bandeau actu

 

Actualités musicales

jeudi 9 octobre 2014

 

Johannes Tinctoris and Music Theory in the Late Middle Ages and Early Renaissance

Call for Papers

9–10 octobre 2014, Chancellor's Hall, Senate House, University of London

Keynote Speaker: Dr Stefano Mengozzi (University of Michigan), ‘Johannes Tinctoris, the Ambiguity of Language, and the Nature of Music-Theoretical Knowledge'

Birmingham Conservatoire, in association with the Institute of Musical Research, invites proposals for individual 20-minute papers (to be followed by 10 minutes of discussion) for inclusion in this two-day conference. Papers may either directly address Tinctoris's own theoretical writings, musical compositions, biography, and their cultural, historical and intellectual contexts, or deal with broader approaches to music theory, its status and function in the late Middle Ages and early Renaissance. We are also interested in proposals relating to technologies of presentation for modern readers, and relationships between medieval music theory and other aspects of musical analysis and criticism.

Proposals should consist of a title, an abstract of up to 250 words and a biographical note of no more than 150 words; they should be sent to ronald.woodley@bcu.ac.uk by Thursday 1 May 2014.

It is anticipated that delegate fees will be waived for speakers, though it is unlikely that other travel and accommodation costs can be supported.

This conference marks the culmination of the first phase of the research project ‘The Complete Theoretical Works of Johannes Tinctoris: A New Digital Edition' (2011–14), which has been generously funded by the Arts and Humanities Research Council and hosted by Birmingham Conservatoire, Birmingham City University. The edition, as well as further information about the project, is ongoing at : http://www.earlymusictheory.org/Tinctoris

Information regarding booking for delegates will be circulated in May–June 2014.

Project Team and Programme Committee:
Professor Ronald Woodley: Principal Investigator
Dr Jeffrey J. Dean: Senior Researcher
David Lewis: Researcher
Christian Goursaud: PhD Student

Le compositeur Konrad Boehmer est mort

Konrad Boehmer est mort samedi dernier à Amsterdam.

Ce compositeur né en 1941 à Berlin a reçu le prix Rolf-Liebermann en 1983 pour son opéra Doktor Faustus.

Engagé pour la musique contemporaine tant acoustique qu'électronique, influencé par le jazz, il se montrait critique pour l'industrie du divertissement, qui de son point de vue , ne produit que pour les supermarchés.

Il a étudié à Cologne la composition, la sociologie, la philosophie et la musicologie. Dans les années 1950, il collabore avec Karlheinz Stockhausen au studio de musique électronique de la WDR, et soutient sa thèse de doctorat « Zur Theorie der offenen Form in der neuen Musik » (Pour la théorie de la forme ouverte dans la nouvelle musique).

Il s'installe en 1966 à Amsterdam, où il enseigne au Consevatoire royal de La Haye, à partir de 1968, à l'Instituut voor Sonologie à l'Université d'Utrecht (il en est directeur à partir de 1994), écrit pour l'hebdomadaire « Wochenzeitung Vrij Nederland », donne des cours et des conférences dans des institutions internationales.

Il a composé pour le théâtre, la voix, ensembles instrumentaux, des pièces mixtes acoustiques et électroniques, il laisse plusieurs écrits théoriques.

Laurence Equilbey à Dijon

Laurence EquilbeyLaurence Equilbey. Photographie © Jana Jocif.

Dijon, Auditorium, 7 octobre 2014, par Eusebius ——

Programme alléchant que celui qui vient de nous être offert par Laurence Equilbey, à la tête de son chœur Accentus, d'un orchestre que l'on découvre (Insula Orchestra), et de quatre solistes : La célèbre Messe du Couronnement de Mozart, suivie de fragments d'ouvrages rares, Le Roi Étienne [König Stephan, opus 117] de Beethoven, et, enfin, Bataille et Victoire [Kampf und Sieg, opus 44] de Weber. Ce programme sera donné dans les prochains jours à Boulogne-Billancourt, Aix-en-Provence, puis Versailles.

(+) lire la suite

Le grand retour de l'Orchestre de Caen, et de son chef, Vahan Mardirossian, pour une nouvelle saison. Avec Boris Andrianov au violoncelle

Par Alain Lambert —

Un programme varié, avec un poème symphonique contemporain pour débuter, du Finlandais Ville Matvejeff, Seaside Rendezvous, de 2006. L'orchestre éclate en vagues sonores se recouvrant les unes les autres, avec dans le lointain Malher, Gerswhin ou Gil Evans, le tout brassé dans l'écume de la musique. Une belle entrée en matière sonore, à un mois du festival des Boréales.

Orchestre de Caen,Vahan Mardirossian. Photographie © Franck Castel.

En deuxième partie, la symphonie no 8 de Beethoven dont la « légèreté » mélodique, sans mélancolie ni gravité sombre, ne masque pas la dimension très moderne de l'œuvre dans sa construction, son écho du tictac implacable du métronome inventé récemment, ses ruptures mélodiques et rythmiques, ses silences brusques, que l'orchestre met bien en valeur.  Le classicisme y est poussé très loin dans ses limites, bien au-delà du romantisme. Ce qui a pu  surprendre un certain nombre d'auditeurs.

(+) lire la suite

logo musicologie
ISSN  2269-9910

© musicologie.org 2014

truite

Mercredi 8 Octobre, 2014 23:37

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41
Contacts

À propos

S'abonner au bulletin
Liste

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours de musique

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale

Soutenir musicologie.org

Articles et documents
Bibliothèque
Nouveaux livres
Nouveaux cédés
Agenda

Colloques & conférences
Universités en France

Collaborations éditoriales

 octobre 20140 

L M M J V S D
01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

 

musicologie

Soutenir musicologie.org

flux rss

Recherche dans musicologie.org

 

rectangle

 

rectangle