bandeau texte musicologie

Michel Rusquet, Trois siècles de musique instrumentale : un parcours découverte.

I. De la Renaissance au premier xviie siècle : Espagne et Portugal

La musique d'orgue de Francisco Correa de Arauxo (v.1583-1654)

Peut-être d'origine portugaise, cet organiste qui fut en poste successivement à Séville et à Ségovie s'est rendu célèbre aussi bien comme théoricien que comme compositeur en publiant en 1626 un important recueil intitulé Libro de tientos y discursos de musica practica, y theorica de organo intitulado Facultad organica. Dans cet ouvrage, presque contemporain des Fiori musicali du grand Frescobaldi, il se donne de clairs objectifs didactiques qui le conduisent à ordonner son traité en six degrés allant du plus facile au plus exigeant. Heureusement pour le mélomane, il accompagne cette démarche de toute une mise en pratique à travers soixante-neuf pièces pour clavier, dans lesquelles les tientos tiennent la plus grande place.

Facultad organica

Dans ces pièces, Correa de Arauxo apparaît comme un grand expérimentateur, particulièrement dans les domaines harmonique et rythmique, et sa démarche très personnelle fait de lui, à l'orgue, un des promoteurs du style baroque espagnol. Les spécialistes soulignent en particulier la liberté et la fantaisie dont il fait preuve, qualités qui se traduisent notamment par « la variété du contrepoint imitatif de ses tientos polythématiques »1, un point qui, plus que tout autre, constitue sa marque personnelle.

Francisco Correa de Arauxo, Segundo tiento de quarto tono, par Andrés Cea Galan, orgue Juan de Chavarria, 1765, église San Juan de Marchena, Sevilla.

 

Francisco Correa de Arauxo, Tiento de medio registro de dos tiples de septimo tono (LIV), par Montserrat Torrent, orgue du Monastère de San Geronimo, Grenade.

 

Francisco Correa de Arauxo, Tiento de medio registro de triple de septimo tono, par Luis Antonio Gonzales, orgue historique Bartolomé Sanchez, 1741, église Santo Domingo de Daroca, Aragon.

 

Francisco Correa de Arauxo, Tiento de medio registro de baxon de decimo tono, par Javier Artigas Pina, orgue historique de La Almunia de Dona Godina.

 

Francisco Correa de Arauxo, Tiento III del 6 tono sobre la Batalla de Morales, par Carlos Garcia-Bernalt (orgue)

Notes

1. Michel Roubinet, dans Gilles Cantagrel (dir.), « Le guide de la musique d'orgue », Fayard, Paris 2003 , p. 280.




À propos - contact S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

musicologie.org
 rss

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
☎ 06 06 61 73 41
ISNN 2269-9910

 

cul_de_lampe

Mardi 20 Octobre, 2020