bandeau texte musicologie

Michel Rusquet, Trois siècles de musique instrumentale : un parcours découverte.

I. De la Renaissance au premier xviie siècle

Espagne et Portugal

Musique instrumentale : quelques compositeurs de la Renaissance espagnole et portugaise

Antonio Carreira (v.1525-v.1590), Alonso de Mudarra (v.1508-1580), Luys de Narvaez (v.1500-v.1555 / 60), Enriquez de Valderrabano (1500-1557), Diego Pisador (v.1510-v.1557), Diego Ortiz (v.1510-v.1570).

Antonio Carreira (v.1525-v.1590) : portugais comme Rodrigues Coelho et également organiste, il accéda lui aussi au rang d'organiste de la Chapelle royale et eut de nombreux contacts avec des musiciens étrangers. Les quelques œuvres pour clavier (une vingtaine, la plus grande part ayant été perdue) qui nous restent de lui révèlent un talent parfois comparable à celui de Cabezon.

Antonio Carreira, Tento primo tono, Fabio Astorga Quesada (orgue).

Alonso de Mudarra (v.1508-1580) : vihueliste espagnol, il a comme Luis de Milan marqué l'histoire de l'instrument en publiant en 1546 un recueil qui, sous le titre Tres Libros de musica en cifras para vihuela, comporte de superbes pièces pour vihuela et en prime — une première historique — six pièces destinées explicitement à la guitare.

Alonso de Mudarra, Fantasia x que contrahaze la harpa en la manera de Ludovico, parJosé Miguel Moreno (vihuela).

 

Alonso de Mudarra, Pavana de Alexandre, José Miguel Moreno (vihuela).

Luys de Narvaez (v.1500-v.1555/60), Enriquez de Valderrabano (1500-1557) et Diego Pisador (v.1510-v.1557), autres grands vihuelistes qui, à la même époque, publiérent également une floraison de pièces pour leur instrument de prédilection ;

Luys de Narvaez, Siete Diferencias sobre Guardame las vacas, par Dolores Costayas (vihuela).

 

Luys de Narvaez, Fantasia del quarto tono Fantasia del primero por ge sol re ut, par Kevin Gallagher (guitare).

 

Enriquez de Valderrabano (1500-1557), Sonetos viii y xiii, du recueil « Silva de Sirenas », 1547, par Hopkinson Smith (vihuela).

 

Diego Pisador (v.1510-v.1557), Dezidle al cavallero que, par José Miguel Moreno (vihuela)

Diego Ortiz (v.1510-v.1570) : ce théoricien et compositeur servit longtemps comme maître de chapelle à la cour du vice-roi de Naples et passe pour avoir été, à travers son Tratado de glosas (1553), un des premiers grands maîtres dans l'art de la variation. Particularité notable:  ses œuvres sont destinées aux instruments à archets (violes).

Diego Ortiz, Recercada secunda sobre La Spagna, par Hespérion xx, sous la direction de Jordi Savall.

 

Diego Ortiz, Recercada quarta sobre la folia, par Jordi Savall, Rolf Lislevand, Arianna Savall, Pedro Estevan.

 




À propos - contact S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

musicologie.org
 rss

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
☎ 06 06 61 73 41
ISNN 2269-9910

 

cul_de_lampe

Jeudi 24 Septembre, 2020