bandeau encyclop├ędie
Actualités . Biographies . Textes . Annonces . Livres . Cédés . Agenda . Bulletin . Recherche .  

[9e siècle] [10e siècle] [11e siècle] [12e siècle] [13e siècle] [14e siècle]
[15e siècle] [16e siècle] [17e siècle] [18e siècle] [19e siècle] [20e siècle]

A  B  C  D  E   G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X   Z

Le violon

 

 

 

 

 

Le violon est un instrument à cordes frottées.

Le mot est attesté par un inventaire royal du compte des Menus Plaisirs du roi de 1529. Employé au pluriel, il désigne l'ensemble des instruments apparentés à la famille des vièles à archet, aux violes à bras. On parle aussi à cette époque des « petits » et « grands » violons et on précise « dessus », « taille », « basse-contre ». Les dessus de violon et les tailles de violon ont trois cordes accordées par quintes. Les basse-taille de violon ont quatre cordes.

Dans la première partie de sa Prattica di Musica publiée en 1592, Ludovico Zacconi (1555-1627) décrit la famille des violons :

Un dessus accordé sol2, ré, la, mi comme le violon actuel
     

Un instrument intermédiaire accordé une quinte plus grave do 2, sol, ré, la qui correspond à l'alto actuel

Un instrument sonant une quinte plus bas, fa 1, do, sol, ré

La basse accordée sib -1, fa, do, sol, soit un ton plus bas que le violoncelle actuel

Deux types de contrebasses. L'une à trois cordes, l'autre à quatre cordes, accordée mi -1, la, ré, sol comme la contrebasse actuelle.

violon, alto, violoncelle, contrebasse

 


Tessiture du violon actuel

 

Le violon est composé de 83 à 85 pièces

1- volute
2- chevillier
3- chevilles
4- sillet
5- touche
6- manche
7- filet
8- table
9- arête (jointure des éclisses)
10- chevalet
11- ouïes
12- tendeur
13- cordier
14 - mentonnière
15- bouton

Le corps, ou caisse de résonance, est formé par un fond (table inférieure), une table d'harmonie (table supérieure). Voûtées pour accroître la résistance, les tables sont jointes par des éclisses sur les côtés. La table d'harmonie est en sapin, renforcée sur son contour, comme pour le fond, par l'incrustation un triple filet en bois naturel et en bois noir. Les éclisses qui doivent être résistantes sont en érable.

Le triple filet sur le bord de la table d'harmonie

La table est ouverte par des ouïes en forme de f. Le chevalet et la manche sont en érable, la touche (le dessus du manche) est en ébène.

Les ouïes, le chevalet et l'extrémité du cordier.

 

La touche et la volute

A l'intérieur, la table d'harmonie est barrée par une verge en sapin, la barre d'harmonie, est collée du côté des cordes graves dans le sens de la longueur aux 3/4 de celle de la table. Elle renflée en son centre, est émincée aux deux extrémités.

Vue de la barre d'harmonie

L'âme est une baguette qui relie les deux tables, des extrémités sont adaptées de manière à épouser exactement la voussure des tables. L'âme transmet les vibrations de la table d'harmonie à la table inférieure.

Les cordes étaient à l'origine en boyaux. Elle sont aujourd'hui métalliques.

L'archet est en général, depuis la fin du XVIIIe siècle, en pernambouc, bois rougeâtre (provenant du Brésil, province de Pernambouc), dur et flexible. Une des extrémités de l'archet est la pointe (ou tête), l'autre est le talon..  L'archet permet la tension d' une mèche de crin de cheval. On enduit la crin de cheval d'une résine, la colophane, qui renforce l'adhérence dans les mouvements lents et lubrifie dans les mouvements rapides.

La fabrication commence au début du XVIe siècle en Italie du Nord. A la fin du siècle sa forme est celle qu'on continue à adopter. Il semble que la famille Tieffenbrucker, célèbre dynastie de fabricants de luths dont des membres sont installés en France et en Italie dès les années 1520 ait une influence sur la lutherie du violon. Mais les plus illustres luthiers sont italiens. Gasparo da Salò (1540-1609), Giovanni Maggini (v. 1579-1630) de Brescia, Andrea Amati de Crémone, et surtout Stradivari, élève d'un petit neveu d'Amati.

Tout d'abord il est un instrument populaire et de plein air, il accompagne les chansons à boire, parfois des ballets, des processions, il est associé aux cuivres. On lui préfère le luth et la viole. François Ier possède un ensemble de violon qui en 1480 est rattaché à l'Écurie, aux manifestation en plein-air.

Au tout début du XVIIe siècle, il devient un instrument virtuose en Italie, puis en France et en Allemagne. il est adopté par la musique savante avec l'Orfeo de Monteverdi vers 1600, et à la cour de France avec la troupe des Vingt-Quatre Violons du roi, formée en 1626.

Les maîtres de danse des XVIe et XVIIe siècles utilisaient un petit violon, la pochette, ou Pocceta en italien, kit en anglais et Taschengeiger (violon de poche) en allemand.

Pochette, Johannes Rauch , XVIIIe siècle (musée Národní, Prague) Pochette du XVIIIe siècle (Conservatoire, Bruxelles) Poccetta italienne du XVIIe siècle (musée Národní, Prague)

Violon-canne du XIXe siècle (musée Národní, Prague)

Document

Dictionnaire de 1798 de l'Académie Française.

VIOLON. sub. mas. Instrument de musique à quatre cordes, et dont on joue avec un archet. Jouer du violon. Joueur de violon. Danser au violon, au son du violon. Un bon violon.

On dit, Donner les violons, pour, Payer les violons d'un bal, donner une sérénade, etc. Et on dit figurement et familièrement, qu'Un homme se donne les violons, pour, qu'Il est content de lui, qu'il s'applaudit de tout, qu'il se vante à tout propos.

On dit figurément et familièrement, Les autres ont dansé, et il a payé les violons, pour, Il a payé tous les frais d'une chose dont les autres ont eu tout l'honneur, tout le profit, ou tout le plaisir.

On dit aussi simplement, Il a payé les violons.

Violon, signifie aussi Celui qui joue du violon. Une bande de violons. Les vingt-quatre violons du Roi. Il avoit les violons. Retenir les violons. C'est un excellent violon.

On dit par injure et par mépris, C'est un plaisant violon. Il est populaire.

 

rectangle textes

 

Bibliographie

 

 

 

Musicologie.org

56 rue de la Fédération

93100 Montreuil

06 06 61 73 41

À propos - contact

      ISSN 2269-9910

 

   La petite bibliothèque

   Analyses musicales

   Cours d'écriture

 

 

 

   musicologie.org 2016

  Téléchargements

  Presse internationale

 

  Collaborations

  Nous soutenir

Mardi 22 Novembre, 2016