bandeau texte musicologie

Michel Rusquet, Trois siècles de musique instrumentale : un parcours découverte —— La musique instrumentale de Beethoven à Schubert.

La musique instrumentale de Václav Jan Tomášek (1774-1850)

On associe le plus souvent son nom à celui de son élève Jan Václav Voříšek, en oubliant un peu que ce quasi autodidacte fut une très grande figure de la vie intellectuelle et musicale praguoise. Compositeur, pianiste, pédagogue et fin connaisseur de la création musicale de son temps, il avait fait de sa maison à la fois un conservatoire privé et un salon renommé qui accueillit des artistes aussi prestigieux que Clementi, Berlioz, Paganini, Wagner ou Clara Schumann.

Au cours de sa longue existence, il a construit un catalogue très varié dans lequel ont essentiellement survécu ses cahiers de pièces lyriques pour piano : sept recueils d’Églogues, des miniatures au caractère idyllique et pastoral qui fournirent à Voříšek le modèle direct de ses impromptus ;  trois séries de rhapsodies qui délaissent l’intimisme pour privilégier un registre plus dramatique et passionné ; et un cahier de trois dithyrambes, des morceaux ambitieux dans lesquels le musicien semble avoir cherché, assez vainement en vérité, à réunir les deux genres précédents.

En général, ces oeuvres nous paraissent aujourd’hui assez fades, mais il faut au moins reconnaître qu’à travers elles, Tomášek a apporté sa contribution au romantisme naissant : ses pièces lyriques pour piano « annoncent Field, Schubert, Mendelssohn, voire Schumann et Smetana », et, par leur caractère intimiste, les Églogues font de leur auteur, en musique, « le premier rêveur, le premier promeneur solitaire ».1

Václav Jan Tomášek, Églogues.

Opus 35, no 2, en fa majeur, par Rudolf Firkušný

 

Opus 39, no 3, en la mineur par Milan Langer.

 

Opus 63, no 3, en sol mineur, par Milan Langer.

 

Opus 63, no 5, Allegro con fuoco, par Milan Langer

 

Opus 66, no 6, en ut mineur, par Pavel Štěpán.

 

Václav Jan Tomášek, Dithyrambe, opus 65, no 1 en ut mineur par Phyllis Moss.

 

plumeMichel Rusquet
17 juin 2020
© musicologie.org

musicologie.org
 rss

Notes

1. Sacre Guy, La Musique de piano, Robert Laffont, Paris 1998, p. 2 862-2 863.


À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.
☎ 06 06 61 73 41 — ISNN 2269-9910.

 

bouquetin

Mercredi 17 Juin, 2020 1:47