bandeau encyclopédie

Actualités . Biographies . Textes . Annonces . Livres . Cédés . Agenda . Abonnement au bulletin .Recherche + annuaires .  Documents .  Analyses musicales . articles et collaborations . Nous soutenir . Contact

[9e S.[10e S.[11e S.[12e S.[13e S.[14e S.]  [15e S.[16e S.[17e S.]   [18e S.]   [19e S.[20eS]
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Diminution

Du xive au xvie siècle, ce terme désigne le fait de raccourcir un chant en en diminuant proportionnellement la durée de chacune de ses notes. La diminution peut ainsi provoquer un changement de tempo.

C'est une technique appliquée au sujet dans le contrepoint, Johann Sebastian Bach qui l'utilisait peu en a laissé quelques exemples, comme dans la fugue en mi majeur BWV 878, 9e du second cahier du Clavier bien tempéré.

Johann Sebastian Bach, sujet de la fugue BWV 878, mesures 1-2 à la clef de fa, une ronde suivie de quatre blanches.

Johann Sebastian Bach, fugue BWV 878, mesures 26-27, le sujet est exposé à la tierce majeure en valeurs divisées par 2 : une blanche suivie de quatre noires.

Au xviie siècle, le terme désigne la technique d'ornementation qui consiste à réduire la durée de la note du chant, en priorité des valeurs longues, pour placer des notes d'ornement, lors des reprises. En général, elles sont écrites pour les instruments, les chanteurs doivent les improviser : arpèges, broderies, coloratura.

© Musicologie.org

rectangle textes

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910

Jeudi 27 Mai, 2021