rectangle

À propos du site

S'abonner au bulletin
Liste de discussion
collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles & études
Textes de référence
Iconographie

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Petites annonces
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Universités au monde
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

Nouveaux livres
Périodiques

Bulletin Officiel
Journal Officiel
Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
BN Madrid
SUDOC
Pages jaunes
Presse internationale

bandeau encyclo
S'abonner au bulletin (courriel vide)

A  B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[ 9e siècle ] [ 10e siècle ] [ 11e siècle ] [ 12e siècle ] [ 13e siècle ] [ 14e siècle ]
[ 15e siècle ] [ 16e siècle ] [ 17e siècle ] [ 18e siècle ] [19e siècle] [20e siècle]

Uilleann pipes
union pipes

Instrument aérophone de la musique traditionnelle irlandaise contemporaine. À son origine, cet instrurmrny n'a peut-être pas été répandu dans les classes populaires et rurales. Techniquement complexe, il est un instrument onéreux. La plupart des instruments anciens retrouvés ont des clef au niveau du chanter, qui en font un ionstrument chromatique, alors que le répertoire populaire et diatonique.

Il est possible que ce soit un instrument de salon, progressivement passé dans les milieux populaires et dont le répertoire et l'identité ont progressivement évolué.

C'est une comemuse sophistiquée alimentée par un soufflet. Fixé à la taille, il est actionné par le bras («uilleann» signifie «coude»)

Elle est composée d'un tuyau mélodique conique à anche double, qui comporte 8 trous (7 + 1) pour les doigts et 4 clefs, de trois bourdons cylindriques à anche simple accordés à trois octaves différentes, dont le plus long est replié en «u», et de trois ou quatre tuyaux coniques à anche double, dont le fond est bouché et qui sont munis de clefs fermées, de façon à rester muets lorsque aucune clef n'est actionnée.

Ces tuyaux sont appelés regulators. La tessiture est de deux octaves chromatiques. Un levier permet de faire taire tous les bourdons, même pendant l'exécution; les leviers des clefs des regulators sont placés de telle façon qu'ils peuvent être actionnés par le poignet, afin d'obtenir des sons supplémentaires, utilisés notamment pour former des accords.

Il existe des instruments à quatre bourdons. Il existe également des instruments sans bourdons et régulateurs appelés Practice sets.

Voir :

http://jeanluc.matte.free.fr/articles/typologie/uillean.htm

Le site de Michel Sikiotakis, http://msikio.online.fr/

 

Jean-Marc Warszawski
Michel Sikiotakis
Révision 12 janvier 2009 

© musicologie.org 2006 - 2008