rectangle

À propos du site

S'abonner au bulletin
Liste de discussion
collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles & études
Textes de référence

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Annonces et annuaires
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

Nouveaux livres
Périodiques

Bulletin Officiel
Journal Officiel
Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
BN Madrid
SUDOC
Pages jaunes
Presse internationale

bandeau encyclo
S'abonner au bulletin (courriel vide)

 A  B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[ 9e siècle ] [ 10e siècle ] [ 11e siècle ] [ 12e siècle ] [ 13e siècle ] [ 14e siècle ]
[ 15e siècle ] [ 16e siècle ] [ 17e siècle ] [ 18e siècle ] [19e siècle] [20e siècle]

Basson

Iconographie supplémentaire

A la fin du XVIe siècle, on a l'idée d'assembler parallèlement deux corps de bombardes, communiquant par leur extrémité. Cet instrument avait-il vraiment la forme d'un fagot ? Ou bien comme le dit le père Marin Mersenne, ce sont deux morceaux de bois fagotés ensemble. Il fut appeler «phagotus» et reste nommé, en allemand, «fagott».

C'est un instrument à anche double (large) qui est la basse de la famille des bois. Il est formé par deux tuyaux parallèles, dont le plus petit se termine par une canule en cuivre (en «S»), le bocal, sur lequel est ajusté l'anche.

Il mesure environ 1,30 m, mais bout à bout, les tuyaux seraient d'une longueur d'environ 2,60 m. On lui donne une forme définitive au XVIIe, sous le nom de dulcian ou doulcine.

De toute la série fabriquée et décrite dans les traités de Praetorius deux restent utilisés le basson français et le basson allemand (fagott) qui est le plus répandu.

 


Basson


contrebasson


Basson à 3 clefs XVIIe siècle


Basson à 4 clefs XVIIIe siècle


Ce b asson de fabrication suisse, avec un curieux pavillon était un instrument d'église


Basson fabriqué par Winen à Paris en 1830 était destiné à la musique militaire


Contrebasson anglais de 1739

Bibliographie

Le basson en France, 1800-1860. Éditions Fuzeau 2005. Le basson en France, 1800-1860. Il s'agit de 4 volumes regroupant des méthodes, des traités instrumentaux, des extraits de dictionnaires, de cours de composition, de périodiques relatifs au basson. On y trouve la méthode d'Étienne Ozy, celle de Cornette, de Blumer etc., des extraits des cours de composition de Reicha, des traités d'instrumentation de Berlioz, de Kastner, des extraits de la Revue Musicale de Fétis etc.

Liens

 

Musicologie.org 2006