rectangle

À propos du site

S'abonner au bulletin
Liste de discussion
collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles & études
Textes de référence
Iconographie

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Petites annonces
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Universités au monde
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

Nouveaux livres
Périodiques

Bulletin Officiel
Journal Officiel
Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
BN Madrid
SUDOC
Pages jaunes
Presse internationale

bandeau encyclo
S'abonner au bulletin (courriel vide)

A  B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[ 9e siècle ] [ 10e siècle ] [ 11e siècle ] [ 12e siècle ] [ 13e siècle ] [ 14e siècle ]
[ 15e siècle ] [ 16e siècle ] [ 17e siècle ] [ 18e siècle ] [19e siècle] [20e siècle]

 ukulélé

L'ukulélé est un instrument populaire à cordes pincées des îles Hawaii. Il a été importé par les Portugais de Madère venus cueillir la canne à sucre à la fin du XIXème siècle.

Il a la forme d'une petite guitare. A l'origine fabriqué à partir des essences de bois locaux, l'Acacia koa (très apprécié pour sa couleur,  ou le tou (Cordia subcordata). Ces espèces étant devenues rares, on utilise aujourd'hui les essence courantes de la lutherie de guitare. Dans les années 1950 Mario Maccaferri a conçu un ukulélé en matière plastique qui a connu un énorme succès aux État Unis. Il peut-être décoré. La tête peut être sculptée.

Le corps et le manche peuvent être d'une seule pièce.

Il existe des ukulélés électriques. L'ukulélé «en forme d'ananas», conçu par Samuel Kamaka dans les années 1920 est passé à la postérité. Il est une des formes courantes de l'instrument.


Ukulélé en forme d'ananas...


 et un détail de décor

La touche comporte des frettes. Elle peut être à cru, ou recouverte d'une feuille de bois dur (ébène, palissandre, noyer). Le manche est en général en acajou, érable ou palissandre.

Il comporte 4 cordes, à l'origine en boyaux de chat, aujourd'hui en nylon (parfois en métal), tendues par des chevilles ou des mécaniques. Dans l'accord le plus courant en do les cordes sont sol, do, mi, la. on peut accorder en ré (cordes la ré fa # si] ou en mi bémol (plus ancien) (cordes : sib,  mib, sol do). Il est encore possible d'accordre l'instrument en « Slack Key » typique de la guitare  hawaiienne. Les cordes forment un accord, ce qui permet de jouer en barré intégral ou avec un Bottleneck (littéralement goulot de bouteille», en fait un tuyau de métal dans lequel on passe le doigt ou non). On accorde alors sol do mi sol (le redoublement du sol à l'unisson ou à l'octave)

Voir:

L'histoire de Samuel Kamaka, http://www.geocities.com/~ukulele/kamaka.html

Histoire de l'Ukulélé : http://ukulele.org/kamaka.html

© musicologie.org 2006 - 2008