/> Notes et biographies d'artistes relatives aux actualités musicales de juin 2012

bandeau actu

 

Actualités musicales

 

______________________________
Gilbert Bezzina

Après de classiques études de violon au Conservatoire, Gilbert Bezzina collabore avec différentes formations parmi lesquelles l'Opéra de Nice, les concerts Colonne, Pasdeloup, l'Orchestre de chambre Gulbekian à Lisbonne. Son goût pour les musiques du XVIIe et XVIIIe siècles lui fait entreprendre une recherche personnelle sur leur interprétation authentique et en particulier sur le jeu du violon baroque. Il fonde, en 1965, la Société de Musique Ancienne de Nice. Sa carrière de soliste débute par le répertoire de musique de chambre, notamment avec Scott Ross et Blandine Verlet. Il aborde ensuite la littérature orchestrale au sein de la Petite Bande dirigée par Gustav Leonhardt et la Grande Écurie & la Chambre du Roy de Jean-Claude Malgoire dont, pendant plusieurs années, il sera le violon solo. Directeur de l'Ensemble Baroque de Nice qu'il a créé en 1982, il assure par ailleurs, depuis 1994, la direction artistique du « Vieux-Nice Baroque en Musique », saison de concerts se déroulant d'octobre à mai, dans les églises et chapelles baroques du Vieux-Nice.

______________________________
Gilbert Blin

Gilbert Blin étudie l'histoire du théâtre et la mise en scène à l'Université de la Sorbonne sous la direction de Jacques Scherrer puis de Martine de Rougemont. Maître des Lettres, il consacre ses premières recherches aux opéras de Rameau et à leur relation à la scène, un intérêt qui s'est depuis développé pour englober l'opéra français et le spectacle baroque, ses domaines d'élection comme historien, metteur en scène et scénographe.

Pour ses débuts en 1991, il met en scène Werther de Massenet pour l'Opéra de Nancy. Trois ans plus tard, avec Laurent Petitgirard au pupitre, il présente à Paris une nouvelle version de cette production à la salle Favart. En 1995, il met en scène Lakmé de Delibes pour l'Opéra Comique, production qu'il a repris avec succès à l'Opéra de Nancy, l'Opéra d'Avignon, l'Opéra de Marseille, le Grand Théâtre de Bordeaux.

En 1996, il est dramaturge pour Carmen de Bizet, mise en scène par David Radok, au Kongelige Opéra de Copenhague. En 1999, il est le premier metteur en scène français invité à l'Opéra d'Etat de Prague où il présente une nouvelle production de Robert le diable de Meyerbeer, avec Vincent Monteil au pupitre.
Dans le cadre de ses travaux sur l'opéra du XVIIIe siècle, il explore l'esthétique de Gluck en occupant différentes fonctions de recherche et de production auprès du chef d'orchestre Arnold Ostmann. Il a été conseiller pour la déclamation pour Iphigénie en Tauride au Théâtre du Château de Drottnigholm en 1990, puis pour Alceste au Concertgebouw d'Amsterdam en 1993. C'est en tant que metteur en scène que Gilbert Blin est invité, en 1992, au Théâtre de Château de Drottningholm, où crée sa production d'Orfeo ed Euridice. Ce spectacle, unanimement salué a été filmé par la télévision suédoise et a connu une nouvelle version en 1998, dans le cadre de Stockholm, capitale européenne de la culture.

En 1999, il fonde l'Académie Desprez, Association Française pour le Rayonnement du Théâtre du Château de Drottnigholm, dont il est désormais le directeur artistique. Grâce à ce cadre de référence, ses recherches sur les modes de production artistique du XVIIe et XVIIIe siècle le conduisent, en compagnie du musicologue Rémy- Michel Trotier, à développer une pratique globale, qui trouve son expression à travers publications, activités de formation et recherches en vue de mises en scènes au théâtre dans différentes structures internationales.

Pour le Festival de Tanglewood aux Etats-Unis, il dirige, en 2001, une reconstitution scénique de Thésée de Lully et pour l'Opéra d'Etat de Prague, il signe la mise en scène et la scénographie d'Orlando Furioso de Vivaldi. A l'Opéra de Nice, il signe, en2003, une reconstitution (mise en scène, décors, costumes et lumières) de RosmiraFedele de Vivaldi. C'est le début d'une collaboration fructueuse avec Gilbert Bezzina : après Teseo d'Haendel, présenté à l'Opéra de Nice, en mars 2007, et La Giuditta de Scarlatti présenté par l'Ensemble Baroque de Nice en 2008 et 2009.

Parallèlement à ce travail sur le répertoire de début du XVIIIe siècle, il travaille depuis2006, à un projet de reconstitution des décors et costumes originaux des opéras de Mozart. Avec le metteur en scène tchèque Lubor Cukr, il a présenté Don Giovanni au Théâtre des Etats de Prague, en 2006, et Le Nozze di Figaro à l'Opéra de Nice, en2008.

Aux Etats-Unis, avec les musiciens Paul O'Dette et Stephen Stubbs, il consacre principalement son travail au XVIIe siècle : il met en scène Psyché de Lully, en 2007,pour le Boston Early Music Festival, où il est nommé Stage Director in Residence, en2008. Dans ce cadre, il signe la mise en scène et la scénographie pour L'incoronazione di Poppea de Monteverdi, en 2009. Il met également en scène une trilogie d'opéras de chambre anglais, présentée aux Etats-Unis de 2008 à 2011 : Venus and Adonis de Blow, Dido and Aeneas de Purcell et Acis and Galatea de Haendel. A Boston en 2011, il met en scène et signe les décors de Niobe de Steffani et récemment présenté un spectacle consacré à Marc Antoine Charpentier : La Couronne d'Orphée.

Lise de la Salle

Née en 1988, elle commence le piano à l'âge de quatre ans, et donne sonpremier concert en direct sur Radio France à l'âge de neuf ans. Elle fait sesdébuts avec orchestre dans le 2ème concerto de Beethoven à l'âge de treizeans. Depuis 2001, elle poursuit sa carrière internationale et se produit dans denombreuses salles en Europe, aux Etats-Unis, en Asie comme lePhilharmonie de Berlin, le Hollywood Bowl de Los Angeles, le Metropolitan ArtSpace à Tokyo, le Grand Théâtre National de Pékin, le Met Museum de NewYork, le Concertgebouw d'Amsterdam, le Tonhalle à Zurich, le Palais desBeaux Arts à Bruxelles, le Herkulessaal à Munich, le Rose Theater du LincolnCenter à New York, l'Auditorium du Louvre à Paris, le Grand Auditorium àLisbonne, le Philharmonie de Saint Petersbourg, le Lincoln Center àWashington, le Théâtre des Champs Elysées à Paris, le Alte Oper deFrankfurt, entre autres. Elle entretient des collaborations avec des chefscomme James Conlon, Fabio Luisi, Osmö Vanska, Philippe Herreweghe, etc.

Et joue également sous la direction de Sir Charles Mackerras, MareckJanowski , Semyon Bychkov, Alexander Dmitriev, George Pehlivanian, LanShui, James Gaffigan, Ruben Gazarian, Karl-Heinz Steffens, Keith Lokhart,Lawrence Foster. Elle est invitée régulièrement à jouer avec le ChicagoSymphony Orchestra, le London Philharmonia Orchestra, le Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, les Wiener Symphoniker, le Los AngelesPhilharmonic Orchestra, le Tokyo Symphony Orchestra, le Moscow StateSymphony Orchestra, l'orchestre National de France, le Boston SymphonyOrchestra, le WDR Sinfonieorchester de Cologne, l'Orchestre National deBelgique, l'Orchestre du Kanazawa Ensemble, le San Francisco SymphonicOrchestra, le Württembergisches Kammerorchester Heilbronn, leSymphonique de Saint Petersbourg, le Deutsches Symphonieorchester, lePasadena Symphonie Orchestra, le Philharmonique de Munich, etc. Elle estégalement invitée dans de nombreux festivals comme le Ravinia Festival, LaRoque d'Anthéron Festival, le Aspen Festival, le Festival de Bad-Kissingen, leFestival Enesco à Bucarest, le Festival de Saint-Denis, Les Folles Journées àNantes, Tokyo, Varsovie. Un premier disque consacré à Ravel et Rachmaninov, unanimement salué par la critique, a marqué en 2002 le débutde sa collaboration avec la maison d'artiste et de production Naïve Classique.

Son deuxième enregistrement (Bach Liszt 2004) reçoit en 2005 la récompense« cd of the month » par gramophone, le plus influent magazine de musiqueclassique dans le monde. En 2007 et 2008, ses deux prochains albums sontégalement récompensés. Son dernier opus consacré à Chopin est sorti en2010 et propose notamment le 2ème Concerto enregistré en live avec laStaatskapelle de Dresde sous la direction de Fabio Luisi. Entre 1997 et 2004,Lise de la Salle remporte de nombreux concours, dont le Premier Prix du"Young Concert Artists International Auditions " à New-York en 2004. Entre1998 et 2006, elle travaille avec Pascal Némirovski ; elle suit également lecycle de perfectionnement du Conservatoire Supérieur de Paris - CNSM dansla classe de Bruno Rigutto. Elle a longtemps suivi les conseils de GenevièveJoy-Dutilleux.

Tito Muñoz

Loué par le Cincinnati Enquirer pour sa « facilité naturelle et convaincante àdiriger les musiciens sur scène », Tito Muñoz est reconnu comme l'un deschefs d'orchestre les plus doués de sa génération. Ces trois dernières années,il a été chef assistant de l'Orchestre de Cleveland, nommé par Franz Welser-

Möst en avril 2007, lui-même Membre de la Ligue des Chefs d'OrchestreAméricains. Il a précédemment été Chef assistant de l'OrchestreSymphonique et de l'Orchestre de Chambre de Cincinnati. Né en 1983 à NewYork, Tito Muñoz débute par le violon à l'âge de treize ans à la Juilliard Schoolet poursuit ses études de violon et de composition à la Manhattan School ofMusic. Il est un violoniste accompli et a enregistré pour les labels AlbanyRecords, RCA et Sony Classical. Elève de l'Institut National de directiond'Orchestre, Tito Muñoz fait ses débuts professionnels en 2006 avecl'Orchestre national des États-Unis d'Amérique basé à Washington. Al'étranger, il fait ses débuts européens avec l'Orchestre Lyrique de la RégionAvignon-Provence et l'ensemble '05 au festival Rittratti en 2008. La mêmeannée, il dirige pour la première fois l'Orchestre de Cleveland au BlossomMusic Festival, à l'invitation de David Zinman. Depuis, il est régulièrementinvité par cette formation ainsi que par de nombreux orchestres américains.C'est à l'Opéra national de Lorraine, en 2009, qu'il fait ses débuts opératiquesavec Les Neveux du Capitaine Grant de Caballero : des débuts trèsremarqués par la presse. Plébiscité par l'Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy, il est aussitôt réengagé pour diriger des concerts en 2010 et 2011. Son premier concert en tant que Directeur Musical de l'Orchestre symphonique et lyrique de Nancy s'est tenu en juin 2011 dans un programme Samuel Barber, Edvard Grieg, Richard Wagner et Aaron Copland, avec Brigitte Engerer au piano. Il a également dirigé The Rake's progress en ouverture de la saison 2011-2012 de l'Opéra national de lorraine, Les Noces et Le Sacre du Printemps d'Igor Stravinsky. Il a par ailleurs récemment remplacé le maestro Pierre Boulez à la tête de l'Orchestre de Cleveland qu'il dirigera à nouveau au cours de la saison 2012-2013. Parmi ses projets figurent des concerts avec l'Orchestre symphonique de Détroit, l'Orchestre symphonique de Pasadena et l'Orchestre national des États-Unis d'Amérique ; ainsi que des débuts à la tête des orchestres symphoniques de Floride, New World, Columbus, Phoenix et d'Alabama. Il a dirigé pour la première fois l'Orchestre de chambre de Lausanne au printemps 2012 et dirigera prochainement l'Orchestre d'État brandebourgeois de Francfort

©musicologie.org 2012

rectangle" width="200 "height="300">

rectangle" width="200 "height="300">

rectangle" width="200 "height="300">

 2012 

<<   juin   >>

L

M

M

J

V

S

D

 

 

 

 

 1

 2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

 


 

Presse internationale
Annonces & annuaires

À propos du site

S'abonner au bulletin

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles et études
Textes de référence

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Téléchargements

Colloques & conférences
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
<a href="tel: 0606617341">06 06 61 73 41</a>