Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir 

A     B    C     D    E     F    G    H     I    J    K    L    M    N     O    P     Q    R    S    T    U    V    W    X    Y    Z   

 

Charpentier Marc-Antoine
1643 - 1704

Marc-Antoine Charpentier, portrait supposé, Almanach royal gravé par Landry en 1682 (détail). Dans l'ensemble de la gravure, tous les visages masculins et féminins des personnages de premier plan, sont identiques.

Il est né en région parisienne ou à Paris. Sa famille est originaire de Meaux. Après un arrière grand père tanneur (mégissier), la famille, d'un rang social appréciable, est au service de la couronne et de l'église. Son père, installé à Paris, maître écrivain, rédige les actes publics, ou privés pour la bonne société. Son frère Armand-Jean, reprend les charges de son père. Sa sœur Étiennette, sera lingère, Marie, religieuse, et Élisabeth, épouse d'un maître de danse et musicien.

Marc-Antoine Charpentier passe son enfance à Paris, dans le quartier Saint-Séverin. On ignore tout de sa formation musicale. Il aurait accompli sa scolarité auprès des Jésuites.

En 1665-1666, il se rend à Rome. Aucun document ne peut appuyer l'idée répandu, qu'il s'y rend pour étudier la peinture.

Selon le « Mercure Galant » de 1681, il étudie auprès de Giacomo Carissimi (1605-1674), un maître de l'oratorio et de la mise en musique des histoires pieuses. Aucune autre source ne le confirme, mais il est certain qu'il étudie la musique qui se compose à Rome.

De retour à Paris en 1670, il est au service de Marie de Lorraine, dite Mademoiselle de Guise, qui entretient un ensemble musical de qualité. Il est logé à l'hôtel de Guise. Il est également au service d'Élisabeth d'Orléans, dite Madame de Guise.

Hôtel de Guise à ParisL'Hôtel de Guise à Paris.

Fâché avec Lully, Molière lui demande, en 1672, de composer les musiques de ses comédies. Le 8 juillet 1672, au théâtre du Palais Royal, des pièces de Molière sont reprises avec des musiques de Charpentier, en remplacement de celles de Lully : La Comtesse d'Escarbagnas et Le Mariage forcé. Le 30 août, Les Fâcheux (musique perdue), et encore Psychée.

Le 10 février 1673, Le Malade imaginaire est créé, mettant en valeur l'art de Charpentier. Mais Molière meurt à la quatrième représentation. Lully intervient, car la troupe de Molière enfreint les règles protégeant les privilèges de l'Académie Royale de musique (l'Opéra). Charpentier doit réviser ses partitions, pour respecter le nombre de chanteurs et d'instrumentistes.

Il continue à composer pour la Troupe du roi, notamment pour des pièces de Corneille et des reprises de Molière.

Dans les années 1680, il compose pour les couvents de religieuses de l'Abbaye-aux-Bois et de Port-Royal à Paris, notamment des Leçons des ténèbres, pour L'Abbaye-aux-Bois

 

Marc-Antoine Charpentier, Leçons de ténèbres du Samedi Saint. Collegium musicum de Paris, Choeurs René Alix, sous la direction de Roland Douatte (1921-1992). Avec Jane Faria (1900-1980) (alto), Juliette Subra (soprano), Henry Jullien (basse), Marie-Louise Girod (orgue). Disque microsillon 33 t., 25 cm, Les Quatre saisons 1953. face A.

 

Face B.

Vers 1679-1680, il est chargé de composer la musique religieuse du dauphin.

En 1683, il postule une place de sous-maître de musique à la Chapelle royale, mais la maladie ne lui permet pas de concourir jusqu'au bout. La possibilité d'obtenir une charge à la cour ne se présentera plus. Il est gratifié d'une pension, et aura des commandes occasionnelles, comme pour le décès de la reine Marie-Thérèse, ou en 1687, pour fêter le rétablissement de la santé du roi : Le Te Deum, (et un et un Exaudia), « à deux chœurs de musique », est une commande de l'Académie de peinture et de sculpture, pour être joué à l'église des Prêtres de l'Oratoire de la rue Saint-Honorépour « rendre grâces à Dieu du rétablissement de la santé du roi ».

 

Marc-Antoine Charpentier, Te Deum. Orchestre de chambre des Concerts Pasdeloup, chorale des Jeunesses musicales de France, sous la direction de Louis Martini (1912-2000). avec Claudine Collart (soprano), Jean Archimbaud (soprano) ; Yvonne Melchior (alto), Clarence H. Barber (orgue), Marie-Louise Girod (orgue), Gérard Coursier (trompette), Gilbert Desprez (trompette). Enregistré à l'Église Saint-Roch de Paris les 20-23 janvier 1953. Disque microssillon 33 t., 30 cm. Erato LDE3009. Face A, plage 1.

 

Face B, plage 1.

Face B, plage 2.

Face B, plage 3.

En en 1686, on joue une reprise du Malade imaginaire (avec sa musique), à Versailles.

En 1688, après le décès de Mademoiselle de Guise, il est au service des Jésuites parisiens. Il est nommé maître de musique au collège Louis-le-Grand, puis de l'église Saint-Louis.

Marc-Antoine Charpentier « Messe de Minuit », Oratorio Moscovite, Orchestre symphonique de chambre Musica Viva, direction d'Alexander Tsaliuk. Solistes : Olga Povstyanaya, Irina Aganezova, Anastasiya Bakastova, Georgy Faradzhev, Vladimir Ognev. Enregistré en 2004, Académie Gnessin de Moscou.

Le 4 décembre 1693, il crée à l'Académie Royale, un opéra, Médée, sur un livret de Corneille, qui a peu de succès.

Marc-Antoine Charpentier, Médée (extraits). Ensemble vocal et instrumental Nadia Boulanger, sous la direction de Nadia Boulanger. Avec Flore Wend (1909-....), soprano (Victoire, Cleone) ; Nadine Sautereau (1923-....), soprano (Creuse, Bergère) ; Doda Conrad (1905-1997), basse (Créon) ; Maria Férès, mezzo-soprano ; Irma Kolassi (1918-....), mezzo-soprano ; Paul Derenne (1907-1988), ténor (Jason) ; Bernard Demigny Baryton ; Violette Journeaux, mezzo-soprano. disque 33t., 30 cm, Decca, 1954 - 1 -

 

-2-

 

-3-

-4-

-5-

-6-

-7-

-8-

Il est nommé en 1698, Maître des enfants à la Sainte-Chapelle.

Étienne Martellange, « Sainte Chapelle de Paris après l'incendie », 1630.

 

Nicolas Bernier, Confitebor tibi Domine ; Marc-Antoine Charpentier, De profundis. Chorale des Jeunesses Musicales de France, sous la direction de Martini, Louis (1912-2000). Avec Martha Angelici (1916-1973), soprano ; Jeannine Collard (1923-....); mezzo-soprano ; Yvonne Sorne-Melchior (1904?-2000), mezzo-soprano ; Jean Archimbaud, (19..-....), soprano ; Jean Giraudeau (1916-1995), ténor ; Pierre Giannotti (1910-1988), ténor ; Louis Noguéra (1910-....), basse ; Henriette Puig-Roget (1910-1992), orgue. Disque microsillon 33 t. , 30 cm, Pathé 33 DTX 158, 1955. Face A

 

Face B

 

Éditions

Partitions téléchargeables

Catalogue des œuvres

Catalogue de œuvres de Marc Antoine Charpentier, par Catherine Cessac

La catalogue des œuvres de Marc-antoine Charpentier comporte plus de 550 numéros. Nomérotation de  H. W. Hitchcock.

Écrits relatifs à la musique

Abrégé des règles de l'accompagnement; les règles de la composition.

Remarques sur les messes à 16 parties d'Italie.

Bibliographie

Discographie

Marc-Antoine Charpentier, Musiques pour les comédies de Molière. La Symphonie du Marais (Hugo Reyne). Musiques à la Chabotterie 2011.

Lire une présentation détaillée

 

 

Marc-Antoine Charpentier
Deux oratorios : Caecilia Virgo & Filius Prodigus
Les Arts Florissants
Wiiliam Christie, dir.
Harmonia Mundi, 90066

 

 

Marc-Antoine Charpentier
La descente d'Orphée aux enfers
Les Arts Florissants
William Christie 

 

 

 

 

Marc-Antoine Charpentier
Te Deum,
Laudate-Dominum, Magnificat

Choeurs Gents Madrigaalkoor & Cantabile Gent
Louis Devos, dir. 
Disque ERATO

 

 

Marc Antoine Charpentier
Messe des morts, litanies
Le Concert spirituel
Hervé Niquet, dir.
Disque Naxos, 1994

 

 

 

Marc-Antoine Charpentier
David et Jonathas
Gérard Lesne, Moniquse Zanetti, Jean-François Gardeil, Dominique Visse, Jean-Paul Fauchécourt, Bernard Deletré
Les Arts Florissants, William Christie, dir.

HMA 1901289.90, 1988
Disque  1. Prologue : 01- Ouverture ; 02- scène 1 ; 03- scène 2 ; 04- scène 3 ; 05- scène 4 ; 06- scène 5 ; Acte I : 07- Marche triomphante ; 08- scène 1 ; 09- scène 2 ; 10- scène 3 ; 11- scène 4 ; 12- Menuet ; Acte II : 13 -Prélude ; 14- scène 1 ; 15- scène 2 ; 16- scène 3 ; 17- Chaconne ; Disque 2 : Acte III :  Symphonie d'ouverture. scène 1, Ah, je dois assurer et ma vie et l'empire ; scène 2, Objet d'une implacable haine ; scène 3, David, peut-il attendre un regard favorable ; Gigue ; Acte IV : Prélude ; scène 1, Souverain juge des Mortels ; scène 2, Vous me fuiez ! ; scène 3, A-t-on jamais souffert une plus rude peine ; scène 4, Venez, Seigneur, venez- Saul va vous attendre ; scène 5, Enfin vous m'ecoutez, Seigneur ; Rigaudon ; Bourrée ; Acte V : Bruit des Armes ; scène 1, Courez; Saul attend un secours necessaire ; scène 2, Que vois-je ; scène 3, Victoire ! Victoire ! ; scène 4, Qu'on sauve Ionathas...allez ; scène 5, Vois traitre, et reconnoit ta nouvelle victime ; scène 6, Joignez a vos exploits l'honneur du diadème ; Choeur des Triomphants

 

Marc-Antoine Charpentier
Motet Pour L'Offertoire De La Messe Rouge
S
oliste, choeurs et orchestre
de la Chapelle royale, Philippe Herreweghe dir.
Harmonia Mundi 90 1185, 1985.
Miserere H.219 : 01- Ouverture ; 02- Miserere Mei, Deus ; 03- Quoniam Iniquitatem Meam ; 04- Asperges Me Hysopo ; 05- Ne Projicias Me ; 06- Sacrificium Deo ; 07- Benigne Fac, Domine. 08- Pour La Seconde Fois Que Le St Sacrement Vient Au Mesme Reposoir H.372 ; 09 - Pour Le Saint Sacrement Au Reposoir H.346 ; Motet pou l'Offertoire de la Messe Rouge ou Motet Pour Une Longue Offrande H.434 : 10- Paravit Dominus ; 11- Pluetsuper Peccatores ; 12- Deus Justus Et Patiens ; 13- Justus Es Domine

 

Marc-Antoine Charpentier
Trois histoires sacrées
Mors Saülis et Jonathae (H 403)
Sacrificium Abrahae (H 402) 
In Circumcisione Domini / Dialogus inter angelum et pastores (H 406)
Il Seminario Musicale, Gérard Lesne dir.

Marie Louise Duthoit (dessus) ; Jaël Azzaretti (dessus) ; Gérard Lesne (Haute-Contre) ; Benjamin Clee (Haute-Contre) ; Jean-François Novelli (taille) ; Nicolas Bauchau (taile) ; Ronan Nedelec (basse) ; Raimonds Spogis (basse). Enregistré à Rome en octobre 2000, Naïve-Auvidis / Astrée E 8821
Mors Saülis et Jonathae (H 403), Première partie : 01-Rumor bellicus
02-O mulier, suscita mihi in pythone ; 03-Aether umbrosus nigro velamine
04-Ecquid ad surdos ; 05-Cumque Samuel volente ; 06-Surge Saül et responde mihi ; 07-Quid igitur interrogas me. Seconde partie : 08-Cecidit repente Saül ; 09-Tolle, quaeso ; 10-Cumque miles invitus ; 11-Quisnam es tu ; 12-O sors ! sors infelix et acerb ; 13-Sed tu, unde scis ; 14-Doleo super te ; 15-David autem ; 16-Montes Gelboe nec pluvia. Sacrificium Abrahae (H 402) : 17-Cum centum esset annorum ; 18-Risum fecit mihi Deus ; 19-Et octavo die circumcidit ; 20-Abraham, Abraham ; ; 21-Expectate hic,ô juvenes ; 22-Pater mi ; 23-Et pergentes pariter ; 24-Abraham, Abraham ; 285-Levavit Abraham oculos suos ; 26-Et reversus Abraham ad pueros suos. In Circumcisione Domini/Dialogus inter angelum et pastores (H 406) : 27-Xenia pastores Christo portanda ; 28-Sed prius narrate mihi ; 29-Linquite oves intacta et puras ; 30-Eamus properemus festinemus ; 31-Et intrantes domum

 

Marc-Antoine Charpentier
Orfée descendant aux Enfers
et 9 autres oeuvres
Mey Guy (ténor) ; Ledroit Henri (contre-ténor)
Ricercar Consort
Enregistré en 1987. Disques Ricercar, RIC 037011
01-Orfée descendant aux Enfers ; 02-Stances du Cid H.457 ; 03-Tristes déserts H.469 ; 04-Ah ! qu'on est malheureux H.443 ; 05-Amour vous avez beau redoubler mes alarmes H.445 ; 06-Rendez-moi mes plaisirs H.463 ; 07-Auprès du feu H.446 ; 08-Le bavolet H.499a ; 09-Epitaphium Carpentarii H.474 ; 10-Sonate à huit H.548

 

Marc-Antoine Charpentier
Médée
opéra en 5 actes
Jill Feldman ; Jacques Bona ; Sophie Boulin ; Philippe Cantor ; Agnès Mellon ; Gilles Ragon
Les Arts Florissants,  William Christie dir. Harmonia Mundi 901139 41, 1984 [3 v.]
Disque 1 : 01-Ouverture ; 02-Louis Est Triomphant ; 03-Parossez, Charmante Victoire ; 04-Le Ciel Dans Vos Voeux S'intéresse ; 05-Loure-Canaries-Suite Des Canaries ; 06-Dans Le Bel Age Si L'on N'est Pas Volage ; 07-Ouverture (Reprise) ; 08-Acte 1, Scene 1 ; 09Acte 1, Scene 2 ; 10-Acte 1, Scene 3  ; 11-Acte 1, Scene 4 ; 12-Acte 1, Scene 5 ; 13-Acte 1, Scene 6 ; 14-Acte 2, Scene. Disque 2 : 01-Acte 2, Scene 2 ; 02-Acte 2, Scene 3 ; 03-Acte 2, Scene 4 ; 04-Acte 2, Scene 5 ; 05-Acte 2, Scene 6 ; 06-Acte 2, Scene 7 ; 07-Acte 3, Scene 1 ; 08-Acte 3, Scene 2 ; 09-Acte 3, Scene 3 ; 10-Acte 3, Scene 4 ; 11-Acte 3, Scene 5 ; 12-Acte 3, Scene 6 ; 13-Acte 3, Scene 7 (début) ; Disque 3 :  01-Acte 3, Scène 7 (fin) ; 02-Acte 4, Scène 1 ; 03-Acte 4, Scène 2 ; 04-Acte 4, Scène 3 ; 05-Acte 4, Scène  4 ; 06-Acte 4, Scène 5 ; 07-Acte 4, Scène 6 ; 08-Acte 4, Scène 7 ; 09-Acte 4, Scène  8 ; 10-Acte 4, Scène 9 ; 11-Acte 5, Scène 1 ; 12-Acte 5, Scène 2 ; 13-Acte 5, Scène 3 ; 14-Acte 5, Scène 4 ; 15-Acte 5, Scène 5 ; 16-Acte 5, Scène 6 ; 17-Acte 5, Scène 7 ; 18-Acte 5, Scène 8

Jean-Marc Warszawski
2002
Révision 8 novembre 2009
Compléments bibliographiques 28 avril 2011
Révision du miroir de page et de lecteurs médias, 30 décembre 2017

© Musicologie.org 2018.

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Jeudi 1 Février, 2018

/