bandeau encyclopédie
Actualités . Biographies . Textes . Annonces . Livres . Cédés . Agenda . Bulletin (abonnement) .Recherche + annuaires .  Documents .  Analyses musicales . Collaborations . Nous soutenir . Contact . .
[9e S.[10e S.[11e S.[12e S.[13e S.[14e S.]  [15e S.[16e S.[17e S.]   [18e S.]   [19e S.[20eS]
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Le serpent
[instrument de musique]

Le serpent est un instrument de musique à vent, qui s'apparente, par sa facture, au cornet à bouquin. Il est fait de deux parties en bois, évidées, collées et gainées de cuir. Son bocal est fourni d'une embouchure de type cornet ou trompette.

Il comporte six trous en perce conique, qui permettent de jouer sur l'ensemble chromatique. Les instruments plus récents ont été dotés de clefs.

Il est courant de signaler que l'abbé Jean Lebœuf (1687-1760), prête à Edmé Guillaume, chanoine d'Auxerre et serviteur de la cour épiscopale de l'évêque Jacques Amyot (1513-1693), l'invention de cet instrument en 1590.

Pour l'historien, cet instrument est attesté pour la première fois en 1602, alors qu'un Michael Tornatoris est rémunéré à l'église Notre-Dame-de-Doms en Avignon, comme joueur de serpent.

La première description connue provient de L'harmonie universelle du père Marin Mersenne en 1637.

serpent, mersenne Serpent. Dans Marin Mersenne, Harmonie universelle (1637)

serpent Athanasius Kircher, Phonurgia nova sive coniugium mechanico-physicum artis & naturae paranympha phonosophia concinnatum Campidonae, 1673.

Il était utiisé à l'église pour soutenir tant le plain-chant que les parties en musique, mais aussi dans les ensembles à vent et fanfares miitaires. Très répandu en France, son usage se perd à la fin du xixe siècle (il est remplacé par le cor ou le tuba).

serpent Henri Brispot, Chantres au lutrin, dans « Université illustrée », octobre 1876.

serpentJoueur de serpent, dans Draner, « Types militaires », Paris 1862-1871

 

serpent Vers 1825, Angleterre. University of Edinburgh

 

Serpent Filippo Bonanni's, Gabinetto Armonico pieno d'Instromenti. Roma 1723.

serpent Serpent Ludwig (1820 / 1844), Amsterdam.

 

serpent Serpent Joseph Taylor, vers 1815, Glasgow. University of Edingurgh.

 

serpent Serpent droit dit basson russe « cimbasso », Tomaso Berti, vers 1825, Bologne. Cité de la musique. D'après une phorographie de Pauline Daniel.

 

serpent Ensemble à vent de la ville de Nuremberg au xviie siècle. L'instrument de droite, un cornet à bouquin, ressemble au serpent.

 

Bibliographie

Roze Nicolas, Méthode de serpent. Paris, 1814 [avec la collaboraiton de Gossec, Ozi et Rogat].

Roeser Valentin, Gamme du serpent. 1772.

Discographie

serpent, cd Volny HostiouLe serpent imaginaire
Musiques de la Renaissance et du Baroque
Volny Hostiou, serpent
François Ménissier, orgue
Eva Godard, cornets
Thomas Van Essen, baryton.
Hybridmusic 2012 (H1827)
Lire une présentation détaillée

 

rectangle rectangle rectangle_actu rectangle
À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Mardi 10 Avril, 2018

© Musicologie.org 2018.