bandeau actu

 

Actualités musicales

mercredi 8 octobre 2014

 

 

Procédures et contraintes : quels enjeux pour la création contemporaine ?

8-10 octobre 2014, Saint-Étienne

Appel à communication

Colloque international organisé par le CIEREC (EA 3068) Université de Saint-Etienne

Les procédures et les contraintes que se donnent ou subissent les artistes sont partie prenante du processus de création. Elles peuvent être pensées comme disjointes (les contraintes ne requièrent pas la mise en place de procédures, les procédures ne sont pas perçues comme des contraintes) ou au contraire comme conjointes (les procédures constituent les contraintes et les contraintes engendrent des procédures).

À la lettre, la procédure permet d'aller de l'avant, de progresser. Le terme appartient au vocabulaire du droit pour désigner une série de formalités qui doivent être successivement remplies ; à celui de la programmation informatique car il permet de maîtriser la complexité des tâches ou des programmes, en constituant une suite cohérente d'instructions ; il désigne aussi une démarche philosophique ou scientifique. Cependant, en tant qu'il désigne un ensemble de moyens artificiels et leur utilisation réglée en vue d'une fin concrète, un ensemble de règles d'organisation ou de formalités à observer lors de l'exécution, il concerne également le champ de l'art, celui de la création, de la réception, de la critique.

Les contraintes extérieures que rencontrent les artistes sont multiples (temporelles, spatiales, sociales, financières, culturelles ou liées aux matériaux et aux techniques utilisées). Les contraintes que l'artiste se donne constituent un cadre ou un système avec lequel il crée. Les règles adoptées sont parfois héritées de la tradition, d'autres fois arbitraires. Elles sont susceptibles de déclencher la création, de la programmer tout en ménageant une ouverture à l'aléatoire, à l'événement ou, à l'inverse, de se cristalliser en dérives formalistes tournant à l'exercice.

Une attention particulière sera accordée à la manière dont certaines contraintes opératoires ou procédures de création peuvent se situer à un niveau suffisant de généralité ou d'abstraction pour être exploitées dans des champs artistiques différents. On se demandera si certains protocoles sont transférables d'un art à l'autre, permettant ainsi d'accéder à des réalisations inattendues, des solutions techniques inédites, des résultats formels imprévus.

Pour la période de l'extrême contemporain et dans les domaines des arts plastiques, de la photographie, de la musique, du design, de la littérature ou d'autres arts encore pourront être envisagées les interrogations suivantes :

• En quoi les conditions d'une commande ou d'un concours peuvent être considérées comme des contraintes fertiles pour la création ?

• Quels sont les enjeux de l'effacement ou de la lisibilité des procédures et des contraintes dans l'œuvre finie ?

• Quelle est la portée du recours à des procédures ou contraintes communes dans différents médiums ?

Proposition de communication : un titre précisé par 1 page. Elle est accompagnée d'un curriculum vitae succinct indiquant le lieu d'activité et les 3 dernières publications et adressée par courrier électronique à Danièle Méaux (dani el e .meaux@wanadoo.fr) et à Béatrice Ramaut-Chevassus (beatrice .ramaut@wanadoo.fr) avant le 31 janvier 2014.

Une réponse du Comité Scientifique sera communiquée au plus tard le 31 mars 2014. Le programme du colloque sera diffusé fin mai 2014.

Comité scientifique :

Laurent Baridon (Professeur d'Histoire de l'Art Université de Lyon 2), Valérie Dufour (Chercheuse qualifiée FNRS, Université libre de Bruxelles), Itzhak Goldberg (Professeur d'Histoire de l'Art, Université de Saint-Étienne), Danièle Méaux (Professeur d'Esthétique et Sciences de l'Art, Université de Saint-Étienne), Jean-Pierre Mourey (Professeur émérite d'Esthétique, Université de Saint-Étienne), Laurent Pottier (Maître de conférences HDR en musicologie, Université de Saint-Étienne), Béatrice Ramaut-Chevassus (Professeur de musicologie, Université de Saint-Étienne), Cristelle Reggiani (Professeur de Littérature du XXe siècle, Université de Lille 3), Alexandra Saemmer (Maître de conférences HDR en Arts Numériques, Université de Paris 8) Michael Sheringham (Professeur de Littérature française, Université de Londres), Alexander Streitberger (Professeur d'Histoire de l'Art, Université de Louvain)

CIEREC - EA 3068 35, rue du Onze-Novembre
42 023 Saint-Étienne Cedex 2
France

Douglas Boyd, nouveau directeur musical de l'Orchestre de chambre de Paris

L'orchestre de chambre de Parise se dote d'un directeur musical.

En accord avec la Ville de Paris, le ministère de la Culture et de la Communication, Drac Ile-de-France, l'Orchestre de chambre de Paris a nommé à ce poste Douglas Boyd. Sa prise de fonction effective est fixée au 1er juillet 2015.

 Hautboïste puis chef d'orchestre, Douglas Boyd est membre fondateur de l'Orchestre de chambre d'Europe avec lequel il s'est impliqué comme musicien puis à la direction pendant plus de 20 ans.

Il a pendant sa carrière pu occuper les postes de Chef principal du Orchester Musikkollegium Winterthur, directeur artistique du Garsington Opera, directeur musical de la Manchester Camerata, chef principal invité de l'Orchestre symphonique du Colorado et du City of London Sinfonia, et de partenaire artistique du Saint Paul Chamber Orchestra. Sa carrière l'a également amené à diriger de grands orchestres et formations en Europe, en Asie, en Océanie et en Amérique du Nord.

À la tête de l'orchestre de chambre de Paris, il assurera la direction de 7 à 8 concerts par an, sera associé aux tournées et enregistrements et aura, tout au long de l'année,  une présence régulière auprès de l'orchestre.

L'Orchestre de chambre de Paris, comprend 43 musiciens permanents. Il ezst programmé à la Philharmonie de Paris, au théâtre des Champs-Elysées, à Notre-Dame de Paris, Salle Cortot, au Théâtre 13/Seine.

Au sujet des adaptations et des transcriptions d'œuvres pour instruments solos de J. S. Bach

Par Ricardo Lopes Garcia ——

Lorsque l'on se propose de jouer des œuvres de Bach sur un autre instrument que ceux pour lesquels elles ont été composées, on est nécessairement confronté à des interrogations. Nous n'aborderons pas ici les cas les plus complexes où la transcription devient mal aisée du fait que, par exemple, Bach utilise les propriétés d'un instrument à vent pour faire coïncider un harmonique naturel avec un mot précis. Ou encore quand les propriétés sonores d'un instrument particulier doivent soutenir le caractère intrinsèque du discours chanté. Ni même lorsque, pour les besoin de l'adaptation instrumentale, on risquerait de démolir une construction symbolique avérée ou supposée1. Nous n'aborderons pas d'avantage les questions de tonalité car les versions pour clavecin des œuvres pour violon solo sont transposées soit à la quarte, soit à la quinte tandis que les concertos sont à la seconde majeure ce qui représente déjà une certaine latitude...

(+) lire la suite

Aurélien Leif, La journée de Médusa.

M%edusa

Aurélien Leif, La journée de Médusa. Petit Label 2014 [PL son 017]

Par Alain Lambert ——

Le Petit Label son est une collection qui donne à entendre des recherches sonores contemporaines [voir nos chroniques de « Foehn » ou « Plucs »] a priori sans voix ni textes puisqu'une autre collection, blanche, leur est consacrée.

Première œuvre enregistrée en 2010 (la quatrième est en cours), il s'agit selon les mots d'Aurélien Leif lors d'un échange par mail, d'une sorte « d'opéra-bruitiste », dans la lignée du « constructivisme matérialiste », mais sans paroles (sauf un rire) ni zaoum.

Voilà donc la journée de Médusa, la fameuse pétrifiante aux cheveux serpentins.

(+) lire la suite

S'abonner au bulletin. Liste . Collaborations

logo musicologie
ISSN  2269-9910

© musicologie.org 2014

truite

Mercredi 8 Octobre, 2014 3:30

 octobre 20140 

L M M J V S D
01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31


musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

flux rss

Recherche dans musicologie.org

 

Presse internationale

Petites annonces

 

 

 

rectangle

 

rectangle