musicologie
Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir . rss

29 novembre —— Jean-Marc Warszawski.

32e album Les musiciens et la Grande Guerre : « Ode à la France »

Ode à la France

Les musiciens dans la Grande guerre (xxxii), œuvres chorales de Claude Debussy, Franck Bridge, Jacques de la Presle, Gabriel Pierné, Delphine Guévar (soprano), Boché Kaëlig (ténor), Florence Mestais (récitante), choeur Fiat Cantus, Flore Merlin, Benjamin Carré, Luca Montebugnoli (piano), sous la direction de Thomas Tacquet. Hortus 2018 (Hortus 732).

Enregistré les 2728 aveil et 16-19 juin 2017, Grand auditorium de la bibliothèque nationale de France.

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la Grande Guerre, les éditions Hortus ont publié depuis quatre ans, trente-trois albums consacrés de près ou de plus loin aux musiques de ces quatre années d’horreur. Cent-vingt compositeurs de douze nationalités et de ce temps ont été appelés à la barre des témoins, autant d’interprètes les ont servis dans deux-cent œuvres dont une quarantaine en premier enregistrement.

Ce trente-deuxième album, Ode à la France, est celui du patriotisme guerrier exalté, ouvert par l’Ode à la France et le plus connu Noël des enfants qui n’ont plus de maison, fleurant bon le terroir, composés par Claude Debussy, suivis de trois œuvres discographiquement inédites, de Gabriel Pierné, Jacques de la Presle et Frank Bridge, toutes ces œuvres ayant été composées entre 1915 et 1918.

L’ensemble vocal parisien Fiat Cantus, sous la direction de Thomas Tacquet a été mis à contribution, avec Delphine Guévar (soprano), Kaëlich Boché (ténor), Florence Mestais (récitante) et Benjamin Carré, Luca Montenbugnoli, Flore Merlin qui se succèdent au piano.

Un programme d’œuvres particulièrement théâtrales, entre amour et mort, le style de l’époque, entre Debussy et Fauré, évitant la lourdeur pompiériste : modalité, archaïsmes, mélodies du terroir, effets surprenants, avec en place centrale les six épisodes des Cathédrales de Gabriel Pierné, sans aucun doute à découvrir, une musique composée pour un spectacle autour d’un poème d’Eugène Morand,  créé au Théâtre Sarah Bernhardt, avec la célèbre tragédienne en personne sur scène, en compagnie de Mary Marquet et de Ninon Vallin.

On est aussi sensible au souffle de la Prière pacifiste de Franck Bridge,  compositeur influencé par la France, qui confirme toutefois que l’Angleterre est un extraordinaire creuset de chant choral, art qui sera porté avec génie par son élève et tout aussi pacifiste Benjamin Britten.

Enfin, pour finir le court Cri de guerre de Jacques de la Presle, plus pour le sentiment de grandiloquence guerrière que pour la musique.

Voilà de quoi soulever le cœur des patriotes de l’arrière dans des sentiments peu partagés par la troupe au front, mais un cédé de belle musique cent ans après.

Franck Bridge, A Prayer, plage 9 (extrait).

 

Jean-Marc Warszawski
29 novembre 2018

1-2, Claude Debussy (1862-1918), Ode à la France, opus L. 141, Noël des enfants qui n'ont plus de maison ; 3-8. Gabriel Pierné (1863-1937), Les cathédrales, « Prélude, « Chanson picarde », « Chœur alsacien », « Reims », « Épisode des Églises », « Épisode des Flandres » ; 9. Franck Bridge (1879-1949) ;  A Prayer, opus 140 ; 10. Jacques de La Presle (1888-1969), Cri de Guerre de la 6e division d’infanterie.

 

Pour rappel

Romance de guerreVolume 26, Romance de guerre, Ambroise Aubrun (violon), Steven Vanhauwaert (piano), œuvres de Philippe Gaubert (1879-1941), Blair Fairchild (1877-1933), Edward Elgar (1857-1934), Benjamin Dale.

 

CatharsisVolume 27, Catharsis, « Les compositeurs brancardiers de la Grande Guerre ».

 

 

 

 

L'homme qui titubait dans la guerreVolume 28 : Isabelle Aboulker (1938-...), L'homme qui titubait dans la guerre, oratorio profane ; Françoise Choveaux (1953-...), Toccata opus 224 (La bataille de Verdun) ; Vincent Bouchot (1966-...), La nuit descend comme une fumée rabattue

 

Pour en finir avec la guerreVolume 29 : Pour en finir avec la guerre, Mélodies, Françoise Masset (soprano), Anne Le Bozec (piano ), œuvrres John Alden Carpenter (1876-1951), Joseph Jongen (1873-1953), Ivor Gurney (1890-1937), Déodat de Séverac (1872-1921), Henry Février (1875-1957), 6. Jacques Pillois (1877-1935), Darius Milhaud (1892-1972), Jacques Brillouin (1892-1971), Bohuslav Martinů (1890-1959), Georges Antoine (1892-1918), André Messager (1853-1929), Louis Durey (1888-1979), Paul Hindemith (1895-1963), Ivor Gurney (1890-1937), Rudi Stephan (1887-1915), Gabriel Fauré (1845-1924).

 

La harpe consolatriceVolume 31 : La harpe consolatrice, œuvres de Jacques Ibert (1890-1962), Marcel Tournier (1879-1951), Henriette Renié (1875-1956), Jacques de La Presle (1888-1969), Albert Roussel (1869-1937), Gabriel Fauré (1845-1924).

 

 

Jean-Marc Warszawski, ses derniers articles

Aux horizons de Gabriel Fauré en deux cédé —— Voces Suaves chantent les amours 1600 et l’érotisme biblique —— L’intégrale des valses de Chopin par Vittorio Forte —— Édition des motets de Sébastien de Brossard —— L'agitation dans le bocal de Bernard Cavana —— La pianiste Anna Zassimova accélère le temps du piano russe —— La question dans réponse : six conférence de Leonard Bernstein pour revigorer les neurones musicologiques et autres —— La simphonie du Marais réunit les Nations de François Couperin.

Tous les articles de Jean-Marc Warszawski

 

 

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

© musicologie.org 2018.

bouquetin

Jeudi 29 Novembre, 2018 2:45