bandeau encyclopédie

Actualités . Biographies . Textes . Annonces . Livres . Cédés . Agenda . Abonnement au bulletin .Recherche + annuaires .  Documents .  Analyses musicales . articles et collaborations . Nous soutenir . Contact

[9e S.[10e S.[11e S.[12e S.[13e S.[14e S.]  [15e S.[16e S.[17e S.]   [18e S.]   [19e S.[20eS]
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Déchant

[s. m., 1164 de et chant du latin médiéval discantus]

À l'origine, de mot est synonyme d'organum, c'est-à-dire de toute forme musicale polyphonique (à plus d'une voix), en général une voix chantée au-dessus du plain-chant ou cantus firmus (voix de base).

À partir du XIIe siècle, les deux mots désignent deux manières de polyphonie. l'organum est une mélodie chantée sur des valeurs longues accompagnée par une autre mélodie de valeurs plus courtes, dite vox organalis. Le déchant est alors une ou des  voix polyphoniques note à note (en valeurs égales) essentiellement en mouvement contraire.

Au XIIIe siècle on peut appeler déchant toute polyphonie en notes mesurées alors que l'organum est la polyphonie liée au plain-chant (sans mesure).

On appelle également déchant la voix supérieure d'une composition qui est parfois synonyme de soprano.

Exemple de déchant extrait d'un traité anononyme du XIe siècle, dit Traité d'organum de Milan [inc. Ad organum faciendum]

© Musicologie.org

rectangle textes

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910

Vendredi 28 Mai, 2021