bandeau actu

 

Actualités musicales

vendredi 17 mai 2013

cheval

17 mai 2013« Faire l'art » Analyser les processus de création artistique

 

Appel à communication

Journée d'étude

Le 17 mai 2013, Université Paris 4, salle J 636

Si les sciences sociales se sont longtemps interrogées sur la possibilité de prendre pour objet d'étude les œuvres artistiques, il semble désormais, comme l'écrit B. Péquignot, que « le débat a été tranché par la pratique de la recherche1 ». L'analyse des processus de création, manière d'appréhender les œuvres en tant que « produits d'un faire2 » suscite aujourd'hui un nombre toujours croissant de réflexions et de travaux : en témoignent les récents colloques et programmes de recherche centrés sur le thème de la création : le 4e congrès de l'AFS « Processus de création et d'innovation artistiques et culturels »  (5 au 8 juillet 2011, Grenoble), les deux éditions du colloque international « Analyser les processus de création musicale » (ANR, Ircam, MESHS, OICRM, 29 septembre-1er octobre 2011, Lille ; 10-12 octobre 2013, Montréal), le colloque « La création : acteurs, objets, contextes » (ANR, INHA, 11-12 octobre 2012, Paris), etc.

Envisager la création artistique comme un processus, c'est donc éviter l'écueil essentialiste pour privilégier une double perspective relationnelle et dynamique. C'est placer l'œuvre au centre du réseau collectif d'acteurs qui travaillent à son « énonciation3 ». C'est considérer l'œuvre « non pas seulement comme résultat fini, mais comme ensemble des opérations qui y ont abouti4 ». Confronter différentes manières d'envisager l'« amont » de l'œuvre, interroger ses interprétations et ses réinterprétations, appréhender le faire artistique à travers ses multiples formes, voilà le but que se fixent cette journée d'étude.

Que les communications s'inscrivent dans les champs de la sociologie, de l'anthropologie, des recherches en génétique, de l'histoire de l'art et/ou de l'esthétique (etc.) nous privilégierons les approches des processus de création informées par l'enquête de terrain. Les propositions des communicants (à partir du Master 2) pourront concerner différentes dimensions de la recherche, des réflexions méthodologiques à la discussion théorique en passant par les remarques épistémologiques.

Les contributions qui porteront sur les thèmes suivants seront les bienvenues :

Axes proposes

- Axe 1 : Historicité du faire :

Si les processus de création artistique peuvent prendre des formes variées, c'est notamment en raison des différents contextes historiques dans lesquels ils sont insérés. Par exemple, le fameux passage de l'artisanat à l'art (N. Elias, N. Heinich, R. Moulin) est bien passage d'un régime de création à un autre : l'artisan et l'artiste mettent chacun en œuvre un type de processus créateur spécifique et historiquement datés. De quelles manières ce contexte historique et social forme-t-il la spécificité d'un faire artistique ? Peut-on comparer différents types historiques de processus de création ?

- Axe 2 : Les techniques du faire :

Le faire artistique passe par des techniques, et s'appuie tout à la fois sur des corps (Mauss) et sur des objets (Leroi-Gourhan). La socialisation - par laquelle se forment ou se transforment ces techniques - est donc au cœur des processus de création, faisant apparaître du collectif dans les actes les plus singuliers. Comment s'incorporent les techniques du faire artistique ? Quel(s) rôle(s) jouent les expériences socialisatrices antérieures à l'action des individus-créateurs ? Quelles relations peut-on établir entre les tendances, habitudes ou dispositions et les objets techniques sur lesquels s'appuie l'action créatrice ?

- Axe 3 : Les temporalités du faire :

Le faire prend des formes différentes en fonction des durées dans lesquelles il se déroule. on ne peut analyser de la même façon un processus de création s'étendant sur quelques jours et un autre s'étendant sur plusieurs années. La temporalité du faire apparaît donc comme un paramètre crucial pour l'enquêteur. Entre « cours d'action » et « cours de vie »5, comment adapter ses outils à la durée du processus étudié ? Prendre en compte la durée du processus de création affecte-t-il le déroulement même de l'enquête ? Quels sont les impacts de ce changement de focale sur les résultats de l'enquête ?

- Axe 4 : Les lieux du faire :

Penser les lieux du faire nous engage à envisager les opportunités et les limites tant concrètes que symboliques assignées aux créateurs. Comment la création est-elle devenue possible ? Quelles contraintes matérielles affectent le processus de création (volumes, acoustiques...) ? Quels sont les usages attendus de ces lieux (friches, espaces sportifs, musées, espaces urbains) ?

Pour soumettre une proposition

Chaque proposition de communication comprendra les éléments suivants :

- Nom et prénom du communicant ;

- Affiliation institutionnelle ;

- Biographie du communicant (au maximum 700 caractères, espaces compris) ;

- Adresse postale, téléphone et adresse électronique ;

- Titre proposé de la communication ;

- Résumé, d'une longueur de 500 à 800 mots présentant clairement le sujet, les objectifs de la communication et la méthodologie employée

- Bibliographie sélective (3 à 8 références) et principales sources utilisées (archives,données expérimentales ou ethnographiques, etc.).

Comite scientifique

Sylvia Faure (GRS, Université lumière Lyon 2) ; Bruno Pequignot (CERLIS, Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle) ; Danièle Pistone (OMF, Paris-Sorbonne) ; Hyacinthe Ravet (OMF, Paris-Sorbonne) ; Catherine Rudent (OMF, Paris-Sorbonne) ; Eric Villagordo ( IRIEC, Université Paul Valery-Montpellier III)

Comite d'organisation

Irina Kirchberg (OMF, Paris-Sorbonne) ; Alexandre Robert (OMF, Paris-Sorbonne)

Modalites de depot des propositions :

Les propositions de communication, devront être envoyées à fairelart2013@gmail.com avant le 14 janvier 2013. Elles seront soumises aux membres du comité scientifique. Les résultats de la sélection seront communiqués aux auteur-es le 18 février 2013 au plus tard.

Une publication des actes de cette journée est envisagée. Les articles seront soumis à l'évaluation du comité scientifique.

Notes

1. PÉQUIGNOT, B., Sociologie des arts, Paris, Armand Colin, 2009, p. 117.

2. LABORDE, D., « L'Opéra et son régisseur. Notes sur la création d'une œuvre de Steve Reich », Ethnologie française, n° 18, 2008/1, p. 119-128.

3. Jean-Pierre Esquenazi appelle énonciation « l'acte de produire une œuvre » ; EZQUENAZI, J.-P., Sociologie des œuvres, Paris, Armand Colin, 2007, p. 61.

4. RUDENT, C., L'album de chansons. Entre processus social et œuvre musicale. Juliette Greco, Mademoiselle K, Bruno Joubrel, Paris, Honoré Champion, 2011, p. 38.^

5. A ce sujet voir les travaux réalisés en anthropologie cognitive.

17 mai 2013Jean Macé (v. 1634-v. 1699)

 

 

Né à Rennes en 1600, mort en 1671.

Père augustin, auteur de plusieurs ouvrages de théologie mystique. En religion le Père Léon de Saint-Jean, pseudonyme Du Tertre, Noël François et François Irénée.

Il entre au couvent des carmes de Rennes en 1616.

En 1633, il fonde le couvent du Saint-Sacrement, rue des Billèttes à Paris, en 1633, et participe à la réforme de son ordre, dite de la province de Touraine, et en occupe les plus hautes charges, hors celle de général.

(+) lire la suite

 

 

17 mai 2013Shahid Parvez Khan et Nihar Mehta : Sitar et tabla au musée Guimet de Paris

 

 

Ustad Shahid Parvez Kahn

 

Parmi les grands maîtres actuels Ustad Shahid Parvez Khan est un des musiciens indiens les plus subtils de ce siècle. Sa virtuosité éblouissante et son génie novateur lui ont apporté la réputation flatteuse d'être un géant du sitar.

Il est le septième héritier de la première famille du sitar, l'Etawah Gharana. Il a été initié à la musique riche de cette école par son illustre père et gourou Ustad Aziz Khan, un célèbre musicien et compositeur, lui-même fils du légendaire maître du sitar et du surbahar Ustad Wahid Khansahab. Comme c'est la coutume, Ustad Aziz Khan a d'abord enseigné à son fils la musique vocale et le tabla avant de le former à la pratique du sitar.

Enfant prodige Shahid Parvez a rapidement entamé une carrière internationale. Sa réputation est celle d'un interprète particulièrement inspiré, mais elle est complétée par une autre qualité rare - sa capacité à transmettre sa musique avec patience et dévouement. Ustad Shahid Parvez Khan résume sa maîtrise de l'une des formes d'art les plus exigeantes par une philosophie profondément simple : « La musique est ma vie. »

Il sera accompagné pour ce concert par Nihar Mehta.

Nihar est originaire d'une des plus importantes familles de philosophes et de musiciens d'Ahmedabad, au Gujerat. Sa famille a toujours été très active dans l'enseignement et la promotion de la musique classique en Inde, notamment avec la création d'une école, la Saptak School of Music, ainsi que du plus grand festival de musique de l'Inde, le Saptak Festival, qui a lieu du 1er au 13 janvier depuis 30 ans. Disciple du célèbre Pandit Kishan Maharaj, puis de son fils Pandit Puran Maharaj, il est devenu aujourd'hui le partenaire des plus grands musiciens indiens.

Tarifs spectacles : 17 €, tarif réduit 12 € pour les membres SAMG, demandeurs d'emploi et moins de 26 ans. Auditorium Guimet, Musée national des arts asiatiques Guimet, 6 place d'Iéna 75116 Paris. Renseignements, réservations : 01 40 73 88 18 ou auditorium@guimet.fr

Voir tout le programme sur le site internet du musée Guimet

 

17 mai 2013Itinéraires, Festival de musique sacrée Morbihan, du 17 au 26 mai 2013

 

L'Académie de Musique et d'Arts Sacrés organise au printemps un festival de musique en Morbihan. Renouvelée, sa formule s'étend au département et offre un programme inattendu, accessible et attractif.

Telle une pérégrination à travers le temps et l'espace, ce festival propose une traversée d'esthétiques très variées (musique romantique, musique baroque allemande ou française, cantate jazz, musique traditionnelle bretonne ...).

La musique sacrée résonne dans les plus beaux lieux du Morbihan avec des ensembles vocaux de haut niveau (Sagittarius, Les Solistes de Lyon, Athénaïs), des créations de l'Académie ainsi que des structures morbihannaises (Chœur Mozaïque ...).

Venez partager en musique tout ou partie de ce chemin du 17 au 26 mai 2013 à Sainte-Anne d'Auray, Carnac, Pays de Josselin, Lorient, pays de Pontivy...

Avec les Solistes de Lyon-Bernard Tétu, l'ensemble vocal et instrumental Sagittarius (Michel Laplénie), l' ensemble vocal et instrumental Athénaïs (Laurence Pottier), la Maîtrise de SainteAnne d'Auray ...

https://www.academie-musique-arts-sacres.fr

Vendredi 17 mai à 20h30, Basilique de Sainte-Anne d'Auray

Concert d'ouverture Femmes de Bretagne, musique traditionnelle bretonne, par Louise EbreL, Anne Auffret (voix), Fabrice Lothodé (bombarde), Jérémy Simon (accordéon) et Richard QuesneL (piano).

10 / 6 €

Samedi 18 mai à 20h30, Eglise de Carnac

Cantates allemandes pour Le temps pascal, par L'ensemble vocal et instrumental Sagittarius sous La direction de MicheL LapLénie. Programme baroque allemand (cantates de Bach et de Buxtehude, Rosenmüller, famille Bach)

15 / 10 €

Dimanche 19 mai à 20h30, Basilique de Sainte-Anne d'Auray

Rebecca, petit opéra sacré de Franck, et pièces rares de Liszt et Schubert. Concert des Solistes de Lyon et piano, sous la direction de Bernard Tétu.

15 / 10 €

Mercredi 22 mai 20h30, Église Saint-Louis de Lorient

Récital d'orgue (œuvres de Duruflé, Messiaen, Titelouze...) par François Ménissier, professeur d'orgue au Conservatoire à rayonnement régionaL de Rouen, Titulaire du grand orgue de L'église Saint-Nicolas-des-Champs à Pari.

10 / 6 €

Samedi 25 mai, à 20h30, Basilique de Josselin

Journée musicale au pays de Josselin. Regna caeli : motets français de L'époque baroque dédiés à La Vierge Marie de Lully, Charpentier, Dumont... Par l'ensembLe vocal et instrumental Athénaïs sous la direction de Laurence Pottier.

10 / 6 €

Dimanche 26 mai à 17h00, Basilique de Sainte-Anne d'Auray

17h : Concert de clôture (œuvres de Byrd, Blow, Bruckner, Machuel, par le Chœur lycéen de la Maîtrise de Sainte-Anne d'Auray sous la direction de Richard QuesneL et la Maîtrise de la Perverie de Nantes sous la direction de Gilles Gérard.

Et d'autres concerts, des auditions, des offices ...

Renseignements et réservations  Académie de musique et d'arts sacrés, 9 rue de Vannes, 56400 Sainte-Anne d'Auray. Tél : 02 97 57 5523. https://www.academie-musiqu e-arts-sacres.fr

 

17 mai 2013Création lyrique et scénique en France 1920-1968

 

Neuvième et dixième journées d'étude du groupe de recherche OPEFRA avec le MINT/OMF (Paris-4 Sorbonne). Comité d'organisation : Mathias Auclair, Cécile Auzolle, Marc Battier, Tamamo Nagai.

Vendredi 17 mai, Opéra-Bastille, 120 rue de Lyon, Paris XIIe, Studio Bastille.

9h Accueil, Présidence : Marc Battier

9h 30 Cécile Auzolle (Université de Poitiers), Introduction à la journée : «La création lyrique et la scène en France de 1920 à 1968».

9h 45 Isabelle Moindrot (Université Paris 8) : «L'Art théâtral moderne de Jacques Rouché. Un texte pionnier ?»

10h 30 Alexandra Bellot (Université de Poitiers) : «Étude de la mise en scène des Sept Chansons de Gian Francesco Malipiero (1920), lorsque le travail du décorateur mène à une véritable transposition plastique de l'oeuvre musicale.»

Présidence : Tamamo Nagai

11h 30 Delphine Grivel (Université Paris-Sorbonne, OMF/MAP) : «1920. La Légende de Saint Christophe à l'Opéra : un opéra compromis ?»

12h 15 Stéphane Tralongo (Université Paris-Est Marne-la-Vallée) : «Symphonie visuelle et fantasmagorie lumineuse. Un film de Germaine Dulac à l'Opéra de Paris»

Présidence : Isabelle Moindrot

14h 15 Andriana Soulele (Université de Poitiers): «Derrière les rideaux de l'Opéra de Paris : décors, costumes et mise en scène dans Oedipe (1936) de Georges Enesco»

15h Mylène Dubiau Feuillerac : «Création et reprise de Pénélope de Fauré en 1944 au Théâtre du Capitole de Toulouse : scénographie et réception».

Présidence Mathias Auclair

16h Héloïse Sérazin (Paris-Sorbonne, OMF/CRPMF) : «Les Indes Galantes de Jean-Philippe Rameau, mises en scène par Maurice Lehmann à l'Opéra National de Paris en 1952»

16h 45 Hélène Celhay de Larrard (Conservatoire de Boulogne): «André Derain, du ballet à l'opéra (1919-1953)»

17h30 débat, fin à 18h.

Samedi 18 mai, Université Paris-Sorbonne Maison de la recherche, 28, rue Serpente, Paris 75006, salle de conférences

Présidence : Cécile Auzolle

9h Tamamo Nagai (Université Paris-Sorbonne, OMF/MINT), «De l'harmonie à l'unisson. Le rôle musical des choeurs dans le tableau final des Dialogues des Carmélites»

9h45 Dominique Escande (Philarmonie Luxembourg), «Une compositrice chorégraphe: Germaine Tailleferre et Le Marchand d'oiseaux»

Présidence : Dominique Escande

11h Damien Top (Festival International Albert Roussel), «La "beauté vivante" du spectacle roussélien»

11h 45 Charles Arden (Université Paris 8), «L'art lyrique de Fauré et Poulenc : une confrontation du lyrisme antique dans Pénélope et Les Mamelles de Tirésias».

 

17 mai 2013La Fenice de Venise en plein-air pour le bicentenaire de Verdi

 

Les 10, 14 et 17 juillet 2013, La Fenice de Venise s'installera dans la cour du palais des doges pour trois représentations d'Otello, sous la direction de Myung-Whung Chung, dans une mise en scène de Francesco Micheli.

La troupe reprend une vieille tradition, car cet opéra y était régulièrement donné dans les années 1960 jusqu'en 1970, avec le ténor Mario Del Monaco.

Le 19 juillet, au même endroit, Myung-Whung Chung dirigera le Requiem de Verdi.

 

17 mai 2013Revue de presse musicale du 17 mai 2013

 

(Mr Gutsy) Dignité au rabais, ou le délicieux cadavre du Virgin Megastore

(France 3) Ces enfants qui chantent au centre lyrique d'Auvergne

(Les Écho) Opéra : Un « Barbier » au poil à Lille

(FR3) Les Pêcheurs de perles de Bizet à l'Opéra du Rhin

(France Inter) Julia Fischer, violoniste (Carrefour de Lodéon)

(Courrier Picard) Un orchestre universitaire et solidaire

(Culturebox) Jean Muller le pianiste luxembourgeois qui aime « jouer » du piano

(7 sur 7 Belgique) Un Belge remporte le Concours musical international de Montréal

(Le Point) Mais où sont les Daft Punk ?

(AFP/Voila) Décès de la chanteuse Teri Moïse, auteure des « Poèmes de Michelle »

À propos du site    S'abonner au bulletin  Liste d ediscussion  Collaborations éditoriales  


©musicologie.org 2013

 mai 2013 

L

M

M

J

V

S

D

 

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

<

flux rss

Presse internationale

Annonces & annuaires

 

Recherche dans musicologie.org

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
<a href="tel: 0606617341">06 06 61 73 41</a>

rectangle

 

rectangle

 

rectangle