bandeau texte musicologie

Michel Rusquet, Trois siècles de musique instrumentale : un parcours découverte.

La musique instrumentale au xviie siècle baroque

Allemagne & Pays-Bas -Italie - France -Angleterre - Espagne

La première étape de notre parcours s'arrêtait avec Frescobaldi ; celle-ci vise à explorer la production musicale des deux derniers tiers du xviie siècle, en débordant marginalement sur les premières réalisations ècle suivant.

Ce premier âge baroque nous apparaît d'une richesse foisonnante. C'est que la musique  instrumentale a désormais pris son essor, et surtout gagné son autonomie. Mais il y a plus, car la richesse de cette époque tient aussi à toute une série d'évolutions qui vont peu à peu modifier en profondeur le paysage musical.

Pour en donner un aperçu à travers un raccourci non dénué de poésie, nous reprendrons ci-dessous quelques lignes par lesquelles, dans son Histoire de la musique, Émile Vuillermoz concluait sa présentation du xviie siècle :

Qu'on s'en réjouisse ou non, car elles ne sont pas forcément vues comme synonymes de progrès, ces évolutions vont être très progressives. Très heureusement, les vertus du contrepoint ne seront pas toujours oubliées, loin s'en faut. Même chez Corelli, qui a tant contribué à l'évolution du langage musical et à la promotion de nouvelles formes — sonates et concertos — promises à un brillant avenir, l'ancien style polyphonique est loin d'être sacrifié au profit du nouveau style de la monodie accompagnée. Purcell lui-même demeurera très attaché à la polyphonie à l'anglaise lorsqu'il se coulera dans le moule italien de la sonate en trio pour écrire ses 22 sonates. Et bien entendu, en regardant du côté des musiciens allemands ou français, on pourrait multiplier les exemples allant dans le même sens. En outre, les formes nouvelles — sonate, concerto, symphonie — mettront encore un temps certain à s'imposer, de sorte que par exemple la bonne vieille suite instrumentale, cette forme si typique de l'époque baroque, a encore de beaux jours devant elle.

En attendant J.-S. Bach et ses plus illustres contemporains, ce « xviie siècle baroque », marqué par des personnalités telles que Buxtehude, Froberger, Pachelbel, Corelli, Grigny, Louis Couperin et Purcell, nous offre un patrimoine musical extrêmement divers et des plus précieux.

Notes

1. Vuillermoz Émile, Histoire de la musique.Fayard, Paris 1960 (1949).




À propos - contact S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

musicologie.org
 rss

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
☎ 06 06 61 73 41
ISNN 2269-9910

 

cul_de_lampe

Mercredi 21 Octobre, 2020