestants, rejoints par des cheminots en grève, étaient contenus derrière un cordon de CRS, tenant à la main des affichettes affirmant « Rebsamen à rien ! Non à l'accord Unedic ! » ou « La précarité, c'est pas du cinéma ».

« Ceux qui sont sur le toit ne descendront pas tant que les accords Unedic ne seront pas renégociés », a déclaré un membre de la coordination des Interluttants 59-62.

Le patron du Medef bloqué par les intermittents à Brest

 

Vendredi matin, les intermittents du spectacle ont perturbé la visite brestoise de Pierre Gattaz, le patron du Medef, dès sa sortie de l'aéroport de Brest-Guipavas.

 

Les intermittents s'attaquent au local PS à Amiens

Des intermittents du spectacle en colère ont, vendredi 20 juin, recouvert la façade du local de la fédération de la Somme du PS à Amiens de goudron et de plumes. Ils ont ensuite été interpellés par la police ( Vidéo pas David Vandervoorde).

 

 

Communiqué de la Fédération du spectacle de la CGT : Les artistes et techniciens du spectacle ne sont pas des mendiants !

La protection sociale est un droit pour tous les salariés

Manuel Valls a annoncé hier un plan qui se veut une sortie de crise. Il a annoncé le maintien des crédits d'investissement du ministère dans le spectacle vivant, ce qui est une bonne mesure, mais pas pour tout le champ du ministère : bientôt les vases communicants en tapant sur tous les opérateurs (CNC, Opéra National de Paris, France Télévisions …) à qui on promet le pire ?

La concertation avec les « trois sages » peut être acceptable, à condition que nos propositions soient examinées, celles partagées dans la profession, popularisées comme « plateforme du comité de suivi ». Elles sont portées depuis plus de dix ans tandis que les signataires de l'Unedic ont toujours refusé de les étudier.

Mais surtout Manuel Valls annonce que l'Etat va financer le régime des intermittents du spectacle, préfigurant une caisse autonome que souhaite le Medef et la Cfdt depuis des années. Le Premier Ministre dit : « ce dispositif original est une forme indirecte de soutien à la création artistique et il ne peut reposer entièrement sur la seule solidarité interprofessionnelle, même si elle en reste le cœur. L'Etat doit aussi assumer sa place autour de la table […] y compris pour le financement. »

La refondation sociale chère au Medef est en marche : il s'agit de découper par morceau la protection sociale pour que l'Etat en prenne une partie à charge de plus en plus grande.

Pas plus qu'une subvention à l'industrie ou au commerce, l'assurance chômage n'est pas une subvention culturelle, c'est un droit de tous les salariés.

Les investissements publics doivent aller, eux, aux services publics, à la création et à l'emploi !

Manuel Valls dit lui-même en préambule que la contribution économique de la Culture est pourtant positive pour le pays.

On comprend mieux pourquoi le gouvernement, plutôt que de reporter l'application de cet accord de quelques mois, décide de l'agréer en l'état, en prenant en charge la non application du différé. C'est une mesurette pour passer l'été … et c'est mettre le doigt dans la caisse autonome.

Cette proposition figurait dans les textes du Medef en février comme palliatif à la suppression des annexes que notre lutte unitaire a empêché en mars.

N'en restons pas là : défendons nos propositions alternatives, refusons la réserve d'indiens !

Luttons tous ensemble contre ce texte qui constitue une catastrophe pour tous les demandeurs d'emploi, travailleurs précaires, intérimaires, cadres …

Nous appelons à poursuivre et amplifier la lutte unitaire sous toutes ses formes avec des actions dès aujourd'hui!

ü Nous reconduisons le préavis de grève à partir du 1er juillet pour tout le mois.

ü A Paris : AG unitaire lundi 23 juin 18h30 sous le péristyle de la Grande Halle de la Villette (M° Porte de Pantin)

ü Nous appelons à un temps fort de mobilisation le 26 juin. Rdv Fédéral à 13h30 devant Le Cirque D'hiver (110 rue Amelot 75011 Paris - M° Filles du Calvaire) pour rejoindre en cortège la manifestation interprofessionnelle à l'appel de la Cgt qui partira de Bastille à 14H30 pour se rendre à Nation.

ü Nous appelons à une journée de grève massive dans tous les secteurs du spectacle, du cinéma et l'audiovisuel, le 4 juillet, jour de l'ouverture du Festival d'Avignon.

Ce que nous défendons, nous le défendons pour tous, salariés, citoyens, spectateurs de notre travail.

Si le gouvernement ne nous entend pas pour sortir un plan d'apaisement équilibré et durable qui prenne en compte nos propositions, l'été ne se passera pas normalement !

Paris, le 20 juin 13H.

Secrétariat de la Cgt Spectacle

Feignants d'intermittents : L'intermittence chez Aldebert

La France déchante et n'a aucun choeur pour participer au Mondial 2014 des Chorales à Riga

449 chorales inscrites représentant 59 pays : aucune chorale française. Que se passe-t-il en France ? Pas de choeur les français pour chanter aux World Choir Games, le plus grand concours choral du monde entier ?

Où sont les voix en France ? Coqs et basse-cour ne coopérent ni ne caquettent ! Y a t-il encore des chefs de choeurs et artistes intermittents enthousiastes dans l'hexagone pour « ré-enchanter le rêve français » et chanter du 9 au 19 juillet à Riga Capitale Culturelle Européenne de l'année. Sont-ce des désillusions intermittentes, là où la culture des maux et des inégalités attriste tant ?

Bruno D.

Le festival international de la Cité internationale en grève

Au theatre de la cité internationale, le festival international prévu ce week end est en grève, en réponse aux propos de Manuel Valls et à l'agrément du 22 mars que le gouvernement s'apprête à accepter.

Ce festival est composé pour une grande part d'artistes étrangers (flamands, suisses, portugais, argentins) qui ont fait preuve d'une émouvante solidarité, malgré la grande précarité de leur situation. Ils ont compris la portée globale de cette lutte, et nous ont soutenu.

Tous les projets programmes sont des projets fragiles, rares, peu joués ou peu visibles, et qui traitent tous d'une façon ou d'une autre de ce malaise que nous ressentons, et de la nécessité de l'exprimer par le spectacle vivant.

Renoncer à jouer aujourd'hui est donc un acte fort. Quand des gens ont travaillé longtemps, et beaucoup, et parfois gratuitement, ne pas présenter son travail est éminemment douloureux. Mais refuser de monter sur le plateau est la dernière option quand c'est un autre spectacle que nous voudrions annuler: celui des politiques qui mentent, volent et trahissent impunément, et foulent au pied tout ce qui reste de solidarité.

Les œuvres pour orchestre de Johann Sebastian Bach

Par Michel Rusquet ——

Ne nous sont parvenues qu'une petite trentaine d'œuvres pour orchestre, ce qui ne donne qu'une vue partielle de ce que Bach a pu écrire en ce domaine tout au long de ses années de maturité, principalement à Coethen puis à Leipzig. Dans cette production, à nouveau riche en chefs-d'œuvre, ce sont les concertos qui se taillent la part du lion, avec – particularité notable – une proportion significative de concertos écrits pour deux ou plusieurs solistes.

Est-ce parce que ces œuvres prennent souvent leurs racines dans la musique italienne – celle de Corelli et surtout de Vivaldi – que Bach avait assidûment explorée, et accessoirement (pour les quatre Suites) dans la musique de cour française qu'il avait également fréquentée dans sa jeunesse ? En tout cas, et cela explique sûrement la popularité que ce répertoire s'est acquise auprès d'un très large public, nous avons là en général un Bach particulièrement avenant, qui, sans concession à la facilité, atteint des sommets de séduction en parvenant presque à faire oublier une science et une maîtrise  pourtant omniprésentes.

[+] lire, voir et entendre la suite...

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
<a href="tel: 0606617341">06 06 61 73 41</a>
Contacts

À propos

S'abonner au bulletin
Liste

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours de musique

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale

Soutenir musicologie.org

Articles et documents
Bibliothèque
Nouveaux livres
Nouveaux cédés

Colloques & conférences
Universités en France

Collaborations éditoriales

flux rss Flux RSS

logo musicologie
ISSN 2269-9910

©musicologie.org 2014

musicologie.org

Samedi 9 Juillet, 2016 18:38

 juin 2014 

L M M J V S D
01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31

musicologie

Recherche dans musicologie.org

rectangle

rectangle

rectangle