bandeau actu

 

Actualités musicales

vendredi18 octobre 2013

 

Musics in the shifting global order

 

International Musicological Society East Asian Regional Association, Second Biennial

Conference, 18-20 octobre 2013, Taipei

Inaugurated in Seoul 2011, IMS-EA invites all music researchers working in/on the region (including nonmembers) to submit proposals for its next conference with the theme:

Within the shifting global order, East Asia has been rapidly transforming its status from a passive object of study to an active producer and promoter of knowledge. While the “West” has established itself since the waves of European colonization as the generator of theories and methods as well as the frame of reference, postcolonial and post-Cold War interactions between East Asia and the West have admitted mutual transformations. Music, a human phenomenon that is unifying yet alienating, transcendental yet mundane, stands inevitably at this critical juncture. Particularly, this conference aims to address these issues:

- How has the previous global order ordered, prescribed or organized our musical practices and researches in/on the region? How has the shifting of global order related to certain paradigm shifts in our discipline, e.g. from the epistemology of “the music” to that of “musics”? What musical or scholarly traditions have resisted the shifting, and what new formations have emerged from it?

- Conversely, how could our engagement with “musics” possibly shift the global order, and in what directions? Are there examples of making music or doing musicology that do matter to societies and individual lives in the region? What are the challenges and consequences for our institutions?

To embrace diverse approaches, IMS-EA also welcomes new researches beyond the general theme.

CATEGORIES:

1. Panel: 90-min./3-papers or 120-min./4-papers; panels with researchers from different regions/ disciplines are encouraged.

2. Individual: 20-minute.

3. Poster/Media: A0-size poster or desktop display.

DEADLINE: 28 FEB 2013

http://www.gim.ntu.edu.tw/imsea2013.html

Società Italiana di Musicologia : xx annual Conference.

Foggia, Conservatorio di musica "Umberto Giordano", 18-20 October 2013

Call for Papers

The Twentieth Annual Conference of the Società Italiana di Musicologia (SIdM) will take place in Foggia in collaboration with Conservatory of Music from 18 to 20 October 2013.

Scholars from all over the world are invited to submit their paper proposals. Every topic in the field of musicological studies is accepted.

In the abstract (which has not to exceed 30 lines) please indicate the title of the proposed paper, the state of the art in your research field, with an outline of the project and the specific contribution to the current knowledge.

Along with the text please send also a short C/V (max 15 lines) and indicate the A/V equipment required.

The paper shall not exceed 25 minutes in duration (corresponding to an 8-page text containing to a maximum of 16000 characters). Scholars are not allowed to send more than one abstract. The abstracts have to be sent to the e-mail address segreteria@sidm.it or – by mail – to the Società Italiana di Musicologia, Casella Postale 318 Ag. Roma Acilia, via Saponara 00125 Rome, Italy (please add on the envelope the indication "XX Convegno Annuale") no later than June 15, 2013.

Acceptance of papers will be notified by July, 10, 2013.

Please provide your full name, address, phone number, fax number and e-mail address. For further information about the conference please visit the web site: http://www.sidm.it/

Music and Preaching in the Early Modern Period

18 octobre 2013, Yale Institute of Sacred Music

The Yale Institute of Sacred Music is hosting a symposium on the
relationship between music and preaching in the early modern period.

The symposium will bring together musicologists, historians, and theologians to explore the relationship between music and preaching as two related performative arts. Spanning a time frame from the late 15th century to the end of the 17th century, the papers will analyze pre-reformatory traditions in the Netherlands, shifts in preaching traditions during the Reformation and Counter-Reformation, modes of listening to music and sermons in the Italian baroque, and the use of hymns in sermons and concerted church music in German Protestantism.

Speakers include:

Barbara Pitkin (Stanford University)
Jennifer Bloxam (Williams College)
Todd M. Borgerding (Colby College)
Andrew Dell'Antonio (University of Texas)
Markus Rathey (Yale)
Thomas Troeger (Yale)

Admission is free. For more information visit the website:

Edda Erlendsdóttir, piano : Schubert, Liszt, Schönberg, Berg (disques erma)

 

Edda Erlendsdótir

 

Edda Erlendsdóttir, Piano : Schubert, Liszt, Schönberg, Berg. Erma 2013 (ERMA 200.008).

Enregistré en juin 2013 à Stokkalækur en Islande.

Edda Erlendsdóttir est née à Reykjavik en Islande et a fait ses études musicales au Conservatoire national de musique de sa ville natale. Elle poursuit ses études au Conservatoir national supérieur de musique de Paris dans la classe de Pierre Sancan et elle a également travaillé avec Marie-Françoise Bucquet. En 1990 elle a été lauréate de la Fondation Yehudi Menuhin.

Depuis 1978, Edda Erlendsdôttir a donné de nombreux récitals de piano et de musique de chambre en France, Islande, Danemark, Finlande, Norvège, Suède, Angleterre, Belgique, Suisse, Italie, Allemagne, Russie, Lettonie, Ukraine, aux États-Unis et en Chine.

Elle a participé à d'importants festivals internationaux : Tivoli (Copenhague), Northern I.ights (Londres), Musica 900 (Trento, Italie), Gina Bachauer (Sait Lake City, USA), The Music Festival of the Hamptons (New York) Festival d'Ile de France, etc.

Invitée comme soliste, Edda Erlendsdóttir a joué notamment sous la direction de Leif Segerstam, Larry Newland, Klauspeter Seibel, Jean-Pierre Jacquillat, Miltiades Caridis, Pétri Sakari et Kurt Kopecky.

Passionnée de musique de chambre, elle joue avec des formations diverses et a crée en 1991 le Festival de Musique de Chambre de Kirkjubaejarklaustur en Islande. Elle fait partie, depuis sa création en 1991, de l'ensemble Tempo di Tango, qui réunit des musiciens classiques de haut niveau autour du joueur de bandonéon et arrangeur Olivier Manoury.

Titulaire du C.A. de piano, Edda Erlendsdóttir a enseigné de 1983 à 1994 au C.NS.M. de Lyon. En 1996 elle a été nommée professeur de piano au Conservatoire à Rayonnement Régional de Versailles.

Son répertoire va des premières œuvres pour pianoforte au piano contemporain avec une prédilection pour C.P.E. Bach, Haydn, Schubert, Liszt, Grieg, Tchaikovski, Debussy, Ravel, Schoenberg et Berg. Elle crée des œuvres contemporaines dont plusieurs composées à son intention.

Edda Erlendsdóttir enregistre pour la radio et la télévision. Ses interprétations des œuvres pour piano de Grieg, Tchaikovski, Haydn et C.P.E. Bach (label ERMA) ont été saluées par la critique discographique (Le Monde de la Musique, Pianiste, Diapason, Classica, Piano Magazine...)

Son CD avec 4 concertos pour piano de Haydn avec l'Orchestre National d'Islande dirigé par Kurt Kopeck a été nommé meilleur disque classique de l'année en Islande en 2010.

http://edda.erlendsdottir.free.fr

Frédéric et Florent Audibert, Les maîtres du violoncelle composent (disques BNL)

Frédéric et Florent Audibert

 

Frédéric & Florent Audibert, Les maîtres du violoncelle composent. Œuvres de Boccherini, Offenbach, Servais, Duport, Popper, Tortelier... BNL 2012 (BNL 112971).

Enregistré en décembre 2011 à à l'église de Mons (Var) France.

Ce disque est le fruit de quinze années de complicité sur les scènes musicales. Des œuvres, qui à l'exception de l'Adagio Nocturne de M.H Faivre, ont été écrites par de grands violoncellistes virtuoses et compositeurs. Une littérature jusque-là réservée aux seuls violoncellistes et que les deux musiciens ont défendu au concert depuis leur sortie du C.N.S.M de Paris.

Frédéric Audibert est violoncelle solo depuis l'âge de 20 ans au sein de différentes formations françaises. Il est actuellement violoncelle solo invité de la Chambre Philharmonque dirigée par Emmanuel Krivine. Premier prix du CNSM de Paris dans la classe de Jean-Marie Garmard, élève d'André Navarra, il s'est perfectionné auprès de Mark Drobinsky et Gary Hoffman avant de se distinguer en finale et demi-finale des concours internationaux Palma d'Oro, Florence, Trapani, San Sébastian et de gagner les concours internationaux de Turin et Rovero d'Oro. En 1992, Yehudi Menuhin l'a nommé lauréat de son association « Live Music Now France » et l'a personnellement encouragé à poursuivre une carrière de soliste. Ce qu'il a fait en interprétant les grands concertos : Shostakovitch, Lalo, Dvorak, Honegger, avec les meilleurs chefs français et étrangers. Frédéric Audibert donne des concerts et des masterclasses dans le monde entier (Japon, Taïwan, Italie, Allemagne...). Personnellement félicité par Mstislav Rostropovitch pour ses qualités de « Kon-zertmeister », il l'a accompagné à Moscou et à Saint-Pétersbourg pour des échanges culturels. Frédéric Audibert a enregistré une trentaine de CD dont l'un consacré aux Suites de J.S Bach.

Florent Audibert est actuellement violoncelle solo de l'orchestre de l'Opéra de Rouen. Il est est diplômé du CNSM de Paris dans les classes de Jean-Marie Gamard et de Jean Mouillère où il a un premier prix en violoncelle et en musique de chambre à l'unanimité. Tout en intégrant le cycle de perfectionnement dans la classe d'Ivan Chiffoleau au CNSM de Lyon, il suit les Masterclasses avec Steven Isserlis, Arto Noras, Toshiro Tsutsumi, et sera demi-fi-naliste aux concours Rostropovitch en 2001 et Bach, à Leipzig en 2003. Son attrait pour les instruments historiques le conduira ensuite à suivre l'enseignement de Christophe Coin au CNSM de Paris. En 2006 il est choisi par Lorin Maazel lors de la création de l'Orchestre du Palau de las Artes de Valencia (Espagne), et y passe la saison lyrique 2006-2007. Il se produit en tant que soliste dans les grands concertos classiques et contemporains : Vivaldi, Ligeti, Guida, Dvořák, Lalo... Sa discographie comprend notamment l'intégrale de la musique pour violoncelle et piano sur instruments d'époque de Gabriel Fauré (coup de cœur de « Piano magazine »), les sonates de Brahms, et les Fantasiestücke de Schumann (5 diapasons) avec le pianiste Remy Cardinale.

 

A propos  S'abonner au bulletin Liste de discussion  Collaborations éditoriales

logo musicologie
©musicologie.org 2013

  octobre 2013 

L

M

M

J

V

S

D

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

Presse internationale

rectangle_actu

flux rss

 

rectangle

rectangle

rectangle

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil