bandeau actu

Actualités musicales
samedi 31 mars 2012

Aachen, fontaine
Détail d'une fontaine de la ville impériale, ville d'art, de chocolat
et de pain d'épices. En revenant un soir du café Kytel.

 31 mars 2012 Lawrenceville

__________________________
Eighth annual teaching Music
History Day

Call for Presentations :
Eighth annual teaching Music History Day
Rider University, Lawrenceville, NJ
Saturday, March 31, 2012

The Pedagogy Study Group of the American Musicological Society, the Greater New York Chapter of the AMS, and Rider University announce the Eighth Annual Teaching Music History Day, to be held Saturday, March 31, 2012. Teaching Music History Day is a forum for exchanging ideas on effective teaching, and is open to all who have an interest in teaching music history. We extend a special invitation to those who are involved in public musicology, as well as music scholars who teach related courses (e.g., music history and music appreciation) but whose primary discipline lies outside of musicology.

Call for Presentations

The program committee welcomes proposals for papers, roundtables, panels, or demonstrations that deal with any aspect of the teaching of music history (widely defined). We hope to devote one session to each of the following issues:

(1) Curriculum: In an increasingly diverse and fractured musical world, what should music history curricula entail? Does it still make sense to have "core" music history courses that all music majors must take, or should curricula provide more music history options for students? In a world where our music major graduates will perform in a wide variety of musical traditions, should the repertoire explored in classes for music majors be different from the repertoire used in non-major courses? If so, why? What are the goals and objectives of teaching music history that should determine such decisions?

(2) "Public Musicology": This includes teaching of music history through writing books for the general public, blogging, reviewing concerts and CDs, teaching classes at community centers, giving pre-concert talks and public lectures, organizing festivals, and so on. What are the goals of "public musicology" and what are the pros and cons of different approaches to accomplishing these goals? How do these activities affect the musical experiences of "students"? How does "public musicology" deal with longstanding myths, such as "music as a universal language" and "composers must suffer to write great music."

(3) New Technologies and New Pedagogies: For teachers both inside and outside of academia, how can teachers employ blogs, wikis, and other Web 2.0 applications to help students create their own map of the musical universe? What new methods have you tried to help your students achieve their learning objectives ?

Please submit your proposal in the form of a 300-word abstract in the body of an email to < msumeric at gmail.com >. Be sure to include a brief description of your mode of presentation and please list your equipment needs. The deadline for submissions is January 10, 2012.

Accepted proposers will be notified by January 31, 2012. As this event is sponsored by AMS-GNY, we request that all presenters pay the $15 membership fee ($10 for students) for the chapter.

The members of the program committee are: Candace Bailey (North Carolina Central University), Matthew Baumer (Indiana University of Pennsylvania), Andrew Dell'Antonio (University of Texas at Austin), David Harnish (University of San Diego), Eric Hung (Rider University; ex-officio) and Sharon Mirchandani (Rider University).

 31 mars 2012, Bloomington

__________________________
Italian Pop Music as Poetry

Call for Papers

Indiana University Bloomington

We are pleased to announce a conference that will be held on Saturday, March 31, 2012 at Indiana University Bloomington on the topic of “Italian Pop Music as Poetry.” The keynote speaker will be Alessandro Carrera, Professor of Italian at the University of Houston. The twentieth century and the advent of modern mass media have had a profound impact on the way poetry is published and received. A particularly notable example of this change is the musical text. In the 1970s, for example, singer-songwriters like Fabrizio De André, Lucio Dalla or Lucio Battisti changed not only the way Italians saw music, but also the way they saw poetry. Today, such singers have had a lasting impact on Italian music and popular culture. Some, like De André, have even been anthologized alongside more traditional twentieth-century poets. Pop music and lyrics reach a wider audience than perhaps any other poetic texts, and deserve serious scholarly attention not only for their aesthetic value, but also for their cultural influence. We welcome papers that address Italian pop music seen as poetry, or that address the relationship between music and lyrics, or its relationship with literature, cinema or visual arts or its use in language pedagogy.

Possible topics:

  • The relationship between music and lyrics
  • Lyrics by cantautori and other pop musicians viewed as literary texts
  • The influence of the literary tradition on contemporary musical artists
  • Music in recent literature
  • Language in musical texts
  • Lyrics in translation
  • Music and politics
  • “Musica popolare” or folk music
  • Music in film
  • Visual representation of musical texts: video exhibits, etc.
  • Questions of genre in musical texts
  • Gender and sexuality in musical texts
  • The construction of identity (national, regional, generational, etc.) in musical texts
  • The use of music and lyrics in language pedagogy
  • Please send abstracts of no more than 300 words to

italianpopmusic at gmail.com by January 15. Participants will be notified by January 31. Presentations should not exceed 15 minutes.

 31 mars 2012

__________________________
Ibrahim Maalouf à la Ferme
Corsange

Ibrahim Maalouf : trompette1/4 de ton
Laurent David : Basse
Xavier Rogé : batterie
Yvan, Robilliard : Fender Rhodes
François Delporte : Guitare
Youenn le Cam : biniou, flûte, trompette ¼ de ton

Ibrahim Maalouf
Ibrahim Maalouf

Né à Beyrouth, Ibrahim Maalouf étudie la trompette avec son père Nassim qui l'initie à la musique classique et à la musique traditionnelle arabe. Ibrahim décroche les premiers prix de nombreux concours internationaux et engage une carrière de trompettiste. Il croise la route de Mathieu Chédidi, Vincent Delerm, Vanessa Paradis, Jeanne Cherhal, Thomas Fersen et Sting. Invité de grands festivals, il se produit sur des scènes aux tendances jazz, musiques actuelles ou musiques du monde et a été récompensé aux Victoires de la Musique comme révélation Jazz de l'année 2010. Ibrahim synthétise des années d'expérience musicale à la croisée du hip hop, du jazz contemporain, de la musique arabe et de l'électro. Sur scène, l'adaptation du répertoire l'amène au funk et à la soul avec toutes les composantes de la musique afro-américaine.

Troublantes, lumineuses, mélancoliques, ses envolées de cuivre ont forgé un musicien d'aujourd'hui terriblement créatif.

Le Liban au cœur de Bailly en partenariat avec l'Association Famille du Cèdre, de 16h00 à 20h30. Démonstrations de calligraphie, cuisine libanaise, atelier de coiffes, ventes de livres, produits libanais, spécialités culinaires, toute la soirée au bar du centre culturel.

Réservations et billetterie : Centre culturel la Ferme Corsange Plein Tarif: 11 euros ; Mairie de Bailly-Romainvilliers Tarif réduit : 6euros ; Réseau FNAC, Ticketnet Tarif – de 12 ans : 5 euros

Centre culturel la Ferme Corsange, 2A, rue aux Maigres, 77700 Bailly-Romainvilliers. Tél. : 01 64 63 71 41.

 31 mars 2012

__________________________
Reconstitution de la création
des Maîtres chanteurs de
Neremberg au Palais Garnier en
1897

Dans la Traduction d'Alfred Ernst.

Programme de la journée d'étude

10h00, Accueil par CHRISTOPHE GHRISTI, Directeur de la dramaturgie à l'Opéra

10h15. Présentation du projet par RÉMY CAMPOS et AURÉLIEN POIDEVIN, coordinateurs

11h00, Les vieilles cires et Les Maîtres chanteurs de Nuremberg. PHILIPPE MORIN, ancien producteur à France Musique et Directeur artistique de nombreuses rééditions d'enregistrements historiques

11h30, Un rêve de Sachs. ALAIN ZAEPFFEL, Directeur d'acteurs

14h30, Les fonds de la Bibliothèque-Musée de l'Opéra et la reconstitution des spectacles lyriques PIERRE VIDAL, Conservateur général et directeur de la Bibliothèque Musée de l'Opéra

15h00, Les décors de drames de Wagner à l'Opéra de Paris (1891–1914). MATHIAS AUCLAIR , Conservateur en chef de la Bibliothèque Musée de l'Opéra

15h30, Les costumes des Maîtres chanteurs de Nuremberg lors de la création parisienne en 1897. JEAN-BERNARD SCOTTO, Chef de service à la Direction des costumes de l'Opéra, CLÉMENCE ROGER, Costumière

16h00, PAUSE

16h15, TABLE RONDE, Bilan du projet Maîtres Chanteurs, avec RÉMY CAMPOS, PHILIPPE DINKEL, MAX-OLIVIER DUCOUT, CHRISTOPHE GHRISTI, JEAN-CLAUDE HUGUES, AURÉLIEN POIDEVIN, JOSE SCIUTO et ALAIN ZAEPFFEL.

 31 mars 2012

__________________________
Le National de Lille en avril

En avril, l'Orchestre national de Lille, sous la direction de Leopold Hager, promènera deux symphonies et un concerto pour orchestre et clarinette.

La 46e symphonie de Haydn, numérotée HW I/46 (sur 108) a été composée à Eisenstadt en 1772, pour cordes, 2 hautbois et 2 cors, dans la tonalité générale de si majeur. Elle comporte 4 mouvements : Vivace ; Poco adagio ; Menuetto / allegretto ; Presto e scherzando. Elle fait suite à la célèbre Symphonie des adieux de la même année (écho aux projets de dissolution de l'orchestre que Haydn dirigeait à la cour du prince Esterházy ou simple amusement : les musiciens quittent leur pupitre l'un après l'autre). On est en fin d'Ancien régime, et Haydn devra penser, à commercialiser sa musique, ce qu'il fit très bien. Cette symphonie est gaie, coupée d'un ample second mouvement, dont le ton mineur et le tempo ralenti, sont toutefois lumineux et pastoraux, amoureux, sentiments renforcés par les staccatos qui accompagnent et répondent à la mélodie du dessus.

Joseph Haydn

Le concerto pour clarinette et orchestre est celui de Carl Maria von Weber, compositeur élu père du romantisme. On ne nous dit Pas s'il s'agit du premier en fa mineur de 1812 ou le second en mi bémol, de la même année.

La soliste est Sabine Meyer, une des plus grandes interprètes de notre temps. Si Karajan a échoué à l'imposer aux musiciens du Philharmonique de Berlin, elle a accompli en contrepartie une magnifique carrière de soliste, associée à tous les grands orchestres du monde. Ce Concerto est la première œuvre qu'elle a enregistrée (le n° 1 comme le n° 2).

Sabine Meyer
Sabine Meyer

La première symphonie de Schumann en si bémol majeur, « Le printemps », est son opus 38 et sa première œuvre pour orchestre. Elle s'ouvre par un appel lent des cuivres sur un si bémol en notes détachées, puis plonge en romantisme — pas échevelé, mais en une suite d'épisodes constrastés, évocateurs et chargés d'expression tendue, avec une orchestration concertante et variée et de belles poussées fièvreuses.

Le programme sera sur la scène Vauban de Gravelines vendredi 13 avril, le lendemain à l'espace Agora de Santes, les 16 et 17 au Colisée de Roubaix, le 20 à la salle des fêtes de Bailleul.

Le 19 et 20 avril, l'ONL tiendra son atelier-découverte à l'école de musique de Faches Thumesnil.

En mai, l'orchestre sera Beethoven.

 31 mars 2012

__________________________
Pour la nouvelle saison, l'Opéra
de Lausanne rentre à la maison

Au programme de la saison 2012-2013, sept opéras dont un jeune public, quatre ballets, cinq concerts, deux récitals, Donizetti, Puccini, Jacques Ibert Honegger.

C'est aussi le retour de l'Opéra de Lausanne dans ses murs.

 31 mars 2012

__________________________
L'Opéra de chambre de
Varsovie condamné à fermer

L'avenir de l'Opéra de chambre de Varsovie, l'Opera Kameralna, est menacé en raison d'une baisse brutale des subventions publiques, ont déploré vendredi ses responsables.

À la mi-mars, la région de Varsovie, a réduit de 23,55 %, à 14,9 3,5 millions d'euros ses subventions pour 2012.

Les billets s'arrachent pour la majorité des projets artistiques proposés par M. Sutkowski, un passionné par la recherche d'oeuvres rares. Chaque été depuis 22 ans, cet opéra de poche de 160 places, fait régulièrement salle comble lors de son Festival Mozart, au cours duquel toutes les oeuvres scéniques du compositeur sont jouées en quelques semaines à la suite l'une de l'autre.

L'Opéra est donc condamné à fermer ses portes. Selon le Stefan Sutkowski, le directeur, l'établissement assurera encore le versement de la moitié des salaires en octobre, mais ne pourra plus l'assurer en novembre, pas plus que le maintien des locaux.

Après des négociations serrées avec la Région, le festival Mozart de juin-juillet est sauvé, mais après, c'est l'inconnu.

La direction se retranche derrière la crise mondiale, mais est prête a discuter avec les responsables pour rationaliser le fonctionnement financier de l'Opéra.

C'est magique !

 31 mars 2012

__________________________
Le budget de Radio-Canada
amputé de 10 %

Le premier budget du gouvernement conservateur au Canada prévoit d'amputer de 10% les fonds alloués au diffuseur public radio, télévision et internet Radio-Canada.

Les syndiqués de Radio-Canada et de son pendant anglophone CBC craignaient des coupes importantes dans les dépenses du diffuseur à l'occasion du dépôt d'un budget d'austérité du ministre conservateur des Finances Jim Flaherty.

Ces restrictions budgétaires pourraient se traduire par la perte d'environ 700 emplois au sein de Radio-Canada.

Les conservateurs canadiens du Premier ministre Stephen Harper, au pouvoir depuis 2006, étaient à la tête d'un gouvernement minoritaire avant d'obtenir une majorité aux législatives de mai dernier, ce qui leur permet de mener leur politique d'austérité sans craindre un blocage de l'opposition.

 31 mars 2012

__________________________
À l'agenda de musicologie.org

Hommage à Olivier Messiaen à l'église de la Trinité pour le 20e anniversiare de sa disparition les 27-29 avril
 La musique italienne à l'époque de Mozart au Grand théâtre de Provence avec Europa Galante (Fabio Biondi) le 5 avril

 31 mars 2012

__________________________
Revue de presse musicale,
culturelle et citoyenne du 31
mars 2012

(AFP/Le Point) Six « Sacre du Printemps » pour célébrer le centenaire du Théâtre des Champs Elysées
(France musique) Irma Kolassi est morte
(La Voix du Nord) L'Orchestre national de Barbès, une grande fête dans un Colisée survolté
(France TV) Les niortais d'Unison seront au Printemps de Bourges
(El Watan, Alger) L'ONB, ça pourrait aussi être l'Orchestre national de Boumerdès !
(L'Aisne nouvelle) L'orchestre de Picardie fait sensation
(France TV) Brigitte : rencontre avec deux drôles de dames
(L'Express) Michel Hazanavicius sous le charme d'Olen Cesari
(France TV) Un premier album en clair-obscur pour Ladylike Lily
(France TV) Suède: SOS Opéra pour égayer les âmes en peine
(La Dépêche) Saint-Cyprien. Les Ateliers Musicaux dans leurs meubles
(AFP/La Croix) Les bals funk en perte de vitesse à Rio après la pacification des favelas
(Le Point) Arthur H. chante « L'or noir » à l'Odéon
(Romandie) Maroc: un rappeur contestataire de nouveau poursuivi par la justice
(France culture) Victor Hugo, le choix du noir
(Le Point G G) Kinski, la furie
(AFP/DNA) Colin Firth pressenti pour jouer dans le remake américain d'« Intouchables »
(AFP/NVI) Sculpture: la modernité médiévale de Nicolas de Leyde s'expose à Strasbourg
(AFP/DNA) En Provence, les « Carrières de lumières » inventent l'art rupestre du xxie siècle
(AFP/20 minutes) Neutrinos plus rapides que la lumière: démission à la tête de l'expérience Opera

©musicologie.org

 

2012
<< 
 Mars >>

L

M

M

J

V

S

D

 

 

 

  1

 2

 3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

 

 

Presse internationale
Annonces & annuaires

À propos du site
S'abonner au bulletin
Collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles et études
Textes de référence

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Téléchargements

Colloques & conférences
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41