bandeau actu

 

Actualités musicales

jeudi 14 novembre 2013

Marche pour la révolutio fiscale

Métaphore et musique

 

Journée d'étude organisée par le laboratoire RASM (UFR LAM, université d'Évry-Val-d'Essonne).

Parfois dévaluée, la métaphore jouit d'un statut particulier au sein des études musicologiques. Si, pour un certain nombre de raisons, on la juge impropre à toute démarche scientifique (elle n'est que jamais que la traduction figurée d'une signification qui pourrait être exprimée de manière littérale ; elle conduit à établir des rapprochements factices entre des domaines étrangers l'un à l'autre ; sous couvert de simplifier la compréhension, elle constitue un obstacle à la découverte de la vérité ; elle est le reflet d'une connaissance purement empirique, etc.), certains chercheurs – Marion Guck, Roger Scruton ou Michael Spitzer par exemple, n'ont pas manqué de faire observer son omniprésence, y compris dans les discours et les textes les plus techniques.

Face à ce paradoxe, force est de constater que toute réflexion sur la métaphore conduit à une réévaluation de la fonction et de la nature du discours musicologique (pour autant que l'on puisse parler du discours musicologique au singulier) ; elle permet également de porter un nouveau regard sur la manière dont nous percevons et appréhendons l'objet musical dans son rapport à l'imaginaire, ou simplement à toute réalité extérieure.

Cette journée d'étude se propose donc, dans une perspective très large, de rendre compte de l'intérêt et des enjeux d'une identification des mécanismes de la métaphore – outil autant que paradigme – dans le domaine musical.

Les thèmes suivants pourront être abordés :

1) L'emploi de métaphores dans les discours sur la musique

  • la métaphore comme outil cognitif
  • les usages pédagogiques de la métaphore (dans les disciplines théoriques comme dans le domaine de l'interprétation)
  • le langage métaphorique dans le domaine de l'herméneutique musicale
  • la métaphore et la revalorisation de l'intuition
  • métaphore et vulgarisation scientifique
  • la traduction métaphorique de l'expérience musicale

2) le fonctionnement métaphorique de l'œuvre musicale (référentialité…)

3) les spécificités de l'imaginaire musical

Toute communication permettant de croiser les domaines linguistique, philosophique, psychologique et musicologique sera la bienvenue.

Les propositions de communication (un titre et un résumé de 3000 signes max., espaces compris ; joindre également une courte biographie, de 1000 signes max.) sont à adresser par courriel à ines.guittard@ens.univ-evry.fr, au plus tard le 31 mai 2013.

La journée d'étude se déroulera à l'université d'Évry, le 14 novembre 2013.

 

Éclats d'émail jazz festival de Limoges, 14-24 novembre 2013

 

éclts jazz festival limoges

Du 14 au 24 novembre la nouvelle édition du Festival va être à nouveau sous le signe de l'international. Israël, Canada, USA, Pérou, Liban, Luxembourg, Japon..., le Jazz sous toutes ses facettes avec une sélection de ce qui se fait de mieux et qui traduit actuellement l'extraordinaire ouverture de cette musique sur tous les continents. Les meilleurs Artistes confirmés avec David Linx, Maria Joao, Le Brussels Jazz Orchestra, assurément l'un des meilleurs Big Band d' Europe, l'Oudiste Rabih Abou Khalil et son Quintet Méditerranéen et aussi des confirmations qui n'ont pas tardé à s'imposer sur la scène internationale, Shai Maestro qui devrait nous entraîner dans un concert magique à l'occasion de son nouvel album, Anne Paceo, Rémi Bolduc...

Les révélations seront nombreuses comme chaque année, avec la pianiste japonaise Miya Nakajima dont ce sera la première venue en Europe accompagnée de son Trio et de la chanteuse japonaise Ueda Hitomi, le Trio Reis Demuth Wiltgen qui en 2013 a conquis un grand nombre de Festivals, « Les Rendez vous de l'Erdre », «Jazz à Crest »... Les Artistes régionaux seront eux aussi présents partout dans la Cité au sein de nombreux Jazz Clubs, mais aussi pour des concerts tels que ceux de Mathieu Tarot et son hommage à « Art Farmer et Jim Hall », créé pour le Festival, un focus tout particulier sur un des Collectifs les plus performants du Centre France, le Collectif Maxiphone basé à Tulle, mais dont le travail et l'esthétique sont aujourd'hui unanimement reconnus partout en France. Leur création « Le Pont du Scorff » et la présence de Claude Barthélémy traduisent cette effervescence et ce bouillonnement de travail qui animent nos acteurs locaux.

Chaque année la Ville respire le Jazz sur ce mois de novembre et s'inscrit dans une démarche de collaboration très forte avec de nombreux Partenaires. L'Agence Régionale pour la Santé en 2013 aura apporté à nouveau un soutien précieux, quant à la présence d'Artistes au sein de nombreux établissements de Santé, citons parmi eux, le CH Esquirol, l'Ephad de Landouge, celui du Roussillon, l'Apsah d'Aixe sur Vienne, l'Ilfomer... La volonté commune d'associer l'événement avec la rencontre des publics. La BFM de Limoges nous ouvrira également ses portes à Beaubreuil et en Centre Ville pour deux conférences et un concert du saxophoniste canadien Rémi Bolduc.

Découvrez toutes les autres animations, les nouveaux abonnements en parcourant notre site, et n'hésitez pas à nous rencontrer, c'est VOTRE festival.

Philippe Bonnetblanc
Président du Festival

Jean-Michel Leygonie
Directeur du Festival

Smetana – Kodály – Dvořák par l'Orchestre de Caen au Grand Auditorium du Conservatoire

 

plume Par Alain Lambert

 

Un beau programme pour l'Orchestre de Caen, bohémien ou presque, ce mardi soir avec une soixantaine de musiciens sous la baguette de Jean Louis Basset.

Jean-Louis BassetJean-Louis basset

D'abord une « Veltava » mélodieuse et tumultueuse (la Moldau est le nom allemand donné à la rivière par les envahisseurs autrichiens) depuis sa double source (flûte et clarinette) jusqu'à sa fusion avec l'Elbe. Un poème symphonique superbe. Bedřich Smetana y transforme l'orchestre en paysage sonore d'où les thèmes surgissent, se répercutent, s'amplifient ou s'apaisent. Seule la coda ponctuante semble de trop, deux gros points d'exclamation tonitruants, qui nous réveillent de notre songerie voyageuse !! Bien sûr il faut applaudir l'orchestre, et le moment est venu, mais trois points de suspension auraient suffi...

(+) lire la suite

De profil et en pointillés : le thème en question. Présentation du Quatuor II untitled - selon pollock

 

plume Par François Meïmoun

Le concept d'athématisme est l'un des conservatismes les plus tenaces que notre époque a hérité des débats esthétiques français des années d'immédiat après-guerre. Le rejet manifesté par la jeune génération de musiciens, adolescente à la Libération, vis-à-vis de la capacité conférée à un thème de pouvoir engendrer une œuvre musicale fut probablement, dans le monde de la musique, l'équivalent de ce qu'Adorno, dans le domaine des lettres, identifia comme l'impossibilité d'écrire un poème à la sortie de la Seconde Guerre mondiale. En 1945, la remise en question de la possibilité du poème, en littérature, ou du thème, en musique, partagent la même question : que dire après l'horreur ?

(+) lire la suite

À propos du site    S'abonner au bulletin  Liste  Collaborations

ISSN 2269-9910

©musicologie.org 2013

 Novembre 2013 

L

M

M

J

V

S

D

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

 

flux rss

Presse internationale

Petites annonces

Recherche dans musicologie.org

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

  rectangle

rectangle

rectangle