bandeau actu

 

Actualités musicales

jeudi 1er mai 2014

L'opéra de Paris et l'Association des maires de France relancent « Opéra d'été »

Opéra de Paris

L'Opéra national de Paris, en partenariat avec l'Association des maires de France, relance l'opération Opéra d'été de diffusion gratuite et sur grand écran des chefs d'oeuvre de l'art lyrique et chorégraphique.

Le principe de cette opération est simple : l'Opéra national de Paris cède gratuitement aux communes qui en font la demande le support numérique libre de droit de la captation qui a eu lieu à l'Opéra de Paris. En contrepartie, la commune candidate s'engage à diffuser gratuitement la captation de ce spectacle à la population, sur grand écran et en plein air, pendant la période estivale. Reste à la charge des communes volontaires, la location du matériel de diffusion et de sonorisation (projecteur HD et dispositif de son numérique essentiellement), ainsi que les frais d'organisation.

Née du désir de favoriser l'accès aux grands classiques de l'opéra et du ballet en allant à la rencontre du grand public, Opéra d'été s'inscrit dans un projet de développement de la démocratisation culturelle sur le territoire français.

Les communes souhaitant participer à cette opération pourront offrir à leur population la diffusion d'un opéra (Carmen ou Aïda) ou d'un Ballet (Don Quichotte ou la Belle au bois dormant).

Pour l'été 2014, une dizaine de communes se sont d'ores et déjà engagées dans l'opération telle Bayonne, La Baule, Bordeaux, Mandelieu La Napoule ou Nîmes.

Les communes qui souhaitent prendre part à l'opération peuvent contacter l'Opéra national de Paris jusqu'au 15 mai.

Après une stabilisation en 2013, le marché du disque reprend sa chute

cd

Le marché du disque a baissé de 7,1 % au premier trimestre, selon le Snep, syndicat de producteurs de disques. En 2013, il était revenu à la hausse (2,3 %) après une baisse continue courant sur onze ans.

Au cours des trois premiers mois de l'année, les marchands de disques ont réalisé un chiffre d'affaires de 100,3 millions d'euros.

Au premier trimestre, les ventes physiques (ventes de CD et de DVD) ont reculé de 12,6% par rapport au premier trimestre 2013, à 67 millions d'euros.

Les ventes numériques (téléchargement et revenus issus du streaming) ont parallèlement progressé de 6,6%, à 33 millions d'euros.

Le téléchargement recule de 10,3% (à 14,7 millions d'euros), une baisse qui touche les ventes de titres (-7,5%), mais aussi pour la première fois les ventes d'albums (-11,2%).

En revanche, le streaming progresse de 40% (à 16,5 millions d'euros) et devient le premier usage en ligne, représentant désormais 50% des revenus numériques du secteur et 17% du marché global.

Au premier trimestre, le streaming par abonnement a progressé quasiment autant (+38%) que le streaming financé par la publicité (+44%), qui génère beaucoup moins de revenus pour l'industrie musicale.

S'abonner au bulletin. Liste . Collaborations

logo musicologie
ISSN 2269-9910

© musicologie.org 2013

musicologie

Jeudi 8 Mai, 2014 13:10

 mai 2014 

L M M J V S D
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31


56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
<a href="tel: 0606617341">06 06 61 73 41</a>

flux rss

Recherche dans musicologie.org

 

Presse internationale

Petites annonces

 

rectangle

rectangle

rectangle