rectangle

À propos du site
Statistiques du site
S'abonner au bulletin
Liste de discussion
collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles & études
Textes de référence
Iconographie

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Petites annonces
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Universités au monde
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

Nouveaux livres
Périodiques

Bulletin Officiel
Journal Officiel
Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
BN Madrid
SUDOC
Pages jaunes
Presse internationale

bandeau encyclo
S'abonner au bulletin (courriel vide)

 A  B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[ 9e siècle ] [ 10e siècle ] [ 11e siècle ] [ 12e siècle ] [ 13e siècle ] [ 14e siècle ]
[ 15e siècle ] [ 16e siècle ] [ 17e siècle ] [ 18e siècle ] [19e siècle] [20e siècle]

Le motet

Le motet est une forme musicale vocale à cappella ou accompagnée qui apparaît vers les XII-XIIIe siècles. Dans la polyphonie à deux voix de cette époque, une voix de teneur ( vox principalis ) chante en général des valeurs longues, et une voix d' organum évolue avec une certaine liberté pour enrichir l'architectonique. Cet organum ou seconde voix est dit organanum secundum. Il peut y avoir une troisième et quatrième voix, les organa triplum et quadruplum.

À l'origine, il y a motet quand on ajoute des paroles spécifiques à la seconde voix. Ce motet, ou organum duplum, peut se développer sur une teneur chantée ou instrumentale.

Les paroles sont religieuses et profanes, bien souvent les deux à la fois, car le symbolisme du Moyen-Âge superpose aux différentes voix d'organa des textes indépendants les uns des autres.

Le motet suit le cours des évolutions des goûts et des techniques musicales. On trouve au XIVe siècle le motet isorythmique — c'est à dire répliquant les mêmes formules rythgmiques, de l'Ars nova. L'épanouissement de l'école dite franco-flamande du XVe siècle emmène le motet dans ses aventures. Il se fait aux règles du contrepoint de la Renaissance du XVIe  avec Palestrina et Roland de Lasssus.

Le motet est particulièrement prisé à la cours de Versailles aux XVII-XVIIIe siècles.

La tradition de Palestrina continue à donner au motet être une forme singulière, mais les modifications des techniques musicales du XVIIe confient à la cantate, à l'oratorio, à l'opéra, se soin de porter les textes.

Le motet perd peu à peu de sa singularité, et on finit par appeler motet toute forme de musique religieuse qui n'est ni messe ni oratorio.

Bibliographie

  • Besseler H. Die Motette von Franko von Köln bis Philipp von Vitry. Dans « Archiv für Musikwissenschaft » (IX) 1927
  • Boetticher W. Geschichte der Motette. Wissenschaftliche Buchgesellschaft, Darmstadt, 1989
  • Bokofzer M. The First Motet with English Words, dans « Music and Letters » New York, 1936
  • Dunning A. Die Staatsmotette, 1480-1555. Oosthoeck, Utrecht, 1970
  • Gunther U. The 14th Century Motet and Its Development, dans « Musica Disciplina » (XII) 1958
  • Leech-Wilkinson D. Compositional Techniques in the Four-Part Isorhythmic Motets of Philippe de Vitry and his Contemporaries. Garland, New York, 1989
  • Lefferts P. M. The Motet in England in Fourteenth Century. U.M.I., Ann Arbor 1986
  • Lefferts P. M. The Motet in England in Fourteenth Century. U.M.I., Ann Arbor 1986
  • Leichtentritt H. Geschichte der Motette. Leipzig, 1908
  • Lowinsky E. Secret Chromatic Art in the Netherland Motet. New York, 1946
  • Mongrédien J. & Ferraton Y. Le Grand Motet français : 1663-1792. Presses de l'université de Paris-Sorbonne, Paris, 1986
  • Richards J. L. The Grand Motet of the Late Baroque in France (thèse) Rochester (N.Y.), 1913
  • Sander E. H. The Medieval Motet, dans « Gedenkschrift L. Schrade ». Francke, Berne-Munich, 1973
  • Sparks Edgar H. Cantus firmus in mass and motet, 1420-1520. Berkeley, University of California Press, 1963.
  • Stephan W. Die burgundisch-niederländische Motette zur Zeit Ockeghems. Cassel, 1937
  • Tischler H. Style and Evolution of the Earliest Motets. (4 vol.) Inst. of Mediaeval Music, Henryville (Pa.), 1985

© musicologie.org 2008