bandeau actu

 

Actualités musicales

samedi 23 novembre 2013

 

Gesualdo 400th Anniversary Conference

 

23-24 novembre 2013, York

Saturday 23–Sunday 24 November 2013
University of York

Celebrating the music of Gesualdo, the 400th Anniversary Conference will combine academic paper sessions with a series of singing workshops and performances throughout the weekend. James Wood will give a keynote speech on his reconstructions of Gesualdo's second book of Sacrae Cantiones and forensic psychiatrist Dr Ruth McAllister will present an analysis of the murder of Gesualdo's first wife based on contemporaneous accounts. On the Saturday, I Fagiolini will give a concert of secular music by Gesualdo and his contemporaries. On the Sunday, The 24 (a university of York Chamber Choir directed by Robert Hollingworth) will give a concert of sacred music, including some of James Wood's reconstructions and a set from the Tenebrae Responsories. The academic conference will focus on the music of Gesualdo, his peers and their times.

Topics for consideration:

• The Music of Gesualdo

• Gesualdo's peers and the artistic environment in Naples and Ferrara

• Contemporary parallels in other art forms to Gesualdo's advanced and mannerist music

Proposals are welcomed from, but not restricted to, the topics listed above. We would like to invite proposals for 20 minute individual research or recital papers (followed by 10 minutes discussion). Proposals should not exceed 250 words and should be emailed to: gesualdo400 at gesualdo.co.uk. Please submit proposals as an MS Word or PDF document but please also include a plain-text version in the main email. The following details need to be included in your proposal: name, institution, postal address, email address, telephone number, and audio/visual requirements. A publication project based on the conference proceedings will be undertaken.

The deadline for receipt of proposals is 6th September 2013.

Further details

 

 

Eléonore Willot, « Light-shows psychédéliques de San Francisco ». LSD, art & rock'n'roll

 

Willot Éléonore

Willot Éléonore, Light-shows psychédéliques de San-Francisco : LSD, art & rock'n'roll. « Ouverture Philosophique », Éditions de L'Harmattan, Paris 2013 [296 p. ; ISBN : 978-2-343-00970-4 ; 31 €]

 

22 novembre 2013, par Alain Lambert ——

Voilà un livre bien intéressant à plusieurs titres. Il explore toute une dimension de la contre-culture rock, son contexte culturel fort complexe (chimique, politique, philosophique, esthétique). Et nous donne même à le revivre par son Journal de bord de San Francisco de 1947 à 1967, des premiers happenings beat à l'apogée du light show, spectacle total voulant recréer l'expérience psychédélique du LSD, un an après l'interdiction de cette drogue. Curieux de s'y replonger tant de temps après, comme si on relisait, en 1970, à quinze ans — mais avec le recul — Je veux regarder Dieu en face de Michel Lancelot, d'ailleurs abondamment cité, car trop jeunes pour avoir connu  le San Francisco ou le Londres de 1967. Et déjà imprégnés de l'esprit post 68 ambiant. Même à Cherbourg, tout en haut du Cotentin, où  la boutique Vertugadin, tenue par de « vieux » hippies, vend des chemises indiennes, la salle des fêtes reçoit Gong, le cinéma Central passe Woodstock. Et sur la place du Théâtre a lieu notre première manif anti-nucléaire contre La Hague !

(+) lire la suite

Theatre and Fashion. Dialogue of arts

 

Call for Papers.

Saint-Petersbourg 23-24 novembre 2013

Deadline for providing detailed abstracts (600 – 1200 signs with space characters), brief information about yourself and your portrait picture for publication in the booklet – 1st September 2013

Conference web site

Conference venue (institution and city) : The St.Petersburg State Museum of Theatre and Music within International Festival of Arts “Diaghilev P.S.”. St Petersburg, Russia.

We invite you to contribute to the work of the International scientific conference “Theatre and Fashion. Dialogue of arts” held within the frames of the International Festival of Arts Diaghilev P.S. It deals with subject of interaction between culture of theatrical costume and fashion as an element of our daily life. The purpose of the conference is to retrace retrospective of cooperation between theatre and fashion and analyse phenomenon of these arts' symbiosis at the moments of their closest approach, from XVIII century till nowadays.

Among the most interesting themes of dialogue between theatre and fashion still wait for their researchers are: the origin of collaboration between the two arts in historical aspect; the role of fashion as quintessence of actuality, which is included in a structure of the performing act; creating image of contemporary culture with the means of theatre and fashion.

Leo Bakst is probably the only one whose creativity was carefuly studied both in Russia and in Europe. However, we can't overlook the role of other significant persons in consolidation and development of connections between the two arts - namely Nadezda Lamanova, Vera Muchina, Lubov Popova and modelers Yves Saint Laurent, Capucci, Jean-Paul Gaultier, Gianni Versace, Tatiana Parfenova, Igor Chapurin e.c. who wait for their researchers.

In the first half of XIXth century theatrical stage became a real runway where actresses demonstrated the latest fashion trends and female part of audience followed them. Main propagandist of Paris fashion in Russia was a popular actress Maria Savina. A famous ballet dancer Maria Taglioni ­ symbol of female grace of the Romantic era was the first who turned theatrical costume into a daily one.

During XXth c. theatre turned from a trendsetter to an atelier haute couture attracting the most talented and the most famous couturiers for creating scenic costumes and images.

Organizers supply participants with:

1. Invitation tickets for the events of the Festival in accordance with the program (tbc)

2. Hotel accommodation during the conference

3. Illustrated booklet of the Festival with published abstracts of the conference

You can send your application by e-mail:
theatremuseum at peterlink.ru
info at theatremuseum.ru

Fax: + 7 (812) 314 77 46
Phone: + 7 (812) 310 10 29
Curators of the project: Maria Melnikova and Alexandra Shtarkman

Les proportions dans les musiques anciennes

 

23-24 novembre 2013, Vanves ——

Journées de musiques anciennes de Vanves

 

Les 23 et 24 Novembre 2013 à Vanves (92), dans le cadre du festival Les Journées de Musiques Anciennes, se déroulera pour la première fois un colloque de musicologie. Le festival réunit un salon international de plus de 100 luthiers, autour d'une programmation musicale consacrée aux répertoires de la Renaissance et du Moyen-Âge. Ces journées rassemblent professionnels et amateurs, tous les acteurs du monde des musiques anciennes et le grand public. Elles se veulent à la fois festival et journées professionnelles / d'étude.

Pour l'édition 2013, le thème choisi est « Proportions en Musique ». Les JMA ont mesuré tout l'intérêt que représente l'organisation de ce colloque destiné à la communauté scientifique mais également au grand public averti.

Le thème «Proportions en musique» dresse un cadre général pour les musicologues, musiciens, luthiers, historiens de l'art, historiens, etc. afin de discuter des relations multiformes entre les proportions ou rapports numériques et la musique en occident et ailleurs (1150-1750).

L'idée qu'il existe dans le monde réel des proportions qui reflètent – ou non – une harmonie invisible a passionné les hommes et s'est exprimée dans le domaine musical de bien des façons, notamment dans la facture instrumentale.

Le colloque cherche à explorer les directions suivantes (sans s'y limiter) :

Proportions et organisation de la pensée d'une époque

Méthodes de construction et de facture : entre théorie et empirisme

Rapports numériques et proportionnels dans les arts du spectacle et la composition musicale

Les propositions de communication, tant de chercheurs confirmés que de jeunes docteurs et doctorants, sont bienvenues.

En accord avec l'identité forte des Journées de Musiques Anciennes et leur originalité, musicologues, historiens de l'art, mais aussi musiciens, luthiers, ou encore restaurateurs ou conservateurs sont particulièrement attendus dans la mesure où les présentations proposées sont issues de leurs spécialités de recherche et / ou de pratique.

Les conférences laisseront la parole à chaque fois à plusieurs participants.

Chaque intervention devra durer entre vingt et trente minutes (en fonction du nombre de participants) et sera suivie d'une discussion avec les auditeurs et les autres acteurs de la séance.

Les intervenants devront tenir compte du public, mêlant étudiants de licence et de master, enseignants-chercheurs et auditeurs libres, et adapter leur discours en conséquence.

Nous remercions toute personne intéressée de bien vouloir envoyer son projet de communication (CV + synopsis d'une page maximum) par voie électronique, à l'adresse suivante : carinemoretton@journees-musiques-anciennes.org

De préférence, les interventions se tiendront en français, mais toutes les principales langues de la discipline (allemand, anglais, espagnol, français, italien) seront acceptées.

Une publication est envisagée à l'issue du colloque.

Date limite : 15 septembre 2013.

Les propositions seront examinées par l'équipe coordinatrice du projet :

François Picard co-directeur de l'équipe d'accueil Patrimoines et Langages Musicaux EA 4087 université Paris-Sorbonne

Alice Tacaille co-directeur de l'équipe d'accueil Patrimoines et Langages Musicaux EA 4087 université Paris-Sorbonne

Joël Dugot (conservateur – Cité de la Musique de Paris)

La réponse sera communiquée au début du mois d'octobre 2013.

Le cantus formus du jour

 

Depuis plusieurs années, le compositeur Nicolas Bacri organise à Paris un cycle de concerts de musique contemporaine, souvent avec des créations mondiales et en présence des compositeurs.

Tout cela se passe dans une ambiance sympathique, on peut prendre le temps de discuter avec les musiciens après le concert, dont l'heure a été avancée cette année, à cet usage.

 

23 novembre 2013, 16 h 30
Conservatoire à rayonnement régional de Paris
14 rue de Madrid
75008

Auditorium Landowski

Le virtuose et compositeur Dimitri Tchesnokov continuera l'intégrale des œuvres pour piano de Boris Liatochinski (1895-1968), et créera également sa propre seconde sonate pour piano et saxophone.

On remarque au programme, une œuvre de Noël Lee qui nous a quittés récemment.

Boris Liatochinski
Réflexions, pour piano

Noël Lee
Tombeau d'Aaron Copland
création de la version pour 2 pianos

Dimitri Tchesnokov
sonate pour sasophone et piano no 2
création

Boris Pigovat
Nigun, pour a alto seul

Jean-Louis Mansart
Deux mélodies sur des poèmes de Martine Cadieu

Philippe Hersant
Sur le neige, pour clarinette et piano
création

Louis-Noël Belaure
Trio avec piano
création

 

Les musiciens seront Frank Amet (clarinette), Jean Barthe (violoncelle), Sylvie Bashera (piano), Pablo Matias Becerra (piano), Zacharu Deak (piano), Violaine Despeyroux (alto), Serge Garcia (violon), Julie Gebhart (soprano), Frédérique Lagarde (piano), Philippa Neuteboom (piano), Philippe Portejoie (saxophone), Jean Sugitani (piano).

Le programme complet

Le sens politique de l'œuvre d'art, colloque à Paris

 

Le sens politique de l'œuvre d'art n'est pas toujours manifeste, mais il est toujours réel. Cinq artistes viennent en débattre.

Si « créer c'est transformer l'impossibilité de vivre en possibilité de dire » (Jean Starobinski), alors la production des œuvres d'art est consubstantielle à cet animal métaphysique qu'est l'homme. Mais les oeuvres d'art sont inscrites dans la Cité. Le mouvement de la création qui les fait exister les expose dans l'espace que, depuis les Grecs, nous appelons politique. Est-il possible à l'artiste de ne pas s'engager ? Son œuvre est-elle sa seule responsabilité ? Dans les débats d'aujourd'hui quelle est sa place ?

Alain Cugno, philosophe

Thierry Escaich, compositeur

Sylvie Germain, écrivain

Jean-Charles Hue, cinéaste

Fabrice Hyber, artiste

Marion La chaise, artiste.

Samedi 23 novembre 2013, de 15h30 à 18h30, Collège des Benardins, 20 rue de Poissy 75005 Paris. 01 53 10 74 44. 8€ (plein), 5€ (réduit). Gratuit pour les moins de 26 ans dans la limite des places disponibles. Inscriptions sur place au Collège des Bernardins ou http://www.collegedesbernardins.fr

Décès de Bernard Parmegiani

 

Le compositeur Bernard Parmegiani, un des pères de la musique électroacoustique et ancien membre du Groupe de recherches musicales de l'Ina, est mort dans la nuit de jeudi à vendredi à 85 ans.

Bernard Parmegiani a composé 78 opus, 27 musiques de films, 14 musiques pour chorégraphies, 12 musiques de scène... dont La création du monde et De natura sonorum.

On lui doit également le jingle de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, utilisé de 1971 à 2005.

Né en 1927, Bernard Parmegiani avait appris la prise de son au service cinéma des armées avant de devenir ingénieur du son à la télévision française. En 1959, le compositeur Pierre Schaeffer lui avait proposé d'intégrer le Groupe de recherches musicales (GRM) de l'Ina, au sein duquel il a assisté Yannis Xenakis, Luc Ferrari et François-Bernard Mâche avant de devenir responsable du secteur des musiques d'application.

Il avait quitté le GRM en 1992 et créé son propre studio « Fabriquasons ».

 

À propos du site    S'abonner au bulletin  Liste  Collaborations


ISSN 2269-9910

© musicologie.org 2013

 Novembre 2013 

L

M

M

J

V

S

D

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

4

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

 

flux rss

Presse internationale

Petites annonces

Recherche dans musicologie.org

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

  rectangle

rectangle

rectangle