bandeau encyclopédie

Actualités . Biographies . Textes . Annonces . Livres . Cédés . Agenda . Abonnement au bulletin .Recherche + annuaires .  Documents .  Analyses musicales . articles et collaborations . Nous soutenir . Contact

[9e S.[10e S.[11e S.[12e S.[13e S.[14e S.]  [15e S.[16e S.[17e S.]   [18e S.]   [19e S.[20eS]
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Balafon

n. m. 1545, du guinéen balafo « jouer du bala »

instrument de percussion à hauteurs déterminées, construit avec des lames de bois (autour de 20) et souvent muni de calebasses comme résonateurs, diffusé en Afrique centrale et occidentale.


Musiciens itinérants de la branche madingue sangara, dans les années 1925-1930.Musiciens itinérants de la branche madingue sangara, dans les années 1925-1930.

Musiciens balantes de Gambie, jouant un balafon de 26 lamelles. Photographie © Lucy Durante 1977.

Les représentaitons les plus anciennes sont celles reproduites dans le livres de François Froger, publié en 1698 à Paris : Relation d'un voyage fait en 1695, 1696 et 1697 aux côtes d'Afrique, détroit de Magellan, Brésil, Cayenne et isles Antilles, par une escadre des vaisseaux du roy, commandée par M. De Gennes.

François Froger, Relation d'un voyage fait en 1695, 1696 et 1697..., Paris 1698. entre pages 44 et 45.

« La plupart des nègres s'y divertissent à raisonner de l'Alcoran ou à jouer d'un instrument qu'ils appellent balafo, pendant que leurs femmes cultivent la terre. Le balafo n'est autre qu'un arrangement de règles d'un bois fort dur, qui diminuent peu à peu en longueur et qui sont liés ensemble par des courroies de cuir fort minces. Ces mêmes courroies passent autour de petites baguettes rondes, qu'on met entre chacune de ces règles pour y laisser un petit intervalle. Cet instrument a en cela assez de rapport avec un des nôtres : mais celui des nègres est bien plus composé, en ce qu'ils attachent dessous jusqu'à dix ou douze callebasses dont les différentes grosseurs font le même effet que les tuyaux d'orgue. Il se touche aves des baguettes qui ont le bouton couvert de cuir, pour rendres le son loins rude » [page 45]

François Froger, Relation d'un voyage fait en 1695, 1696 et 1697..., Paris 1698. entre pages 46 et 47.

rectangle textes

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910

Mardi 4 Mai, 2021