bandeau texte musicologie

Michel Rusquet, Trois siècles de musique instrumentale : un parcours découverte —— Les œuvres de Frédéric Chopin

Frédéric Chopin : douze études opus 25

Douze études opus 10 ; douze études opus 25 ; trois nouvelles études.

Dédiées non plus à Liszt, mais à Marie d’Agoult, qui fut sa compagne, ces études opus 25 justifient peut-être plus encore que celles de l’opus 10  le qualificatif de « poèmes musicaux » souvent accolé aux études de Chopin. Surnommée tantôt « Le ruisseau », tantôt « L’étude des harpes », avec ses vaporeux arpèges quasi-impressionnistes, la no 1 en la bémol majeur faisait dire à Schumann : « L’étude achevée, on a l’impression de voir s’enfuir une image heureuse apparue en songe et qu’à demi réveillé,

Frédéric Chopin, Étude opus 25, no 1, par Nikita Magaloff.

on voudrait retenir ». À l’autre bout du cahier, couronnant l’ensemble des vingt-quatre études, on a deux pages d’une puissance exceptionnelle : parfois surnommée « Vent d’hiver » ou « Tempête », la célébrissime no 11 en la mineur, avec sa sombre introduction lente et le déferlement irrésistible qui lui succède, a beau être archiconnue, elle garde toujours la même force surhumaine qui en fait une des préférées des virtuoses comme du public ;

Frédéric Chopin, Étude opus 25, no 11, par Yundi Li.

et la no 12 en ut mineur, ce véhément choral (con fuoco) où les deux mains brassent ensemble des figures arpégées dans une houle chargée de douleur, n’a rien à lui envier en terme de puissance poétique.

Frédéric Chopin, Étude opus 25, no 12, par Lukas Geniušas, enregistrement public, Concours Chopin 2010.

Autres numéros à marquer d’une pierre blanche, les deux études qui s’offrent le luxe d’une section centrale contrastée : d’abord la no 5 en mi mineur, particulièrement riche et originale, qui, en son milieu, confie à la gauche, comme chantée par un violoncelle, une mélodie expressive d’une beauté rayonnante ;

Frédéric Chopin, Étude opus 25, no 5, par Evgeny Kissin, enregistgrement pubic, 2009.

puis la no 10 en si mineur, incroyablement sombre et farouche dans son jeu d’octaves aux deux mains où on croit entendre un Chopin qui voudrait « en remontrer » à son ami Liszt, mais dans laquelle, à l’arrivée de la section lente, la véhémence fait place à une étrange évasion dans un monde de rêverie.

Frédéric Chopin, Étude opus 25, no 10, par Samson François.

Et, bien sûr, comme une oasis de poésie, tout entière habitée d’un profond sentiment nostalgique, il y a le « nocturne de la série », en l’occurrence l’incomparable no 7 en ut dièse mineur, avec son contrepoint douloureux où l’on croit entendre l’échange de deux plaintes entre les deux mains du pianiste.

Frédéric Chopin, Étude opus 25, no 7, par Vladimir Horowitz.

Chacune des six autres, de l’enchanteresse no 2 en fa mineur à l’espiègle no 9 en sol bémol majeur que Hans von Bülow surnommait « Le papillon », mériterait aussi de figurer au tableau d’honneur,

Frédéric Chopin, Étude opus 25, no 2, par Vladimir Ashkenazy (1975).
Frédéric Chopin, Étude opus 25, no 9, par Nelson Freire.
mais nous accorderons une mention spéciale, là encore pour ses vertus poétiques, à la no 6 en sol dièse mineur, qui fait la part belle aux tierces chromatiques. « Tantôt vaporeuses, tantôt joyeusement frémissantes, tantôt cristallines ou bruyamment affairées », ces tierces disent à leur manière « une âme confusément partagée entre l’inquiétude et l’insouciance ».66  Frédéric Chopin, Étude opus 25, no 6 par Daniil Trifonov, enregistrement public.
Frédéric Chopin, Étude opus 25, no 3, par Nikolai Lugansky.
Frédéric Chopin, Étude opus 25, no 4, par Grigory Sokolov.
Frédéric Chopin, Étude opus 25, no 8, par Maurizio Pollini.

Notes

Sacre Guy, La Musique de piano, Robert Laffont, Paris 1998, p. 656.

plumeMichel Rusquet
21 octobre 2020
© musicologie.org

Voir : introduction ; Piano : polonaises ; mazurkas ; valses ; Scherzos ; impromptus ; nocturnes ; ballades ; préludes ; études ; sonates ; diverses œuvres pour piano ; musique de chambre ; musique concertante.


logoÀ propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil, ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910.

bouquetin

Mercredi 30 Mars, 2022 17:43