bandeau actu

 

Actualités musicales

1er octobre 2014

 

L'Opéra national de Bavière élu Opéra de l'année par la critique internationale

 

Bayerische Staatsoper

Dès sa première saison dans l'institution, le nouveau directeur musical Kirill Petrenko est arrivé à la faire briller.

Les critiques européens et étatsuniens de la revue « Opernwelt » ont élu le Bayerische Staatsoper, maison d'Opéra de l'année sur leur liste d'excellence. Huit des cinquante votants ont mis l'Opéra de Munich à la première place. Une première pour la maison bavaroise.

Le précédent directeur de la musique, Kent Nagano, mécontent que le ministère de la Culture de Bavière ait nommé Nikolaus Bachler à l'intendance avait jeté l'éponge. C'est lui ou moi. Ce fut lui, ouvrant ainsi la voie à la candidature de Kirill Petrenko.

En plus de cette distinction, Kirill Petrenko a été élu chef d'orchestre de l'année, la nouvelle production de l'Opéra national de Bavière, Die Soldaten, élus production de l'année, son orchestre national promu orchestre de l'année, et la soprano Hanna-Elisabeth Müller, née en 1985, membre de la troupe, couronnée meilleur espoir de l'année. Un complot en quelque sorte.

jmw

Die SoldatenDie Soldaten, production de l'Opéra national de Bavière, élue production de l'année. Photograhie © Wilfried Hösl.

 

La Koordination  des Intermittents du Calvados brade les meubles du MEDEF à Caen

 

CFoordinatioon intermittents CaenAction des intermittents, Caen, 1er octobre 2014. Photographie @ Alain Lambert.

Caen, Par Alain Lambert ——

Ce mercredi matin 1er octobre, alors que les premiers règlements du nouveau statut passent dans la pratique, dans le cadre d'une journée nationale d'action, les intermittents en lutte ont investi les locaux du Medef à Caen et disposé le mobilier sur un rond-point pour le solder, de la même manière que le Medef et le gouvernement bradent leurs conditions de travail et de vie, en mettant en danger la moitié la plus fragile de la profession, en particulier par le développement des contrôles de Pôle Emploi (La CFDT locale a connu le même sort l'après-midi).

Intremittents Caen 1er octobre 2014Action des intermittents, Caen, 1er octobre 2014. Photographie @ Alain Lambert.

En reprenant les textes de la KIC publiés sur le site de la Coordination des intermittents Paris Île-de-France, on résume assez bien la situation :

Le MEDEF avait dès le début des négociations annoncé sa volonté de supprimer le régime de l'intermittence au prétexte qu'il serait trop coûteux. Aujourd'hui, miracle ! Il est conservé, mais soumis à de nouvelles règles au détriment des salariés et de tout le secteur culturel. Le cynisme est poussé à son comble : le MEDEF profite de l'abaissement des cotisations patronales pour le régime général, mais il décrète leur augmentation pour les seuls employeurs d'intermittents ! C'est-à-dire pour le secteur le plus fragile et dont les cotisations sont déjà plus élevées que dans le régime général ! Cette mesure aura un faible impact économique pour l'assurance chômage, mais un lourd impact économique pour le secteur culturel, en touchant de plein fouet les petites structures (compagnies et producteurs de spectacles, lieux de diffusion, petites productions audiovisuelles, festivals…) et pour les revenus des salariés eux-mêmes qui verront leur salaire amputé de cette surcotisation. Cet accord dicté par le MEDEF, a été négocié avec des méthodes qui constituent un réel déni de démocratie sans prendre en compte les propositions du comité de suivi réunissant des professionnels et des parlementaires de tout bord qui a travaillé dix ans sur un protocole solidaire, équilibré et moins coûteux.

Si vous êtes contrôlés, structure ou individu, ne restez pas seuls ! Pôle Emploi a déjà été condamné pour défaut d'information, pour abus d'interprétation de la loi, pour insuffisance de preuve. La jurisprudence existe, notamment dans notre région, et nous pouvons nous appuyer sur elle.

Non, les services de Pôle Emploi ne sont pas dans la légalité quand ils :

  • requalifient, par des interprétations restrictives, des activités de pratique artistique en activités d'enseignement.
  • bloquent le versement des indemnités pendant l'exercice d' un contrôle.
  • suggèrent par téléphone au demandeur d'emploi d'écrire une demande de remise gracieuse et d'échelonnement de sa soi-disant dette.
  • ne communiquent aucune information sur les voies et modalités de recours.

Et la liste est encore longue ! Ne vous laissez pas abuser : Pôle Emploi déqualifie les travailleurs privés d'emploi pour les réduire à des salariés-marchandises. Nier aux gens leur identité professionnelle, pour qu'ils acceptent n'importe quel emploi (contrats précaires de plus en plus courts, emplois aidés qui ne débouchent sur rien, RSA, salaires de misère et temps partiels, intérim...), voilà la stratégie de Pôle Emploi ! Ses objectifs inavoués : ne pas honorer ses obligations d'indemnisation, renforcer la précarisation des chômeurs dans l'emploi.

CIP ïle-de-FRance

Les «œuvres théoriques » de Johann Sebastian Bach

Par Michel Rusquet ——

Faute de mieux, nous retenons ce qualificatif commode pour désigner deux grandes compositions de l'extrème fin de la vie créatrice de Bach, L'Offrande musicale et L'Art de la fugue. Des œuvres qui, à bien des égards, revêtent le caractère d'un testament artistique et dont le haut niveau d'abstraction se trouve en quelque sorte souligné par le fait qu'à quelques exceptions près, le musicien n'en a pas précisé la destination instrumentale.

Autant le dire : hormis la sonate en trio insérée dans L'Offrande musicale, nous avons là des pages qui, pour être d'une grandeur exceptionnelle, ne sauraient être recommandées à des oreilles novices. C'est pourquoi nous ne leur consacrerons ici que quelques lignes, un traitement sans rapport avec l'importance qui est la leur au « patrimoine musical de l'humanité ».

(+) lire et écouter la suite

Sophie Hanne et Katia Weimann

Par Eusebius ——

Sophie Hanne et Katoia WeimannSophie Hanne et Katia Weimann.

Commarin, 28 septembre 2014, par Eusebius —

Vous ne connaissez pas Commarin ? On vous pardonne, à moins que vous soyez bourguignon, ou lecteur de Henri Vincenot, son chantre (le Pape des escargots…) disparu en 1985. Si Commarin s'enorgueillit de posséder un magnifique château, propriété de la famille de Vogüe depuis le xive siècle, c'est à l'église que donnent leur récital les deux jeunes artistes, compagnes d'études et partenaires depuis plusieurs années. Ayant maintenant intégré le CNSMD, Sophie à Lyon et Katia à Paris, elles se produisent annuellement dans ce ravissant village à la faveur d'attaches familiales.

(+) lire la suite

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41
Contacts

À propos

S'abonner au bulletin
Liste

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours de musique

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale

Soutenir musicologie.org

Articles et documents
Bibliothèque
Nouveaux livres
Nouveaux cédés

Colloques & conférences
Universités en France

Collaborations éditoriales

logo musicologie
ISSN  2269-9910

© musicologie.org 2014

truite

Jeudi 2 Octobre, 2014 14:06

 octobre 20140 

L M M J V S D
01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

musicologie

Soutenir musicologie.org

flux rss

Recherche dans musicologie.org

rectangle

rectangle