bandeau actu

 

Actualités musicales

20 octobre 2014

 

Les métiers de la musique et du son : création, innovation, révolution ?

Les 20 et 21 octobre 2014 à 10 h 00
Conservatoire de Paris - Espace Maurice-Fleuret

La formation supérieure des métiers du son invite les écoles supérieures européennes des métiers de la musique et du son. Professeurs et élèves proposent une série de conférences et workshops et convient des personnalités pour échanger et débattre des nouvelles orientations et préoccupations à venir du monde de la création sonore, de la production et de la diffusion musicale.

Programme

« Production musicale immersive »
Lundi 20 octobre 2014 à 10h
Conservatoire de Paris - Espace Maurice-Fleuret

10h00 Accueil par Theresa Leonard, directrice de l'audio program du Banff Center, qui présentera les différentes possibilités d'études à l'international et avec Matthieu Parmentier, président de l'AES France.

10h30 Immersion musicale, première partie Présentation de systèmes de prise de son et de post-production immersifs et spatialisants à partir de la production « La jeune fille sans mains » réalisée en mai 2014 : étoile de Williams, système JML 5.1, OCT Schoeps, Soundfield, carré Hamasaki, Eigenmike, Transpan, Spatial Audio Designer, Longcat …

14h00 Immersion musicale, deuxième partie Écoute des productions sur leurs systèmes de diffusion sous forme d'ateliers. Stéréo, 5.1, 8.0, 16.0, binaural, transaural, WFS…

17h00 Table ronde présidée par Theresa Léonard : Les nouveaux systèmes de diffusion, l'avenir des nouveaux médias.

Intervenants : Edwige Roncière, Frédéric Changenet, Hervé Desjardin (Nouveau media, NouvOson de Radiofrance), Matthieu Parmentier (France Télévisions), Thomas Dappelo (ingénieur du son indépendant), Yves Riesel (Qobuz).

« Analogique : histoire et perspectives »
Mardi 21 octobre 2014 à 10h
Conservatoire de Paris - Espace Maurice-Fleuret

10h00 50 ans de révolution technique et musicale, une conférence ponctuée d'écoutes animée par Klaus Blasquiz sur des systèmes d'écoute exploités à travers l'histoire de l'audio.

14h00 Produire « tout en analogique » en 2014.

Rencontre avec Jean Taxis et Phill Brown pour discuter de l'enregistrement d'un album réalisé exclusivement en analogique. Anecdotes de studio, film discussions et écoutes d'exemples musicaux, retour sur une masterclass organisée au studio Val d'Orge.

18h30 Présentation d'arrangements/réalisations d'élèves à partir d'une voix a capella.

Intervenants : Thierry Guaracino, Patrick Sigwalt et Phill Brown.

Informations pratiques

Toutes les conférences se dérouleront en anglais. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Ces journées sont proposées en partenariat avec l'Audio Engineering Society et les participants du programme Bili, projet de recherche collaboratif sur l'écoute binaurale, (Orange Labs, France Télévisions, Radio France, Arkamys, A-Volute, Digital media solutions, Trinnov Audio, IRCAM, Laboratoire d'informatique pour la mécanique et les sciences de l'ingénieur ) et avec la participation des élèves de nombreuses écoles étrangères (Universität der Künste Berlin, Hochschule für Musik Detmold, Fryderyk Chopin University of Music, Warsaw, Universität für Musik und darstellende Kunst Wien, Royal Danish Academy of Music, Copenhagen…).

Music4Roms : rencontres musicales internationales

musicarom

« De l'Espagne à la Bulgarie, de l'Italie au Royaume Uni en passant par la Belgique, la France et la Roumanie, un groupe de diverses organisations à vocation musicale a voulu se réunir pour travailler ensemble afin d'accomplir ce projet : bonheur de travailler pour faire connaître à travers diverses activités (ateliers, master classes, concerts, publications, …) l'héritage laissé depuis toujours par la musique Rom. En espérant intéresser un très large public loin des stéréotypes, des partis pris et des idées préconçues, nous avons aussi pour ambition de permettre fierté aux Rom d'aujourd'hui.

L'idée directrice de ce projet part du principe que le monde ignore de nos jours (ou a cessé de se souvenir) du fait que la musique classique a étésouvent inspirée par la musique Rom. Depuis de longues années comme chanteur, musicien et pédagogue, j'ai étudié la migration du peuple Rom et me suis aperçu de tout ce que ce magnifique et fier peuple a apporté comme contribution notoire et essentielle à ce qu'il est convenu d'appeler la musique classique européenne. Beaucoup, nous l'espérons, grâce à ce projet, apprendront avec surprise et peut-être joie, quelle belle trace la musique Rom a laissée et quel moteur d'inspiration elle fut pour nombre de nos plus grands compositeurs. »

Extrait de « Le sillon des Roms » Jorge Chaminé

Télécharger le dépliant du programme

Voir article du Nouvel observateur

Ouverture des candidatures du 2e Concours-Festival « Répertoire pianistique moderne »

Les candidatures du 2e Concours-Festival « Répertoire pianistique moderne » sont ouvertes. Ce concours original et sympathique a pour but de mettre en valeur des pianistes et des compositeurs peu ou pas connus, pourquoi pas ses propres œuvres. Il se déroulera en mars et avril 2014 aux Conservatoires (CRR) de Saint-Maur et de de Paris.

Il est placé sous le haut patronage de Marc-André Hamelin, et compte dans son comité d'honneur Nicolas Bacri, Jean-Michel Bardez, Guillaume Connesson, Xavier Delette, Thierry Escaich, Gérard Gahnassia, Anthony Girard, Jay Gottlieb, Giya Kancheli, Olivier Kaspar, Noël Lee (décédé), Éliane Reyes, Valentin Silvestrov, Yavhen Stankovytch.

Les prix sont dotés par l'association du festival, la fondation Francis et Mica Salabert, les éditions du Chant du monde, Musicologie.org.

Voir le site du festival

Quelques images de l'édition 2014

 

Concours-Festival de piano moderne : le Prix Découverte - musicologie.org attribué au jeune Olivier Seuzaret.

Les étudiants du ministère de la culture privés de bourses

Dans certaines régions, les étudiants des établissements d'enseignement supérieur du ministère de la Culture (architecture, beaux arts, conservatoires et pôles supérieurs, etc.) n'ont toujours pas obtenu les deux premiers versements de leur bourse. C'est notamment le cas en Bourgogne.

Or, si ce sont bien les CROUS qui versent les fonds, comme pour tout étudiant de l'enseignement supérieur, ces derniers proviennent du budget du ministère de tutelle des établissements. Mais à ce jour, les arrêtés validant les montants pour l'année 2014-2015 n'ont toujours pas été signés par la ministre de la Culture !

Certains CROUS ont anticipé la signature des arrêtés, mais ce n'est pas le cas dans toutes les régions Les étudiants concernés se retrouvent aujourd'hui sans ressource dans l'indifférence générale !

FUSE demande la régularisation -sans délai- de cette situation discriminante et socialement pénalisante par le versement pour le mois de septembre et d'octobre des sommes dues.

(communiqué) Fédération des usageres du spectacle enseigné

Appel à contribution pour un ouvrage papier sur les « musiques noires »

Appel à contribution pour un ouvrage papier collectif aux éditions du Camion Blanc sous la direction de Jérémie Kroubo Dagnini, chercheur associé au Centre d'Etudes Politiques Contemporaines (CEPOC), Université d'Orléans.

Publication prévue: fin 2015.

L'expression "musiques noires" est un terme générique désignant l'ensemble des genres musicaux créés et influencés par les Afro-Américains, renfermant des caractéristiques qui puisent leur origine dans des traditions musicales issues d'Afrique noire. De la sorte, le blues, le jazz, le swing, le be-bop, le rhythm and blues, le rock and roll, la soul, le funk et le rap parmi tant d'autres sont considérés comme des musiques noires puisque, n'en déplaise à certains musicologues comme Philipp Tagg, ces courant musicaux sont nés et se sont développés au sein des populations afro-américaines,et possèdent certaines caractéristiques musicales originaires d'Afrique subsaharienne.

Comte tenu des caractéristiques géographiques du continent américain, il semble toutefois maladroit de cantonner l'expression "musiques noires" aux Etats-Unis. En effet, il serait plus judicieux de l'étendre à l'ensemble des Amériques et de tenir compte de toutes les musiques ayant pris corps dans les diasporas africaines de ces régions du monde telles que la rumba cubaine, la samba brésilienne, le merengue dominicain, le calypso trinidadien, le zouk antillais et le reggae jamaïcain. L'une des caractéristiques communes à ces différents genres: ils sont tous symboliquement nés dans les cales des bateaux négriers lors de la traversée de l'Atlantique des côtes africaines vers le continent américain (middle passage), expérience marquant le début d'une résistance culturelle (mais aussi physique et mentale) constante des Noirs pour le regain de leur dignité bafouée par des siècles d'oppression. Et même si elle n'est pas toujours aisément perceptible, cette culture de la résistance se retrouve de manière indéniable dans l'ensemble des musiques noires ayant émergé dans les Amériques.

Dans le cade d'une approche pluridisciplinaire qui pourra faire appel autant aux réflexes d'historien que de sociologue, d'anthropologue, d'ethnologue, de musicologue, de civilisationiste, ou de spécialiste des études postcoloniales, cet ouvrage collectif se propose donc de s'intéresser à ces différentes manifestations musicales dites "noires". Au-delà de simples études chronologiques de cas, les articles proposés auront pour objectif une réflexion scientifique autour de questionnements de ce type: quand et comment se sont développées ces musiques noires? Dans quel(s) contexte(s)? Quel est le but de telle(s) manifestation(s)? Quelles pratiques comportementales (rituelles, vestimentaires, corporelles, sexuelles etc.) s'associent à de tels courants musicaux? Quels messages (politique, social, idéologique) se diffusent par leur biais? Quelle a été la réaction des pouvoirs publics face à ces musiques? En quoi s'inscrivent-elles dans une culture de résistance? Résistance contre qui ou quoi? Jouent-elles un rôle de contre-pouvoir? Il est également conseillé aux contributeurs de garder à l'esprit les notions de "production", de "réception", de "circulation" et d'"hybridation", et de prendre ces musiques comme objets d'analyse dans un monde en perpétuelle évolution.

Afin d'embrasser le plus grand nombre de territoires et de champs disciplinaires, nous souhaiterions que les propositions d'articles touchent des genres musicaux très divers, parmi lesquels: le blues, le jazz, le swing, le be-bop, le RnB, le RnR, la soul, le funk,le rap, l'électro, la rumba, la samba, le merengue, le calypso, le zouk, le gwoka, le reggae, le ska, le dancehall, le reggaeton etc. etc. etc. Cette liste est évidemment loin d'être exhaustive.

Le propositions (titre, résumé, 5 mots-clés) ne doivent pas excéder 300 mots et doivent être adressées à l'adresse suivante jeremiekroubo[arobase]hotmail.com avant le 31 décembre 2014. Indiquez en OBJET: "MUSIQUES NOIRES". Les propositions seront accompagnées des informations suivantes relatives au contributeur: nom et prénom, profession,email.

La date limite d'envoi des articles et les normes typographiques seront envoyées ultérieurement aux auteurs sélectionnés.

Björn Gottstein nouveau directeurs des journées musicales de Donaueschingen

Björn Gottstein succédera en 2017 à Achim Köhler, qui part à la retraite, à la direction des Donaueschinger Musiktage (les journées musicales de Donaueschingen).

Björn Gottstein est musicologue. Journaliste indépendant, il enseigne au Conservatoire de Bâle. Depuis 2013; il est rédacteur pour les nouvelles musiques à la station de radio SWR 2 (Südwestrundfunk 2).

Ce festival annuel, créé en 1921. au cours de son édition 2014 qui s'est achevée hier dimanche, 19 œuvres ont été créées devant 10 000 spectateurs.

La station a annoncé un rajeunissement du festival qui devrait se tenir au mois de mai.

Le prix Karl-Sczuka au compositeur Carl Michael von Hausswolff

Le compositeur Carl Michael Hausswolff a reçu le prix Karl-Sczuka 2014. Il reçoit ce prix pour l'art acoustique grâce à sa pièce Circulating over Square Waters, une production de la Südwestrundfunk (la radio SWR) et l'Institut pour l'acoustique et la musique de Karlsruhe.

Le jury a relevé l'étonnante intensité des sons et l'art sensible et assuré du compositeur.

Le prix est doté de 12 500 euros et l'œuvre sera diffusée sur les ondes de la Südwestrundfunk.

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41
Contacts

À propos

S'abonner au bulletin
Liste

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours de musique

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale

Soutenir musicologie.org

Articles et documents
Bibliothèque
Nouveaux livres
Nouveaux cédés

Colloques & conférences
Universités en France

Collaborations éditoriales

logo musicologie
ISSN  2269-9910

© musicologie.org 2014

truite

Lundi 20 Octobre, 2014 0:45

 octobre 20140 

L M M J V S D
01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

 

musicologie

Soutenir musicologie.org

flux rss

Recherche dans musicologie.org

rectangle

rectangle