bandeau texte

musicologie
Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda rss
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

Yaël Angel « BopWriter », Sarah Lancman « À Contretemps », Julie Erikssen « Out of Chaos » : trois voix jazz  pour trois pianos

 

22 janvier 2018, par Alain Lambert ——

AvecYaël Angel, on retrouve Olivier Hutman au clavier, avec Sarah Lancman,  Giovanni Mirabassi  et  pour Julie Eriksen, Tony Paeleman. Trois pianistes différents pour trois chanteuses de jazz aux approches diverses.

Yaël Angel Dans « Bop Writer » (Pannonica/Inouïe Distribution), Yaël Angel évite les habituels standards de Broadway en s'appropriant les morceaux cultes favoris des instrumentistes comme So What, de Miles Davis, Teru (en français) et Infant Eyes, de Wayne Shorter, God Bye Pork Pie Hat, de Mingus, Lonely Woman, d'Ornette Colemena ou Failing Grace, de Stewe Swallow, avec ses textes ou arrangés par elle, ou encore Round Mifnight, In Walked Bud et Rhythm-A-Ning, de Monk et des paroles de John Hendrics, un des rares et grands bop writers, avec Mimi Perrin des Double Six, ou Mark Murphy qu'Olivier Hutman accompagna... C'est cette voie qu'elle reprend ici, en s'inspirant des solos des musiciens, comme dans le long So What, coécrit avec Tom Gilroy et devenu So Miles. Ou à la limite du contrechant mélodique dans Round Midnight ou Good By Pork Pie Hat. Une voix plutôt grave mais souple, ample et souvent sans vibrato, entre chant et solo. Le trio piano, contrebasse (Yoni Zelnik) et batterie (Tony Rabeson) l'intègre complétement dans ces thèmes et variations multiples et colorées.

À écouter en live à Paris, au Sunside, pour la sortie du cédé le 1er février.

 

Avec « À Contretemps » (Jazz Eleven), Sarah Lancman, auteure et compositrice, nous donne à entendre ses propres chansons en trio avec Jiovanni Mirabassi au piano, et co-compositeur sur quatre thèmes, Gianluca Renzi à la contrebasse et Gene Jackson à la batterie. Plus le trompettiste japonais Toku dans Wrong or Wright, au chant aussi en duo dans I Want Your Love et Love Me Just Your Way. Des compositions dans la grande tradition américaine, latine (Tout Bas, Choro pour les amants éternels) mais aussi française (Ca n'a plus d'importance, On s'est aimé, À contretemps, Conjugaison amoureuse). En bonus On s'est aimé en japonais pour la tournée au Japon bien sûr. Une autre musicalité des mots et des sons qui intrigue après les ballades autrement accentuées, en français ou en anglais. Une chanteuse à la voix chaude et caressante, et un trio enjôleur qui épouse  mélodies et chanteuse avec chaleur et passion.

À écouter en live à Paris, au Duc des Lombards, le 25 janvier et au Pan Piper, le 12 mars.

 

Julie ErikssenEnfin, pour « Out Of Chaos » (Sound Hills - L'Autre Distribution), qui sortira le 2 février, Julie Erikssen évite aussi Broadway, en proposant ses propres compositions aux arrangements jazzy avec Tony Paeleman aux claviers et piano, Pierre Perchaud à la guitare, Victor Nyberg à la contrebasse et Donald Kontomanou à la batterie. L'ancienne chanteuse folk découverte sur la scène du Zenith de Caen, et passée par The Voice, assume parfaitement et sans compromission ce métissage avec les mélodies populaires, qui a permis au jazz de se nourrir, en plus du blues, depuis l'origine. La guitare ajoute une dimension plus rock, ou folk, au trio classique, et s'accorde parfaitement à la voix puissante et envoutante de la chanteuse, par exemple dans Breath, You Bring Me Back, Talk to Me, On and On ou Golden Days. Quand le piano domine, la voix se fait plus jazz, comme dans You Innocent ou I Owe You a Dream to Come Thru. Mais toujours en gardant ces inflexions plus proches de la soul qui font varier ses timbres au fil des mélodies, toutes bien choisies et superbement arrangées.

À écouter en live à Paris, au Café de la danse, le 13 mars.

 

 

Alain Lambert
22 janvier 2018

 

Alain Lambert : alain@musicologie.org Samuel Achache, Jeanne Candel, Orfeo : Je suis mort en Arcadie, Théâtre (ou) musical ?The Curious Bards « [Ex]tradition » : du folk baroque chatoyant !PAN l'hiver avec Ciel mes bijoux ! Le Taraf Concentré Sucré, le trio Orbit et April Fishes !Manu Carré Electric 5, « Labyrinthe » : du jazz fusion d'aujourd'huiJazz et grands peintres : Unitrio « Picasso » et Matteo Pastorino « Suite for Modigliani », deux voyages parmi les imagesJazz et classique [ter] : Olivier Calmel « Immatériel », Samuel Strouk « Silent Walk », les musiciens compositeursPlus sur Alain Lambert, tous ses articles.

 

© musicologie.org 2018

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

© musicologie.org 2017

bouquetin

Mardi 30 Janvier, 2018 0:12