S'abonner au bulletin (courriel vide)
Liens vers des dictionnaires et des collections de notices en ligne

| a | b | c | d | e | f | g | h |i | j | k | l | m |
| n | o | p | q | r | s | t | u | v | w | x | y | z |

 

Couperin François
le grand
1668 - 1733


François Couperin
Gravure de Jean-Jacques Flipart (1735)
d'après André Bouys († 1740)

Né à Paris le 10 novembre 1668, mort à Paris le 11 septembre 1733.

Il étudie la musique dans le cadre familial, puis avec Jacques Thomelin organiste du roi.

A 17 ans, en 1685, il reprend, pour une rémunération de 300 livres par an, le poste qui lui est réservé à l'orgue de Saint-Gervais, après un intérim de Michel Richard De Lalande. Son oncle Louis, puis son père, de 1661 à 1679 y ont tenu le poste.

En 1689 il épouse Marie-Anne Ansault. Ils ont cinq enfants : Marie-Madeleine, connue aussi comme Marie-Cécile, nonne, peut être organiste, baptisée le 11 mars 1690 à Paris et décédée à Maubuisson le 16 avril 1742 ; Marguerite-Antoinette ; François-Laurent, né avant 1708 et mort après 1735 ; Nicolas-Louis, baptisé à Paris le 26 juillet 1707, certainement mort en bas âge. Un autre enfant, François, décède à Saint-Leu en 1692. Dans le contrat de mariage il porte le titre de Sieur de Crouilly.

En 1690 il obtient un privilège pour ses Pièces d'orgue consistantes en deux messes (sur l'intervention de De Lalande). En 1693 il est organiste à la chapelle de Louis XIV pour le quartier de janvier. Il Enseigne le Clavecin au duc de Bourgogne et à nombre de princesses.

En 1696 il possède ses armoiries. En 1697, il quitte son logement de fonction de Saint-Gervais pour la rue Saint-François. En 1702 il est fait chevalier de l'ordre de Latran.

Sous la Régence, il est en 1717 ordinaire de la musique pour le clavecin (à la suite de d'Anglebert).

En 1723 il laisse l'orgue de Saint-Gervais à son cousin Nicolas Couperin. En 1730 il cède sa place d'organiste du roi à Guillaume Marchand et sa fille Marguerite-Antoinette hérite de sa charge d'ordinaire du roi pour le clavecin.

Écrits relatifs à la musique

Règle pour l'accompagnement

  • Manuscrit, Paris, Bibliothèque Nationale

L'art de toucher le clavecin par Monsieur Couperin, organiste du roi

  • Paris, l'auteur 1716 (2 exemplaires conservés)
  • Paris, l'auteur 1717 (19 exemplaires conservés)
    • B : Bruxelles, Bibliothèque du conservatoire royal de musique
    • CH : Genève, Bibliothèque publique et universitaire
    • D: Berlin, Staatsbibliothek Preußischer Kulturbesitz - Berlin, Deutsche Staatsbibliothek
    • E : Madrid, Biblioteca Nacional
    • F : Besançon, Bibliothèque municipale - Paris, Bibliothèque de France - Paris, Bibliothèque de France - Paris, Bibliothèque Mazarine - Toulouse, Bibliothèque municipale - Versailles, Bibliothèque municipale
    • GB: Cambridge, Fitzwilliam Museum - London, British Museum
    • I : Roma, Biblio-teca Casanatense
    • NL: Den Haag, Gemeente Museum
    •  US: New York, N. Y., Music Division, New York Public Library - Rochester, N.Y., Sibley Music Library, Eastman School of Music - Washington, D.C., Music Division, Library of Congress
    • Russie : Moskva, Conservatoire d'Etat Cajkovski
  • Halford Margery, L'Art De Toucher Le Clavecin. The Art of Playing the Harpsichord (édition française et anglaise), New York 1994.
  • Linde Anna (éditrice) L'art de toucher le clavecin. B. & H., Wiesbaden1961 [38 p.]
  • L'art de toucher le clavecin.  Fac-similé, Minkoff Reprint, Genève, 1986.

Catalogue des œuvres musicales

  • Œuvres complètes, éditées sous la direction de M. Cauchie, Paris, 1932-1933. Révisé par K. Gilbert et D. Moroney, Monaco à partir de 1980–)
  • Leçons de ténèbres à 1 et à 2 voix, éditées par P.-D. Vidal. Le pupitre (8) 1968
  • Pièces de clavecin, éditées par K. Gilbert, Le pupitre (21-24) 1969-1972
  • Neuf motets, édités par P. Oboussier, Le pupitre (45), Paris 1972
  • 1697, Motets de Messieurs Lalande, Mathau, Marchand Laisné, Couprin et Dubuisson, (copie de Philidor)
  • 1697, Qu'on ne me dise, air sérieux (ténor, basse continue)
  • 1698, Intermèdes de Myrtil et Melicerte
  • 1701, Doux liens de mon cœur, air sérieux (soprano, basse continue)
  • 1703, versets (Psaume cxviii) d'un motet composé de l'ordre du roy … On y joint le verset Qui dat nivem'du psaume Lauda Jerusalem : Tabescere me (2 sopranos) ; Ignitum eloquium tuum (2 sopranos, 2 violons, basse continue) ; Adolescentulus sum (soprano, 2 flûtes, violon) ; Justitia tua (2 sopranos, basse continue) ; Qui dat nivem (soprano, 2 flûtes, violon
  • 1704, 7 versets (Psaume lxxxiv) du motet composé de l'ordre du roy: Converte nos (basse, flûte, fl, basse continue) ; Numquid in aeternum (ténor, baryton, basse continue) ; Ostende nobis ( haute-contre, flûte ou violon, basse continue) ; Audiam quid loquatur (basse, 2 violons, basse continue) ; Misericordia et veritas (2 ténors, basse continue) ; Veritas de terra (soprano, violon, basse continue) ; Et enim Dominus (soprano, 2 hautbois, 2 flûtes)
  • 1706, Jean s'en alla, épitaphe d'un paresseux, air à boire (soprano, basse, basse continue
  • 1711, Il faut aimer, La pastorelle, air sérieux (soprano, basse, basse continue) ; Dans l'Isle de Cythère, Les solitaires, air sérieux (soprano, basse, basse continue) ; A l'ombre d'un ormeau, musette, air sérieux (2 sopranos, basse continue) ; Zephire, modere en ces lieux, brunete, air sérieux (soprano, basse continue)
  • 1712, Faisons du temps, vaudeville, air sérieux (2 sopranos, basse, basse continue) ; Au temple de l'amour, Les pellerines, air sérieux, soprano, basse, basse continue)
  • 1713, Premier livre de Pièces de clavecin
    1er ordre, sol majeur et sol mineur : Allemande L'auguste ; Première courante ; Seconde courante ; Sarabande La majestueuse ; Gavotte ; La Milordine (gigue) ; Menuet (et double) ; Les silvains ; Les abeilles ; La Nanète ; Les sentimens (sarabande) ; La pastorelle ; Les nonètes (Les blondes, Les brunes) ; La bourbonnoise (gavotte) ; La Manon ; L'enchanteresse ; La fleurie, ou La tendre Nanette ; Les plaisirs de St Germain en Laÿe
    2ème ordre, ré majeur et ré mineur : Allemande La laborieuse ; Première courante ; Seconde courante ; Sarabande La prude ; L'Antonine ; Gavote ; Menuet ; Canaries et double des Canaries ; Passe-pied ; Rigaudon ; La Charoloise ; La Diane ; Fanfare pour la suitte de la Diane ; La Terpsicore ; La Florentine ; La Garnier ; La Babet ; Les idées heureuses ; La Mimi ; La diligente ; La flateuse ; La voluptueuse ; Les papillons
    3ème ordre, do majeur et do mineur : La ténébreuse (allemande) ; Premiere courante ; Seconde courante ; La lugubre (sarabande) ; Gavotte ; Menuet ; Les pélerines ; Les laurentines ; L'Espagnolète ; Les regrets ; Les matelotes provençales ; La favorite (chaconne) ; La lutine
    4ème ordre, fa majeur : La marche des gris-vêtus ; Les baccanales ; La pateline ; Le réveil-matin
    5ème ordre, la majeur et la mineur La logiviére (allemande) ; Courante ; Seconde courante ; La dangereuse (sarabande) ; Gigue ; La tendre Fanchon ; La badine ; La bandoline ; La Flore ; L'Angélique ; La Villers ; Les vendangeuses ; Les agrémens ; Les ondes
  • 1713-1717, Leçons de tenébres à 1 et à 2 voix. Ppremiere leçon (soprano, basse continue) ; seconde leçon (soprano, basse continue) ; troisième leçon (2 sopranos, basse continue)
  • 1716 et 1717, L'art de toucher le clavecin : Allemande (ré mineur) ;Premier prélude (do majeur) ; Second prélude (ré mineur) ; Troisième prèlude (sol mineur) ; Quatrième prèlude (fa mineur) ;Cinquième prèlude (la majeur) ; Sixième prèlude (si mineur) ; Septième prèlude (si majeur) ; Huitième prèlude (mi mineur)
  • 1716, Ariane abandonée, cantate cité dans le catalogue d'Amsterdam
  • 1716-1717, Second livre de pièces de clavecin
    6ème ordre, si majeur : Les moissoneurs ; Les langueurs-tendres ; Le gazoüillement ; La Bersan ; Les baricades mistérieuses ; Les bergeries (rondeau) ; La commére ; Le moucheron
    7ème sol majeur et sol mineur, La Ménetou ; Les petits âges (La muse naissante, L'enfantine, L'adolescente, Les délices) ; La Basque ; La Chazé ; Les Amusemens
    8ème ordre, si mineur : La Raphaële ; Allemande L'Ausoniéne ; Courante ; Seconde courante ; Sarabande L'unique ; Gavotte ; Rondeau ; Gigue ; Passacaille ; La Monéte
    9ème, la majeur et la mineur : Allemande à deux clavecins ; La rafraîchissante ; Les charmes ; La Princesse de Sens ; L'olimpique ; L'insinüante ; La séduisante ; Le bavolet-flotant ; Le petit-deüil, ou Les trois veuves ; Menuet
    10ème ordre, ré majeur et ré mineur : La triomphante ; La Mézangère ; La Gabrièle ; La Nointèle ; La fringante ; L'amazone ; Les bagatelles
    11ème ordre, do mineur et do majeur : La castelane ; L'étincelante, ou La bontems ; Les graces-naturèles ; La Zénobie ; Les fastes de la grande et ancienne Mxnxstrxndxsx
    12ème ordre, mi majeur et mi mineur : Les jumèles ; L'intîme (mouvement de courante) ; La galante ; La coribante ; La Vauvré ; La fileuse ; La boulonoise ; L'Atalante
  • 1722, Troisième livre de piéces de clavecin
    13ème ordre, si mineur : Les lis naissans ; Les rozeaux ; L'engageante ; Les folies françoises, ou Les dominos ; L'âme-en-peine
    14ème ordre, ré majeur et ré mineur : Le rossignol-en-amour ; Double du rossignol ; La linote-éfarouchée ; Les fauvétes plaintives ; Le rossignol-vainqueur ; La Julliet ; Le carillon de Cithére ; Le petit-rien
    15ème ordre, la mineur et la majeur : La régente, ou La Minerve ; Le dodo, ou L'amour au berçeau ; L'evaporée ; Muséte de Choisi ; Musette de Taverni ; La douce et piquante ; Les vergers fleuris ; La Princesse de Chabeuil, ou La muse de Monaco
    16ème ordre, sol majeur et sol mineur : Les graces incomparables, ou La Conti ; L'himenamour ; Les vestales ; L'aimable Thérèse ; Le drôle de corps ; La distraite ; La Létiville
    17ème ordre, mi mineure : La superbe, ou La Forqueray ; Les petits moulins à vent ; Les timbres ; Courante ; Les petites chrémières de Bagnolet
    18ème ordre, fa mineur et fa majeur : Allemande La Verneüil ; La Verneüilléte ; Sœur Monique ; Le turbulent ; L'atendrissante ; Le tic-toc-choc, ou Les maillotins ; Le gaillard-boiteux
    19ème ordre, ré mineur et ré majeur Les Calotins et les Calotines, ou La piéce à tretous ; Les Calotines ; L'ingénuë ; L'artiste ; Les culbutes Ixcxbxnxs ; La muse-Palantine ; L'enjouée
  • 1724, Les goûts-réünis, ou Nouveaux concerts (instrumentation non définie), 5ème concert (fa majeur) ; 6ème concert (si majeur) ; 7ème concert (sol mineur) ;8ème concert dans le goût théatral (sol majeur) ; 9ème concert intitulé Ritratto dell'Amore (mi majeur) ; 10ème concert (la mineur) ; 11ème concert (do mineur) ; 12ème concert à 2 violes ou autres instrumens à l'unisson (la majeur) ; 13ème concert à 2 instrumens à l'unisson (sol majeur) ; 14ème concert (ré mineur)
  • 1725, L e Parnasse, ou Concert instrumental sous le titre d'Apothéose composé à la mémoire immortelle de l'incomparable Monsieur de Lully (2 violons, 2 flûtesûtes et autres instruments non spécifiés) avec L'apothéose de Corelli, grande sonade en trio (2 violons, basse continue)
  • 1726, Les nations: sonades et suites de simphonies en trio (2 violons, basse continue) : La Françoise (La pucelle) ; L'Espagnole (La visionnaire) ; L'impériale ; La Piemontoise ( L'astrée)
  • 1728, Pieces de violes avec la basse chifrée (deux suites)
  • 1730, Quatrième livre de piéces de clavecin
    20ème ordre, sol majeur et sol mineur : La Princesse Marie ; La boufonne ; Les chérubins, ou L'aimable Lazure ; La Croûilli, ou La Couperinéte ; La fine Madelon ; La douce Janneton ; La Sezile ; Les tambourins
    21ème ordre, mi mineur : La reine des cœurs ; La bondissante ; La Couperin ; La harpée ; La petite pince-sans rire
    22ème ordre, ré majeur et ré mineur : Le trophée ; Le point du jour (allemande) ; L'anguille ; Le croc-en-jambe ; Menuets croisés ; Les tours de passe-passe
    23ème ordre, fga majeur : L'audacieuse ; Les tricoteuses ; L'arlequine ; Les gondoles de Délos ; Les satires (chèvre-pieds)
    24ème ordre, la majeur et la mineur : Les vieux seigneurs (sarabande grave) ; Les jeunes seigneurs ; Les dars-homicides ; Les guirlandes ; Les brinborions ; La divine-Babiche, ou Les amours badins ; La belle Javotte, autre fois l'infante ; L'amphibie (mouvement de passacaille)
    25ème ordre, mimajeur, do majeur et do mineur : La visionaire ; La misterieuse ; La Monflambert ; La muse victorieuse ; Les ombres errantes
    26ème ordre, fa mineur : La convalescente ; Gavote ; La Sophie ; L'epineuse ; La pantomime
    27ème ordre, si mineur : L'exquise (allemande) ; Les pavots ; Les chinois ; Saillie
  • 1er recueil d'airs a boire en duo et trio (Bibliothèque nationale de France, fonds du Conservatoire) : La femme entre deux draps, canon à 3 (3 sopranos) ; A moy ! Tout est perdu !, canon à 3 (3 sopranos)
  • 7 versets (Psaume lxxix) du motet composé de l'ordre du roy (Paris, 1705) : Qui regis Israël ( haute-contre, ténor, basse, basse continue) ; Excita potentiam tuam (haute-contre, basse ; basse continue) ; Vineam de Aegypto (basse, violon, basse continue) ; Dux itineris fuisti (basse, 2 violons, 2 flûtes, 2 hautbois, basse continue) ; Operuit montes (soprano, violon, 2 flûtes, basse continue) ; Extendit palmites suos (soprano, violon, 2 flûtes, basse continue) ; Deus virtutum convertere (haute-contre, flûte, hautbois ; viole, basse continue)
  • manuscrit Vm7 1156 Bibliothèque nationale de France, partitions copiées par Brossard. 4 livres de partitions. Concerts royaux (clavecin ou quatuor de vilon, flûte hautbois, viole) [troisième livre de pièces de clavecin, Paris, 1722). 1er concert (sol majeur) ; 2ème concert (ré majeur) ; 3ème concert (la majeur) ; 4ème concert (mi mineur)
  • sd. La sultane (2 violons et basse continue, ré mineur)
  • sd., 6 leçons de ténèbres (perdu)
  • sd., La superbe (2 violons et basse continue, la majeur
  • sd., Les agroteurs au désespoir, canon à 5
  • sd., manuscrit Rés. F 1679-1680 (V 59) Bibliothèque nationale de France, Accedo ad te, Dialogus inter Deum et hominem (haute-contre, basse, basse continue) ; Ad te levavi oculos meos (basse, 2 violons, basse continue) ; O Audite omnes et expanescite (haute-contre, 2 violons, basse continue) ; Domine salvum fac regem (soprano, basse, basse continue) ; O Exultent superi, motet pour sainte Suzanne [incomplet] (soprano, alto, basse, basse, 2 violons, basse continue) ; Festiva laetis, motet pour sainte Anne (soprano, ténor, basse, basse continue) ; Jucunda vox ecclesiae, motet pour saint Augustin (2 sopranos, basse, basse continue) ; Laetentur cœli, motet pour saint Barthélemy (2 sopranos, basse continue) ; Lauda Sion salvatorem, élévation (2 sopranos, basse continue) ; O Laudate pueri Dominum (2 sopranos, basse, 2 violons, basse continue) ; Magnificat (2 sopranos, basse continue) ; O amor, O gaudium, élévation (haute-contre ou ténor, basse, basse continue) ; O Domine quia refugiam (3 basses, basse continue) ; O Jesu amantissime (haute-contre, ténor, basse continue) ; O misterium ineffabile, élévation (soprano, basse, basse continue) ; Ornate aras [incomplet] (haute-contre, 2 violons, basse continue) ; Quid retribuam tibi Domine (haute-contre, basse continue) ; Regina cœli laetare ( 2 sopranos, basse continue) O Resonent organa, motet pour sainte Cécile [incomplet] (2 sopranos, basse, 2 violons, basse continue) ; Respice in me (haute-contre, basse continue) ; O Salve regina (haute-contre, basse continue) ; O Salvum me fac Deus (basse, 2 violons, 2 flûtes, basse de viol, basse continue) ; O Tantum ergo sacramentum (2 sopranos, basse, basse continue) ; O Usquequo, Domine (haute-contre, basse continue) ; O Veni sponsa Christi, motet pour sainte Suzanne (soprano, haute-contre, basse, 2 violons, basse continue) ; Venite exultemus Domine (2 sopranos, basse continue) ; Victoria Christo resurgenti motet pour le jour de pâques (2 sopranos, basse continue)
  • sd., manuscrit Vm7 1156, Bibliothèque nationale de France, pièces pour 2 violons et basse continue : La pucelle (do mineur) ; La visionnaire (do mineur) ; L'astrée (sol mineur) ; La Steinquerque (si majeur)
  • sd., Motets a voix seule, 2 et 3 parties et Symphonies de Mr Couperin
  • sd., Sicilienne en sol(collection privée A Tessier, bibliothèque Thibault, Paris)
  • sd;, Élévations de Couperin
  • Trois vestales champetres et trois Poliçons, trio (3 soprano) dans une recueil de trio de differens auteurs (Bibliothèque nationale de France) attribution douteuse

Bibliograhie

  • François Couperin, La Grande Ménestrandise et Guillaume de Limoges. dans Antonio Baldassarre (Ed.), « Festschrift zum 65. Geburtstag von Dorothea Baumann » 2011, p. 163-182
  • ANTHONY JAMES R., The New Grove French Baroque Masters…. Norton, New York, 1986 [318 p., ill., musique, 21 cm.]
  • ANTOINE MICHEL (1925-....), Autour de François Couperin. « Revue de Musicologie » (XXXIV) 1952, p. 113
  •  —, Un acte inédit de François Couperin. «Revue de Musicologie» (37), 1955
  • BAFFERT JEAN-MARC, François, fils de François Couperin, mort à Saint-Leu en 1692. Dans «Connaissance de l'orgue» (91-92) 1994, p. 89
  • BATTEUX CHARLES, Les beaux-arts réduits à un même principe. Paris 1746 (rééditions)
  • BAUMONT OLIVIER, Couperin, le musicien des rois. Paris 1998
  • BEAUSSANT PHILIPPE. François Couperin. Fayard, Paris, 1980 [596 p.] ; translated from french by Alexandra Land, Portlans, Amadeus Press, v. 1990 [422 p.]
  • BENOIT MARCELLE, Dictionnaire de la musique en France aux XVIIe et XVIIIe siècles. Fayard, Paris, 1992
  • —, La vie de François Couperin. « Philidor », Centre de musique baroque de Versailles, s.d.
  • BOUQUET MARIE-THÉRÈSE, Musique et musiciens à Turin de 1648 à 1775. Turin, 1968 ; Paris 1969
  • BOUVET CHARLES (1858-1935), Une dynastie de musiciens français : les Couperin, organistes de l'église Saint-Gervais. Delagrave Paris 1919
  • —, Nouveaux documents sur les Couperin. Paris, 1933  
  • BRUNOLD PAUL (1875-1948), Documents inédits sur les premiers Couperin à l'orgue de Saint Gervais. Aurillac 1932
  • —, François Couperin. Monaco, l'Oiseau Lyre 1949 (en anglais)  
  • —, Le Grand Orgue de Saint-Gervais à Paris. L'Oiseau-Lyre, Paris, 1934
  • CASTANET PIERRE-ALBERT, La viole de gambe : Instrument soliste dans l'œuvre de François Couperin. « Recherches sur la musique française classique » (25), 1987, p.139-86.
  • CAUCHIE MAURICE (1882-1963), Thematic index of the works of François Couperin. Monaco, l'Oiseau Lyre 1949 ; New York, AMS Press, 1976
  • CHARLIER HENRI, François Couperin. Illustré par l'auteur. Lyon, Éditions du SudE-est, 1065 [124 p., ill., 18 cm.]
  • CITRON PIERRE, Couperin et La Fontaine. Manosque 1953
  • —, Couperin. Paris, Éditions du Seuil, 1956 ; 1996 [203 p.]
  • CLARK JANE, François Couperin Pièces de clavecin : the Background. Oxford 1992
  • —, Les folies françoises. Dans «Early Music» (8) 1980, p. 163-169
  • COEYMAN BARBARA, The Stage Works of Michel-Richard Delalande in the Musical-Cultural Context of the French Court, 1680–1726 (thèse). CUNY 1987
  • CORP EDWARD. T., The Exiled Court of James II and James III: a Centre of Italian Music in France, 1689–1712. Dans « Journal of the Royal Musical Association » (120) 1995, p. 216-231
  • —, The musical manuscripts of "Copiste Z" : David Dairne, François Couperin, and the Stuart Court at Saint-Germain-en-Laye. Revue de Musicologie (84/1), 1998, p. 37-62.
  • DART THURSTON, On Couperin's Harpsichord Music. Dans «  musical Times » (90) 1969, p. 590-594
  • DUFOURCQ NORBERT, L'orgue de la chapelle de Versailles. Dans «Revue musicale» (142-146) 1934, p. 283–297
  • —, La musique d'orgue française de Jehan Titelouze à Jehan Alain. Paris, Floury 1941 et 1949  
  • DUFOURCQ NORBERT. Le clavecin. Paris, PUF 1949 et 1967
  • DUFOURCQ NORBERT. Les Baricades mistérieuses de François Couperin. Dans  « Recherches sur la musique française » (13) éditions A. et J. Picard, Paris 1973
  • ECORCHEVILLE JEAN, De Lulli à Rameau, 1690–1730 : l'esthétique musicale. Paris 1906
  • François Couperin: nouveaux regards. Villecroze 1995
  • GIGLIO CONSUELO (1966-), François Couperin. Palermo, l'Epos, 1998 [163 p., ill., 21 cm.]
  • GILBERT K. & MORONEY D., Préface à l'édition complète des œuvres de François Couperin : Œuvres complètes (3) Pièces d'orgue. Monaco 1982
  • GILBERT K., Les livres de clavecin de François Couperin : note bibliographique. Dans «Revue de musicologie» (58) 1972, p. 256-261
  • GUILMANT A. (éditeur), Archives des maîtres de l'orgue (5). Paris 1904
  • HARDOUIN PIERRE, Le grand orgue de Saint-Gervais. «L'Orgue» (52-54) 1949 ; Paris, Imprimerie du Compagnonnage, 1959  
  • —, Quelques documents relatifs aux Couperin. «Revue de Musicologie» (XXXVII) 1955  
  • —, uelques documents relatifs aux Couperin. Dans «Revue de musicologie» (37) 1955, p. 111-121
  • HARICH-SCHNEIDER E., Zartliche Welt : François Couperin in seiner Zeit. Berlin 1939
  • HOFMAN SHLOMO (1909), L'œuvre de clavecin de François Couperin le Grand ; étude stylistique. Paris, A. et J. Picard,  1961 [229 p. illus., facs., table, musique] ; Mélanges Couperin, Paris, Picard 1968
  • HOLMAN P., An Orchestral Suite by François Couperin ? Dans «Early Music» (14) 1986, p. 71-76
  • JAL A., Dictionnaire critique de biographie et d'histoire. Paris, 1867 ; 1872
  • LE CERF DE LA VIÉVILLE J. L., Comparaison de la musique italienne et de la musique françoise. Bruxelles 1704-1706 (rééditions)
  • Mélanges François Couperin. Paris 1968 [sur toute la famille, bvibliographie jusqu'en 1966]
  • MELLERS  WILFRID HOWARD (1914-), François Couperin and the French Classical Tradition. Londres, D. Dobson,  1950 ; New York, Dover Publications, 1968
  • OBOUSSIER P., Couperin Motets at Tenbury. Dans «Proceedings of the Royal Musical Association» (98) 1971-1972, p. 17–29
  • PICARD HANS RUDOLF, Die Darstellung von Affekten in der Musik des Barock als semantischer Prozess : veranschaulicht und nachgewiesen an Beispielen aus den "pièces de clavecin" von François Couperin. Konstanz, Universitätsverlag, 1986
  • PINCHERLE MARC, François Couperin et la conciliation des goûts français et italien. Dans «Chigiana» (ns., 5) 1968, p. 69-80
  • PIRRO ANDRE GABRIEL EDMEE (1869-1943), Les clavecinistes… Étude critique illustrée de douze reproductions hors texte. Paris, H. Laurens, 1924 [125-3 p., ill., 21 cm.] ; fac-similé par les éditions d'Aujourd'hui, Sainte-Maxime, 1984
  • —, Les clavecinistes : étude critique. Paris 1924
  • —, L'esthétique de Jean-Sébastien Bach. Paris 1907
  • RAGUENET F., Paralèle des italiens et des françois. Paris 1702 [traduction anglaise 1709, repris dans «Musical Quarrterly» (32) 1946, p. 411-436
  • REIMANN MARGARETE (1907-), Untersuchungen zur Formgeschichte der französischen Klavier-Suite mit besonderer Berücksichtigung von Couperin "Ordres". Regensburg, G. Bosse, 1940 ]127p., 24 cm.]
  • SEIFFERT M., Geschichte der Klaviermusik. Leipzig 1899
  • SHAY EDMUND. Notes Inégales and François Couperin's Messe à l'Usage des Paroisses (Mass for the Parishes). (thèse), University of Cincinnati, 1969 [117 p. RILM 70-9795]
  • SMOOT ANN ELISE. Couperin's Messe pour les Couvents, An Introduction to the French Classical Style. Organists'Review (Published Quarterly by the Incorporated Association of Organists, GB) 84, 1998, 206-208.
  • TASKIN H. J., Notice sur la famille Couperin. manuscrit de 1850, Bibliothèque de l'Opéra de Paris (édité par Bouvet en 1932)
  • TESSIER ANDRE (1886-1931),  Les Couperin et la Brie. Dans «Bulletin de l'école Saint-Aspais de Melun», vers 1968, p. 14-17
  • —, Chaumes-en-Brie, pépinière d'organistes avant et après les Couperin. Dans «Recherches sur la musique française classique» (7) 1967, p. 75-102
  • —, François Couperin à l'orgue de Saint-Gervais. Dans «Revue de musicologie» (5) 1924, p. 56-69
  • —, Les premiers Couperin dans la Brie. Paris 1978
  • —, Un exemplaire original des pièces d'orgue de Couperin. Dans «Revue de musicologie» (10) 1929, p. 109-119
  • —, Couperin ; biographie critique, illustrée des douze reproductions hirs texte.. Paris, H. Laurens, 1926  
  • THOMAS M., A travers l'inédit : Archives paroissiales de Chaumes-en-Brie – les Couperin. Dans « Recherches sur la musique française classique » (3) 1963, p. 221-222
  • Tiersot Jean, Lettres de musiciens écrites en français du XVe au XXe siècle (1).Turin 1924
  • TIERSOT JULIEN (1857-1936), Les Couperin. Alcan, Paris, 1926 et réédition en fac-similé par les éditions d'aujourd'hui, Sainte-Maxime, 1975
  • TITON DU TILLET E, Le Parnasse françois. Paris, 1732-1755 (rééditions)
  • TUNLEY DAVID, Couperin and French Lyricism. Dans « Musical Times » (124) 1983, p. 543-545
  • TUNLEY DAVID, Couperin. London, British Broadcasting Corp, 1982 [104 p.]
  • TURNER JET E. Notes Inégales : Treatises by Bacilly, Loulié, and Démotz : Their Application to the Mass for the Convents  by F. Couperin. (thèse), University of Wisconsin, 1974 [162 p.,]
  • WILKENS RANDALL PHILIP. Articulation in the Keyboard Music of François Couperin. (thèse), university of Kansas, 1990 [xix, 160 p., tbles., facs., musique, append., bibliog., direction, J. B. Clark]
  • WURTZ MARTHA H. The Sacred Vocal Works of François Couperin. (thèse), Washington University, 1966.

Discographie

Couperin, leçons de ténèbresFrançois Couperin, Leçons de Ténèbres ; Messe à l’usage des couvents (extraits) ; André Campra, Cantate Domino. Monique Zanetti (soprano), Françoise Masset (sopranos), Jonathan Dunford (basse de viole), James Holland (théorbe), Mathieu Dupouy (orgue). Hérisson Productions (2013).

Lire la critique d'Yvan Beuvard pour musicologie.org

 

François Couperin : Les Nations (Les Ombres)François Couperin (1668-1733), Les Nations. Les Ombres (Margaux Blanchard, Sylvain Sartre). Enregistré au temple Lanterne de Lyon du 1er au 9 avril 2012. Ambronay 2012 (AMY 035), double CD.

Lire une présentation complète

 

Couperin, Colin de Blamont : Concert chez La reine. Les Ombres,  Margaux Blanchard, Sylvain Sartre. Ambronay Éditions 2010 (AMY 301)

Lire un article présentant ce disque

 

  

01 /
François Couperin
Leçons de ténèbres

Les Arts Florissants
William Christie
Sophie Daneman
Patricia Petibon
Erato, 1997 

Première leçon de ténèbres pour le mercredi saint, à une voix : 1. Incipit Lamentio - 2.Aleph - 3.Beth - 4.Ghwel - 5.Daleth - 6.He - 7.Jerusalem. Deuxième leçon de ténèbres pour le mercredi saint à une voix : 8. Vav - 9.Zain - 10.Heith - 11.Teth - 12.Jerusalem. Troisième leçon de ténèbres pour le mercredi saint à deux voix : 13. Yod - 4.Caph - 15.Lamed - 16.Mem - 17.Nun - 18.Jerusalem. Quatre versets du motet : 19. Tabescere me fecit - 20.Ignitum eloquim - 21.Adolescentulus sum ego - 22.Justitia tua

 

02 / 153
François Couperin
3 Leçons de Ténèbres
Motet de saint Bathélémy
Magnificat
Motet pour le jour de Pâques

Les Talents Lyriques
Christophe Rpousset, orgue
Véronique Gens, soprano
Sandrine Piau, soprano
Emmanuel Balssä, basse de viole
DECCA 466 776
Trois Leçons de ténèbres pour le Mercredi saint. Première Leçon à une voix : 01. Incipit Lamentatio Jeremiae Prophetae - 02. ALEPH - 03. BETH - 04 GIMEL - 05. DALETH - 06  HETH - 07. Jerusalem, convertere ad Dominum Deum tuum. Deuxième Leçon à une voix : 08. VAU - 09. ZAIN - 10.  ] HETH - 11 TETH  -12. Jerusalem, convertere ad Dominum Deum tuum. Troisième Leçon à deux voix : 13. JOD - 14. CAPH - 15. LAMED - 16. MEM - 17. NUN - Jerusalem, convertere ad Dominum Deum tuum - 18. Laetentur cœli (Motet de saint Barthélemy) - 20. Magnificat - 21. Victoria! Christo resurgenti (Motet pour le jour de Pâques)

03 / 153
François Couperin
Office des Ténèbres
Ensemble Il Seminario musicale
Gérard Lesne, dir.
Enregitré les 6, 7 et 8 mai 1991
Harmonics Records, 1991-1993
01. Antienne, Psaume - 02. Première leçon à une voix - 03. Premier Repons - 04. Deuxième Leçon à une voix - 05. Deuxième Repons - 06. Troisième Leçon à deux voix - 07. Troisième Repons - 08. Verset

 

Musicologie.org 2009