rectangle

À propos du site

S'abonner au bulletin
Liste de discussion
collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles & études
Textes de référence
Iconographie

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Petites annonces
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Universités au monde
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

Nouveaux livres
Périodiques

Bulletin Officiel
Journal Officiel
Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
BN Madrid
SUDOC
Pages jaunes
Presse internationale

bandeau encyclo
S'abonner au bulletin (courriel vide)

  A  B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[ 9e siècle ] [ 10e siècle ] [ 11e siècle ] [ 12e siècle ] [ 13e siècle ] [ 14e siècle ]
[ 15e siècle ] [ 16e siècle ] [ 17e siècle ] [ 18e siècle ] [19e siècle] [20e siècle]

Flûte à bec

Flûte à bec ou flûte douce. C'est une flûte composée d'un bec dans lequel on souffle et qui dirige la lame d'air contre un biseau. Une partie de l'air fait est récupérée par le tuyau, le reste est rejeté à l'exterieur. La coupure de la lame d'air par le biseau produit le sifflement. On dit aussi flûte à fissure.

La fabrication de la flûte à bec est attestée au Moyen-Âge


Église de Bourbon-l'Achambault (XIe siècle)

Joueur de flûte à bec
 Eglise abbatiale Saint-Vigor de Cerisy-la-forêt
XIV-XVe siècle

Le plus ancien exemplaire a été retrouvé à Dordrecht en 1941 dans une maison abandonnée en 1398 :


Flûte trouvée à Dordrecht (milieu du XIV siècle)


Flûte trouvée à Göttingen en 1987 (XIVe siècle)
avec trou d'octave au dos


Jésus exposé à la moquerie
fresque de l'église de Staro Nagoricvino (Kumanova, Macedoine)
réalisée par les peintres de cour Michael et Eutychios
(détail, après 1315) 


Francesco del cossa (1436-1478), Le triomphe de Vénus (fragment)

La renaissance est l'âge d'or de la flûte. L'artisanat de la lutherie de flûtes se développe en Italie, à Venise et dans le Région d'Anet dans l'Eure. On fabrique trois instruments de la famille des flûtes traversières, neuf dans celles des flûtes à bec qui vont de 10 cm de longueur à 2,6 m., des fifres (petite flûte traversière rudimentaire)


Flûte de la renaissance

Au début du XVIIe siècle, la recherche expressive en musique dédaignera quelques temps la flûte au profit des cordes et des instruments à anche. Mais dès la fin du XVIIIe siècle, la lutherie des  flûtes à bec et traversières est adaptée pour fournir des flûtes adaptées aux goûts nouveaux. Mais on préfère préfère la flûte  traversière, plus souple et plus sonore à la flûte à bec (douce).


Flûte basse de la renaissance


La famille des flûtes à bec  : contrebasse, basse, ténor, soprano, déchant (1 octave plus haut), sopranino (1 octave plus haut)


Flûte en terre cuite aztèque (Musée d'histoire naturelle New york)


Quena en os, Pérou


Flûte en terre cuite, Méxique vers 500


Tlapiztali aztèque enterre cuite


Flûte indienne


Flûte "Tipperary" (flûte traditionnelle irlandaise)


Flûte à coulisse des USA (Swanee-whistle)


Flûte en fer-blanc


Sifflet piccolo


Coucou


Sifflet indonésien


Flûte en bois de yougoslavie


fujara slovaque


Flûte en buis, Espagne


Flûte en terre cuite, France XVIIIe siècle


Flûte en ivoire, France XVIIIe siècle


Flûte cubaine


Flûte en terre cuite, Portugal

 

© musicologie.org 2005-2008