bandeau actu

 

Actualités musicales

mardi 19 novembre 2013

 

Hommage à l'institut néerlandais

 

Institut Néerlandais

Le gouvernement néerlandais est en guerre contre la culture. Après 56 années d'existence le célèbre Institut Néerlandais installé rue de Lille ferme ses portes. L'occasion de convier, pour un adieu que tous souhaitent joyeux, tous les artistes qui, pendant toutes ces années, ont fait vivre à Paris l'interprétation mais aussi les compositeurs des Pays-Bas. Du baroque aux musiques du monde, sans oublier le romantisme…

Avec Musica Amphion, Wilbert Hazelzet, Egidius Kwartet, Bob van Asperen, Mike Fentross, Robert Muuse, Micha van Weers, Trio Osiris, Amsterdam Klezmer Band, Quintetto Tango Extremo, Boi Akih, …. & de nombreux autres artistes néerlandais.

http://www.sallegaveau.com/la-saison/719/04-institut-neerlandais

Christmas Carols pour chœur d'enfants et harpe par la Maîtrise des Bouches-du-Rhône

 

Christmas Carols

Christmas Carols, La Maîtrise des Bouches-du-Rhône (chœur d'enfants et jeune chœur), Élodie Adler (harpe), Samuel Coquard (direction). Œuvres de Britten, Thomas, Holst, Kodály. Parsiphonie 2013 (PAR 002).

Initiée en 1994 avec l'aide du département des Bouches-du-Rhône, le ministère de l'Éducation nationale, et leministère de la Culture, la Maîtrise des Bouches-du-Rhône est devenu avec le temps un centre de formation au chant avec des cursus approfondis. La maîtrise rassemble une centaine de garçons et de filles, mais aussi un chœur professionnel d'adulte.

La maîtrise participe également à des produciton lyriques, à l'Opéra de Marseille, en Avignon, aux Chorégies d'Orange, et au dans de nombreux festivals hexagonaux.

Avec son chœur d'enfants et son jeune chœur, Élodie Adler à la harpe, la Maîtrise des Bouches-du-Rhône et son propre label discographique offrent ici un programme de Carols, sous la direction de Samuel Coquard.

Au Moyen-Âge, les Carols étaient des chansons sur des sujets divers. Ils étaient constitués de strophes chantées par une voix soliste et d'un refrain à danser. Par la suite, si les strophes restent monodiques, le refrain devient polyphonique. Depuis la réforme, les carols sont associés à la fête de Noël.

C'est Benjamin Britten, à l'honneur dans cet enregistrement, qui en réinventant une tradition musicale britannique a aussi renoué avec les carols.

jmw


Benjamin Britten
« Balulalow »
Extrait de A Ceremony of Carols

 

1-12. Benjamin Britten 1913-1976, A Ceremony of Carols (1. Procession ; 2. Wolcum Yole ! (texte anonyme) ; 3. There is no rose (texte anonyme) ; 4 (4a). That yongë child ; 5 (4b). Balulalow (texte de J.J. et R. Wedderburn) ; 6 (5). As dew in Aprille (texte anonyme) ; 7 (6). This little Babe (texte de R. Southwell) ; 8 (7), Interlude, pour harpe ; 9 (8). In Freezing Winter Night (texte de R. Southwell) ; 10 (9). Spring Carol (texte de W. Cornish) ; 11 (10) Deo Gracias (texte anonyme) ; 12 (11), Recession. Pour voix aiguë et deux autres voix, et harpe. Composé en 1942, créé le 5 décembre 1942, révisé en 1943 pour l'édition.

13. John Thomas (1826 -1913), Codiad Yr Haul (le lever du Soleil), extrait des « Welsh Melodies » (mélodies galloises), éditées de 1862 à 1874, pour harpe.

14-15. Gustav Holst (1908-1912), Two Eastern Pictures sur des textes de Kâlidâsa, traduits par le compositeur (Spring ; Summer), pour chœur fémiçnin et harpe, composées en 1911.

15-19. Gustav Holst (1908-1912), 3e groupe des Choral Hymns, d'après le Rig-Veda, traduit par le compositeur (Hymn to the Dawn ; Hymn to the Waters ; Hymn to Vena ; Hymn of the Travellers), pour chœur féminin, harpe et orchestre, composé en 1910, créé le 16 mars 1911.

20. Zoltán Kodály ( 1882 -1967), Vejnemöjnen muzsikál (Wainamoinen Makes Music / Väinämöinen fait de la musique), sur un texte de B. Vikár, d'après le Kalévala, pour deux sopranos et deux altos, harpe ou piano, composé en 1944.

John Thomas (1826-1913), Bugeilio'r Gwenith Gwyn (en contemplant le blé), extrait des « Welsh Melodies » (mélodies galloises), éditées de 1862 à 1874, pour harpe.

Sortilèges et carafons, un bel album et un cédé pas si tant foutraque, pour le 5 à 105 ans

 

Sortilèges et carafons

Sortilèges et carafons, fantaisie écrite par Anne Loyer, illustrée par Anne-Cécile Boutard, racontée par Natalie Dessay, chantée par Geälle Méchaly avec au piano Ezequiel Spucches. Les éditions Braques, Paris 2013 [36 p. + 1 cédé ; ISBN 978-2-918911-44-9 ; 18,30 €].

Une histoire rigolote et déjantée avec Anaïs qui semble avoir quelques problèmes avec la réalité. Mais en effet, pourquoi la carafe pleine d'eau glougloutante n'aurait-elle pas un carafon, au zoo, Madame la girafe a bien un girafon.

Pour enfant sans être enfantin ni gnangnan ni cucul, l'album est joliment orné de gouaches, pour des couleurs vraiment modernes selon la gouachiste.

Grand intérêt du cédé, avec du vrai lyrique pour grandes oreilles, dans des extraits d'Halevy, Wiener, Debussy, Poulenc, etc.

Ce livre est l'aboutissement d'un spectacle conçu en 2010 par Gaëlle Méchaly, comme initiation — peut-être faudrait-il dire « premier contact » — avec l'art lyrique. On comprend pourquoi Natalie Dessay en est la raconteuse.

jmw

Alexandre Tharaud : l'enfant chéri des mélomanes (entretien avec Grégoire Sauvage pour RFI)

Un « Freischütz » à la française ouvre la saison lyrique à l'Opéra de Nice

 

Par Jean-Luc Vannier ——

 

 

Richard Rittelmann (Killian) et Bernhard Berchtold (Max).Richard Rittelmann (Killian) et Bernhard Berchtold (Max). Photographie © D. Jaussein.

Les mélomanes niçois sont-ils romantiques ? Les applaudissements d'estime qu'ils ont accordés à l'issue de la première, dimanche 17 novembre, de la version française du Freischütz, pourtant l'un des principaux opéras de ce registre outre-Rhin signé Carl Maria von Weber, laissent la question ouverte. Malgré l'immense talent d'Hector Berlioz, chargé pour la création à l'Opéra de Paris en 1841, de transcrire le livret de Johann Friedrich Kind et de remplacer les Singspiele par des récitatifs, les puristes regretteront l'original allemand créé au Schauspielhaus de Berlin le 18 juin 1821. Et ce, pour plusieurs raisons.

(+) lire la suite

À propos du site    S'abonner au bulletin  Liste  Collaborations


ISSN 2269-9910

© musicologie.org 2013

 Novembre 2013 

L

M

M

J

V

S

D

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

4

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

 

flux rss

Presse internationale

Petites annonces

Recherche dans musicologie.org

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

rectangle

rectangle

rectangle