Fév.  2016 [détails]
98 034 visiteurs
143 802 pages lues

musicologie gazette musicale

17e année, dimanche 48 mars (17 avril) 2016

Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes .  

trait Actus à la Une trait

Tonbruket « Forevergreens » Du jazz progressif multi-facettes

Par Alain Lambert —— Des réminiscences sans doute, du temps où le rock cherchait dans toutes les directions, s'approchant du jazz et du classique pour éviter les étiquettes trop simplistes. Depuis le début du 21e siècle, le jazz a commencé à réinventer ces univers musicaux, façon  Pink Crimsoft, engloutis partiellement par le tsunami punk et le formatage commercial, d'abord par des relectures les recréant, puis par de nouvelles factures ...

Tout le piano de Marie Jaëll par Cora Irsen

Par Jean-Marc Warszawski —— Marie Jaëll n'est pas tout à fait une inconnue du passé musical et pianistique, grâce aux efforts de Marie Laure Engelaert, de la bibliothèque universitaire de Strasbourg, où sont conservés les papiers de la pianiste, compositrice, pédagogue, et théoricienne, morte la même année qu'Erik satie en 1925. Sa méthode (ou plutôt méthodologie) du piano est toujours ici et là enseignée. Depuis les années 1990, de loin en loin, son nom, seul ou mêlé à

 « Qui dit tradition dit faute ? » : La faute dans les corpus chantés du Moyen Âge et de la Renaissance, 22-27 Mai 2017, Saint-Guilhem-le-Désert —— Le 1er Congrès international franco-italien « Philologie et musicologie » prolonge deux rencontres tenues à Paris en 2013 et à Rome en 2015. Le premier colloque avait comme perspective de réunir musicologues et philologues autour de la question des

 

Musica artificiosa: Music as an Art and Profession, 10-12 octobre 2016, Brno —— The Latin noun "artificium", in its numerous meanings, refers to art, craft, skill, talent and technology. Its derived adjective, "artificiosus", accordingly bears a variety of meanings, ranging from skill, which is a condition of each craft, to the artificiality and unnaturalness inherent in rational compositional systems or technologies

1213, bataille de Muret, épopée lyrique en 5 tableaux de Patrick Burgan

Par Jean-Marc Warszawski —— L'Occitanie n'avait rien pour plaire ni au pape ni à Philippe Auguste. Avec le développement du catharisme, une première tentative d'envergure de réforme, et après la victoire du roi Pierre II d'Aragon sur les Arabes à la bataille de Las Navas de Tolosa en 1212, la lumière languedocienne fit quelqu'ombrage tant au pouvoir terrestre du Nord qu'à celui sur les âmes piloté depuis Rome. Le pape, plus discrètement le roi capétien, ...

La petite renarde ruséeHymne à la vie : La petite renarde rusée de Janáček à Massy

Par Frédéric Norac —— Antépénultième opéra de Janáček, La petite renarde rusée (1924) est une œuvre fascinante de modernité et d'une totale originalité formelle. De cette histoire inspirée d'une bande dessinée parue dans un journal local, le compositeur

La solitude du requin piazzolle le trio Astoria

Par Jean-Marc Warszawski —— Soledad del escalo, la solitude du requin, repris dans le titre de ce cédé, est une œuvre composée par Astor Piazzola à l'intention de son fidèle violoniste et le Trio Astoria, pur beurre berrichon, dont les membres sont sortis des grandes écoles de musique lyonnaises et parisiennes, ne jure pour le moment que par Piazzolla.
Un bel ensemble, une mise en place impeccable en concert, ce qui n'est pas évident dans les complexités rythmiques un peu tordues

French Resonance, Elsa Grether (violon), François Dumont (piano), œuvres de Gabriel Pierné, Louis Vierne, Gabriel Fauré. Fuga Libera, distr. Outhere (FUG 728)

 

Hector de France chez les russes

Berlioz, Symphonie fantastique ; Schubert, Impromptu no 3 ; Chopin, Fantaisie opus 49. Orchestre symphonique académique de Novossibirsk, Alexandre Rabinovitch-Barakovsky (piano et direction). Gallo 2015 (Gallo 1448).
Enregistré en concert le 14 janvier 2014 Salle Rachmaninov de Moscou (piano) et le 21 mars 2014, Salle Arnold KIats de Novossibirsk (orchestre).

Élisabeth Joyé : Johann Caspar Ferdinand Fischer de clavecin et d'orgue

Par Jean-Marc Warszawksi —— Quelle bonne idée est celle de propager les œuvres de Johann Caspar Ferdinand Fischer qui coupent l'herbe sous les mots tant elles accaparent les énervements lesquelles de l'oreille conduisent au plaisir

Sabine DevieilheBellini à la française : La somnambule au Théâtre des Champs- Élysées

Par Frédéric Norac —— Amina de la Somnambule n'est ni un soprano colorature, ni un lyrique léger. Le rôle fut créé à moins d'un an de distance par la même cantatrice que Norma, Giuditta Pasta, et repris quelques années plus tard par la

Concert étrangerLes conversations avec le néant du Concert étranger

Par Jean-Marc Warszawski —— Àpremière vue, nos avons pensé que le titre de ce cédé, « Conversations avec Dieu » était une maladresse provoquée par la recherche d'un titre accrocheur afin donner sens à un programme qui propose des pièces à caractère religieux du XVIIe siècle germanique (avec des joyaux comme Ach Gott, warum hast du mein vergessen ? d'Andreas Hammerschmidt à la plage 6).
Mais, il faut se rendre à l'évidence du texte laborieux sur les relations de l'âme et de Dieu qui ouvre le livret : ce disque est destiné aux croyants d'obédience chrétienne. Même si le titre est repris d'un recueil d'Andreas Hammerschmidt, publié en deux

Renée Fleming chante l'intimisme des Frauenliebe und -leben de Robert Schumann à Renée Flemingl'Opéra de Monte-Carlo

Par Jean-Luc Vanier —— Nous ne l'attendions certes pas dans ce répertoire. Accompagnée au piano par son fidèle Hartmut Höll, Renée Fleming donnait, lundi 11 avril à

Latin lover, vraie diva et fausse ingénue : Werther de Massenet au Théâtre des Champs-Élysées

Par Frédéric Norac —— Depuis quelques années maintenant, Juan Diego Florez, qui fut et reste le parangon du ténor contraltino rossinien, cherche sa voie vers un nouveau répertoire

 

Les cédés

Julian Lage, Arclight. Scott Colley (contrebasse), Kenny Wolleson (batterie), Julian Lage (guitare). Marck Avenue Records - Harmonia Mundi 2016.

Szymanowski et Stravinsky. Le baiser de la reine, Suite italienne, Mythes,Trois caprices de Paganini. Solenne Païdassi (violon), Frédéric Vaysse-Knitter (piano):. Aparté 2014 (AP095).

Tonbruket « Forevergreens », Dan Berglund (contrebasse), Johan Lindström (guitare, pedal steel, claviers), Martin Hederos

Le voyage d'AllemagneLa viole de gambe de Saxe et de Palatinat duNord en cédé universel

Par Jean-Marc Warszawski —— La notion de cosmopolitisme et les mots qui vont avec est en évaporation. Pendant un temps « cosmopolite », mélange des origines territoriales, qui passe les frontières, qui se fixe ici ou là, a été remplacé par « européen » pour les musiciens travaillant au gré des engagements des cours, on parle aussi race et biologie avec métissage (pourquoi pas bâtardise ? ), épouvante avec « choc des civilisations ». En ce mo-

Rinaldo AlessandriniMonteverdi servi par Rinaldo Alessandrini

Par Eusebius —— Après les Suisses (Hugues Cuenod en 1951, Edwin Loehrer et sa Societa Cameristica di Lugano, dans les années suivantes), des dizaines de formations baroques se sont frottées aux madrigaux de Monteverdi, avec des résultats très divers.  Parmi leurs plus grands interprètes, Rinaldo Alessandrini et son Concerto Italiano, qu'il fonda avec Fabio Biondi il y a plus de trente ans. Il les grava pour Naïve en 19981, et  la lecture qu'il nous en donne, bientôt vingt ans après, est d'une maturité

Tristesse des chosesLes mélodies françaises de chez les Russes

La mezzo-soprano Mariam Sarkissan et le pianiste Artur Avanesov offrent dans ce cédé un florilège de mélodies françaises composées par César Cui et Tchaïkovski, sur des poèmes de Victor Hugo, Paul Colin, André Chénier, François Coppée, Jean Lahor, Lecomte de Lisle,Blanchecotte, Édouard Turquety etc.
Les sept romances opus 32 et les cinq romances opus 54 de César Cui

Musicologie.org,56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.@Contact
SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

rectangle

Richard Powers, Orfeo. « Lot 49 », Le Cherche Midi, Paris 2015 [368 p. ; ISBN 978-2-7491-4916-5 ; 22 €]


Aujourd'hui
2016
<<   avril   >>
L M M J V S D
        01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

À l'affiche

rectangle_actu

Les livres

Roy Jean-Louis, L'Auditorium de Dijon : bientôt vingt ans. L'Harmattan, Paris 2015 [255 p. ISBN : 978-2-343-07401-6 ; 27 €].

Ayari Mondher, (direction), Penser l'improvisation.  « Culture et cignition musicales », Éditions Delatour, Sampzon 2015.

Cahiers de conversation de Beethoven (traduits et présentés par Jacques-Gabriel Prod'homme, nouvelle édition révisée et introduite par Nathalie Krafft). Buchet Chastel, Paris 2015.

Agenda

Revue de presse