bandeau actu

Actualités musicales

vendredi 7 décembre 2012

7 décembre 2012
Le port Paris-Bastille

 

7 décembre 2012 Spanish musics and their [Western] Others : Negotiating identity and exoticism

Symposium Friday 7 – Saturday 8 December 2012
The University of Melbourne, Australia

Western Music and entertainment have drawn on features of Spanish music and dance since at least the Napoleonic wars. In turn, constructions of musical exoticism based on Hispanic tropes have informed different manifestations of Spanish musical nationalism, as well as regional and popular musics of Spain. These "Spanish" musical identities have evolved and been reconfigured according to the dictates of competing cultural, political and social factors, yet Spain's unique position and its enactment of cultural identity cannot easily be reconciled within current narratives of musical nationalism and exoticism.

Papers are invited that examine Spanish musical identity, engage with Western evocations of Spanish music, or explore such repertories in relation to constructions of nationalism and exoticism since 1800.

Papers may address repertories or issues relating to one of the following areas (or others related to the conference theme):
Western art music
Dance and theatrical spectacle
National and regional musics
Popular musics
Flamenco
Music and film

Please submit an abstract of not more than 250 words, with a brief biographical note, to Michael Christoforidis, by emailing mchri at unimelb.edu.au

by Monday 30 April 2012

Paper-givers will be notified by the mid-May, but if you need earlier notification, please indicate this in your submission.

There will be a publication of refereed proceedings.

Accommodation (2 nights) will be provided for international presenters.

 

7 décembre 2012Pierre Génisson et l'Orchestre-atelier OstinatO à Vincennes : Mozart et la clarinette

 

Prima la musica 7 décembre 2012

 

Vendredi 7 décembre 2012 à 20h30
Vincennes, Auditorium
9e saison Prima la musica

Mozart, l'orchestre
la clarinette

Orchestre-atelier OstinatO

Jean-Luc Tingaud (direction)
Pierre Génisson (clarinette)

Mozart
Concerto pour clarinette et orchestre K622

Mykietyn
3 pour 13, pour orchestre

Mozart
Symphonie n°39 K543

Prix des places : 27 € (2e cat) et 39 € (1re cat), - de 25 ans : 14 €. Auditorium Cœur de Ville, 98, rue de Fontenay, 94300 Vincennes (Métro : Château de Vincennes ; RER : Vincennes). Parking : Cœur de ville (sous la salle de concerts). Velib : 3 stations à moins de 100 m.

Après l'énorme succès du concert de novembre, Prima La Musica vous convie ce mois à célébrer Mozart. C'est le premier volet d'un hommage en deux soirées proposé cette saison.

Au programme de cette soirée, pour commencer, le Concerto pour clarinette en la majeur K 622. Composé quelques mois avant sa mort en 1791, c'est le seul de ses 43 concertos que Mozart a consacré à la clarinette.

Il faut dire que cet instrument était à l'époque en pleine évolution technique et venait d'atteindre sa forme quasi définitive. Le Concerto pour clarinette et orchestre de Mozart est l'une de ses œuvres les plus jouées sur scène et les plus utilisées au cinéma ; on ne compte plus les films où l'on peut entendre le thème dominant de cette œuvre.

L'histoire du Concerto pour clarinette est celle d'une amitié, de Mozart avec le virtuose Anton Stadler. Quand on aime on ne compte pas, alors Mozart lui écrivit une œuvre magnifique, certes, mais diablement difficile à interpréter ! Enjouée, tout à tour énergique et tendre, d'une élégance absolue, facilement mémorisable avec son thème récurrent, le Concerto est une œuvre superbe qui mériterait à elle-seule que l'on assistât à ce concert.

Nous avons fait appel à Pierre Génisson, le meilleur clarinettiste de sa jeune génération, pour venir à Vincennes nous offrir sa version de l'œuvre.

Pierre Génisson a 26 ans. Il est né à Marseille, il obtient un Premier prix de clarinette, mention très bien, à l'unanimité au Conseravtois natiponal supérieur de musiqaue de Paris. Il joua d'ailleurs si bien que le principal fabricant français de cet instrument l'invita immédiatement à le représenter.

En 2007, Pierre Génisson est nommé clarinette solo de l'Orchestre de Bretagne, dirigé par Olari Elts et Lionel Bringuier, avec lequel il participe à de nombreux festivals (Folles Journées de Nantes, Festival Berlioz, Flâneries de Reims…) et aux enregistrements.

Depuis 2010, il est clarinette solo invité à l'Orchestre Philharmonique de Rotterdam que dirige Yannick Nézet-Seguin. En mars 2011, Pierre Génisson triomphait sur la scène de la Philharmonie de Berlin dans la Rhapsodie de Debussy et le Double concerto pour clarinette et alto de Max Bruch avec le Deutsches Symphonie Orchester Berlin.

En juin 2011, Pierre Génisson a été Lauréat du Festival Musique et Vin de Beaune-France dont le directeur artistique est David Chan, 1er violon du Metropolitan Opera Orchestra de New York ; depuis cette date, Pierre a joué à plusieurs reprises avec les solistes de cet orchestre prestigieux. Cette année 2012, Pierre Génisson a donné un très grand nombre de concerts et récitals à Paris, en province et dans les festivals et il poursuit un perfectionnement à Los Angeles. Avec le pianiste David Bismuth, Pierre Génisson prépare un premier enregistrement de Sonates de musique française qui sortira en juin 2013.

Partenaire de la première heure de Prima La Musica, l'orchestre-atelier OstinatO revient à Vincennes pour la première fois cette saison et interprétera, outre le Concerto pour clarinette de Mozart, une œuvre du compositeur Pawel Mykietyn 0, une pièce pour orchestre qu'il supervisera en personne. La dernière œuvre du programme est la Symphonie n° 39 K 543, l'une des plus belles de Mozart. Datée de 1788, avec un magnifique solo confié à la clartinette, le sublime trio-menuet du 3e mouvement.

Vente Billets et Abonnements
Librairie musicale Larghetto, 84, rue Raymond du Temple, 94300 Vincennes
ou par internet : www.primalamusica.fr (paiement sécurisé Paypal)

Réservation
par téléphone : 01 43 98 68 33
par email : resa@primalamusica.fr

 

7 décembre 2012Sympathique soirée chez Wanda Landowska

 

Sympathique accueil et sympathique concert de musique ancienne au 43 rue de la Paix à Saint-Leu-la-Forêt, où les actuels propriétaires de la salle de musique de Wanda Landowska, ont de nouveau ouvert leurs portes.

Deux Clavecinistes, Christine Gevert, venue de Lakeville aux États-Unis (où vécut Wanda Landowska après avoir fui le régime pétainiste), et le déjà bien connu en France Jean-Luc Ho. Sébastien Marq aux flûtes baroques et Jean-Christophe Marq au violoncelle tout aussi baroque.

Christine Gevert
Christine Gevert, Auditorium Wanda Landowska de Saint-Leu-la-Forêt le 6 décembre 2012. © musicologie.org.

Ils ont interprété des œuvres de Michelangelo Rossi, Arcangelo Corelli, Jean-Henri d'Anglebert, Charles Dieupart, Giles Farnaby et de Bach le Johann Sebastian, La seconde Suite pour violoncelle seul, et 3 mouvements de la Suite en si en bonus.

Jean-Christophe Marq, Jean-Luc Ho, Sébastien Marq
Jean-Christophe Marq, Jean-Luc Ho, Sébastien Marq. Auditotium Wanda Landowska, Saint-Leu-la-Forêt, 6 décembre 2012.
© musicologie.org

Dans le public on pouvait remarquer Tomasz Orłowski l'ambassadeur de Pologne en France, des représentants de la Région et du Conseil municipal, dont le maire Sébastien Meurant, bien sûr la vie musicale associative, dont le festival « L'hiver musical de Saint-Leu-la-Forêt ».

jean-Christophe Marq
Jean-Christophe Marq accordant son instrument, avant d'attaquer la seconde Suite pour violoncelle seul de Johann Sebastian Bach. Auditorium Wanda Landowska, Saint-Leu-la-Forêt, 6 décembre 2012.

À cela s'ajoutaient un succulent buffet et un excellent champagne... Car cette sympathique soirée était aussi une soirée de séduction.

Wanda Landowska, qui mit dans les années 1900 la musique ancienne et le clavecin à l'honneur s'était fixée en France. En 1925 elle acheta une belle maison entourée d'un vaste jardin, à Saint-Leu-la-Forêt, et deux années plus tard, après avoir acheté le terrain mittoyen, y fit construire, par l'architecte Jean-Charles Moreux (1889-1956), une salle de musique de 300 places (250 m2) dans le style du Bauhaus, qui devient un centre musical international important. En 1940, avec sa fidèle secrétaire, Denise Restout (1915-2004), elle fuit avec peu de choses, le régime nazi installé en France. Sa maison est pillée par les Allemands, sa collection d'instruments et son immense bibliothèque sont envoyées en Allemagne. Wanda Landowska s'installe aux États-Unis, à Lakeville dans le Connecticut. Elle recommence une brillante carrière à l'âge de 60 ans. À sa mort, selon son vœu, ses cendres seront ramenées au cimetière de Saint-Leu.

Elle a légué sa maison à sa secrétaire, qui ne s'en occupe pas spécialement. La propriété est une première fois vendue, séparée en deux lots : la maison d'une part, l'auditorium, une grande partie du jardin, un petit pavillon où logeaient les élèves, une petite remise, qui ont été acquis par des particuliers en 1974. Ils désirent aujourd'hui se retirer dans le Sud et donc revendre l'auditorium. Ils ont eu la bonne idée de réaménager l'auditorium par des constructions intérieures en charpentes chevillées qui n'on pas dégradé la structure de la bâtisse. Ils n'ont pas même modifié le toit en verrière et terrasse.

Les Saint-loupiens, amoureux de la musique, du patrimoine et de l'histoire, on le comprend, aimeraient que la collectivité locale récupère ce bien pour le rendre à sa destination première : la musique.

Mais cela a un coût d'achat, de mise en état, et de fonctionnement. Il faut 850 000 € pour l'achat frais compris, 350 000 pour les travaux, 130 000 € pour l'aménagement, au total, à côtés compris, 1 394 000 €, soit 95,00 € par habitant.

L'Association pour la sauvegarde de l'auditorium Wanda Landowska, présidée Daniel Marty, habilitée a recevoir des fonds sur compte bloqué, est donc à la recherche de fonds et de mécénats.

Jean-Marc Warszawski

©musicologie.org

  Décembre 2012

L

M

M

J

V

S

D

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

Presse internationale

flux rss

 

reherche

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
<a href="tel: 0606617341">06 06 61 73 41</a>

rectangle

 

rectangle