bandeau encyclopédie

Actualités . Biographies . Textes . Annonces . Livres . Cédés . Agenda . Abonnement au bulletin .Recherche + annuaires .  Documents .  Analyses musicales . Collaborations . Nous soutenir . Contact

[9e S.[10e S.[11e S.[12e S.[13e S.[14e S.]  [15e S.[16e S.[17e S.]   [18e S.]   [19e S.[20eS]
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Magnificat

La visitation, par Jacopo Tintoretto dit Le Tintoret (1519-1594).

Cantique liturgique tiré de l'Évangile selon saint Luc, I 46-55, qui serait selon lui, le chant de Marie à la fin de la Visitation. Il est psalmodié chaque jour à la fin de l'office des Vêpres, sur des tons solennels, plus ornés que les tons simples.

Magnificat du second ton, abbaye Saint-Martin de Ligugé.

Sans sortir du cadre strictement liturgique, il peut, à partir du xve siècle être l'objet d'un amplification polyphonique qui au xvie siècle peut être transcrite sous forme instrumentale.

Guillaume Dufay, Magnificat du huitième ton,
Guillaume Dufay, Magnificat a quatre voix, Capella Reial De Catalunya, sous la direction de Jordi Savall.

Au xviie siècle, il devient patallèlement un genre musical à part entière.

Claudio Monteverdi, Magnificat a six voix, Ian Watson, The London Oratory Junior Choir, English Baroque Soloists, sous la direction de John Eliot Gardiner.
Johann Sebastian Bach, Magnificat en majeur BWV 243, Nancy Argenta (soprano), Patrizia Kwella (soprano), Charles Brett (alto), Anthony Rolfe-Johnson (ténor), David Thomas (basse), English Baroque Soloists, Monteverdi Choir, sous la direction de John Eliot Gardiner.
Heitor Villa-Lobos, Magnificat-Alelluia (1958), Ariadne Mendes (contralto), Orquestra Sinfônica da Universidade Federal do Rio Grande do Norte (UFRN), sous la direction d'André Muniz.

Évangile selon saint Luc I, 46-55

46 Et Marie dit: Mon âme exalte le Seigneur,

47 Et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur,

48 Parce qu'il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante. Car voici, désormais toutes les générations me diront bienheureuse,

49 Parce que le Tout Puissant a fait pour moi de grandes choses. Son nom est saint,

50 Et sa miséricorde s'étend d'âge en âge Sur ceux qui le craignent.

51 Il a déployé la force de son bras; Il a dispersé ceux qui avaient dans le coeur des pensées orgueilleuses.

52 Il a renversé les puissants de leurs trônes, Et il a élevé les humbles.

53 Il a rassasié de biens les affamés, Et il a renvoyé les riches à vide.

54 Il a secouru Israël, son serviteur, Et il s'est souvenu de sa miséricorde,

55 Comme il l'avait dit à nos pères, -Envers Abraham et sa postérité pour toujours.

Magnificat en latin

Magníficat ánima méa Dóminum,

Et exultávit spíritus méus in Déo salutári méo.

Quia respéxit humilitátem ancíllæ súæ,

ecce enim ex hoc beátam me dícent ómnes generatiónes.

Quia fécit míhi mágna qui pótens est :

et sánctum nómen éjus

Et misericórdia éjus a progénie in progénies timéntibus éum.

Fécit poténtiam in bráchio súo :

dispérsit supérbos ménte córdis súi.

Depósuit poténtes de séde,

et exaltávit húmiles.

Esuriéntes implévit bónis :

et dívites dimísit inánes.

Suscépit Israël púerum súum,

recordátus misericórdiæ súæ.

Sicut locútus est ad pátres nóstros,

Abraham et sémini éjus in saécula.

Glória Pátri et Fílio

et Spirítui Sáncto,

Sicut érat in princípio, et nunc, et sémper,

et in saécula sæculórum. Amen.

Magnificat en français

Mon âme exalte le Seigneur,

Exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

Il s’est penché sur son humble servante ;

désormais tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles :

Saint est son nom !

Son amour s’étend d’âge en âge

sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras,

il disperse les superbes.

Il renverse les puissants de leurs trônes,

il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés,

renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël, son serviteur ;

il se souvient de son amour,

De la promesse faite à nos pères,

en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais.

Gloire au Père, et au Fils,

et au Saint-Esprit,

Maintenant et à jamais,

dans les siècles des siècles. Amen.

© Musicologie.org


rectangle textes

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil, ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Lundi 8 Février, 2021