bandeau texte musicologie

Michel Rusquet, Trois siècles de musique instrumentale : un parcours découverte.

I. De la Renaissance au premier xviie siècle : France

La musique instrumentale de Claude Le Jeune (v.1528-1600)

Lui aussi bénéficia d'une grande célébrité et termina sa carrière comme « compositeur de la musique de chambre du roy », après avoir, il est vrai, vécu de sérieuses tribulations liées à ses sympathies huguenotes.

Fantaisies instrumentales

Celui dont on a pu dire qu'il fut le Monteverdi français a consacré l'essentiel de sa production à l'art vocal, en signant en particulier Dodécacorde, un recueil de psaumes considéré comme son suprême chef-d'œuvre. Il a cependant laissé quelques fantaisies instrumentales à quatre et cinq parties. Certes ce legs se limite à trois fantaisies mais ces œuvres sont fort belles et soutiennent la comparaison avec celles produites à la même époque par certains maîtres étrangers.

Claude Le Jeune, Fantaisie II, Friederike Heumann, Viola da gamba et direction, Romina Lischka, Irene Klein, Frauke Hess (viole de gambe), en public, 9 septembre 2015.

Biographie de Claude Le Jeune



À propos - contact S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910

 

cul_de_lampe

Samedi 26 Décembre, 2020