bandeau actu

 

Actualités musicales

jeudi 3 avril 2014

 

What's Queer about Musical Theatre ?

Call for Papers

3-6 avril 2014, Harrisbourg (PA)

45th Annual Convention, Northeast Modern Language Association (NeMLA)

Deadline: September 30, 2013

https://www.nemla.org/convention/2014/cfp.html
Harrisburg, Pennsylvania Host: Susquehanna University

D.A. Miller, in his 1998 essay “Place for Us,” described the formal characteristics of Musical Theatre as a queer environment. Filled with shame, hiding, secrets, and longing, Miller identifies many characteristics of the Musical that are stereotypically associated with queer sexual identities. Much has changed since 1998 and the ‘queerness' of the Musical has been explored in many different ways, from historical analysis of the queer subjects that produced Musicals to the coming of more queer characters within the subject matter of the Musical itself. This seminar aims to return to Miller's essay as a point of departure into the new field of Affect Theory in order to revise what is queer in Musical Theatre today in terms of its affective status as 'musical' expression.

As “Glee” and “Smash” continue to rewrite the LGBT narrative of identity politics through music, the Musical has become increasingly ‘mainstream' and perhaps losing some of its queerness in the sense that Miller described. In what ways does this ‘queerness' show itself in Musical Theatre, if at all? The goal of this seminar is to bring many methods of analysis into dialogue with each other to form an interdisciplinary and transdisciplinary focusing on the affective influence of making something a Musical rather than a ‘straight' play – and the possible aesthetic and political ramifications of embedding music into a narrative.

Please submit the following materials to Christopher Culp, University at Buffalo, SUNY - cmculp at gmail.com

Abstract of no more than 300 words in a .doc or .docx file

In body of email:
Name and Affiliation
100-200 word bio
Email address
Postal address
Telephone number
A/V requirements

La musique au croisement des sciences sociales

Journée d'étude 2014, 3 avril 2013, Paris

La journée d'étude annuelle du Master Musique de l'EHESS aura lieu le 3 avril 2014 (salle des Lombards, 96 bd. Raspail, 75006 Paris, 9h/18h30). Elle s'adresse aux étudiants de master et aux doctorants dont le travail de recherche se centre sur la musique pensée dans une perspective interdisciplinaire (musicologie, sciences sociales, histoire, esthétique, etc.). L'accent est mis sur les aspects épistémologiques et méthodologiques de la construction de l'objet « musique ».

Cette journée a été conçue dans le but d'accompagner les recherches menées par les participants dans le cadre de la préparation de leur mémoire, en proposant l'intervention orale comme exercice. Il s'agit par cette occasion de s'approprier ses propres outils méthodologiques et d'exposer ses pistes réflexives en profitant de la spécificité formelle que constitue l'expérience d'une journée d'étude scientifique.

Un atelier préparatoire d'une demi-journée qui aura lieu fin février 2014 réunira, par groupes de travail, les intervenants sélectionnés. Les groupes de travail de l'atelier, composés de deux ou trois intervenants réunis autour d'axes de recherches et d'enjeux épistémologiques communs, constitueront les panels à venir de la journée. Durant l'atelier, les participants seront amenés à confronter leurs démarches disciplinaires, leurs terrains et leurs méthodologies.

L'événement se conformera, à l'issue de l'atelier préparatoire, au format classique d'une journée d'étude universitaire : trois à quatre panels, composés de deux ou trois communications, suivies d'une synthèse et d'une discussion finale modérées par un intervenant spécialiste des problématiques soulevées au sein de chaque groupe. Les programmes des années antérieures sont disponibles sur le site du Master musique de l'EHESS : musique.ehess.fr.

Merci de nous faire parvenir vos propositions de communication (1500 signes maximum) résumant votre corpus, votre problématique ainsi que les axes principaux que vous retiendrez.

Date limite de soumission : 13 janvier 2014
Organisation : Annelies Fryberger et Nicolo Palazzetti
Contact : je.musique.ehess@gmail.com

Dits et écrits d'artistes : théories et fictions

Journée doctorale, appel à communication

3 avril 2014, Rennes

Programme de recherche doctorale : L'artiste face à sa pratique

Équipe d'accueil Arts : pratiques et poétiques (EA 3208) Université Rennes 2

Date limite de proposition : 28 février 2014

Cette journée doctorale consacrée aux dits et écrits d'artistes s'intéresse aux processus créatifs. Après avoir réuni des doctorants et jeunes chercheurs issus de divers champs artistiques (arts plastiques, cinéma, musique, théâtre, lettres, etc.) autour des correspondances, des entretiens, puis de l'activité de critique, il s'agit cette fois d'interroger la pratique selon la place que lui accorde l'artiste dans ses propos.

Si la pratique est bien ce qui définit a priori un artiste, les témoignages de celui-ci montrent qu'elle peut être abordée de façon multiple. S'inscrivant dans la tradition, certains considèrent essentiellement la notion de métier (Pierre Boulez, Eugène Ionesco), quand d'autres mettent d'avantage en avant une redéfinition de l'outil (Tristan Murail ; Samuel Beckett). Les processus créatifs peuvent également y être différenciés selon qu'ils se rapportent au faire ou qu'ils soient dictés par un processus mental (Alberto Giacometti, Marcel Duchamp). D'une autre manière, bien que l'on puisse encore l'appréhender à travers une réalisation achevée (Thomas Huber, Raphaël Zarka), la pratique est parfois envisagée comme primordiale et autonome, l'artiste privilégiant avant tout un ensemble de gestes ou de protocoles aux dépens de la production de l'œuvre (Claude Rutault, Roman Opalka). Les formes que prennent ces témoignages révèlent encore les motivations qui lui sont propres. Écrire sur sa pratique peut ainsi répondre à un désir de transmission et de communication, par exemple dans le cadre de cours ou de conférences (Sergeï Eisenstein, Alfred Hitchcock, Roland Barthes, Jorge Luis Borges), mais elle peut aussi pallier à une crise dans la création (Richard Buckminster Fuller).

Enfin, alors que tout artiste ne s'exprime pas nécessairement sur ses processus créatifs, il arrive que le dit ou l'écrit devienne indissociable d'une production à laquelle il se rapporte (Robert Smithson, « Incidents of Mirror-Travel in the Yucatan », 1969), ou qu'il prenne à lui seul valeur d'œuvre d'art (Roger Caillois, Le fleuve Alphée, 1978).

L'objectif de cette journée d'étude est donc d'aborder de manière transversale et pluridisciplinaire le statut de la pratique au sein des dits et écrits d'artistes, selon ses différents aspects. Dans cette perspective, les propositions d'intervention pourront par exemple porter sur les questions suivantes :

  • Dans ses propos, l'artiste considère-t-il nécessairement sa pratique comme indissociable de la production d'une œuvre ?
  • De quelle manière les artistes abordent-ils avec leurs mots les questions du matériau et de la technique ?
  • Quelle place le savoir-faire tient-il dans les arts ?
  • Comment l'artiste envisage-t-il le corps dans sa pratique ?
  • L'artiste est-il encore un producteur de formes ?
  • Comment les artistes s'approprient-ils les protocoles et méthodes de travail d'autres disciplines ?
  • Au travers de sa pratique, l'artiste revendique-t-il une place particulière au sein de la société ?
  • En quel sens les nouveaux outils de communication influencent-ils le témoignage de l'artiste ?
  • D'une nécessité purement artistique au besoin de médiation, pourquoi et comment l'artiste commente-t-il son propre travail ?
  • Comment le chercheur doit-il envisager les dits et écrits d'un artiste par rapport aux œuvres dont il est question ?

Les propositions de communication seront envoyées aux adresses suivantes avant le 28 février 2014 : dimitri.kerdiles@live.fr et montagne.q@gmail.com. Elles seront composées d'un titre, d'un résumé d'environ 300 mots ainsi que de quelques informations sur l'auteur (100 mots maximum). Pour chaque contribution, un temps de parole de 20 minutes est prévu.

Programme de recherche doctoral : "Dits et écrits d'artistes : théories et fictions", sous la responsabilité de Christophe Viart, professeur en arts plastiques, Équipe d'accueil Arts : pratiques et poétiques (EA 3208), université Rennes 2.

Écritures du corps aux XVIIIe et XXe siècles

 

Qu'ils soient envisagés d'un point de vue paléographique ou dans le cadre de l'analyse d'interprétation, les signes utilisés depuis plusieurs siècles pour prescrire les performances musicales ou chorégraphiques ont depuis longtemps été un terrain d'étude privilégié par les musicologues aussi bien que par les spécialistes de l'histoire de la danse.

La journée d'étude du 3 avril 2014 se propose de reprendre la question de l'écriture de la musique en l'interrogeant dans une situation particulière : lorsque la remise à la scène d'une œuvre amène ses interprètes à réfléchir aux liens unissant signes et corps. Que ce soit pour exécuter des pièces anciennes dans une perspective historiquement informée ou lorsqu'il s'agit de remonter des œuvres contemporaines dont l'auteur a disparu, musiciens et danseurs sont confrontés à la même difficulté à retrouver un geste musical à la fois fidèle à sa conception première et juste pour le présent.

La distance séparant les répertoires du XVIIIe siècle de ceux de la fin du XXe siècle est alors toute relative. Dans tous les cas, l'artiste doit assigner une place aux corps dans son entreprise d'interprétation des signes. C'est ce défi, à la fois artistique et théorique, que des praticiens et des chercheurs venus de différents horizons tenteront de mieux cerner.

Lire la suite dans le site du Conservatoire

Carl Philipp Emanuel Bach : Le véritable art de jouer les instruments à clavier

Christano Holtz

Carl Philipp Emanuel Bach, Le véritable art de jouer les instruments à clavier. Cristiano Holtz (clavicorde et clavecin). Hortus 2014 (HORTUS 107).

Enregistré à l'église britannique de Lisbonne en juillet et septembre 2013.

Achtzehn Probe-Stücke In Sechs Sonaten, Berlin 1753.
6 Sonatine Nuove (in 2 Sonaten), Hambourg 1786.

À son traité de 1753 sur la « véritable manière de jouer des instruments à clavier » et à sa réédition de 1787, Carl Philipp Emanuel Bach ajouta, comme cela se faisait à l'époque pour illustrer les livres de pédagogie musicale, plusieurs pièces de sa composition comptant parmi les plus aventureuses, « incomparables pour l'expression des sentiments ». Elles sont réunies sur le présent disque.

Cristiano Holtz est né en 1972 au Brésil. Influencé par Johann Sebastian Bach, il a commencé l'étude du clavecin à l'âge de douze ans avec Pedro Persone. À quinze ans, il a déménagé aux Pays-Bas, sur l'invitation de Jacques Ogg, pour poursuivre ses études musicales avec lui. Il y est resté dix ans, travaillant avec divers maîtres tel que Meno van Delft.

Il a été le dernier élève de Gustav Leonhardt. Le travail en privé avec Pierre Hantai, Marco Mencoboni et Miklos Spanyi a été important pour lui. Chacun l'a ensuite invité à enregistrer et à jouer des concertos pour deux clavecins.

En 1998, sur l'invitation de plusieurs écoles de musique portugaises comme l'Instituto Gregoriano de Lisbonne, il est venu travailler au Portugal comme professeur de clavecin et de musique de chambre. Cristiano Holtz se produit surtout comme soliste — au clavecin, au clavicorde et, par moments, sur des orgues historiques — dans divers pays en Europe, en Asie, en Amérique du Sud ou aux États-Unis, participant à divers festivals internationaux prestigieux.

On lui a décerné plusieurs prix internationaux : le concours Eldorado (Brésil 1996), prix de la Deutschen Schallplatten Kritik (Allemagne 2006), 5 étoiles du Goldberg Magazine (Grande-Bretagne, Espagne) pour son disque consacré au compositeur Johann Mattheson (Ramée 2006). Il a enregistré en 2008 les Inventions et Symphonies de Johann Sebastian Bach au clavicorde pour Hortus, et en 2011 avec Ramée, un disque consacré à Georg Friedrich Handel, qui a reçu le « Record Geijutsu Award » au Japon.

S'abonner au bulletin. Liste . Collaborations

logo musicologie

ISSN  2269-9910

© musicologie.org 2014

cul

Mercredi 2 Avril, 2014 23:22

 avril 2014 

L M M J V S D
01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30

 


musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
<a href="tel: 0606617341">06 06 61 73 41</a>

Recherche dans musicologie.org

 

 

flux rss

Presse internationale

Petites annonces

 

 

 

rectangle

 

rectangle