bandeau texte musicologie

Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda rssAbonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

Caen, 27 novembre 2018 —— Alain Lambert.

Emmanuelle Bertrand et Francis Perrin : le violoncelle de guerre ou le retour du « poilu »

Emmanuelle Bertrand joue sur une copie du violoncelle surnommé le poilu. En arrière plan, une photographie de Maurice Maréchal avec son instrument.

Le conservatoire de Caen accueillait, en ce dernier mardi de novembre du centenaire, Emmanuelle Bertrand et Francis Perrin pour un double hommage à Maurice Maréchal, jeune violoncelliste mobilisé en 1914 à l'âge de 22 ans. Hommage au musicien et aussi au témoin qui a laissé un journal en neuf carnets,  en plus de sa correspondance, dont de larges extraits sont lus par Francis Perrin. Emmanuelle Bertrand est au violoncelle, remarquable, et joue entre les pages, ou parfois improvise des sons déchirés sur les mots blessés.

Mais au début de l'été 1915, deux soldats menuisiers, Antoine Neyen et Albert Plicque, lui fabriquent à partir de caisses de munitions, de bois de porte et de clous, comme un petit cercueil, un « biniou » anguleux qui « sonne bien » et « a un son de viole de gambe ». Le  « poilu » lui vaudra d'aller faire de la musique pour les généraux et maréchaux lors de permissions spéciales qui l'éloignent de sa vie au front, du bruit des bombardements et des paysages apocalyptiques peuplés de cadavres et d'arbres morts décrits dans ses carnets. Son instrument voyage dans un fourgon de ravitaillement et arrive souvent en retard, mais il le retrouve avec bonheur  pour répéter dans un « gourbi », avant la prochaine alerte ou le prochain assaut.

Emmanuelle Bertrand change donc au bout d'une demi-heure, après la Sonate de Benjamin Britten entrecoupée du In memoriam de Pascal Amoyel,  son violoncelle tout en rondeur pour une réplique actuelle du « poilu », tout en raideur, un travail de luthier qui sonne magnifiquement,  en jouant le prélude de la suite no 1 de Bach, puis des extraits de Boellmann, Mendelssohn, Richard Strauss. Maréchal a bien précisé dans son journal que contrairement à la presse revancharde, il ne faut pas rejeter le génie du peuple allemand malgré les circonstances.

D'autres musiques, de Hans Werner Henze, Benjamin Britten, Lucien Durosoir, Pascal Amoyel, alternent avec le récit de Maréchal, dont des phrases de la sonate de Claude Debussy que le violoncelliste a répétées sur le « poilu » avec André Caplet lors d'une permission musicale. En bis, sur  Bach encore, le récitant nous offre L'Hymne à l'Europe future de Jean Tardieu, un écho de la Seconde Guerre mondiale. Un superbe concert doublement émouvant.

Contrairement à ses deux luthiers improvisés, tués dans les trois mois suivant la fabrication de leur « chef d'œuvre », le musicien poursuivra après guerre sa carrière de concertiste international et enseignera au conservatoire de Paris de 1942 à 1963, avant de disparaître un an plus tard.

Mardi 4 décembre,  au conservatoire, musique de chambre pour quintette à vent (Piernet, Ravel, Debussy, Ibert).

Et mardi 11, Augustin Dumay pour le concerto en majeur  de Brahms avec l'Orchestre de Caen dirigé par Vahan Mardirossian, avec aussi la suite d'orchestre no 2 de Bartók.

 

 

 

Alain Lambert
27 novembre 2018

Lire également : Maurice Maréchal et Lucien Durosoir : deux musiciens dans la Grande Guerre.

 

Les derniers articles d'Alain Lambert

Sweet Spot en trio et Steak, à PAN l'automne : la voie des voix —— Un nouveau cédé de Bears of Legend : tant de vies à enchanter —— Cirkus Cirkör Epifonima  toujours nouveau et toujours musicalRymden aux Boréales pour « outrepasser » E.S.T —— Quatre cédés jazz en attendant frimaire —— Orchestre régional de Normandie, La vie durant la Grande Guerre : concert-conférence —— Quatre cédés jazz pour passer à l'heure d'hiver.

alain@musicologie.org
Alain Lambert, tous ses articles.

 

 

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

© musicologie.org 2017

bouquetin

Jeudi 29 Novembre, 2018 3:42