F Actualités musicales du 30 janvier 2014

bandeau actu

 

Actualités musicales

jeudi 30 janvier 2014

La 8e édition de Ouistreham Jazz Escales : 30 janvier-2 février

 

oustreham

Le programmeLa page Facebook

La 8e édition du Festival jazz de Ouistreham aura lieu du jeudi 30 janvier au dimanche 2 février prochain. Avec 2 400 spectateurs l'an passé, le Festival Ouistreham Jazz Escales est devenu un des temps forts de la programmation jazz régionale hivernale.

Cette année, le Festival il propose une rencontre entre jazz et classique.

Le talentueux pianiste Dan Tepfer proposera une mise en dialogue de la musique classique et du jazz en interprétant l'intégralité des Variations Goldberg de J.S. Bach, auxquelles il adjoint ses propres variations improvisées. Ce programme été salué par la critique (New York Times, Wall Street, Télérama, France Inte). La venue de cet artiste franco-américain à Ouistreham est un évènement exceptionnel !

Laurent Dehors, au sein d'un quintette et d'une chanteuse lyrique, visitera quatre siècles d'opéras

Le Ouistreham Jazz Big Band créera un programme original composé d'arrangements de Stéphane Lechien, sur des pages célèbres de la musique classique.

Une journé chant choral rassemblera 650 élèves des écoles élémentaires du département autour d'un répertoire rhythm'n'blues.

Une projection de film au cinéma Le Cabieu, un concert des élèves de cycle spécialisé du département jazz du Conservatoire de Caen, et des projets de l'École de musique de Ouistreham complèteront la programmation…

Les billets sont en vente à l'Office de Tourisme de Ouistreham (02 31 97 18 63).

Le 10 février : « Je marche pour la Culture »

Le site

Les premiers signataires

 

J'aime l'art, j'aime la Culture.

Je suis artiste interprète, je suis technicienne.

Je suis archéologue, bibliothécaire.

Je suis metteur en scène, réalisatrice.

Je suis auteur, compositrice.

Je suis photographe, plasticienne.

Je suis journaliste.

Je suis animatrice.

Je suis personnel administratif ou d'accueil.

Je travaille au ministère de la Culture ou dans son champ.

Je plonge dans les archives, je suis enseignant, je suis étudiant.

Je suis professionnel-le : je travaille pour vous toutes et tous.

Nos métiers nous amènent à exercer nos professions dans les secteurs de la Culture et de l'information au service du plus grand nombre.

Je suis spectateur, je suis spectatrice.

Je suis une citoyenne, un citoyen, un usager, une habitante, un habitant : je n'imagine pas un monde sans Culture.

Parce que nous défendons l'accès pour toutes et tous à la Culture, droit Constitutionnel.

Parce que depuis les Lumières la Culture a été le ferment de la liberté, de l'égalité et de la fraternité.

Parce que l'État est le garant de la démocratie culturelle.

Parce que la Culture est créatrice de richesses individuelles, collectives mais aussi économiques.

Parce que depuis des années la marchandisation de la Culture, la baisse des budgets mettent à mal ce droit et la liberté de création.

Parce que depuis quelques mois des lois adoptées par le Parlement ont détricoté ces biens communs en visant à déléguer ces compétences de l'Etat, au risque de faire disparaître les directions régionales des affaires culturelles.

Parce qu'il s'agit d'une rupture de l'équité entre territoires et de la solidarité.

Parce qu'il ne s'agit plus de la décentralisation, que nous avons toujours promue.

Alors je marche à Toulouse, Bordeaux.

Tu marches à Paris.

Elle marche à Lyon.

Il marche à Metz.

Nous marchons à Rennes, Nantes.

Vous marchez à Montpellier.

Ils marchent à Lille.

Je marche pour que tous les élu-e-s prennent conscience de l'importance de l'art et de la Culture pour notre société.

Je marche pour les mots oubliés de François Hollande en 2012 : « La Culture n'est pas un luxe dont on peut se débarrasser en période de disette… La Culture c'est l'avenir… »

Je marche afin qu'une ambition s'exprime pour la Culture.

Je marche pour lutter contre les inégalités culturelles et pour la liberté d'expression.

Je marche parce que j'aime mon métier.

Je marche pour la démocratie et la diversité culturelles, je marche pour la cohésion sociale.

Je marche parce que j'aime la Culture à proximité de chez moi, je marche pour la culture sur mon lieu de travail.

Je marche parce que la Culture enrichit et nourrit mon quotidien.

Je marche parce que je revendique un régime juste et mutualiste pour les salariés intermittents du spectacle à l'occasion de la négociation assurance chômage.

Nous marchons parce que la Culture est un droit, notre droit à toutes et tous.

Nous marchons toutes et tous parce que nous aimons la Culture, tout simplement.

Le 10 Février 2014, nous commençons à marcher !

A Paris : 14H depuis le Cirque d'Hiver jusqu'à Odéon

S'abonner au bulletin . Liste . Collaborations

logo musicologie
ISSN 2269-9910

© musicologie.org 2013

grenouille rousse

Samedi 9 Juillet, 2016 18:16

 janvier 2014 

L M M J V S D
01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

flux rss

 

Recherche dans musicologie.org

 

Presse internationale

Petites annonces

 

 

rectangle

rectangle

rectangle