musicologie

dimanche 24 octobre 2021

Autour des 24 préludes de Frédéric Chopin

Eigeldinger Jean-Jacques, Autour des 24 préludes de Frédéric Chopin. Celda de Frédéric Chopin, Majorque 2019 [140 p. ; ISBN ‎ 978-8409104734 ; 20 €].

Les 24 Préludes sont sans doute l’œuvre de Chopin qui a suscité le plus grand nombre de commentaires de toute nature. C’est qu’ils font partie intégrante du « mythe Chopin » étant donné les circonstances de leur achèvement à Majorque, achèvement lié à la présence de George Sand et aux récits qu’elle en a laissé — dont l’incontournable épisode d’une nuit d’orage avec ses répercussions psychiques et esthétiques sur le compositeur (« la goutte d’eau »). C’est surtout que les Préludes présentent un profil unique de par la transcendance de leur réalisation intrinsèque autant que par la hardiesse de la brèche qu’ils ouvrent sur l’avenir — tout en s’inscrivant dans une tradition (J. S. Bach). Car il y a un avant et un après-Chopin dans l’évolution du genre prélude, lequel peut désormais évoluer indépendamment de ses attributs fonctionnels, regardant en direction du xxe siècle : devenue autonome, chaque pièce ne prélude qu’à elle-même. Seuls demeurent un cachet d’improvisation, la brièveté des dimensions et le parcours éventuel de modes, tons ou échelles diversement agencés. C’est à étudier ce point miraculeux de rupture et d’équilibre entre un passé assimilé et un futur pressenti que se dédie pour une part le présent volume.

D’autres axes de réflexion concernent les critères mis en œuvre pour postuler une structure cyclique par-delà l’ordonnancement du recueil, comme aussi la problématique du microcosme qu’il repré­sente. Chère au romantisme allemand, la notion de miniature (le Carnaval opus 9 de Schumann porte en sous-titre : Scènes mignonnes sur quatre notes) ne convient guère aux Préludes, aphorismes d’un tempérament nerveux. Ils constituent en effet un microcosme, un miroir concentrique de la production de l’auteur à travers leur pay­sage moral et tonal, les couleurs de leurs affects, leurs textures et les genres musicaux dont ils participent (nocturne, étude, impromptu, marche, etc.). Et, par un effet inverse, ils étendent leur rayonnement et leurs ramifications à l’ensemble de l’œuvre de Chopin, antérieure et postérieure. Les Préludes magnifient l’instant et l’instantané so­nore au gré d’humeurs et d’états d’âme variés, maîtrisés de très haut. C’est ce que Liszt n’a pas manqué de discerner au premier regard :

Admirables par leur diversité, le travail et le savoir qui sy trouvent ne sont appréciables qu’à un scrupuleux examen. Tout y semble de premier jet, d’élan, de soudaine venue. Ils ont la libre et grande allure qui caractérise les œuvres du génie.

Areuse, octobre 2018
Jean-Jacques Eigeldinger

Jean-Jacques Eigeldinger est professeur émérite de l’Université de Genève, dont il a dirigé le département de musicologie.

Spécialiste reconnu de Chopin, il a publié plusieurs volumes traduits dans une dizaine de langues : Chopin vu par ses élèves ; L’Univers musical de Chopin ; Chopin et Pleyel ; Chopin, âme des salons parisiens (1830-1848), ainsi que les Esquisses pour une méthode de piano du maître polonais. Il a également procuré l’édition des Œuvres pour piano, fac-similé de l’exemplaire de Jane W. Stirling, et est l’un des rédacteurs de The Complete Chopin. A New Critical Edition (Peters, Londres). Auteur d’une centaine d’articles musicologiques, il a publié dans la Bibliothèque de la Pléiade le Dictionnaire de musique de J. J. Rousseau.

J.-J. Eigeldinger a siégé en 1995 dans le jury du Concours International F. Chopin. Le Prix de la Fondation Internationale F. Chopin (Varsovie) lui a été attribué. Il est chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres (Paris 2011) et titulaire du Prix 2015 de la Fondation Meylan (Lausanne).

Voir :

Eigeldinger Jean-Jacques, Chopin, âme des salons parisiens (1830-1848). « Musique », Fayard, Paris 2013 [336 p. ; ISBN 978-2213672434 ; 30 €]

Eigeldinger Jean-Jacques, Chopin et Pleyel. Fayard, Paris 2010 [371 p ; ISBN 10: 2213619220 ; €]

Les vingt-quatre Préludes opus 28 de Frédéric Chopin, par Michel Rusquet, dans musicologie.org.

Biographie de Frédéric Chopin



À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Dimanche 24 Octobre, 2021