bandeau encyclopédie

Actualités . Biographies . Textes . Annonces . Livres . Cédés . Agenda . Abonnement au bulletin .Recherche + annuaires .  Documents .  Analyses musicales . articles et collaborations . Nous soutenir . Contact

[9e S.[10e S.[11e S.[12e S.[13e S.[14e S.]  [15e S.[16e S.[17e S.]   [18e S.]   [19e S.[20eS]
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dixieland

New Orleans, style classique.

The Original Dixieland Jazz Band (1916-1925), Nick La Rocca (cornet), Larry Shields (clarinette), Eddie Edwards (trombone), Henry Ragas (piano) et Tony Sbarbaro (batterie).

Style de jazz instrumental, attesté dès 1892, on appelle également ce ce style New Orleans ou style classique.

Il incorpore des éléments de ragtime et de blues, avec ses propres improvisations distinctives.

Les ensembles de dixieland sont divisés en 2 sections, la rythmico-harmonique et la mélodique.

La section mélodique se compose de trompette, cornet, clarinette, hautbois, plus tard du saxophone. La section rythmique du piano, banjo, percussions, sousaphone, tuba, etc.

Papa Jack Laine (1873-1966), multi-instrumentiste, mais surtout batteur, est considéré comme un précurseur. Ses nombreux ensembles ont été des pépinières de jazzmen, dont le cornettiste Nick La Rocca, créateur de l’Original Dixieland Jazz Band.

Le trompettiste Buddy Bolden (1877-1939), et son Bolden Band, dont on n'a aucun enregistrement, font également partie du premier âge du dixieland, ou New Orleans c'est-à-dire du jazz.

Si The Original Dixieland Jazz Band a en 1916, ouvert la voie grand-public et discographique, compensant son niveau musical moyen par des effets comiques tant visuels que sonores, son succès a été de courte durée, toutes les tentatives de relancer l'ensemble avec d'anciens et nouveaux membres jusqu'aux années 1950 ont échouées. Des musiciens de haut niveau s'étaient emparés, dès les années 1920, du genre, le portant à la virtuosité.

The Original Dixieland Jazz Band, Tiger Rag, Nick La Rocca (cornet), Larry Shields (clarinette), Eddie Edwards (trombone), Henry Ragas (piano) et Tony Sbarbaro (batterie).


Parmis les grands interprètes de dixieland on compte Louis Armstrong (trompette), Edward « Kid » Ory (trombone), King Oliver (cornet), Sidney Bechet (clarinette, saxophone soprano), Jelly Roll Morton (piano), et Earl Hines (piano).

King Oliver's Creole Jazz Band.

King Oliver's Creole Jazz Band, Dipper Mouth Blues, 1923.
Jelly Roll Morton's Red Hot Peppers, Original Jelly Roll Blues, Jelly Roll Morton (piano), George Mitchell (cornet), Edward « Kid » Ory (trombone), Omer Simeon (clarinette), Johnny St. Cyr (banjo), John Lindsay (contrebasse), Andrew Hilai (batterie), Cicago 1926.


Louis Armstrong et son orchestre, Tiger Rag, 1932.
Kid Ory and his Creole Jazz Band, Joshua Fit De Battle Of Jericho, 1947.
Sidney Bechet, I've Found a New Baby, André Reweliotty (clarinette), Roland Hug (trompette), Jean-Louis Durand (trombone), Yannick Saint-Gery (piano), Georges « Zozo » d'Halluin (contrebasse), Poumy Arnaud (batterie), Cannes 1958.
Earl Hines All Stars, Roy Eldridge (trompette), Ben Webster (saxophone ténor), Don Byas (saxophone ténor), Earl Hines (piano, voix), Stuff Smith (violon), Jimmy Woode (contrebasse), Kenny Clarke (batterie), 3 novembre 1965, Paris, Salle de la mutualité.


Pour aller plus loin, Jazz et blues, la question de l'origine, quand paraît, il y a 100 ans, le premier disque de jazz, par Alain Lambert.

rectangle textes

© Musicologie.org


À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910

Vendredi 11 Juin, 2021