musicologie.org —— 20e année,

Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire . ?...

La Gazette musicale

Les trois quatuors opus 59 de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet —— De 1806-1807, ces trois quatuors furent dédiés au comte Razumowsky, ambassadeur de Russie à Vienne, qui avait demandé à Beethoven « quelques quatuors avec des mélodies russes, vraies ou imitées ». Le musicien n’exauça ce vœu que dans deux des trois œuvres, mais il fit beaucoup mieux, livrant trois chefs-d’œuvre dont la technique d’écriture faisait carrément exploser les traditions formelles du quatuor à cordes. D’où d’ailleurs, au moins pour les deux premiers, un accueil plus que réservé de la part du public et de la critique : « une musique de cinglé », disait-on sur le moment, ce à quoi Beethoven répondait déjà « Ce n’est pas pour vous, c’est pour les temps à venir ».

◆(Le point) Jean Nouvel attaque la Philharmonie de Paris en justice
◆(France musique) Le Concerto Köln nomme Kent Nagano chef d'orchestre honoraire
◆(France musique) Décès de la pianiste hongroise Márta Kurtág
Wanderlust : l’art total de Björk 11 février 2020, Évry
Musique et cognition : l’écoute et l’imaginaire dans l’expérience musicale, 16 nov. 2019, Paris
Fifth International Bagpipe Conference : Bagpipes and Diaspora, 13-15 March 2020

BPM : Bodies, Places, Movements, May 21-23, 2020, Ann Arbor

53rd International Congress on Medieval Studies (May 7-10, 2020, Kalamazoo)

International Summit on Gender, Sexuality, and Equity in Grove Music Online, May 29-31, 2020 University of Guelph

◆Opera and Popular Culture after 1900, Date: February 7–8, 2020, Fort Worth

Les œuvres de Jacques Duphly (1715-1789)

MIchel Rusquet —— Il est des musiques qui, sans être d'une signature de grand renom, ont le don d'accrocher immédiatement l'oreille, pour peu que celle-ci soit assez attentive, et d'inciter l'auditeur à y revenir : un signe de qualité qui, en général, ne trompe pas, et la musique de Jacques Duphly en est une parfaite illustration.
Ce Normand, qui fut l'élève de d'Agincourt et exerça à ses débuts des fonctions d'organiste à Evreux puis à Rouen, quitta sa province natale en

 

Magie noire aux Champs-Élysées : Le Freischütz par la Cie 14:20 et Laurence Equilbey

Frédéric Norac —— Paris n’avait pas vu le Freischütz, du moins dans version originale, depuis la production d’Achim Freyer au Théâtre du Châtelet en 1988. Cette nouvelle production, venue de Caen où elle a été créée en février dernier, était donc très

Beethoven, le temp(o) retrouvé : L'intégrale des sonates de Beethoven par Hyun-Jung Lim, par Virginie Dejos (2010)
◆(Le Devoir, Québec) András Schiff sous d’autres jours
◆(France info) Il voulait à tout prix des places pour le Hellfest : un hackeur condamné pour avoir piraté la billetterie du festival de rock
◆Bertrand Rossi dirigera l'Opéra de Nice
◆(Le Parisien) L’extension de l’opéra Bastille attaquée par son voisin
◆(Arte Journal) Alicia Alonso, prima ballerina assoluta de Cuba
Claude-François Milliet Dechales (1621-1678)

Les 6 quatuors opus 18 de Ludwig Beethoven

Michel Rusquet —— Ces six premiers quatuors, que Beethoven dédia au prince Lobkowitz, un de ses plus fervents admirateurs et soutiens, se révèlent assez disparates et inégaux. Ainsi le no 4 en ut mineur, dont le succès eut le don d’exaspérer le compositeur, au point qu’il en vint à le condamner en des termes que nous préférons ne pas reproduire ici, pourrait sans doute être médiocrement apprécié, alors que le no 3 en majeur (un « coup de maître » aux yeux d’André Boucourechliev) mérite tous les éloges, de même peut-être que le no 6 en mi♭majeur. Précisons par ailleurs, à titre liminaire, que l’ordre de publication de ces quatuors au sein de l’opus 18 ne respecte pas la chronologie de leur composition. D’après les reconstitutions

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Michel Rusquet
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

Bloom, Dièse 1, Laurence Ilous, Mélina Tobiana, Léa Castro (voix), Martin Guimbellot (ctrb), Nils Wekstein (percus), CQFD 2019.

Hans Heyden (1536-1613) et le Geigenwerk

Né le 19 janvier 1536 à Nürnberg, inhumé à Nürnberg le 22 octobre 1613.
Il est le fils de Sebald Heyden (1499-1561), compositeur, théoricien de la musique et musicographe. Lui-même est musicien et facteur d'instruments.
De 1567 à 1571, il est organiste à Saint-Sebald de Nuremberg. Son ouvrage décrit l'invention d'un clavecin à archet (en fait à roues), dont les touches mettent les cordes en contact avec ces roues. Il s'agit d'un clavier à cordes frottées ou d'un clavier-vièle.

Les duos et trios à cordes de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet —— Au risque de tomber dans l’anecdotique, mentionnons au moins pour la bonne bouche une petite perle humoristique du Beethoven de la première période viennoise : le duo pour alto et violoncelle (WoO 32), connu par son sous-titre facétieux de « Duo pour deux lunettes obligato », et ainsi nommé parce que, croit-on savoir, le violoncelliste et Beethoven, qui jouait la partie d’alto, s’échangeaient souvent leurs lorgnons en jouant cette œuvre.
Beaucoup moins anecdotiques : les cinq trios à cordes qu’il composa entre ses derniers moments à Bonn et 1798, et avec lesquels il se fit la main avant d’aborder le quatuor à cordes. Encore passablement conventionnels, un peu longs sans

Alicia Alonso (1920-2019)

Ungaresca

L'ungaresca ou ungarescha n'est pas une danse déterminée, mais indique plutôt un style de danse, au moment où on aimait mettre en scène des styles nationaux dans les spectacles de cour.
Elle est mentionnée en 1494 :
Il y eut à Milan des balli à l'espagnole, à la

Conrad Paumann (v. 1410-1473)

Né vers 1410 à Nuremberg, mort le 24 janvier 1473, à Munich.
Organiste, professeur. Aveugle, il est protégé par le maire de sa ville natale (Ulrich Grundherr), qui veille à lui faire donner une première formation.
En 1446 il est organiste à Saint-Sebald de Nuremberg, en 1447, de la ville de Nuremberg, en 1450-1467, à la cour des ducs de Bavière (Albbert III de Bavière).
Il parcourt l'Europe. En 1454 il est à Landshut où il joue pour Philippe le Bon, duc de Bourgogne, en 1470 à Mantoue (il reçoit de la part du duc de Ferrare un manteau richement brodé), en 1471 il joue à Ratisbonne en l'honneur de l'empereur Frédéric III qui lui offre un sabre à poignée d'or.
On le surnomme Il Cieco miracoloso. Sa célébrité lui vaut une distinction papale : « Chevalier de l'Éperon d'or ».
Sébastien Virdung (Musica Getutscht, 1511) et Martin Agricola (Musica Instrumentalis Deudsch

Banū Mūsā ben Shakir (v. 800-ap. 873)

Il s'agit de trois frères : Jafar Muhammad Banū Mūsā (vers 800-après 873); Ahmad Banū Mūsā (vers 805-après 873); al-Hasan Banū Mūsā (vers 810-après 873)
athématiciens, astronomes, mécaniciens. Ils se bâtirent une réputation sous les Abassides. Résidant à la maison de sagesse (bayt al-hikma), leurs travaux sont des traductions du grec ou des œuvres originales de géométrie, d'astronomie et de mécanique. Il est difficile de séparer leurs biographies, car ils ont écrit ensemble.

Un festival PAN ! percutant au château de Caen

Alain Lambert —— Trois jours de jazz au château de Caen, une première pour cette 8e édition du festival du collectif régional, après la disparition de la Fermeture Éclair, lieu alternatif dans lequel il avait vite trouvé ses marques. Mais les villes changent, et les châteaux, passés un certain âge, leur résistent. Un cadre magnifique venu du XIIe siècle, et un auditorium confortable à la bonne acoustique dans le Musée des beaux arts.
Le vendredi soir débute avec les norvégiens de Main Steel, deux poly-instrumentistes jouant l'un, Ola

Les cédés

Pulcinella, Ça, Ferdnand Doumerc (saxs, fl., mélodica), Florian Demonsant (accord., orgue Elka), Jean Marie Serpin (ctrb),Pierre Pollet (bat.), BMC 2019.

Samy Thiébault, Symphonic Tales, Adien Chicot (p.) Sylvain Romano (ctrb) Philippe Soirat (bat.) Mossin Kawa (tablas), orcherstre de Bretagne sous la direction d'Azan Zielinsky. Gaya 2019.

Born Now, Hussam Aliwat (oude), Ayad Khalifé (piano), Sary Khalifé et Raphaël Jouan (violoncelle), Nicolas Goussot (batterie), Gaya 2019.

Musique exterminée aux Pays-Bas à la recherche de trésors cachés

Eleonore Pameijer et Carine Alders, Jean Granoux (traducteur) —— La peinture hollandaise est connue du monde entier. Chacun connaît et admire Rembrandt, Vermeer, Frans Hals, Van Gogh ou Mondrian.
La musique est dans une situation bien différente. Partagée entre les influences allemande et française, la musique en Hollande penche vers le modèle français au début du xxe siècle, tant du fait du succès d'une école française innovante (Debussy) que du fait du rejet d'un régime politique et « culturel » (le terme de culture nazie est contradictoire, d'où les guillemets) malsain. Le régime nazi, bien en peine de définir des normes culturelles cohérentes, s'est surtout

Francesco Durante (1684-1755)

Né 31 mars 1684 à Frattamaggiore, mort 30 septembre 1755 à Naples.
Son père, peigneur de laine, est aussi sacristain et chanteur à S Maria e S Sossio à Frattamaggiore. Il s'y est marié le 31 octobre 1674 avec Orsola Capasso. Tous leurs enfants y sont baptisés, dont Francesco le onzième.
Son oncle, Don Angelo Durante (v. 1650-ap.1704), est prêtre et musicien. Il succède, en 1790, à Cristoforo Caresana, premier maître

Boris Ivanovitch Tishchenko (1939-2010)

Né 23 mars 1939 à Leningrad (Saint-Petersbourg), mort 9 décembre 2010 à Saint-Petersbourg (Leningrad).
Il entre en 1954 au collège annexé au Conservatoire de musique de sa ville natale. Il y étudie la composition avec Galina Ustvolskaïa.
Il poursuit ses études musicales au Conservatoire, à partir de 1957, sous les directions successives de Vadim Salmanov, Viktor Volochinov et Orest Yevlakhov.

 Petites annonces

Cours particuliers de piano à Caen
Arrangeur, programmateur, coach vocal, prise de son, Paris 12e
L'école de musique de Belmontet (82) recrute pour son ensemble vocal
Hope Gospel Singers (Paris 14e) recrute choristes
Cours particuliers de flûte à Périgueux
Cours particuliers de piano à Périgueux
Cours de clavier-synthé et/ou MAO Home-studio, école de musique de Saint-Fons
Le Madrigal de Paris de Boulogne-Billancourt recrute choristes tous pupitres
La chorale Musaïques de Cergy (95) recture tous pupitres
La rentrée à l’Espace Amadeus Musique de Limoges

rectangle

Sultan Sophie, Devy Erlih, portrait d'un violoniste pionnier (1928-2012). Édi-tions du Robec 2018 [220 p. ; ISBN 978-2-9564338-0-4 ; 21,00€]

 Agenda 

⏪⏪ octobre 2019 ⏩⏩

L M M J V S D
01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31

2015.. 2016.. 2017.. 2018..

       

rectangle

recangle_textes

rectangle_actu

trait Les livres trait

Leonard Bernstein, La question sans réponse : six conférences données à Harvard (préface par Renaud Machart). « musique ouver-te », Minerve, Paris 2018 (Robert Laffont 1982) [312 p. ; ISBN 978-2-86931-151-0 ; 25 €]

Sébastien de Brossard, Les Motets imprimés (édition par Jean Duron). « Monumen-tales » (iii. 9), Centre de musique baroque de Versail-les 2017 [CXXXVI-324 p. ; ISMN 979-0-707034-72-9 ; 140 €]

Philippe Lechermeier, The Amazing Keystone Big Band, La voix d'Ella, Livre-cédé, Gautier-Languereau 2018.

 

 

 

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents
Bibliohèque
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

2018 : 838 958 lecteurs. Classement Alexa ; 9 320 pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 299 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)